SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

13 févr. 2015 17h04 HE

Integra Gold met à jour l'estimation des ressources du projet Lamaque Sud qui s'établissent à 1,06 millions d'onces d'or indiquées; hausse de 173 % des ressources indiquées de la zone Triangle

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 13 février 2015) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG)(OTCQX: ICGQF) (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer l'achèvement de l'estimation actualisée des ressources minérales de deux des principaux gisements aurifères du projet Lamaque Sud (" Lamaque Sud ") situé à Val-d'Or, au Québec, projet dont elle est propriétaire à 100 %. Les zones Triangle et Parallèle se trouvent dans un corridor de 2 km situé immédiatement à l'est de la ville de Val-d'Or. Les ressources de ces deux zones constituent la majeure partie des ressources utilisées par la Société aux fins de l'évaluation économique préliminaire (l'" EEP ") récemment achevée (voir le communiqué de presse du 13 janvier 2015). Il existe sur la propriété un certain nombre d'autres occurrences aurifères de priorité élevée qui font actuellement l'objet de forages d'exploration dans le cadre du programme de forage de 50 000 mètres annoncé le 28 janvier 2015. Six foreuses au diamant sont actuellement en service à Lamaque Sud.

Estimation des ressources de la propriété de Lamaque Sud1

   Ressources indiquées Ressources présumées
   Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Teneur de coupure de 3 g/t Au  4 655 300 7,1 1 057 420 1 221 300 8,4 330 990
Teneur de coupure de 5 g/t Au  2 657 000 9,5 811 010 788 100 10,9 276 030

1 Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée.

Les ressources : faits saillants

  • À une teneur de coupure de 3,0 grammes/tonne Au (" g/t Au "), les ressources indiquées de la zone Triangle se sont accrues de 173 %, passant de 190 760 onces à 520 630 onces d'or titrant 8,3 g/t d'or.
  • À une teneur de coupure de 3,0 g/t Au, les ressources indiquées totales de Lamaque Sud se sont accrues de 40 %, passant de 756 310 onces à 1 057 420 onces d'or titrant 7,1 g/t d'or, et les ressources présumées se sont accrues de 13 %, passant de 293 710 onces à 330 990 onces d'or titrant 8,4 g/t d'or.
  • À une teneur de coupure de 3,0 g/t Au, les ressources indiquées et présumées représentent 76 % et 24 % de l'ensemble des ressources de Lamaque Sud, respectivement.
  • Excellent potentiel d'exploration en profondeur - production historique de 9 millions d'onces à partir des mines adjacentes exploitées à des profondeurs verticales de plus de 2 000 m, alors que la profondeur des ressources mises à jour d'Integra va de la surface à environ 620 m de profondeur verticale et restent ouvertes en profondeur sous ce niveau.

" Nous sommes tout à fait ravis de cet accroissement substantiel des ressources au projet aurifère Lamaque Sud. Nous sommes particulièrement encouragés par l'accroissement considérable de notre ressource cible la plus vaste et à la teneur la plus élevée, soit la zone Triangle. Grâce aux recherches ultérieures, nous prévoyons que la zone Triangle deviendra une partie de plus en plus importante du plan minier du projet, et ce, au-delà de ce que nous indiquons dans la mise à jour récente de notre EEP. Ce qui se révèle particulièrement encourageant, c'est l'indication de la présence dans la zone Triangle d'une minéralisation aurifère plus vaste encore et potentiellement exploitable en vrac, et ce, du fait des largeurs observées au cours du forage et modélisées dans la nouvelle estimation de la ressource ", a commenté Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société. " Ce type de minéralisation aurifère, plus épaisse, rappelle les zones exploitées à l'ancienne mine Lamaque adjacente et directement au nord de Lamaque Sud, où Teck Corporation a produit 4,5 millions d'onces d'or à partir d'une combinaison de minéralisation hébergée dans d'étroits filons et de zones aurifères plus vastes exploitées au moyen de techniques d'extraction souterraine en vrac. "

" Il existe très peu de propriétés aurifères à teneur élevée situées en région minière sûre comportant de faibles dépenses en immobilisations et pouvant prétendre à un profil de production de 100 000 onces par année ou plus et pour lesquelles il est aussi aisé d'obtenir les permis afférents qu'il nous l'a été jusqu'à présent à Lamaque Sud. L'équipe technique et d'exploitation d'Integra, qui ne cesse de croître, a réalisé un travail remarquable en menant le projet à ce stade-ci, tant par son habileté à accroître systématiquement la ressource par les travaux d'exploration qu'en préparant en même temps la propriété à l'étape de la production. "

La nouvelle estimation des ressources comprend 45 400 mètres (" m ") de nouveaux travaux de forage réalisés dans les deux principales zones aurifères de Lamaque Sud, soit les zones Triangle (33 000 m) et Parallèle (12 400 m). Il reste encore à modéliser et à inclure dans cette nouvelle estimation les 26 200 m de forage supplémentaire déjà réalisé dans la zone Fortune, à la Mine no 3 et à la Cheminée no 5, et les travaux de forage réalisés à ce jour en 2015 dans la zone Triangle, toutes ces zones étant situées dans le même corridor de 2 km.

La zone Triangle demeure ouverte dans toutes les directions, et au cours des trois prochains mois, la Société envisage d'y mettre en service 4 foreuses principalement dans le but d'accroître la ressource existante pour ajouter des onces d'or supplémentaires au plan minier mis à jour. Sans intégrer les nouvelles ressources annoncées aujourd'hui et en se fondant sur le prix de l'or au comptant à la clôture de 1 239 $USD l'once et sur le taux de change de 1,24 du 9 février 2015, l'EEP du projet Lamaque Sud indique un TRI de 106% et un VAN(5) de 266 $CAD millions de dollars qui mettent davantage en relief le potentiel du projet (le scénario de référence de la Société utilisait un prix de 1 175 USD par once d'or et un taux de change de 1,14 $, ce qui correspond à un TRI de 77 % et à une VAN(5) de 184,3 millions CAD). Comme le précise l'EEP, toutes les nouvelles onces d'or se trouvent à proximité immédiate de l'infrastructure souterraine proposée, dans une enveloppe située à une profondeur verticale similaire comme c'est le cas dans l'estimation antérieure des ressources. La Société entend examiner la possibilité d'accéder aux ressources élargies à partir des mêmes infrastructures souterraines que celles utilisées pour les travaux préparatoires en cours, ce qui pourrait accroître de façon appréciable la valeur économique du projet.

Pour voir une coupe transversale idéalisée de la zone Triangle, cliquez ici :
 http://www.integragold.com/i/maps/ICG-Corp-TriangleIdealizedSection_wINF-Final.JPG

La nouvelle estimation des ressources intègre 45 400 m de forage répartis dans 126 trous et a été réalisés par la société GeoPointCom de Val-d'Or, au Québec; la modélisation et l'interprétation géologiques ont été réalisées sous la supervision de la société Geologica, elle aussi établie à Val-d'Or, au Québec. Les travaux de forage supplémentaires totalisant 26 200 m réalisés dans la zone Triangle et dans d'autres zones cibles à Lamaque Sud n'ont pas encore été inclus dans cette nouvelle estimation des ressources, mais ils le seront dans les prochaines estimations des ressources. De plus amples renseignements concernant les paramètres utilisés pour l'estimation des ressources minérales et ses résultats seront présentés dans un rapport technique mis à jour à archiver sur le SEDAR dans les 45 prochains jours.

Croissance considérable des ressources dans la zone Triangle

  • Le gisement le plus vaste et de teneur la plus élevée de Lamaque Sud est à l'origine de plus de 50 % des onces récupérées dont fait état l'EEP de janvier 2015 de la Société.
  • À une teneur de coupure de 3,0 g/t Au, les ressources indiquées se sont accrues de 173 %, passant de 190 670 onces à 520 630 onces d'or titrant 8,3 g/t d'or, et les ressources présumées se sont accrues de 27 %, passant de 137 600 onces à 174 470 onces d'or titrant 9,0 g/t d'or.
  • Toutes les onces supplémentaires se trouvent à la même profondeur verticale (de la surface à 620 m de profondeur) que dans l'estimation antérieure des ressources.
  • La zone Triangle s'ouvre dans toutes les directions.

Accroissement de la taille et de la teneur moyenne de la totalité des ressources à Lamaque Sud

  • Accroissement de 40 % des ressources indiquées, qui sont passées à 1 057 420 onces d'or titrant 7,1 g/t d'or.
  • Accroissement de 13 % des ressources présumées, qui sont passées à 330 990 onces d'or titrant 8,4 g/t d'or.

