SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

17 juil. 2015 11h31 HE

Integra Gold intercepte 22,15 g/t Au sur 4,0 mètres dans la zone Triangle, et 98,83 g/t Au sur 2,5 mètres dans la zone Parallèle, et fait passer son programme de forages à 90 000 mètres

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 17 juillet 2015) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF)

Points saillants du communiqué :

  • Les résultats viennent corroborer la continuité de la structure minéralisée C4 à fort pendage dans la zone Triangle, les forages d'extension sur une distance de 150 mètres à l'est des limites de la ressource connue ayant permis d'intercepter une minéralisation de 7,45 grammes d'or par tonne (" g/t Au ") sur une épaisseur de 5,0 mètres (" m ") dans le trou de forage TM-15-29.
  • Une importante minéralisation a été observée dans les structures subparallèles à fort pendage C2 et C3 (en amont de la direction par rapport à la structure C4), les teneurs interceptées ayant été respectivement de 39,17 g/t Au sur 2,0 m dans le trou TM-15-23 et de 22,15 g/t Au sur 4,0 m dans le trou TM-15-30, ce qui indiquerait la possibilité d'autres horizons minéralisés importants dans la zone Triangle.
  • Il y aurait possiblement de nouvelles structures minéralisées subparallèles à fort pendage, interceptées en profondeur sous la structure C4 dans le trou TM-14-52-W3, les teneurs interceptées ayant été respectivement de 11,24 g/t Au sur 4,0 m, de 9,22 g/t Au sur 1,0 m, de 4,94 g/t Au sur 6,0 m, et de 36,10 g/t Au sur 1,3 m.
  • Les forages d'échantillonnage métallurgique et intercalaires réalisés dans la zone Parallèle indiquent une continuité d'épaisseur et de teneur de minéralisation, avec 27,09 g/t Au sur 1,3 m (PV-15-01), 59,97 g/t Au sur 2,0 m (PV-15-02), 40,78 g/t Au sur 2,0 m (PV-15-04), et 98,83 g/t Au sur 2,5 m (PV-15-05).
  • L'objectif de la campagne de forage de 2015 est passé à 90 000 mètres et à cette fin, la Société entend mettre en service de quatre à cinq foreuses à diamant entre les mois d'août et décembre.

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF) (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer d'autres résultats de sa campagne de forages d'extension dans la zone Triangle (" Triangle ") réalisée en 2015 au projet aurifère Lamaque Sud (" Lamaque ") de la Société, à Val-d'Or, au Québec. La Société rend également compte des premiers résultats de son programme de forages intercalaires et d'échantillonnage métallurgique dans la zone Parallèle (" Parallèle ").

En 2015, la Société a réalisé 113 forages au diamant sur une distance totale de 49 650 m au projet Lamaque, au moyen de huit foreuses qui ont travaillé sur plusieurs cibles importantes. Une foreuse est actuellement en service dans la zone Parallèle et la Société prévoit mobiliser de quatre à cinq foreuses d'ici le mois de septembre.

Jusqu'à maintenant, 46 trous de forage au diamant ont été forés en tout en 2015, représentant 27 815 m, dans la zone Triangle. Les résultats annoncés aujourd'hui sont tirés de huit trous forés représentant 5 715 m. À ce jour, les résultats de 40 trous creusés sur 23 659 m sur un programme total de 27 815 m forés dans la zone Triangle ont été communiqués. Les résultats de titrage des six autres trous forés représentant 4 156 m seront communiqués dès qu'ils seront connus.

Dans la zone Parallèle, les résultats annoncés aujourd'hui proviennent de cinq trous correspondant à 1 256 m de cinq trous de forage intercalaire et d'échantillonnage métallurgique forés au cours de l'année 2015. Le travail de forage se poursuit au moyen d'une foreuse et d'autres résultats seront communiqués dès qu'ils seront connus.

Comme l'a fait observer Steve de Jong, président et chef de la direction de la Société, " Les travaux réalisés dans la zone Triangle confirment plus que jamais que cette zone offre de nombreuses autres possibilités. Les structures à fort pendage de type " C " et tout particulièrement la structure C4, continuent de croître au-delà des limites de la roche encaissante intrusive et des estimations de ressources précédentes. Nous sommes particulièrement encouragés d'avoir intercepté de vastes zones filoniennes additionnelles dans les forages d'extension contenant quartz, tourmaline et pyrite, des minéraux associés à la minéralisation aurifère à Lamaque. Il faudra effectuer des forages intercalaires pour mieux déterminer les paramètres de tonnage et les teneurs associés au trous d'extension forés dans le cadre de notre programme de forages élargi de 2015 et de notre campagne prévue en 2016. "

La zone Triangle et la structure C4 continuent de présenter des possibilités de croissance

Le programme de forage d'hiver dans la zone Triangle a surtout porté sur des forages de débordement et d'extension largement espacés. Les résultats communiqués aujourd'hui proviennent de forages qui visaient l'évaluation des possibilités d'extension latérale du gisement dans les roches volcaniques et sous la ressource actuellement délimitée.

Des roches foliées et la paragenèse d'altération associées aux filons aurifères sont présentes dans la plupart des trous et correspondent à des teneurs variable. On estime qu'il s'agirait d'extensions de la structure C4. Dans la mesure où la roche encaissante structurale est présente, la présence d'horizons aurifères est possible et il faut effectuer des forages dans toute l'enveloppe structurale. La structure C4 et d'autres structures subparallèles de type " C " (C1, C2 et C3) se prolongent sur des centaines de mètres dans toutes les directions et demeurent ouvertes sur latéralement et en profondeur, offrant ce faisant d'excellentes possibilités d'exploration.

Le tableau ci-dessous présente certains résultats d'interceptions importantes communiqués aujourd'hui pour les trous de forage que voici :

Trou de
forage
De
(m)
 À
(m)
 Intervalle
(m)*
 Teneur en
or (g/t)
**
 Zone
d'interprétation
TM-15-23 151,00  153,00  2,00  39,17  C2
TM-15-26 673,50  674,50  1,00  27,05  ?
TM-15-29 608,00  613,00  5,00  7,45  C4
TM-15-30 305,00  309,00  4,00  22,15  C3
TM-15-31 196,00  199,00  3,00  6,38  C2
TM-15-35 274,00  275,00  1,00  15,38  C2
TM-14-52-W3 545,00
593,00
621,00
700,00
 549,00
597,00
622,00
701,30
 4,00
4,00
1,00
1,30
 7,17
11,24
9,22
36,10
 C4
T11a
T12
T16
               

*Épaisseur en forage : l'épaisseur réelle varie selon le pendage du trou de forage; la majeure partie des trous forés en 2015 ont intercepté les structures minéralisées à la perpendiculaire, d'où il s'ensuit que la l'épaisseur en forage se rapproche de l'épaisseur réelle (dans une mesure de 75 % à 85 %).
**Teneur limite de 1,00 g/t Au (cliquez sur les liens pour afficher le tableau complet des valeurs de titrage par intervalle et les valeurs d'altération); aucune épaisseur minimale.

Pour afficher un tableau complet des résultats regroupés disponibles pour les forages réalisés en 2015 dans la zone Triangle, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.integragold.com/i/pdf/2015-07_NR_Composites_Compilation_Triangle.pdf

Pour afficher une carte indiquant l'emplacement des infrastructures et des zones connues du projet Lamaque Sud, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.integragold.com/i/pdf/Zones_Loc_Infrastructure_Targets_2015-03.pdf

Contexte structural et modélisation géologique qui continuent d'évoluer dans la zone Triangle

La minéralisation aurifère de la zone Triangle se caractérise principalement par l'abondance de filons de quartz-tourmaline et de faibles quantités de pyrite. Il s'agit de minéralisations surtout encaissées dans une série de structures de cisaillement parallèle et à fort pendage, désignées comme des zones " C " dans le modèle géologique. Les zones C ont une orientation d'est en ouest et ont un pendage vers le sud, à un angle très prononcé compris entre 55 et 75 degrés. Les structures de type " T " présentent un pendage de 20 à 45 degrés vers le sud et demeurent valables dans la modélisation des ressources, même si ces structures aurifères seraient maintenant interprétées comme étant de deuxième ordre, et issues des structures " C " à pendage plus abrupt. Les deux types de structures ont une minéralisation aurifère bien que les zones " C " soient généralement plus riches, qu'elles affichent un pendage plus prononcé et qu'il s'agisse de structures plus continues. En ce qui concerne les structures de type " C " et " T ", le modèle prévisionnel de la Société continuera d'évoluer au fur et à mesure que d'autres données de forage seront recueillies.

L'évolution du modèle géologique et des structures de la zone Triangle indique clairement que les contrôles structuraux et le profil de minéralisation comportent des similitudes très nettes avec celles de la minéralisation aurifère encaissante des anciennes mines adjacentes Lamaque et Sigma. Les deux mines Lamaque Sigma ont produit plus de 9,0 M d'onces d'or et se trouvent à une distance de moins de 2,5 kilomètres (" km ") du gisement Triangle.

Les géologues de la Société ont produit une modélisation des quatre principales structures de type " C " : C1 à C4. Par ailleurs, les récents résultats des trous de forage (y compris les résultats communiqués aujourd'hui) indiquent la présence possible en profondeur d'autres structures aurifères à fort pendage. La pertinence et l'interaction des structures " T " et " C " continuent d'évoluer dans le modèle géologique de la Société, ce qui lui confère une prévisibilité plus grande.

Dans le but d'offrir au lecteur un meilleur aperçu de la taille et de la continuité de la zone C4, la Société a mis à jour la coupe verticale et longitudinale de la zone. Pour l'afficher, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.integragold.com/i/maps/PR07-15_C4VLSLN.pdf

Pour plus de précision, il ne s'agit pas de la coupe longitudinale réelle parallèle au plan du filon, mais plutôt d'une projection du filon sur un plan vertical, d'où il s'ensuit que la distance verticale sera plus courte que la distance réelle en aval-pendage. Les coupes longitudinales d'autres structures " C " sont en cours de préparation et de validation et seront communiquées dès qu'elles deviendront disponibles.

Projection en amont-pendage de la zone C4 et du gisement de la Cheminée n° 4

La Société examine actuellement les données dont elle dispose sur la Cheminée n° 4, un gisement d'or distinct situé à quelque 400 m au nord du gisement Triangle. Il s'agit d'établir les possibilités d'extension qu'offrent les structures " C " interprétées dans la zone Triangle, jusqu'au gisement de la Cheminée n° 4. Les structures de type C ont été déterminées par l'étude des carottes de forage provenant de la Cheminée n° 4 et des forages entre les deux gisements. Toutefois, il est encore trop tôt pour établir d'une manière ou d'une autre la continuité des structures entre les zones Triangle et de la Cheminée n° 4. Les forages réalisés en 2014 ont permis de relever la présence de zones de cisaillement et de filons de quartz minéralisés entre les deux gisements, ce qui confirmerait la projection en amont-pendage de la structure C4. Si les géologues de la Société établissent la présence d'autres structures de type C sous la zone C4, leurs projections en amont-pendage traverseraient vraisemblablement le gisement d'or de la Cheminée n° 4.

Ce lien entre les deux gisements pourrait s'apparenter à ce qui est observé aux mines Sigma et Lamaque, où les zones de cisaillement qui renfermaient la majeure partie de la minéralisation de la mine Sigma présentaient un pendage vers le sud, leur présence ayant été observée ultérieurement dans toute la mine Lamaque. Cette hypothèse est un élément clé des attentes de la Société à l'égard des possibilités de la zone profonde Lamaque. Il faudra réaliser d'autres forages entre les deux gisements pour en arriver à une conclusion définitive et il est prévu que ce sera là un des principaux objectifs de la campagne de forage de 2016.

Résultats favorables des forages intercalaires et d'échantillonnage métallurgique dans la zone Parallèle

Dans le but de recueillir d'autres carottages aux fins des essais métallurgiques de la Phase IV, la Société a réalisé une série de cinq trous de forage dans la partie centrale de la zone Parallèle. La zone Parallèle se trouve à environ 2 km au nord-ouest de la zone Triangle. Ces travaux visent à intercepter et à vérifier l'extension latérale de la zone 6b (" 6b "), soit l'une des structures filoniennes à teneur la plus élevée et la plus continue qui soit dans la zone Parallèle. Le tableau ci-dessous contient un sommaire des résultats :

Trou de forage De
(m)
À
(m)
Intervalle
(m)*
Teneur en or (g/t)**
PV-15-01 31,00
186,70
32,00
188,00
1,00
1,30
9,18
27,09
PV-15-02 89,50
145,00
90,00
147,00
0,50
2,00
17,66
59,97
PV-15-04 139,70
230,50
140,20
232,50
3,80
2,00
7,71
40,78
PV-15-05 209,50 212,00 2,50 98,83
         

*Épaisseur en forage : l'épaisseur réelle varie selon le pendage du trou de forage; la majeure partie des trous forés en 2015 ont intercepté les structures minéralisées à la perpendiculaire, d'où il s'ensuit que la l'épaisseur en forage se rapproche de l'épaisseur réelle.
**Teneur limite de 1,00 g/t Au (cliquez sur les liens pour afficher le tableau complet des valeurs de titrage par intervalle et les valeurs d'altération); aucune épaisseur minimale.

Pour afficher un tableau complet des résultats regroupés disponibles pour les forages réalisés en 2015 dans la zone Parallèle, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.integragold.com/i/pdf/2015-07_NR_Composites_Compilation_Parallel.pdf

Les résultats obtenus viennent confirmer la continuité latérale de la zone 6b. La Société entend réaliser d'autres forages intercalaires dans la zone Parallèle et réduire l'espacement des forages dans la zone 6b de manière à obtenir un centre de forage nominal de 20 m. Un programme de forage de 5 000 m est en cours pour atteindre ces objectifs. Dans le cadre de ce programme de forages intercalaires, la Société prolongera également plusieurs trous en profondeur pour vérifier la continuité latérale des zones 7. Les zones 7 composent l'essentiel des ressources présumées de la zone Parallèle et ne sont pas pour l'instant limitées au plan latéral.

Élargissement supplémentaire de la portée du programme de forages de 2015, qui passe à 90 000 mètres

Eu égard aux résultats favorables obtenus, au succès des forages d'extension qui ne se dément pas, et au coût plus bas que prévu de la campagne hivernale de 2015, la Société a décidé d'élargir une seconde fois cette année la portée du programme de forages de Lamaque. Le programme de forages initialement prévu de 75 000 m pour 2015 sera accru et visera un objectif minimal de 90 000 m de forages au diamant, soit l'un des programmes de forage parmi les plus ambitieux d'une société d'exploration minière junior à l'échelle de l'industrie.

Pour l'instant, il y a une foreuse en service au projet Lamaque et elle réalise le programme de forages intercalaires et d'extension en profondeur dans la zone Parallèle. Integra Gold souhaite relancer activement les forages en août et mettre en service pas moins de cinq foreuses qui permettront de creuser des trous supplémentaires représentant 40 000 m d'ici la fin de l'année. Le reste du programme d'exploration comprendra des forages d'exploration, d'extension et de délimitation sur un grand nombre de cibles importantes, y compris la zone Parallèle, la Cheminée n° 4, des cibles géophysiques régionales et la zone Triangle.

Profil du projet et de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque sont situés à proximité et directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de poursuivre la planification de ses travaux d'exploration et de mise en valeur au projet à haute teneur Lamaque Sud. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Les principales cibles sont les zones à haute teneur Parallèle dans le groupement Nord et Triangle, dans le groupement Sud. L'usine Sigma acquise par la Société se trouve à 1 kilomètre de la zone Parallèle et à 3 kilomètres de la zone Triangle. Elle s'accompagne de tous les permis requis et il s'agit d'une installation qui a une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour et qui comporte une installation de gestion des résidus. Le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque renferme les anciennes mines Sigma et Lamaque qui ont été en exploitation pendant 75 ans et 52 ans, respectivement, et qui ont permis de produire en tout plus de 9 millions d'onces d'or.

Personne qualifiée

Le projet d'exploration Lamaque Sud et le complexe minier Sigma-Lamaque, connus collectivement comme le projet Lamaque, sont directement supervisés par M. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société. M. Thiboutot est une personne qualifiée (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101 et il a examiné et approuvé le contenu technique et scientifique de ce communiqué.

Assurance et contrôle de la qualité (" AQ/CQ ")

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet Lamaque, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement au Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val-d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée au moyen d'une méthode d'essai pyrognostique avec finition par absorption atomique, avec finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t d'or, ou tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible. S'ils sont connus, les résultats des essais gravimétriques et de tamisage métallique servent à déterminer les intervalles composites rapportés.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :
• Twitter : http://twitter.com/integragoldcorp

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend le moment de la préparation d'une estimation révisée des ressources, le moment de la préparation d'une EEP révisée et la conclusion de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements