Integra Gold Corp.
TSX CROISSANCE : ICG

Integra Gold Corp.

05 mars 2014 08h10 HE

Integra Gold nomme George Salamis au poste de vice-président du développement; cinquième foreuse à diamant entre en service à Triangle

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 5 mars 2014) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG) (« Integra » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer la nomination de M. George Salamis, géologue, au poste de vice-président du développement corporatif de l'entreprise, où il aura pour mission de soutenir la Société pendant sa transition de l'exploration au développement sur son projet aurifère de Lamaque à Val-d'Or, au Québec.

M. Salamis est un géologue disposant de plus de 25 ans d'expérience internationale dans l'industrie minière de l'or, des métaux de base, du charbon et de l'uranium. Il a travaillé pendant 12 ans au sein d'importantes sociétés minières, telles que Placer Dome Inc. et Cameco Corporation, où il a occupé plusieurs postes de gérance consacrés à l'exploration et à l'administration dans le monde entier. Au cours des 14 dernières années, M. Salamis a été impliqué, en tant que cofondateur ou titulaire d'un poste de direction, dans cinq transactions majeures de fusion et d'acquisition évaluées à plus de 1 milliard de dollars. Au cours de sa carrière, il a développé un réseau international couvrant les secteurs de l'exploration minière, des banques d'investissement et des contacts auprès d'investisseurs institutionnels et a participé à plusieurs augmentations de capital totalisant plus de 850 millions de dollars (USD).

Dans le cadre plus spécifique de l'attention que porte Integra à ses actifs aurifères au Québec, M. Salamis a grandi au Québec, est titulaire d'un diplôme de l'Université de Montréal - École Polytechnique et a vécu 6 ans à Val-d'Or, au Québec, où il a travaillé pour la division d'exploration de Placer Dome sur le site de la mine d'or Sigma. Située immédiatement au nord et à proximité du projet Lamaque, la mine Sigma a produit plus de 4,5 millions d'onces.

« Étant donné que M. Salamis a déjà travaillé avec l'ensemble de notre équipe de haute direction au cours de sa carrière, et dans la mesure où il est actuellement un membre estimé de notre conseil d'administration, il constitue le candidat idéal pour ce poste. Grâce à sa connaissance approfondie en matière d'exploration et des marchés financiers, à ses liens avec la scène minière du Québec et à son expérience considérable acquise en tant que professionnel du développement minier, M. Salamis contribuera de manière considérable au travail de l'équipe de direction d'Integra, actuellement en période de croissance », a déclaré Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société.

Forage géotechnique

La Société annonce également avoir commencé un programme de forage géotechnique sur le site du projet Lamaque. La Société est pleinement engagée dans un calendrier d'exploration et de développement accéléré et continuera à prendre des initiatives visant à réduire le risque inhérent au projet, notamment le programme de cimentation des puits de forage récemment annoncé. Les connaissances acquises dans le cadre de ce forage géotechnique permettront aux ingénieurs de la Société de commencer à planifier la construction de rampes d'accès et d'autres infrastructures nécessaires à l'exploration souterraine qui pourrait démarrer dès 2015.

Un équipement de forage spécialisé dans ce type d'opérations a été mis en œuvre sur le site, ce qui porte à cinq le nombre total de foreuses en activité à Lamaque. Trois des quatre autres équipements de forage à l'œuvre sur le site du projet Lamaque sont des foreuses au diamant qui effectuent des forages intercalaires et des évaluations de l'extension de la minéralisation dans et autour de la zone Triangle à haute teneur. Le quatrième équipement de forage est dédié au cimentage des anciens puits de forage présents sur la propriété en vue de leur exploration souterraine.

Le forage géotechnique est essentiel à la sécurité et à l'efficacité de la conception, de la construction et de l'utilisation des points d'accès souterrains. Ce forage a pour but d'identifier les caractéristiques de la masse rocheuse existante qui pourraient s'avérer utiles à la conception d'un accès souterrain, tout en identifiant les risques potentiels qui pourraient compromettre l'intégrité des futures rampes d'accès et des travaux souterrains à venir. Les données issues de ce programme seront analysées par les ingénieurs de la Société et par Golder Associates qui gère le programme pour Integra. Ce programme débutera sur la zone Triangle avant de s'étendre à la zone Parallèle, à la Cheminée no 4 et à la zone Fortune.

« Ce programme constitue un nouvel exemple de l'engagement de la Société à avancer rapidement le projet aurifère Lamaque vers sa phase de production. Notre objectif est d'être la prochaine mine d'or au Québec. Dans ce but, il est impératif que la Société prenne certaines initiatives de réduction du risque, telles que le forage géotechnique et la cimentation des puits de forage, afin de veiller à ce que le projet progresse de manière sûre et conforme au calendrier », a précisé Stephen de Jong, président et chef de la direction d'Integra.

Le forage est effectué par Forage Orbit Garant Inc. de Val-d'Or (TSX:OGD) et devrait être achevé dans 2 mois. Environ 2 000 mètres de forage seront effectués au cours de la première phase de ce programme géotechnique sur le site du projet Lamaque. D'autres phases de forage géotechnique seront vraisemblablement nécessaires à l'avenir.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val-d'Or, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec est considéré comme l'une des meilleures juridictions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement disponibles.

Le principal objectif de la Société est de continuer à mettre en évidence des ressources supplémentaires, tout en faisant progresser la ressource existante vers la production. Le projet est divisé en trois pôles de minéralisation principaux : Nord, Sud et Ouest. Le pôle Nord se compose des zones Parallèle et Fortune, de la Cheminée no 5 et de la Mine no 3 et se situe à environ 1 km du pôle Sud qui comprend la Cheminée no 4 et les zones Triangle et Triangle Sud. La zone Seize et la Veine no 6 forment le pôle Ouest.

Personnes qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque est directement supervisé par Hervé Thiboutot, ingénieur et vice-président de la Société, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société, tous deux des personnes qualifiées (« PQ ») au sens de la Norme canadienne 43-101, et par Alain-Jean Beauregard, géologue, et Daniel Gaudreault, ingénieur et géologue chez Geologica Inc., tous deux des PQ indépendantes au sens de la Norme canadienne 43-101. Les PQ de la Société ont passé en revue le contenu technique du présent communiqué de presse.

Assurance de la qualité - Contrôle de la qualité (« AQ/CQ »)

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, et notamment l'insertion de jeux d'échantillons doubles, blancs et standards dans l'ensemble des sondages. Les échantillons de carotte sont soumis directement à ALS Laboratory Group et Bourlamaque Labs à Val-d'Or pour préparation et analyse. Les analyses sont réalisées sur des aliquotes d'évaluation de 1 tonne. L'analyse de l'or est effectuée en employant une méthode d'évaluation par pyroanalyse avec finition par absorption atomique, avec finition gravimétrique pour les échantillons dont la teneur excède 5 g/t d'or, ou par tamisage métallique des échantillons contenant visiblement de l'or. Lorsque disponibles, les résultats des évaluations gravimétriques ou par tamisage métallique ont été utilisés pour l'indication des intervalles de composites.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

Ni la Bourse de croissance TSX, ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument de responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs :

Aucune Bourse, commission de valeurs mobilières ou autre autorité réglementaire n'a approuvé ni désapprouvé les informations contenues dans le présent communiqué. Le présent communiqué contient des « énoncés prospectifs » concernant le futur rendement financier ou opérationnel d'Integra Gold Corp. (« Integra » ou la « Société »), ainsi que d'autres énoncés qui expriment les attentes ou les estimations de la direction au sujet de développements, de circonstances ou de résultats futurs. En règle générale, les informations prospectives peuvent être identifiées par l'utilisation de termes prospectifs tels que « chercher », « croire », « anticiper », « planifier », « continuer », « établir un budget », « prévoir », « estimer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « projeter », « prédire », « proposer », « potentiel », « objectif » et des variations de tels mots et expressions, ou par des déclarations en vertu desquelles certains actes, événements ou résultats « peuvent », «pourraient », « devraient » ou « devront » « être pris », « se produire » ou « être atteints ». Les énoncés prospectifs inclus dans le présent communiqué comprennent des énoncés concernant la minéralisation et les ressources minérales potentielles, le scénario d'exploitation proposé pour le projet aurifère South Lamaque, ce qui comprend des informations relatives à l'infrastructure de support, la durée de vie potentielle de la mine, les taux d'emploi et les effets des mesures prises pour harmoniser l'impact local et les dates d'achèvement prévues pour l'exploration et le forage, les résultats d'exploration, les dépenses d'exploration et d'administration estimées et futures, l'achèvement des études de portée, l'évaluation économique préliminaire, les études de préfaisabilité ou de faisabilité et les plans et objectifs futurs d'Integra. Bien que l'ensemble des énoncés prospectifs implique des risques et incertitudes, ces énoncés sont fondés sur certaines hypothèses que la direction d'Integra estime raisonnables, ce qui comprend sa capacité à obtenir un financement à des conditions raisonnables, la possibilité d'effectuer son exploration actuelle et ses autres objectifs, le déroulement tel que planifié de son exploration et de ses autres activités, la conformité telle que prévue de ses procédures relatives aux communautés et à l'impact environnemental, l'absence d'évolution défavorable de la conjoncture économique générale, l'exemption de tout accident significatif pouvant affecter Integra, l'évitement de tout conflit professionnel ou panne ou pénurie d'équipement et l'obtention en temps opportun et à des conditions acceptables de l'ensemble des approbations gouvernementales nécessaires à son exploration planifiée et à ses activités de développement potentielles.

Il ne peut être assuré que les énoncés prospectifs se révéleront exacts et les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés dans de tels énoncés. Les facteurs importants qui pourraient amener les résultats réels à différer considérablement des attentes d'Integra comprennent, mais sans s'y limiter, la différence entre les résultats réels des activités d'exploration actuelles et ceux anticipés par Integra, les changements dans les paramètres du projet liés à la poursuite de l'affinement de celui-ci, les changements dans les ressources minérales estimées, les prix futurs des métaux, l'augmentation des coûts de la main-d'œuvre, de l'équipement ou des matériaux, la disponibilité des équipements, l'incapacité des équipements à fonctionner conformément aux prévisions, les accidents, les effets des conditions météorologiques et d'autres phénomènes naturels, les risques liés aux relations communautaires et aux activités des parties prenantes et les retards dans l'obtention des approbations gouvernementales ou du financement. Bien qu'Integra ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient amener les résultats réels à différer de manière considérable, il pourrait exister d'autres facteurs en vertu desquels les résultats ne seraient pas ceux attendus, estimés ou prévus. Il ne peut être assuré que de tels énoncés se révéleront exacts, étant donné que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés dans de tels énoncés. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Integra n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres motifs, sauf si exigé par la loi.

Renseignements