Integra Gold Corp.
TSX CROISSANCE : ICG

Integra Gold Corp.

11 nov. 2013 12h24 HE

Integra Gold dépose sur SEDAR le rapport technique NI 43-101 mis à jour pour le projet aurifère Lamaque

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 11 nov. 2013) -

Faits saillants de ce communiqué de presse :

- Un rapport technique NI 43-101, qui comprend une estimation actualisée des ressources du projet aurifère Lamaque, est maintenant disponible sur SEDAR et sur le site Web de la Société

- À une teneur de coupure de 3 grammes/tonne d'or (« g/t d'or »), la teneur moyenne des ressources indiquées a augmenté de 28 % pour atteindre 7,2 g/t d'or (par comparaison avec la précédente estimation des ressources) et la teneur moyenne des ressources présumées a augmenté de 64 % pour atteindre 11,3 g/t d'or

- A une teneur de coupure identique, les ressources indiquées ont augmenté de 304 % pour atteindre 661 290 onces d'or, soit 71 % des ressources totales, avec 268 870 onces d'or supplémentaires, soit 29 % des ressources totales, dans la catégorie des ressources présumées

- Potentiel considérable d'ajout de ressources supplémentaires, avec maintien du potentiel de conversion des ressources présumées en ressources indiquées

- Plusieurs foreures au diamant sont présente sur le projet, afin de tester les extensions des zones connues et le potentiel pour de nouvelles zones

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG) (« Integra » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer avoir reçu et déposé sur SEDAR le rapport technique NI 43-101 indépendant (le « Rapport »), qui comprend la mise à jour de l'estimation des ressources minérales du projet aurifère Lamaque (« Lamaque ») situé à Val-d'Or, au Québec, tel que décrit dans le communiqué de presse de la Société daté du 25 septembre 2013.

Le Rapport, daté du 1er novembre 2013, a été complété selon la norme canadienne 43-101 et conformément aux normes de l'ICM relatives aux ressources et réserves minérales, sous la supervision de personnes qualifiées et indépendantes. Le Rapport a été compilé par Alain-Jean Beauregard, géologue professionnel chez Geologica Inc., Daniel Gaudreault, ingénieur et géologue chez Geologica Inc., et Christian D'Amours, géologue professionnel (OGQ) chez Geopointcom.

Le Rapport est disponible sur le site Web de la Société :

http://www.integragold.com/i/pdf/reports/2013-11-01_NI43-101_Lamaque.pdf

« L'achèvement de ce rapport technique, qui comprend une nette amélioration de l'estimation des ressources pour le projet aurifère Lamaque, représente une nouvelle étape importante pour la Société », a commenté Stephen de Jong, président et chef de la direction d'Integra. « Nous avons déjà commencé à travailler sur la prochaine mise à jour, ainsi que sur diverses autres initiatives d'évaluation, tandis que nous achevons la première EEP sur le projet, ce qui nous mènera directement vers une étude de préfaisabilité. Deux foreures sont actuellement actives sur le projet afin de tester plusieurs cibles, ce qui alimentera de manière continue les nouvelles sur la Société et ses projets. »

L'estimation des ressources mise à jour représente une amélioration substantielle par rapport aux calculs de ressource précédent, en termes d'onces contenues, de teneur moyenne et de tonnage, avec un fort potentiel d'augmentation des ressources latéralement, en profondeur et sur de nouvelles cibles.

Tableau 1 - Ressources minérales, projet aurifère Lamaque, 25 septembre 2013

Ressources indiquées Ressources présumées
Teneur de coupure Onces Teneur
(g/t d'or)
Tonnes Onces Teneur
(g/t d'or)
Tonnes
3 g/t d'or 661 290 7,2 2 844 200 268 870 11,3 738 000
5 g/t d'or 498 760 10,2 1 525 100 236 540 15,1 488 500

Le projet Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val d'Or, dans la province de Québec, au Canada. Le projet est adjacent aux mines historiques de Lamaque et de Sigma, qui, collectivement, ont produit plus de 9 millions d'onces d'or. Le Québec est considéré comme l'une des meilleures juridictions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement disponibles.

Personnes qualifiées (« PQ »)

Le projet Lamaque est directement supervisé par Hervé Thiboutot, ingénieur et vice-président de la Société, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société. M. Thiboutot et M. Chabot sont tous deux des PQ au sens de la Norme canadienne 43-101. Alain-Jean Beauregard, géologue professionnel, Daniel Gaudreault, ingénieur et géologue chez Geologica Inc., et Christian D'Amours, géologue professionnel (OGQ), Geopoint.com, sont responsables de la réalisation du rapport technique et des mises à jour des ressources de 2013. Tous trois sont également des PQ indépendantes au sens de la Norme canadienne 43-101. Les PQ de la Société ont passé en revue le contenu technique du présent communiqué de presse.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

Ni la Bourse de croissance TSX, ni son fournisseur de services de règlementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX), n'assument de responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des énoncés prospectifs. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de régulation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ledit placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient causer une différence sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le fait que le placement privé ne soit pas exécuté, que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention de toute approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit suite à de nouvelles informations, évènements futurs ou autrement, sauf si exigé par la loi.

Renseignements