SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

24 févr. 2015 15h08 HE

Integra Gold nomme Charles Oliver à son conseil d'administration

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 24 février 2015) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF) (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer la nomination de Charles Oliver au conseil d'administration de la Société.

Géologue de formation, M. Oliver a occupé jusqu'à récemment le poste de gestionnaire principal de portefeuille du fonds aurifère et de minéraux précieux Sprott. Avant de travailler pour la société de gestion Sprott Asset Management, M. Oliver a occupé les postes de vice-président principal et de gestionnaire principal de portefeuille à la Société de gestion AGF, où, au cours de ses 11 années de service, il a géré divers fonds, dont le fonds de métaux précieux, le fonds de ressources canadiennes, le fonds mondial de dividendes, le fonds d'actions de croissance canadiennes et le fonds de la formation de sables bitumineux Markland. Titulaire d'un baccalauréat en géologie (avec distinction) de l'University of Western Ontario, M. Oliver a commencé sa carrière au Québec comme géologue de terrain avant de venir à Toronto pour y travailler comme opérateur et courtier de détail.

" La Société est ravie de voir Charles Oliver se joindre à son conseil d'administration. M. Oliver a mené une carrière brillante et fructueuse dans le secteur des métaux précieux, et c'est un hommage pour les responsables du projet Lamaque et pour l'équipe en place à Integra de voir une personne de son envergure se joindre au conseil d'administration de la Société ", a souligné le président du conseil George Salamis. " Sa vaste connaissance du marché aurifère, son réseau de contacts et sa réputation exemplaire seront autant d'atouts inestimables pour la Société compte tenu de l'évolution du projet Lamaque vers la phase de production. "

Afin d'officialiser une culture de rémunération au rendement et de favoriser davantage encore l'adéquation entre les experts de la Société et ses actionnaires, Integra a aussi annoncé que le conseil d'administration a approuvé un régime d'unités d'actions restreintes (le " régime d'UAR "), et ce, moyennant l'aval de la Bourse de croissance TSX (le " TSXV ") et la ratification par les actionnaires désintéressés de la Société à l'assemblée générale annuelle des actionnaires de 2015 (l'" AGA ").

Sous réserve de l'approbation du régime d'UAR par le TSXV et de sa ratification par les actionnaires désintéressés à l'AGA, 4 500 000 unités d'actions restreintes (" UAR ") ont été émises à l'intention des administrateurs, des dirigeants et des employés haut placés de la Société. Les UAR seront dévolues à raison de 25 % à la date d'approbation par les actionnaires désintéressés, et, par la suite, à raison de 25 % les 20 février 2016, 20 août 2016 et 20 février 2017. Au moment d'être dévolues, les UAR pourraient être assujetties à une période de retenue réglementaire de 4 mois.

De plus amples renseignements concernant le régime d'UAR et les sommes accordées en vertu de ce régime figureront dans la circulaire d'information de la direction que la Société mettra à la disposition des actionnaires et qu'elle archivera sur le SEDAR en lien avec l'AGA.

Integra a aussi annoncé qu'en exécution de son régime d'options d'achat d'actions, 5 575 000 options d'achat d'actions incitatives pouvant être exercées à un prix de 0,30 $ l'action durant une période de sept ans ont été attribuées aux administrateurs, aux dirigeants et aux employés haut placés de la Société.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque sont situés à proximité et directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de poursuivre la planification de ses travaux d'exploration et de mise en valeur au projet à haute teneur Lamaque Sud. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Les principales cibles sont les zones à haute teneur Parallèle, dans le groupement Nord, et Triangle, dans le groupement Sud. L'usine Sigma acquise par la Société se trouve à 1 kilomètre de la zone Parallèle et à 3 kilomètres de la zone Triangle. Elle s'accompagne de tous les permis requis, et il s'agit d'une installation qui a une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour et qui comporte une installation de gestion des résidus. Le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque renferme les anciennes mines Sigma et Lamaque qui ont été en exploitation pendant 75 ans et 52 ans, respectivement, et qui ont permis de produire en tout plus de 9 millions d'onces d'or.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, notamment en ce qui concerne les résultats et le calendrier des travaux d'exploration visant la propriété, les résultats et le calendrier des futures études de développement, demandes d'autorisations réglementaires et autres questions afférentes au développement potentiel du projet Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris l'accessibilité de ressources financières, le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, nécessaire à l'exécution des activités d'exploration prévues, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le fait que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention de toute approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun, ou toute autre question abordée dans le plus récent rapport de gestion complet de la Société. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements