SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp.

29 juil. 2016 11h02 HE

Integra Gold entame l'aménagement de la rampe d'exploration souterraine au projet aurifère Lamaque Sud et accorde un contrat à Entrepreneur Minier Promec Inc.

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 29 juillet 2016) -

Points saillants du communiqué

  • Création de plus de 65 emplois dans la région de Val-d'Or
  • La rampe permettra d'accélérer les travaux d'exploration souterraine, notamment forage à maillage serré et ouverture en chantiers, d'une partie duminerai aurifère du gisement Triangle, et de même permettre une vérification en regard de l'estimation des ressources
  • Une vaste campagne d'exploration en surface se poursuit, parallèlement à l'exploration souterraine

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF), (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer l'octroi d'un contrat à Entrepreneur Minier Promec Inc. (" Promec ") pour la construction de la rampe d'exploration au gisement Triangle (Triangle) du projet aurifère Lamaque-Sud, à Val-d'Or, au Québec. Promec a mobilisé sur le terrain tout le matériel requis et a recruté 90 % de son équipe. Le premier dynamitage de blocs rocheux pour l'aménagement de la rampe d'exploration a eu lieu plus tôt cette semaine.

L'entreprise Promec de Val-d'Or, au Québec, a été choisie au moyen d'une évaluation approfondie des propositions reçues dans le cadre d'un appel d'offres lancé par la Société. Promec se spécialise dans le travail à contrat d'exploitation minière, d'aménagement, de construction et d'activités connexes. Promec a travaillé à de nombreux projets dans l'est du Canada, y compris des contrats avec Agnico-Eagle, Hecla, Glencore, et d'autres sociétés minières.

Langis St-Pierre, le Chef de l'exploitation d'Integra, a commenté l'annonce en ces termes : " L'octroi de ce contrat à Promec, un entrepreneur minier d'expérience de Val-d'Or qui affiche de longs états de service de contrats miniers fructueux en Abitibi, marque une nouvelle étape excitante et emballante dans l'évolution de notre projet Lamaque. Le passage à l'exploration sous terre au gisement Triangle est un jalon important pour l'équipe technique et les actionnaires de la Société. Nous étions impatients d'assister au premier dynamitage de blocs rocheux pour la construction de la rampe, car il s'agit de l'aboutissement de cinq années d'exploration ciblée au gisement Triangle. Notre décision de construire cette rampe d'exploration atteste également de l'engagement résolu de la Société à l'égard de la communauté valdorienne, notamment au chapitre de la création d'emplois et des retombées économiques découlant au projet ".

Jos Deschenes, le directeur général de Promec, a eu le commentaire que voici : " Promec est extrêmement fière de prendre part au lancement de ce nouveau projet dans la région de Val-d'Or. Nous sommes emballés à l'idée de travailler avec une entreprise aussi dynamique qu'Integra Gold, dont le travail acharné et le dévouement ont rendu possible ce projet. En collaboration avec l'équipe d'Integra, nous ferons de ce projet une réussite, qui perpétuera la fière tradition minière de Val-d'Or et de la région de l'Abitibi-Témiscamingue ".

Objectif, précisions et plans relatifs à la rampe d'exploration

Selon le cahier des charges de la construction de la rampe d'exploration, il est prévu que la rampe aura une largeur de 5,1 mètres (" m ") et une hauteur de 5,0 m et qu'elle sera pourvue d'ouvrages de mise en valeur latéraux de 420 m dans les zones minéralisées que renferment les zones C1 et C2. L'aménagement de la rampe d'exploration atteindra une profondeur verticale de 180 m et Promec prévoit que le percement de la rampe progressera à un rythme de 175 m par mois. Pour l'entretien de son matériel, Promec utilisera les installations construites par Integra au gisement Triangle. Au besoin, Promec pourra également utiliser ses propres installations situées à 3 km de l'entrée de la mine, ce qui permettra l'entretien et les réparations rapides du matériel, de manière à minimiser l'interruption du travail.

Le programme d'exploration sous terre d'Integra vise à réaliser des forages à maillage serré des zones supérieures du gisement Triangle (zones C1 et C2) et d'autres forages exploratoires qui permettront de continuer d'accroître les ressources connues. Le programme d'exploration proposé comprendra aussi le prélèvement d'un échantillon industriel de plus de 20 000 tonnes de roches aurifères qui servira à effectuer un rapprochement de la teneur en or en regard des estimations des ressources, en plus de fournir des matériaux pour les analyses métallurgiques approfondies à réaliser. La taille, l'emplacement et le moment du prélèvement de l'échantillon industriel seront déterminés à partir des résultats des forages exploratoires qui se poursuivent en surface et des forages sous terre, dès qu'ils seront connus.

Pour afficher un plan 3D de la rampe, veuillez cliquer sur le lien que voici :

https://vimeo.com/176342989/b1348ffc54

Pour afficher des photographies récentes de l'entrée de la mine, du jumbo de forage et de la boulonneuse, veuillez cliquer sur le lien que voici :

http://www.integragold.com/s/triangle.asp?ReportID=757223

Budget et calendrier

Le budget de la rampe d'exploration sous terre est d'environ 26 millions CAD et les travaux devraient s'échelonner sur une période comprise entre 12 et 15 mois. En vertu du contrat avec Promec, l'entrepreneur minier fournira du personnel d'expérience pour le travail sous terre et un parc de matériel minier moderne, tandis qu'Integra fournira les matériaux de construction exigés. Venant tout juste d'engager 65 mineurs qualifiés pour réaliser ce travail, Promec travaillera de concert avec l'équipe technique d'Integra pendant toute la construction de la rampe. La Société dispose de tous les fonds voulus pour réaliser ce travail et le mener à terme, tout comme elle a tous les permis requis.

L'infrastructure en surface aménagée en 2015 aidera à accélérer les travaux

L'infrastructure de surface et l'entrée de la rampe ont été aménagées à l'automne 2015, au coût de 5,6 millions CAD. À la suite de ce travail, l'infrastructure de surface en place comprend des bureaux de direction de la mine, des installations d'entretien, des services d'utilité publique (ligne d'électricité de 25 kV, des conduites d'eau industrielle et d'assèchement de la mine, des conduites d'eau potable et d'eaux usées, etc.). De plus, la Société a construit un nouveau chemin qui relie la zone Triangle à l'usine de traitement, ce qui permettra le transport plus rapide du minerai et du personnel à l'avenir.

Profil du projet et de la Société

Integra est une petite société d'exploration de gisements aurifères qui réalise des projets au stade avancé à Val-d'Or, au Québec, l'une des meilleures régions minières au monde. Les principales activités de la Société concernent le projet à haute teneur Lamaque Sud. En 2014, par l'acquisition de l'usine et du complexe minier et de traitement Sigma, Integra s'est dotée d'une installation d'une capacité quotidienne de 2 200 tonnes et d'une installation de stockage des résidus pour lesquelles elle dispose de tous les permis nécessaires. Grâce aux permis fédéraux et provinciaux détenus, aux possibilités de l'infrastructure et d'exploration existantes, cette acquisition a permis d'éliminer des coûts importants et d'écourter les délais normalement associés aux developpement de projets miniers. Pourvue actuellement d'une capitalisation boursière d'environ 350 millions de dollars, Integra a pu recueillir plus de 100 millions de dollars depuis 2013, et ce, à un prix progressivement plus élevé pour ses actions et malgré des prix de l'or à la baisse. En août 2015, Eldorado Gold Corporation a réalisé un investissement stratégique dans Integra et acquis 15 % de ses actions ordinaires en circulation. Integra a récemment été citée parmi les 50 entreprises les plus performantes en 2015 par la Bourse de croissance de Toronto, tandis que la Bourse OTCQX a cité Integra comme l'une des 50 meilleures entreprises pour l'année 2015.

Personne qualifiée

Le développement minier du projet Lamaque est directement supervisé par Francois Chabot, ing., directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société. M. Chabot est une personne qualifiée (PQ) selon la définition de la Norme canadienne 43-101. La personne qualifiée de la Société a examiné le contenu scientifique et technique de ce communiqué.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend notamment le moment de la réalisation d'une estimation des ressources minérales révisée, le moment de la réalisation d'une EEP révisée et la réalisation de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements