SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp.

04 avr. 2016 12h29 HE

Integra Gold intercepte des minéralisations aurifères de 93,02 g/t Au sur 3,7 m (y compris une minéralisation de 687,7 g/t sur 0,5 m) et de 47,10 g/t Au sur 2,8 m (y compris une minéralisation de 141,9 g/t Au sur 0,7 m) près de la surface...

...de la structure C2 du gisement Triangle

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 4 avril 2016) -

Points saillants du communiqué

  • Les forages dans les structures C1 et C2 près de la surface au gisement Triangle continuent de confirmer la continuité de la minéralisation et d'étendre les limites connues des structures aurifères à haute teneur.
  • Huit foreuses sont actuellement en service au projet aurifère Lamaque.
  • Les résultats annoncés aujourd'hui proviennent de forages récents réalisés sur une longueur totale de 10 469 mètres (" m "); la Société attend actuellement les titrages provenant de 52 500 m d'autres forages au diamant répartis dans 140 trous de forage.

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF) , (" Integra " ou la Société) est heureuse d'annoncer une quatrième ronde de résultats de titrages de son programme de forages de l'automne 2015 et de l'hiver 2016 réalisés au gisement Triangle (" Triangle ") du projet aurifère Lamaque Sud (" Lamaque ") de Val-d'Or, au Québec.

Comme l'a fait remarquer Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société, " La majeure partie de la minéralisation du gisement Triangle est encaissée dans des structures de type C superposées, subparallèles et à pendage abrupt, qui présentent un fort degré de périodicité et de continuité. Nous sommes encouragés par le fait que les résultats annoncés aujourd'hui illustrent une forte continuité de la minéralisation aurifère dans les structures supérieures, où nous envisageons d'autres travaux d'exploration souterraine au cours de l'année. Nous sommes également encouragés par les résultats initiaux de la structure plus en profondeur C5, qui indique de très bonnes possibilités d'expansion des ressources aurifères en profondeur du gisement Triangle. Nous attendons toujours les résultats de 52 000 mètres de forages supplémentaires, y compris ceux d'un certain nombre de trous forées en profondeur qui visaient à sonder l'étendue de la minéralisation aurifère entre 1 000 et 1 500 m de profondeur verticale, dans la zone d'interception des structures de type C à la fin de 2015 ".

Les forages intercalaires confirment plus que jamais les perspectives favorables des structures C1 et C2

Les résultats communiqués aujourd'hui proviennent surtout des forages intercalaires réalisés dans les structures C1 et C2, qui renferment l'essentiel de la minéralisation aurifère dans la partie supérieure du gisement Triangle. Ces résultats sont d'autant plus importants qu'une minéralisation aurifère de haute teneur est toujours relevée à une profondeur relativement faible (au-dessus de 350 m à la verticale). Les résultats communiqués aujourd'hui confirment donc la continuité de la minéralisation dans les zones supérieures et les possibilités offertes d'expansion des ressources latérales près de la surface dans l'axe de la direction minéralisée.

Les forages réalisés depuis septembre 2015 dans la zone Triangle ont principalement visé des forages hors zone et d'extension dans les structures C4/C5/C6 et des forages intercalaires dans certaines parties des structures C1 et C2. Des structures géologiques encaissantes caractéristiques et des assemblages d'altération associés aux filons aurifères présents dans ces structures ont été observés dans la plupart des trous de forage, analogues aux structures dont ont fait état les annonces précédentes de la Société. Les résultats actuels de forage continuent de corroborer la validité du modèle géologique de la Société et de la nature indicatrice des structures filoniennes aurifères de haute teneur.

Les interceptions communiquées aujourd'hui comprennent notamment les minéralisations que voici (toutes les épaisseurs correspondent à l'épaisseur réelle de fond de trou) :

  • une teneur de 93,02 grammes d'or par tonne (" g/t Au ") sur 3,7 m dans le trou TM-15-076 (y compris une teneur de 687,70 g/t Au sur 0,5 m; une teneur moyenne de 4,72 g/t Au, compte tenu d'un plafonnement des teneurs à 34,3 g/t) dans la structure C2;
  • une teneur de 47,10 g/t Au sur 2,8 m dans le trou TM-15-082 (y compris une teneur de 141,92 g/t Au sur 0,7 m; une teneur moyenne de 19,92 g/t Au, compte tenu d'un plafonnement des teneurs à 34,3 g/t) dans la structure C2;
  • une teneur de 25,88 g/t Au sur 2,2 m dans le trou TM-16-104C (une teneur moyenne de 16,23 g/t Au, compte tenu d'un plafonnement des teneurs à 34,3 g/t Au) dans la structure C1.

Les résultats des trous de forage TM-16-104, TM-16-104B et TM-16-104C (consignés dans le tableau ci-dessous) qui proviennent de forages espacés de quelques mètres dans la structure C1 illustrent d'une certaine manière la variabilité des teneurs susceptible d'être observée dans la zone Triangle. Même si les épaisseurs de fond de trou communiquées pour la zone sont passablement rapprochées, les teneurs interceptées varient entre 3,75, 4,53, et 25,88 g/t Au, respectivement; cette variation des teneurs s'apparente à celle observée historiquement dans les mines Sigma et Lamaque.

Les forages hors zone dans la structure C5 attestent des possibilités d'expansion de la ressource, tandis la Société attend les résultats des forages dans la structure C4

En ce qui concerne les forages réalisés dans la structure minéralisée C5 située à environ 150 m sous la structure sus-jacente C4, ils corroborent plus que jamais la minéralisation aurifère continue en profondeur. Les teneurs interceptées indiquées ci-dessous proviennent de points situés entre 805 m et 665 m de profondeur, respectivement. Les nouvelles interceptions comprennent notamment les teneurs que voici :

  • une teneur de 8,47 g/t Au sur 2,3 m dans le trou de forage TM-15-050; 
  • une teneur de 5,25 g/t Au sur 4,9 m dans le trou de forage TM-15-082.

Des minéralisations de teneur élevée toujours relevées entre les structures connues

En plus des interceptions ci-dessus, certaines hautes teneurs en or interceptées dans des filons étroits qu'il reste à interpréter ont été relevées dans le trou de forage TM-15-082 et quelques autres trous, témoignant de la possibilité d'autres structures de type C ou de type C stratiformes entre les structures déjà bien définies C1 à C6. Les interceptions non coupées dans le trou de forage TM-15-082 comprennent les teneurs que voici (épaisseurs de fond de trou) :

  • une teneur de 124,23 g/t Au sur 1,2 m;
  • une teneur de 77,66 g/t Au sur 0,50 m;
  • une teneur de 11,34 g/t Au sur 2,5 m.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher des coupes longitudinales des structures C2 à C6 :

http://www.integragold.com/i/pdf/LS-C2-Mar-2016-112.pdf

Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher une coupe transversale optimisée qui illustre la relation entre les structures principales :

http://www.integragold.com/i/pdf/Vertical-Section-296400E.pdf

Le tableau ci-dessous rend compte de certains résultats de cette partie du programme de forages intercalaires dans les structures C1 et C2 et des forages d'extension dans les structures C5.

           
Numéro de trou de forage De (m) À (m) Intervalle
(m) (1)
Teneur en or
(g/t)
(2)
Zone d'interprétation
TM-15-050 977,30 979,60 2,30 8,47 C5
TM-15-076 137,90
353,70
Altérée
Comprend
138,40
357,40


0,50
3,70

0,50
13,70
93,02
4,72
687,70
Non définie
C2


TM-15-078 327,85
334,70
330,10
338,70
2,25
4,00
9,76
7,57
Non définie
C2
TM-15-081A 348,40 349,00 0,60 22,78 -
TM-15-082 136,50
Altérée
Comprend
300,50
Altérée
Comprend
319,80
Altérée
614,60
Altérée
Comprend
734,60
789,50
819,30
137,70


303,30


320,30

617,10


735,10
794,40
820,00
1,20

0,70
2,80

0,70
0,50

2,50

0,50
0,50
4,90
0,70
124,23
20,76
211,68
47,10
19,92
141,92
77,66
34,30
11,34

46,84
26,42
5,25
16,90
Non définie


C2


Non définie

Non définie


Non définie
C5
Non définie
           -
TM-16-099 33,00
141,40
33,70
144,70
0,70
3,30
15,58
5,74
Non définie
C2-10
TM-16-104 33,00 36,00 3,00 4,53 C1
           
  1. Épaisseur en forage : l'épaisseur réelle varie selon le pendage du trou de forage; la majeure partie des trous forés en 2015 ont visé une interception des structures minéralisées à un angle aussi rapproché que possible de la perpendiculaire, d'où il s'ensuit que l'épaisseur en forage se rapproche de l'épaisseur réelle de fond de trou (dans une proportion d'environ 85 %); l'épaisseur réelle des minéralisations interceptées dans les structures C est présentée en coupe longitudinale.
  2. Teneur limite de 1,00 g/t Au; valeurs de titrage individuelles inaltérées et altérées (le cas échéant); les valeurs de titrage sont plafonnées à une teneur limite individuelle de 34,3 g/t Au; aucune épaisseur minimale prise en compte.

Cliquez sur le lien que voici pour afficher un tableau complet des résultats regroupés disponibles pour les forages de l'automne 2015 et l'hiver 2016 dans la zone Triangle :

http://www.integragold.com/i/pdf/Mar-2016_Composites-112.pdf

Résumé des travaux d'exploration 2015-2016

En tout, 203 trous de forage ont été forés sur 93 592 m sur les terrains de Lamaque Sud en 2015, dont 104 trous sur 59 753 m dans la zone Triangle. En 2016, 139 trous pour un total de 50 900 m ont été forés jusqu'à maintenant dans la zone Triangle. Les forages se poursuivent dans Lamaque Sud, huit foreuses étant actuellement en service. Les résultats annoncés aujourd'hui proviennent de 15 trous de forage, forés sur une longueur totale de 10 469 m. Au 25 mars, la Société attendait toujours les résultats de 140 autres trous de forage de carottage, pour une longueur totale de 52 460 m, dont 12 trous de forage sur 9 350 m dans la zone de la Cheminée n° 4 ainsi que des forages d'exploration effectués sur diverses cibles de la propriété. Les résultats de forages intercalaires et d'extension qui se poursuivent dans la zone Triangle seront communiqués au cours de l'année dès qu'ils seront disponibles.

Programme de forage en 2016

La Société prévoit creuser environ 90 000 m de forages en 2016, la majeure partie de ces travaux devant permettre de définir et d'élargir la ressource aurifère de la zone Triangle. L'essentiel du programme de forage aura lieu au cours de l'hiver, de janvier à mai. Le dégel printanier devrait survenir bientôt. Toutefois, après la construction de nouveaux chemins d'accès, la Société estime qu'elle sera en mesure de continuer à forer pendant le printemps et de mobiliser sur le terrain trois à quatre foreuses. La campagne de forage qu'envisage Integra en 2016 demeure l'un des plus importants programmes de forage actuellement en cours dans l'industrie minière canadienne.

Le programme de forage hivernal qui se poursuit concerne des forages d'exploration, d'extension et de définition sur des cibles importantes, comme les gisements d'or Triangle et de la Cheminée n° 4. Le programme comprendra également des forages d'exploration sur de nouvelles cibles prometteuses circonscrites par des levés géophysiques, des travaux de cartographie géologique, d'échantillonnage et des forages de reconnaissance réalisés en 2015. La Société fournira d'autres précisions sur ces nouvelles cibles dans des communiqués ultérieurement au cours de l'année.

Profil du projet et de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque sont situés directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles. Le principal objectif de la Société concerne le projet à haute teneur Lamaque Sud. En 2014, par l'acquisition relutive de l'usine et du complexe minier Sigma, Integra s'est dotée d'une installation d'une capacité quotidienne de 2 200 tonnes et d'une installation de stockage des résidus pour lesquelles elle dispose de tous les permis nécessaires. Grâce aux permis fédéraux et provinciaux détenus, aux possibilités de l'infrastructure et d'exploration existantes, cette acquisition a permis d'éliminer des coûts importants et d'écourter les délais normalement associés aux projets miniers. Pourvue d'une capitalisation boursière de 185 millions de dollars, Integra a pu recueillir plus de 75 millions de dollars en 2013, et ce, malgré des prix de l'or à la baisse. En février 2016, Eldorado Corporation a réalisé un investissement stratégique dans Integra et a acheté 15 % des actions ordinaires en circulation de la Société. Integra a récemment été citée parmi les 50 entreprises les plus performantes en 2015 par la Bourse de croissance de Toronto, tandis que la Bourse OTCQX a cité Integra comme l'une des 50 meilleures entreprises pour l'année 2015.

Personnes qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque Sud et le complexe minier Sigma-Lamaque, connus collectivement comme le projet Lamaque, sont directement supervisés par M. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et M. Jacques Simoneau, géologue, directeur de l'Exploration de la Société. MM. Thiboutot et Simoneau sont des personnes qualifiées (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101. Les personnes qualifiées de la Société ont examiné le contenu technique de ce communiqué.

Assurance et contrôle de la qualité (" AQ/CQ ")

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet Lamaque, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement au Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val-d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée au moyen d'une méthode d'essai pyrognostique avec finition par absorption atomique (AA), avec finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t d'or. Un tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible est également réalisé. S'ils sont connus, les résultats proviennent des essais gravimétriques et de tamisage métallique. Dans le cas contraire, les résultats qui dépassent 5 g/t proviennent des essais gravimétriques; sinon, les résultats de moins de 5 g/t sont issus des essais de finition par absorption atomique. 

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend notamment le moment de la réalisation d'une estimation des ressources minérales révisée, le moment de la réalisation d'une EEP révisée et la réalisation de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements