Integra Gold Corp.
TSX CROISSANCE : ICG

Integra Gold Corp.

24 janv. 2014 12h57 HE

Integra Gold étend la zone Triangle Sud et recoupe 13,14 g/t d'or sur 2 mètres

Faits saillants de ce communiqué de presse :

- Découverte de l'extension de la zone Triangle Sud

- La zone Triangle Sud demeure ouverte vers l'est et en amont-pendage vers la zone Triangle

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 24 jan. 2014) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG) (« Integra » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer les résultats de son programme de forage automnal 2013 sur la zone Triangle Sud de son projet aurifère Lamaque à Val-d'Or, au Québec. En 2013, la Société a complété 6 966 m répartis en 13 forages sur cette cible. Les résultats divulgués aujourd'hui confirment l'extension orientale de la zone Triangle Sud. La découverte d'une minéralisation aurifère vers le sud et le sud-est de la zone Triangle existante fournit un potentiel important d'expansion des ressources de Triangle.

« La zone Triangle contient les ressources indiquées affichant la plus haute teneur du projet Lamaque. Le fait de recouper des minéralisations filoniennes à plusieurs centaines de mètres de la limite actuelle des ressources est très encourageant. Le forage va maintenant permettre de tester la zone située entre les zones Triangle et Triangle Sud, afin de déterminer si cette minéralisation est continue », a déclaré Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société. « En ce qui concerne le programme de forage de 20 000 mètres à Triangle annoncé la semaine dernière, celui-ci est axé sur la définition des ressources situées au-dessus d'une profondeur verticale de 400 mètres afin de faire avancer le projet, mais étant donné que le forage a recoupé des minéralisations filoniennes affichant une teneur élevée jusqu'à une profondeur de 1 200 mètres, il subsiste un potentiel considérable de développement en profondeur des ressources connues. »

Cliquez sur le lien suivant pour afficher la carte du programme et l'emplacement des zones du projet :

http://www.integragold.com/i/maps/Integra-Plan-Map-and-Idealized-Cross-Section-1.pdf

Programme de forage de Triangle Sud

Les résultats de Triangle Sud divulgués aujourd'hui ont de nouveau confirmé la présence de minéralisations filoniennes aurifères en zones de cisaillement dans des roches volcaniques situées au sud de la zone Triangle. Celles-ci ont notamment permis d'intercepter 13,14 g/t d'or sur 2 mètres dans le sondage TMS-13-09. Cette nouvelle interception constitue le prolongement oriental, à environ 60 m vers l'est, de la zone minéralisée mentionnée précédemment pour le sondage TMS-13-07, qui a affiché une teneur de 13,29 g/t d'or sur 7 mètres (se référer au communiqué de presse en date du 18 novembre 2013). Étant donné que les interceptions des sondages TMS-13-07 et TMS-13-09 sont également situées à 175 mètres en aval-pendage des plus proches intersections de la zone Triangle, il sera sans doute possible d'augmenter la base de ressources actuelle.

D'autres sondages signalés aujourd'hui (TMS-13-08 et TMS-13-10 à TMS-13-13) testaient les extensions en aval-pendage (entre 50 et 100 mètres en aval-pendage) des nouvelles zones signalées par les sondages TMS-13-07 et TMS-13-09A. Bien que tous ces sondages aient recoupé des zones de cisaillement contenant quelques veines mineures de quartz-tourmaline, aucune valeur significative n'a été signalée.

Pour afficher un tableau complet des résultats d'analyse composés des forages de Triangle Sud, veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.integragold.com/i/pdf/2013_Composites_Compilation_South_Triangle.pdf

Pour afficher une carte des emplacements des sondages, veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.integragold.com/i/pdf/Triangle-Zone-Plan-view-drilling-v3.pdf

En raison de problèmes d'accessibilité, les nouvelles zones de Triangle Sud n'ont pu être testées en amont-pendage vers la zone Triangle durant le programme 2013 de la Société. Ces zones seront testées dans le cadre du programme de forage 2014.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val-d'Or, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec est considéré comme l'une des meilleures juridictions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement disponibles.

Le principal objectif de la Société est de continuer à mettre en évidence des ressources supplémentaires, tout en faisant progresser la ressource existante vers la production. Le projet est divisé en deux principaux groupements, Nord et Sud, situés à une distance d'environ 1 kilomètre (« km ») l'un de l'autre. Le groupement Sud, composé de la Cheminée n° 4 et des zones Triangle et Triangle Sud, est situé à 3 km de Val-d'Or. Le groupement Nord, composé des zones Parallèle et Fortune, de la Cheminée no 5 et de la Mine no 3, est situé à 1 km de Val-d'Or.

Personne qualifiée

Le projet d'exploration Lamaque est directement supervisé par Hervé Thiboutot, ingénieur et vice-président de la Société, une personne qualifiée (« PQ ») au sens de la Norme canadienne 43-101, et par Alain-Jean Beauregard, géologue professionnel, et Daniel Gaudreault, ingénieur et géologue chez Geologica Inc., tous deux des PQ indépendantes au sens de la Norme canadienne 43-101. La PQ de la Société a passé en revue le contenu technique du présent communiqué de presse.

Assurance de la qualité - Contrôle de la qualité (« AQ/CQ »)

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, et notamment l'insertion de jeux d'échantillons doubles, blancs et standards dans l'ensemble des sondages. Les échantillons de carotte sont soumis directement à ALS Laboratory Group et Bourlamaque Labs à Val-d'Or pour préparation et analyse. Les analyses sont réalisées sur des aliquotes d'évaluation de 30 grammes. L'analyse de l'or est effectuée en employant une méthode d'évaluation par pyroanalyse avec finition par absorption atomique, et avec finition gravimétrique pour les échantillons dont la teneur excède 5 g/t d'or, ou par tamisage métallique des échantillons contenant de l'or visible. Lorsque disponibles, les résultats des évaluations gravimétriques ou par tamisage métallique ont été utilisés pour l'indication des intervalles de composites.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

• Twitter : http://twitter.com/integragoldcorp

Ni la Bourse de croissance TSX, ni son fournisseur de services de règlementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX), n'assument de responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des énoncés prospectifs. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de régulation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ledit placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient causer une différence sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le fait que le placement privé ne soit pas exécuté, que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention de toute approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit suite à de nouvelles informations, évènements futurs ou autrement, sauf si exigé par la loi.

Renseignements