Les chiffres ci-dessus ne tiennent pas compte des ressources obtenues dans le cadre de l'acquisition récente du complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque (la " Propriété Sigma " ou la " Propriété de l'usine ", soit 586 000 onces d'or provenant de ressources mesurées et indiquées contenues dans 3 674 000 tonnes titrant 5,0 g/t d'or, et 1 853 000 onces d'or de ressources présumées contenues dans 9 159 000 tonnes titrant 6,3 g/t d'or. Tous ces chiffres ont été présentés dans le communiqué de presse du 13 janvier 2015.

Résumé des ressources minérales à Lamaque Sud

La minéralisation aurifère présente au projet Lamaque Sud commence en surface en de multiples zones toutes situées à proximité immédiate les unes des autres dans un corridor de 2 km, y compris des zones séparées latéralement de quelques centaines de mètres seulement. Par souci de clarté, la mise à jour sur les ressources divulguée aujourd'hui n'a pas été incluse dans l'EEP, et n'inclut pas non plus les ressources supplémentaires obtenues dans le cadre de l'acquisition de la propriété Sigma.

La mise à jour de l'estimation des ressources minérales annoncée aujourd'hui se limite aux zones Triangle et Parallèle, comme nous le décrivons ci-dessous. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée.

Estimation des ressources des zones Triangle et Parallèle
(teneur de coupure de 3,0 g/t Au)

  Ressources indiquées Ressources présumées
  Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Triangle 1 957 100 8,3 520 630 604 700 9,0 174 470
Parallèle 766 500 7,3 180 750 250 900 10,7 86 460

Estimation des ressources des zones Triangle et Parallèle
(teneur de coupure de 5,0 g/t Au)

  Ressources indiquées Ressources présumées
  Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Triangle 1 323 500 10,4 441 580 429 300 11,0 152 370
Parallèle 462 900 9,6 142 890 153 700 15,0 73 880

Veuillez cliquer sur le lien qui suit pour voir la carte en plan du projet et l'emplacement des zones :

http://www.integragold.com/i/maps/LamaqueZoneMap.pdf

À une teneur de coupure de 3,0 g/t Au, les ressources indiquées de Lamaque Sud se sont accrues de 40 % pour passer à 1 057 420 onces d'or titrant 7,1 g/t d'or, et les ressources présumées se sont accrues de 13 % pour passer à 330 990 onces d'or titrant 8.4 g/t d'or.

Comparaison avec l'estimation antérieure des ressources à Lamaque Sud
(teneur de coupure de 3,0 g/t Au)

  Ressources indiquées Ressources présumées
  Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Janvier 2014 3 325 300 7,1 756 310 851 400 10,8 293 710
Février 2015 4 655 300 7,1 1 057 420 1 221 300 8,4 330 990

À une teneur de coupure supérieure de 5,0 g/t Au, les ressources indiquées de Lamaque Sud se sont accrues de 42 % pour passer à 810 560 onces d'or titrant 9,5 g/t d'or, et les ressources présumées se sont accrues de 7 % pour passer à 276 030 onces d'or titrant 10,9 g/t d'or.

Comparaison avec l'estimation antérieure des ressources à Lamaque Sud
(teneur de coupure de 5,0 g/t Au)

  Ressources indiquées Ressources présumées
  Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Janvier 2014 1 812 100 9,8 569 410 582 300 13,8 258 850
Février 2015 2 657 000 9,5 810 560 788 100 10,9 276 030

Il existe encore un potentiel considérable d'accroissement des ressources aurifères, tant latéralement qu'en profondeur, dans la plupart des gisements à Lamaque Sud. Deux cibles supplémentaires forées entre 2012 et 2014, soit la Cheminée no 5 et la Mine no 3, doivent encore être ajoutées à l'estimation des ressources à Lamaque Sud, alors que de nombreuses cibles d'exploration importantes doivent encore faire l'objet de forages de recherche à l'échelle de la propriété. La Société a achevé les forages supplémentaires à la Cheminée no 5 à la fin de 2014 et entreprendra les forages à la Mine no 3 au début de 2015.

Si l'on inclut les divulgations de ressources faites en septembre 2013 et en janvier 2014 (voir les communiqués de presse du 25 septembre 2013 et du 28 janvier 2014), les estimations sont maintenant terminées pour six gisements aurifères distincts du projet Lamaque Sud :

  • la zone Parallèle;
  • la zone Triangle;
  • la zone Fortune;
  • la cheminée no 4;
  • le filon no 6;
  • la zone Sixteen.

Lorsque les ressources de la propriété Sigma (voir le communiqué de presse du 13 janvier 2015) sont ajoutées à ces ressources nouvellement mises à jour de Lamaque Sud, l'ensemble des ressources minérales de la Société passe à 1,64 million d'onces d'or titrant 6,2 g/t d'or pour les ressources indiquées (et mesurées), et à 2,18 millions d'onces d'or titrant 6,5 g/t d'or pour les ressources présumées, et ce, pour les teneurs de coupure indiquées ci-dessous.

Sommaire des ressources du projet aurifère Lamaque Sud et de la propriété Sigma

  Ressources indiquées Ressources présumées
  Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Lamaque Sud(1)
Fortune 125 500 5,8 23 600 252 300 5,6 45 220
Triangle 1 957 100 8,3 520 630 604 700 9,0 174 470
Cheminée no 4 1 325 100 5,6 237 450 0 0,0 0
Parallèle 766 500 7,3 180 750 250 900 10,7 86 460
Sixteen 91 700 5,2 15 440 1 800 4,2 250
Veine no 6 389 400 6,4 79 550 111 600 6,9 24 590
Total 4 655 300 7,1 1 057 420 1 221 300 8,4 330 990
             
  Ressources mesurées et indiquées(2) Ressources présumées
  Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Propriété Sigma(3)
Sigma 3 674 000 5,0 586 000 9 159 000 6,3 1 853 000
(1)À une teneur de coupure de 3,0 g/t Au.
(2)Les ressources mesurées de la propriété Sigma sont de 202 000 onces titrant 5,46 g/t d'or (1 151 000 tonnes) et de 384 000 onces titrant 4,73 g/t d'or (2 523 000 tonnes).
(3)À une teneur de coupure de 1,0 g/t Au, sauf pour 19 000 onces de la catégorie des ressources indiquées, et pour 6 000 onces de la catégorie des ressources présumées de la Mine no 2 de Lamaque, pour lesquelles la teneur de coupure est de 2,1 g/t Au.

La zone Triangle

La majeure partie de l'accroissement des ressources aurifères annoncé aujourd'hui a été ajoutée dans les limites précédemment établies par forage des ressources existantes de la zone Triangle, ou à proximité immédiate de ces limites. À une teneur de coupure de 3,0 g/t Au, les ressources indiquées de la zone Triangle se sont accrues de 173 %, passant de 190 670 onces à un total de 520 630 onces d'or titrant 8,3 g/t d'or, tandis que les ressources présumées se sont accrues de 27 %, passant de 137 600 onces à un total de 174 470 onces d'or titrant 9,0 g/t d'or.

Pour voir une coupe transversale idéalisée de la zone Triangle, cliquez ici :
 http://www.integragold.com/i/maps/ICG-Corp-TriangleIdealizedSection_wINF-Final.JPG

Cet accroissement considérable des ressources résulte de ce qui suit :

  • ajout de plus de 33 000 m de nouvelles données de forage à la base de données sur les ressources de la zone Triangle;
  • contrôles géologiques mieux définis;
  • extensions latérales, en aval-pendage et en amont-pendage, au-delà des roches encaissantes des ressources antérieures;
  • incorporation de zones plus larges et à teneur supérieure, d'épaisseur réelle excédant souvent 10 m, dans la portion inférieure de la zone Triangle (entre 450 et 620 m de profondeur verticale).

Il importe de souligner que les zones découvertes dans la moitié inférieure de la zone Triangle connue semblent reproduire les sections inférieures de la mine Lamaque avoisinante, qui, dans le passé, a produit 4,5 millions d'onces d'or et dont les années de production maximale sont associées à l'utilisation de techniques d'exploitation en masse dans les zones volumineuses inférieures. Certaines des interceptions les plus larges et aux teneurs les plus élevées divulguées se trouvent dans les zones minéralisées inférieures de la zone Triangle découvertes en 2014 et demeurent ouvertes latéralement et en profondeur.

Ces larges zones de minéralisation s'inclinent vers le sud selon un angle supérieur à 45 degrés, ce qui laisse croire qu'elles pourraient être exploitées par des méthodes d'abattage en masse plus productives comme celles de type longs trous. Il s'agit là d'une découverte importante qui devrait avoir une incidence positive sur les coûts d'exploitation minière, car ces méthodes d'exploitation sont plus efficaces et plus rentables que les techniques conventionnelles utilisées pour l'exploitation des filons étroits et peu inclinés, comme la méthode d'extraction par chambres et piliers.

Voici quelques-uns des intervalles de minéralisation de la section inférieure de la zone Triangle découverts au cours des forages de 2014 :

  • 14,2 g/t d'or sur 11,0 m dans le trou de forage TM-14-32 à partir de 604,0 m
  • 10,5 g/t d'or sur 13,0 m dans le trou de forage TM-14-33 à partir de 583,0 m
  • 15,9 g/t d'or sur 4,0 m dans le trou de forage TM-14-33 à partir de 631,0 m
  • 8,2 g/t d'or sur 10,0 m dans le trou de forage TM-14-26 à partir de 626,9 m
  • 17,7 g/t d'or sur 3,0 m dans le trou de forage TM-14-27 à partir de 636,0 m
  • 26,5 g/t d'or sur 6,0 m dans le trou de forage TM-14-43 à partir de 573,0 m
  • 38,2 g/t d'or sur 7,0 m dans le trou de forage TM-14-19 à partir de 554,0 m

Le programme de forage de 2015 actuel de la Société inclut des travaux de forage d'extension dans ces zones ainsi que des travaux de forage d'exploration visant les extensions latérales et en profondeur des zones plus larges et à teneur supérieure.

Il semble aussi y avoir un excellent potentiel d'accroissement latéral des ressources, mais aussi en profondeur, car le modèle utilisé dans l'estimation annoncée aujourd'hui se limite à une profondeur verticale de 620 m, soit la même que pour l'estimation précédente. Deux trous de forage achevés en 2013 et atteignant une profondeur verticale de 900 m ont recoupé une minéralisation importante, dont une interception titrant 10,5 g/t d'or sur 6 m dans le trou TMS-13-07 (voir le communiqué de presse du 18 novembre 2013). En 2014, la Société a axé sa campagne de forage sur la délimitation des ressources situées entre la surface et la profondeur verticale de 620 m. Elle n'a procédé à aucun forage exploratoire au-delà de cette profondeur. Dans le cadre du programme de forage de 2015, la Société prolongera un certain nombre de trous jusqu'à une profondeur verticale variant entre 900 m et 1 000 m.

La zone Parallèle

À une teneur de coupure de 3,0 g/t Au, les ressources indiquées diminuent légèrement de 14 % pour passer de 209 570 à 180 750 onces d'or titrant 7,3 g/t d'or. Le nombre d'onces des ressources présumées demeure inchangé, soit 86 460 onces d'or titrant 10,7 g/t d'or. La variation des ressources résulte des 13 500 m supplémentaires de forage intercalaire réalisé surtout dans les zones supérieures des enveloppes minéralisées. Le forage a permis de mieux fixer les limites externes de la zone Parallèle, ce qui a eu pour conséquence une légère diminution de la quantité d'onces contenues, mais l'augmentation du tonnage global. L'espacement des trous de forage, maintenant réduit à un intervalle moyen de 25 m, a grandement accru le degré de confiance dans la modélisation et les ressources de la zone Parallèle. Soulignons que lorsque la Société a réalisé l'EEP précédente, la teneur des ressources présumées situées plus en profondeur se trouvait réduite à 10 g/t d'or du fait du manque de travaux de forage achevés dans ces zones. La teneur des ressources présumées mises à jour annoncées aujourd'hui est compatible avec l'estimation antérieure de 10 g/t d'or.

Le potentiel d'accroissement des ressources de la zone Parallèle demeure excellent, car les réseaux de filons plus profonds et de teneur supérieure présents à environ 375 m de profondeur verticale doivent encore faire l'objet de forages exploratoires suffisants; c'est là que se trouve la majeure partie des ressources présumées de la zone Parallèle. Les travaux ultérieurs de forage exploratoire et de délimitation des ressources de ces zones devront sans doute attendre jusqu'à ce que l'accès souterrain soit rendu possible.

Ressources minérales globales à Lamaque Sud

Les ressources de l'ensemble des autres zones présentées dans le cadre de cette mise à jour des ressources du projet, soit la Cheminée no 4, la zone Fortune, le filon no 6 et la zone Sixteen, demeurent inchangées par rapport aux divulgations précédentes. Les travaux de modélisation et d'estimation sont toujours en cours à la zone Fortune et à la Cheminée no 5, et les résultats seront divulgués à une date ultérieure en 2015. Les forages supplémentaires entrepris à la Mine no 3 seront complétés cet hiver avant que ne commencent la modélisation et l'estimation.

Les deux tableaux qui suivent résument, par zones, les ressources minérales indiquées et présumées mises à jour pour la teneur de coupure de 3,0 g/t Au sélectionnée aux fins de divulgation.

Ressources minérales indiquées, par zones
(teneur de coupure de de 3,0 g/t Au)

Zone Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Fortune(1) 125 500 5,8 23 600
Triangle(2) 1 957 100 8,3 520 630
Cheminée no 4(3) 1 325 100 5,6 237 450
Parallèle(4) 766 500 7,3 180 750
Sixteen(5) 91 700 5,2 15 440
Filon no 6(6) 389 400 6,4 79 550
Total 4 655 300 7,1 1 057 420

Ressources minérales présumées, par zones
(teneur de coupure de 3,0 g/t Au)

Zone Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Fortune(1) 252 300 5,6 45 220
Triangle(2) 604 700 9,0 174 470
Cheminée no 4(3) 0 0,0 0
Parallèle(4) 250 900 10,7 86 460
Sixteen(5) 1 800 4,2 250
Filon no 6(6) 111 600 6,9 24 590
Total 1 221 300 8,4 330 990
  1. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles non plafonnées; épaisseur réelle minimale de 2 m
  2. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; plafonnement à 55 g/t pour les composites lorsqu'ils sont >10 m par rapport à la cellule estimée (les composites sont de 1 m); épaisseur réelle minimale de 2 m
  3. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles plafonnées à 300 g/t d'or; pas d'épaisseur réelle minimale
  4. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; composites progressivement plafonnés lorsque la valeur aurifère est supérieure à 90 g/t d'or + (0,55*(Au-90)); épaisseur réelle minimale de 2 m
  5. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles progressivement plafonnées lorsque la valeur aurifère est supérieure à 40 g/t en utilisant la formule = 40 g/t d'or + ((x-40)*0,53)); épaisseur réelle minimale de 2 m
  6. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles plafonnées à 35 g/t d'or; épaisseur réelle minimale de 2 m

Ressources minérales globales à Lamaque Sud - Gisements individuels à différentes teneurs de coupure Au

Les ressources minérales ont été établies à partir de teneurs de coupure variables, et les résultats sont présentés pour les teneurs de coupure de 0,0 et de 5,0 g/t Au pour toutes les zones, comme l'indique les tableaux ci-dessous. Des tableaux comportant de multiples teneurs de coupure seront présentés dans le Rapport technique NI 43-101 mis à jour qui sera publié et archivé sur SEDAR. Les teneurs de coupure utilisées dans l'EEP récemment divulguée aux fins de sélection de chantiers d'abattage potentiels varient d'une zone à l'autre selon la méthode d'exploitation; les teneurs de coupure utilisées oscillent entre 4,0 et 5,0 g/t Au. La teneur élevée des gisements est clairement illustrée pour la teneur de coupure de 5,0 g/t Au dans le tableau ci-dessous.

Ressources minérales indiquées, par zones
(teneur de coupure de 5,0 g/t Au)

Zone Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Fortune(1) 60 700 8,0 15 610
Triangle(2) 1 323 500 10,4 441 580
Cheminée no 4(3) 522 900 8,3 140 280
Parallèle(4) 462 900 9,6 142 890
Sixteen(5) 41 800 6,9 9 250
Filon no 6(6) 245 200 7,8 61 400
Total 2 657 000 9,5 811 010

Ressources minérales présumées, par zones
(teneur de coupure de 5,0 g/t Au)

Zone Tonnes Teneur
(g/t d'or)
Onces
(or)
Fortune(1) 111 300 7,7 27 470
Triangle(2) 429 300 11,0 152 370
Cheminée no 4(3) 0 0,0 0
Parallèle(4) 153 700 15,0 73 880
Sixteen(5) 400 6,4 90
Filon no 6(6) 93 400 7,4 22 220
Total 788 100 10,9 276 030
  1. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles non plafonnées; épaisseur réelle minimale de 2 m
  2. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; plafonnement à 55 g/t des composites lorsqu'ils sont >10 m par rapport à la cellule estimée (les composites sont de 1 m); épaisseur réelle minimale de 2 m
  3. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles plafonnées à 300 g/t d'or; pas d'épaisseur réelle minimale
  4. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles plafonnées à 90 g/t d'or + (0,55*(Au-90)); épaisseur réelle minimale de 2 m
  5. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles progressivement plafonnées lorsque la valeur aurifère est supérieure à 40 g/t en utilisant la formule = 40 g/t d'or + ((x-40)*0,53)); épaisseur réelle minimale de 2 m
  6. Gravité spécifique de 2,8 g/cm3; valeurs aurifères individuelles plafonnées à 35 g/t d'or; épaisseur réelle minimale de 2 m

Programme de forage d'exploration et potentiel de ressources

Comme divulgué récemment (voir le communiqué de presse du 28 janvier 2015), la Société a entrepris en 2015 un programme de forage de 50 000 m supplémentaires répartis dans près de 120 trous. Pour ce faire, la Société mettra jusqu'à huit foreuses en service durant les mois d'hiver, et une ou deux foreuses durant les mois d'été et d'automne. Les cibles proposées et les distances à forer en mètres pour l'année qui vient sont les suivantes :

Forage d'extension dans la zone Triangle : 20 000 m
Forage de délimitation de la Mine no 3 : 6 500 m
Forage de délimitation du filon no 6 : 7 500 m
Forage d'extension de la Cheminée no 4 Sud : 4 000 m
Forage de condamnation de la rampe dans la zone Parallèle : 1 500 m
Forage d'exploration des zones à veines horizontales : 5 000 m
Forage d'exploration de nouvelles cibles : 5 500 m

La majeure partie de ces travaux vise à accroître les ressources aurifères du projet, et ce, en privilégiant le forage de délimitation et d'extension dans quatre des principaux gisements aurifères sans cesser pour autant de poursuivre activement la recherche de nouvelles zones aurifères dans le secteur Lamaque Sud du projet.

Projet et profil de la société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque sont situés à proximité et directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de poursuivre la planification de ses travaux d'exploration et de mise en valeur au projet à haute teneur Lamaque Sud. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Les principales cibles sont les zones à haute teneur Parallèle, dans le groupement Nord, et Triangle, dans le groupement Sud. L'usine Sigma acquise par la Société se trouve à 1 kilomètre de la zone Parallèle et à 3 kilomètres de la zone Triangle. Elle s'accompagne de tous les permis requis, et il s'agit d'une installation qui a une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour et qui comporte une installation de gestion des résidus. Le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque renferme les anciennes mines Sigma et Lamaque qui ont été en exploitation pendant 75 ans et 52 ans, respectivement, et qui ont permis de produire en tout plus de 9 millions d'onces d'or.

Personnes qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque Sud et le complexe minier Sigma-Lamaque, connus collectivement comme le projet Lamaque, sont directement supervisés par MM. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société, tous deux des personnes qualifiées (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101. De plus, Alain-Jean Beauregard, géologue (géologie) et Daniel Gaudreault, ingénieur (géologie), pour Geologica, et Christian d'Amour, de Geopointcom et responsable des calculs de ressources, agissent en tant que PQ indépendantes, au sens de la Norme canadienne 43-101. Les PQ de la Société ont approuvé le contenu technique et scientifique de ce communiqué.

Assurance et contrôle de la qualité (" AQ/CQ ")

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet Lamaque, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement au Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val-d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée au moyen d'une méthode d'essai pyrognostique avec finition par absorption atomique, avec finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t d'or, ou tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible. S'ils sont connus, les résultats des essais gravimétriques et de tamisage métallique servent à déterminer les intervalles composites rapportés.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
Stephen de Jong
Président et chef de la direction

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, notamment en ce qui concerne les résultats et le calendrier des travaux d'exploration visant la propriété, les résultats et le calendrier des futures études de développement, demandes d'autorisations réglementaires et autres questions afférentes au développement potentiel du projet Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris l'accessibilité de ressources financières, le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de régulation, nécessaire à l'exécution des activités d'exploration prévues, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le fait que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention de toute approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun, ou toute autre question abordée dans le plus récent rapport de gestion complet de la Société. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements