SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

09 oct. 2014 14h34 HE

Integra Gold nomme Langis St-Pierre au poste de Chef de l'exploitation

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 9 octobre 2014) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF) (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer la nomination de Langis St-Pierre au poste de chef de l'exploitation de la Société, nomination qui entre en vigueur le 1er octobre 2014. M. St-Pierre apporte à la Société un bagage de plus de 27 années d'expérience, dont une vaste connaissance de l'exploitation et de la direction de mines souterraines. M. St-Pierre assumera la responsabilité des activités de mise en valeur à l'usine de traitement et à la mine Sigma-Lamaque et au projet Lamaque Sud (Lamaque), à Val-d'Or, au Québec.

M. St-Pierre a étudié le génie minier à l'Université Laval avant d'entamer une carrière de 27 ans auprès de Cambior Inc. (" Cambior "), puis de IAMGOLD Corp. (" IAMGOLD "), après son acquisition de Cambior en 2006. Au cours des 27 années passées chez Cambior/IAMGOLD, M. St-Pierre a travaillé sur des gisements de métaux communs et d'or et a occupé une variété de postes, avant d'accéder aux postes de directeur de la mine et directeur général de plusieurs exploitations minières au Québec, dont la mine Langlois, la mine Bouchard-Hébert, la mine Sleeping Giant et la mine Doyon. En 2010, M. St-Pierre a été président directeur général de IAMGOLD S.A. Burkina Faso (" IAMGOLD S.A "), une filiale de IAMGOLD. En sa qualité de président directeur général de IAMGOLD S.A., M. St-Pierre avait sous sa responsabilité 2 300 employés et une exploitation minière qui produisait en moyenne 350 000 onces d'or par année.

Comme l'a fait remarquer Stephen de Jong, président et chef de la direction d'Integra Gold, " Langis est un promoteur et un exploitant minier bien connu et expérimenté dans la région de l'Abitibi. Il a des états de service exceptionnels et l'équipe d'Integra Gold est très heureuse de l'accueillir en son sein. Son expérience de directeur de mine et de directeur général de plusieurs mines et plus particulièrement son expérience de la mise en valeur et de l'exploitation de mines souterraines nous aidera à faire en sorte que la mise en production du projet Lamaque se fera de manière efficace et sous le signe de la rentabilité. L'acquisition de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque a eu un effet catalyseur important pour la Société et nous étions résolus à nous adjoindre un chef de l'exploitation qui avait l'expérience voulue pour relancer l'usine, en assurer la mise en valeur et planifier la production au projet Lamaque Sud ".

La Société annonce par la même occasion qu'elle a accordé à son COO 800 000 options d'achat d'actions, conformément à son programme d'options d'achat d'actions. Les droits d'option ont un prix unitaire de 0,245 $, ils sont consentis à hauteur de 25 % à tous les six mois et ils arrivent à échéance le 9 octobre 2021.

Acquisition de l'usine et des mines Sigma-Lamaque

Le 7 octobre 2014, la Société a satisfait aux conditions exigées et a ratifié l'acquisition de l'usine et des mines Sigma-Lamaque (la " propriété ") (voir le communiqué du 8 octobre 2014).

La propriété appartenait à Century Mining Corporation (" Century ") et la firme Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. a été nommée séquestre judiciaire (le " séquestre judiciaire ") pour les actifs de Century Mining Corporation (" Century ") en vertu d'une ordonnance de mise sous séquestre émise par la Cour supérieure du Québec (la " cour ") du 29 mai 2012. La propriété a été acquise du séquestre judiciaire qui agissait en cette qualité aux fins de la transaction. Le prix d'achat total est de 8 millions de dollars, soit un montant de 1,8 million de dollars en espèces et 25 millions d'actions ordinaires d'une valeur estimative de 6,25 millions de dollars. Integra a payé un montant de 500 000 $ de la contrepartie en espèces à une tierce partie pour le concasseur et les autres actifs connexes qui se trouvent sur la propriété.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val-d'Or dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de continuer à prouver la présence de ressources supplémentaires tout en faisant progresser les ressources existantes vers la phase de production. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Le groupement Nord, composé des gisements Parallèle, Fortune, de la Cheminée no 5 et de la Mine no 3, est situé à environ 1 km au nord-ouest du groupement Sud, qui comprend les gisements de la Cheminée no 4 et des zone Triangle et Triangle Sud. La zone Seize et la Veine no 6 forment le groupement Ouest.

Personnes qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque est directement supervisé par MM. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société, tous deux des personnes qualifiées (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101. Les PQ de la Société ont passé en revue et approuvé le contenu technique et scientifique de ce communiqué.

Assurance et contrôle de la qualité (" AQ/CQ ")

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement au Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée au moyen d'une méthode d'essai pyrognostique avec finition par absorption atomique, avec finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t d'or, ou tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible. S'ils sont connus, les résultats des essais gravimétriques et de tamisage métallique servent à déterminer les intervalles composites rapportés.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

• Twitter : http://twitter.com/integragoldcorp

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend le moment de la préparation d'une estimation révisée des ressources, le moment de la préparation d'une EEP révisée et l'exécution de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ce placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements