SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp.

04 juil. 2016 13h29 HE

Integra Gold intercepte une minéralisation de 10,26 g/t Au sur 10,9 mètres, de 9,92 g/t Au sur 16,6 mètres, et de 5,57 g/t Au sur 19,0 mètres (tous les intervalles étant sans plafonnement) au gisement de la Cheminée numéro 4, à 500 mètres au nord du giseme

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 4 juillet 2016) -

Points saillants du communiqué

  • Les autres résultats importants portent sur les interceptions que voici : 2,69 g/t d'or (" Au ") sur 46,0 mètres (" m "); 1.67 g/t Au sur 41,3 m; 4,15 g/t Au (avec plafonnement à 34 g/t Au : 2,39 g/t Au) sur 14,0 m; 5,08 g/t Au (avec plafonnement à 34.3 g/t Au : 4,94 g/t Au) sur 14,3 m; et 6,95 g/t Au (avec plafonnement à 34.3 g/t Au ; 5,95 g/t Au) sur 12,6 m.
  • Les résultats communiqués aujourd'hui proviennent de 6 trous forés sur une longueur totale de 5 415 m, dans le cadre d'un programme de forage de 12 035 m réalisé à la Cheminée n° 4.
  • La Société a 4 foreuses en service au projet aurifère Lamaque Sud, et Integra attend d'autres résultats de titrage qui portent sur environ 66 550 m de forages.
  • La préparation de l'estimation des ressources de la Cheminée n° 4 commencera dès que la Société aura obtenu les derniers résultats de titrage et celle-ci devrait être terminée à la fin du troisième trimestre, des études de faisabilité à réaliser devant porter principalement sur la possibilité d'utiliser des méthodes d'extraction souterraine non sélective et à faible coût au gisement de la Cheminée n° 4.
  • Le programme de forage de 2016 a été élargi et comprendra des forages au diamant sur une distance approximative de 120 000 m, tandis que la Société cherche à établir la présence de plusieurs gîtes aurifères qu'il serait possible d'exploiter à l'avenir.

Integra Gold Corp. (TSX VENTURE: ICG) (OTCQX: ICGQF) (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer la deuxième tranche de résultats de titrage de son programme de forages intercalaires 2015-2016 au gisement de la Cheminée n° 4 (" Cheminée n° 4 "), de son projet aurifère Lamaque Sud (" Lamaque "), situé à Val-d'Or, au Québec.

Comme l'a fait remarquer Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société, " Les résultats annoncés aujourd'hui viennent valider encore une fois la stratégie de croissance de la Société, laquelle consiste à évaluer les possibilités de gisements satellites à proximité du gisement Triangle, le but étant de disposer de plusieurs points d'extraction pour l'alimentation future de l'usine en minerai, d'utiliser la capacité supplémentaire de traitement et de bonifier le profil de production annuelle du projet. La Cheminée n° 4 est devenue une priorité de premier ordre d'Integra, car ce gisement se trouve à tout juste 500 mètres du gisement Triangle, ce qui permettrait d'utiliser des infrastructures souterraines communes aux deux gisements, cette ressource étant par ailleurs située sur nos concessions minières récemment converties en baux d'exploitation minière, conformément à la nouvelle législation québécoise.

Les travaux d'exploration et l'accroissement possible des ressources à proximité du gisement Triangle continuent de dépasser nos attentes. La campagne d'exploration dynamique que poursuit Integra sur d'autres cibles atteste de la volonté de la Société de miser sur ce succès et d'étudier les possibilités d'accroître sa capacité de production. Cette stratégie de croissance comprend également des forages de sondage sur la cible de la zone profonde Lamaque, ces travaux devant commencer en juillet, en parallèle avec d'autres cibles de sondage définies par le Défi Ruée vers l'or, dont l'exploration devrait débuter en août ".

Les résultats de forage rendent toujours compte de possibilités d'extraction non sélective de la ressource

Les résultats communiqués aujourd'hui proviennent du programme de forages réalisés à la fin de 2015 et en 2016 dans la zone de la Cheminée n° 4. Ces résultats revêtent une grande importance, puisque la Société continue de relever dans la zone une minéralisation aurifère élevée, associée aux structures de cisaillement à fort pendage, analogues à celles de la zone Triangle, tandis que des zones élargies d'amas filoniens sont toujours observées. Ces résultats viennent épauler les efforts de modélisation de la Société et la méthodologie d'estimation des ressources, ce qui au bout du compte aidera à d'optimiser l'avenir du gisement.

Puisque la répartition de la minéralisation aurifère dans les amas épais de filons de tension cassants à faible pendage présentent généralement un effet d'essaimage plus marqué que les structures de type C à plus fort pendage, la sélection des intervalles de minéralisation repose en partie sur l'observation visuelle des veines dans les carottes de forage et sur la répartition des teneurs, ce qui confère une mesure de contrôle supplémentaire relativement aux limites spatiales de ces épais amas de veines filoniennes. Les intervalles de minéralisation déclarés sont clairement visibles et identifiables et ils attestent de la densité des veines telle qu'elle apparaît dans les carottes de forage.

Les résultats de forages intercalaires communiqués aujourd'hui proviennent de trous de forage forés dans la bordure est de la Cheminée n° 4, sur 100 m de longueur dans un axe est-ouest, et qui témoigne de la continuité latérale des amas de minéralisation aurifère. Le tableau que voici rend compte de certains résultats de cette deuxième tranche du programme de forage dans la Cheminée n° 4. Ce sommaire des résultats est fourni sans plafonnement, mais le cas échéant, les teneurs individuelles communiquées sont aussi assujetties à une teneur de plafonnement de 34,3 g/t Au (d'autres résultats existent pour des teneurs élevées plafonnées à 20,0 g/t Au dans le tableau des résultats de titrage complets qu'il est possible d'afficher en cliquant sur le lien ci-dessous). Il convient de noter que même en présence d'un plafonnement rigoureux des titrages à haute teneur dans ces intervalles élargis, il est toujours possible de constater des teneurs moyennes qui se situent nettement au-dessus de la teneur limite repère de 1 g/t Au.

Trou de forage  De  À  Intervalle  Teneur en or
   (m)  (m)  (m)(1)  (g/t)(2)
   432,50  435,10  2,60  70,58
            8,60
P4-15-027  plafonné     0,60  302,90
   incluant  529,80  41,30  1,67
   488,50         
   368,00  391,25  23,25  2,30
   plafonné        1,39
   Incluant     0,60  69,49
   437,00  451,00  14,00  4,15
   plafonné        2,39
   incluant     0,50  83,59
P4-15-030  466,40  477,30  10,90  10,26
   plafonné        6,34
   incluant     0,90  81,85
   497,00  543,00  46,00  2,69
   plafonné        2,69
   552,00  566,30  14,30  5,08
   plafonné        4,94
   incluant     0,75  36,95
   312,50  327,70  15,20  3,78
   plafonné        2,72
   incluant     0,50  66,60
   348,20  360,80  12,60  6,95
P4-15-033  plafonné        5,95
   incluant     0,90  48,36
   497,30  501,00  3,70  25,29
   plafonné        12,52
   incluant     0,90  107,01
P4-16-034  886,00  899,00  13,00  6,05
        6,05
   Plafonné         
   29,90  31,40  1,50  23,96
   plafonné        21,95
   314,50  324,50  10,00  4,81
   plafonné        4,73
   incluant     0,50  35,64
   337,00  356,00  19,00  5,57
   plafonné        3,60
P4-16-035  incluant     0,50  108,98
   413,00  419,70  6,70  5,78
   plafonné        4,11
   incluant     0,50  56,38
   482,50  499,10  16,60  9,92
   plafonné        6,58
   incluant     0,70  112,86
(1) Épaisseur en forage : l'épaisseur réelle varie selon le pendage du trou de forage et l'orientation générale des amas filoniens; la majeure partie des trous creusés en 2015-2016 visaient l'interception des réseaux de filons généralement stratiformes à un angle aussi rapproché que possible de la perpendiculaire, d'où il s'ensuit que l'épaisseur en forage se rapproche de l'épaisseur réelle.
 
(2) Pour la sélection des intervalles minéralisées, une distance de 5 à 10 m à une teneur limite minimale de 1,00 g/t Au a été retenue, avec jusqu'à 5 m sous la valeur limite de minéralisation alloué à l'interne; les valeurs de titrage étant plafonnées à une teneur limite individuelle de 34,3 g/t Au et de 20,0 g/t Au, le cas échéant; aucune épaisseur minimale prise en compte.
 

Liens pour afficher le tableau de titrages et la carte d'emplacement de la Cheminée n° 4

Pour afficher un tableau de tous les résultats composites disponibles pour la campagne de forage 2015-2016 dans la zone de la Cheminée n° 4 (les résultats de trous de forage communiqués aujourd'hui apparaissent en rouge), cliquez sur le lien que voici :

http://www.integragold.com/i/pdf/Composites_Compilation_Fall2015-Winter2016.pdf

Pour afficher un ensemble de coupes composites schématiques et idéalisées qui illustrent la relation spatiale entre les gisements Triangle et de la Cheminée n° 4 et certains résultats du programme de forage 2015-2016, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.integragold.com/i/pdf/20160627_P4250E_Schemsect.pdf

Pour afficher une carte qui indique l'emplacement des divers gisements d'or du projet Lamaque Sud, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.integragold.com/i/pdf/Zones_Loc_Infrastructure_Targets_2015-03.pdf

Abondance de réseaux et d'amas filoniens qui différencie la minéralisation de la Cheminée n° 4 et du gisement Triangle

La minéralisation aurifère de la Cheminée n° 4, située à 500 m au nord de la zone Triangle, est renfermée en partie dans une série de zones de cisaillement superposées à fort pendage, qui s'apparentent aux structures de type C observées dans la zone Triangle. Ce qui différencie la Cheminée n° 4, ce sont l'abondance et la fréquence de filons de tension stratiformes et à faible pendage, qui forment de vastes amas qu'il serait susceptible d'extraire par des méthodes non sélectives. Ces amas filoniens aurifères présentent de fortes similitudes avec les zones extraites antérieurement par une méthode non sélective à la mine Lamaque, dont les données historiques font état d'extraction de pans de minerai dont la largeur dépassait 50 m. Le genre de minéralisation observé à la Cheminée n° 4 s'apparente très étroitement au gisement de la mine Goldex d'Agnico-Eagle voisine, située tout juste à l'ouest de Val-d'Or, dans le même district aurifère.

La Société envisage de produire au cours du troisième trimestre de 2016 une nouvelle estimation de ses ressources minérales qui portera sur la Cheminée n° 4, cette estimation devant être intégrée à l'estimation des ressources minérales pour l'ensemble du projet Lamaque Sud qui sera produite en fin d'année. Après cette nouvelle estimation des ressources, Integra envisage également de réaliser une étude de faisabilité sur l'emploi de méthodes d'extraction souterraines non sélective, à faible coût, du minerai de la Cheminée n° 4. Eu égard à la grande capacité de traitement et l'échelonnabilité du complexe minier Sigma (2 400 tonnes par jour (" tpj "), pouvant passer à 5 000 tpj), la Société est d'avis qu'un scénario conjoint d'extraction plus sélective du minerai à grande teneur au gisement Triangle et d'extraction non sélective à faible coût au gisement de la Cheminée n° 4, à 500 m à proximité du gisement Triangle, pourrait permettre d'augmenter la capacité de production au-delà des attentes et des estimations précédentes.

Contexte géologique de la Cheminée n° 4

Le gisement de la Cheminée n° 4 est un intrusif subvertical de diorite-gabbro, analogue à celui de la Cheminée de la mine Lamaque (située à 2 km au nord-ouest), qui a produit plus de 4,5 millions d'onces d'or entre la surface et une profondeur verticale de 1 100 m. La roche intrusive de la Cheminée n° 4 se trouve à 500 m au nord de la zone Triangle et on peut l'observer en surface sur une distance de 200 m dans un axe d'est en ouest, et sur 150 m dans une orientation nord-sud, la formation plongeant jusqu'à une profondeur minimum verticale de plus de 1 000 m à partir de la surface. La minéralisation aurifère est observée dans les filons de quartz-carbonates-tourmaline que renferme la roche intrusive, ces filons étant associés à des zones de cisaillement subvertical (analogues aux structures de type C de la zone Triangle) et à des filons stratiformes de quartz-carbonate-tourmaline qui se présentent sous forme d'amas filoniens de grande densité.

Une première interprétation des zones aurifères relevées dans la Cheminée n° 4 indique que ces amas filoniens de grande densité peuvent avoir une épaisseur verticale de plusieurs dizaines de mètres, qu'ils sont superposés dans l'intrusion, sont en aval-pendage et qu'ils peuvent également avoir une extension latérale sur une distance de 150 à 200 m. Les amas filoniens minéralisés sont plus abondants au-delà d'une profondeur verticale d'environ 200 m et ils sont confinés dans l'intrusion. La roche encaissante intrusive et les amas filoniens demeurent ouverts en profondeur. La minéralogie et les assemblages d'altération connexes se composent de carbonates, de séricite, d'altération d'albite dont l'intensité et la distribution varient, ces caractéristiques étant plus prononcés à proximité des zones de cisaillement à fort angle. Aux points d'interception de ces zones de cisaillement subvertical et de l'intrusion, des filons de tension cassants et à plus faible pendage sont généralement présents.

Expansion du programme de forage de 2016 jusqu'à 120 000 m environ, de manière à inclure les cibles de la zone profonde Lamaque et les cibles définies par le Défi Ruée vers l'or

La Société envisage maintenant de forer des sondages sur une longeur totale d'environ 120 000 m, la majeure partie de ces travaux de forage devant permettre de délimiter et d'accroître les ressources en or des gisements Triangle et de la Cheminée n° 4. L'essentiel du programme de forage actuel (soit environ 80 000 m) a été réalisé au cours de l'hiver et du printemps, entre janvier et juin 2016. Après la construction de chemins d'accès en surface, la Société prévoit être en mesure de poursuivre ses travaux de forage pendant toute la saison estivale et l'automne et mettra en service 4 foreuses pour ce faire. La campagne de forage qu'envisage Integra en 2016 figure parmi les plus importants programmes de forages en cours dans toute l'industrie de l'exploration de gisements aurifères.

Le programme de forage en cours comprend des travaux de forage exploratoire, d'extension et de délimitation sur des cibles importantes comme les gisements d'or Triangle et de la Cheminée n° 4. Le programme comprend également des forages exploratoires sur de nouvelles cibles prometteuses définies par le Défi Ruée vers l'or, ces travaux devant débuter en août 2016.

En juillet 2016, la Société commencera à forer un sondage pilote d'une longueur de 2 km pour sonder la possibilité d'extensions sous le niveau exploité et exploré le plus profond de la mine Lamaque, soit à partir d'une profondeur verticale de 1 100 m. Pendant ses 50 ans d'activité, la mine Lamaque a produit plus de 4,5 millions d'onces d'or et cette mine a été la plus importante mine d'or du Québec pendant 30 ans. La mine Sigma voisine, située à tout juste 400 m au nord, a pour sa part produit plus de 4,5 millions d'onces d'or, mais jusqu'à une profondeur verticale qui a atteint 1 850 m.

La Société fournira d'autres précisions sur ces nouvelles cibles dans d'autres communiqués dès que commenceront les travaux de forage.

Sommaire du programme de forage exploratoire de 2016

Jusqu'à maintenant, pour l'année 2016, la Société a foré 130 trous de forage sur une longueur totale de 76 500 m sur les terrains du projet Lamaque Sud. Les résultats annoncés aujourd'hui proviennent de 6 trous forés dans la Cheminée n° 4, qui portent sur une longueru de 5 415 m, sur les 12 035 m que comprend le programme de forage de 2015-2016. En plus des résultats des forages réalisés à l'automne 2015, la Société attend toujours les résultats des travaux de forage effectués, au 15 juin 2016, provenant d'environ 66 550 m de carottage des gisements Triangle, de la Cheminée n° 4 et d'autres cibles d'exploration. Integra continuera de communiquer ses résultats au cours de l'année au fur et à mesure qu'ils seront connus.

Profil du projet et de la Société

Integra est une société d'exploration de gisements aurifères qui réalise des projets au stade avancé à Val-d'Or, au Québec, l'une des meilleures régions minières au monde. Les principales activités de la Société concernent le projet à haute teneur Lamaque Sud. En 2014, par l'acquisition de l'usine et du complexe minier Sigma, Integra s'est dotée d'une installation d'une capacité quotidienne de 2 200 à 2 400 tonnes et d'une installation de stockage des résidus pour lesquelles elle dispose de tous les permis nécessaires. Grâce aux permis fédéraux et provinciaux détenus, aux possibilités de l'infrastructure et d'exploration existantes, cette acquisition a permis d'éliminer des coûts importants et d'écourter les délais normalement associés aux projets miniers. Pourvue actuellement d'une capitalisation boursière d'environ 300 millions de dollars, Integra a pu recueillir plus de 100 millions de dollars en financement public depuis 2013, et ce, à un prix progressivement plus élevé pour ses actions et malgré des prix de l'or à la baisse. En août 2015, Eldorado Gold Corporation a réalisé un investissement stratégique dans Integra et acquis 15 % de ses actions ordinaires en circulation. Integra a récemment été citée parmi les 50 entreprises les plus performantes en 2015 par la Bourse de croissance de Toronto, tandis que la Bourse OTCQX a cité Integra comme l'une des 50 meilleures entreprises pour l'année 2015.

Personne qualifiée

Le projet Lamaque est directement supervisé par M. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et M. Jacques Simoneau, géologue, directeur de l'Exploration de la Société. MM. Thiboutot et Simoneau sont des personnes qualifiées (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101. Les personnes qualifiées de la Société ont examiné le contenu technique de ce communiqué.

Assurance et contrôle de la qualité (" AQ/CQ ")

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet Lamaque, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement au Laboratoire d'analyse Bourlamaque et ALS-Chemex de Val-d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée au moyen d'une méthode d'essai pyrognostique avec finition par absorption atomique (AA), avec finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t d'or. Un tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible est également réalisé. S'ils sont connus, les résultats proviennent des essais gravimétriques et de tamisage métallique. Dans le cas contraire, les résultats qui dépassent 5 g/t proviennent des essais gravimétriques; sinon, les résultats de moins de 5 g/t sont issus des essais de finition par absorption atomique.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend notamment le moment de la réalisation d'une estimation des ressources minérales révisée, le moment de la réalisation d'une EEP révisée et la réalisation de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements