Integra Gold Corp.
TSX CROISSANCE : ICG

Integra Gold Corp.

31 janv. 2013 12h27 HE

Integra Gold rapporte une intersection de 43,60 g/t Au sur 2,90 mètres sur une de ses cibles d'exploration du Projet aurifère Lamaque

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 31 jan. 2013) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG) (« Integra » ou la « Société ») -

Points clés du communiqué de presse :

  • Les autres intersections significatives comprennent :

    • P5-12-01 : 38,74 grammes/tonne (« g/t ») d'or (« Au ») sur 1,8 mètre (« m »)

    • P5-12-02 : 10,90 g/t Au sur 3 m

    • P5-12-06 : 21,12 g/t Au sur 1 m

  • Minéralisation aurifère identifiée depuis la surface jusqu'à une profondeur verticale d'environ 650 mètres

  • Minéralisation aurifère et roche hôte intrusive toujours ouvertes en profondeur

Integra Gold Corp. a le plaisir d'annoncer le premier ensemble de résultats du forage de la zone n° 5 du projet aurifère Lamaque à Val-d'Or, au Québec. La zone n° 5 est une cible d'exploration située dans l'Amas Nord, à 1 000 m au nord des zones principales de la société, les zones Triangle et n° 4, qui forment conjointement l'Amas Sud (voir carte ci-dessous).

Lien vers la carte : http://www.brmstatpack.com/lt/1005/1307/integra-gold-property-zone-map

« Nous sommes encouragés à la fois par la teneur et la fréquence des veines que nous observons a la zone n° 5 et sommes impatients de continuer à définir cette cible d'exploration. L'exploration de la zone n° 5 débutait tout juste lorsque Teck s'est dissociés au projet à la fin des années 1980, et il y reste un grand nombre de cibles à teneur élevée qui n'ont jamais été suivies de manière adéquate », a commenté le président-directeur général de la Société, Stephen de Jong. « Les résultats annoncés aujourd'hui démontrent que la minéralisation se poursuit dans l'ensemble du la zone intrusive, qui reste par ailleurs ouverte en profondeur. Il est prévu que le forage se poursuive tout au long de l'année à Lamaque, à la fois pour compléter des forages intercalaires mais aussi pour mieux définir des cibles d'exploration comme la zone n° 5, permettant un flux d'information constant d'accompagner les autres catalyseurs majeurs de développement sur le projet. Les résultats de la zone n° 5 ne seront pas inclus dans la prochaine mise à jour des ressources minérales de la société, qui devrait être achevée au second trimestre de 2013 ».

Le forage de la zone n° 5 a été focalisé pour mieux définir la minéralisation aurifère aux 50 à 100 m d'espacement tout en mettant l'accent sur la section supérieure de la zone intrusive (au-dessus de 400 m à la verticale) bien que des minéralisations aurifère significative soit actuellement découverte en dessous de ce niveau. Les résultats annoncés aujourd'hui concernent les six premiers trous d'un programme de 10 000 m qui a commencé en octobre 2012 ; 11 trous, totalisant 5 000 m, ont été complétés dans ce programme à ce jour.

Les intersections clés des forages incluent :

Trou de forage De (m) À (m) Intervalle
(m)
Teneur en
or (g/t)*
P5-12-01 33,30 34,90 1,60 3,54
75,80 76,20 0,40 3,12
78,80 80,60 1,80 16,10
Non coupé 38,74
82,40 82,80 0,40 3,21
91,40 92,00 0,60 2,87
P5-12-02 76,00 79,00 3,00 10,90
152,00 153,00 1,00 9,15
P5-12-03 Trou perdu à 45 m en dessous de la surface ; aucune valeur importante détectée
P5-12-04 71,60 73,00 1,40 2,50
112,00 112,70 0,70 3,97
169,00 169,50 0,50 4,98
177,00 181,00 4,00 4,21
182,00 183,00 1,00 4,56
193,00 196,00 3,00 7,01
203,50 206,50 3,00 2,31
215,50 219,00 3,50 2,81
253,00 257,00 4,00 5,20
263,00 263,50 0,50 2,80
271,00 273,00 2,00 3,96
277,00 277,50 0,50 2,75
279,40 280,00 0,60 2,10
283,30 283,70 0,40 7,80
307,10 307,60 0,50 2,01
316,00 317,00 1,00 2,89
393,20 393,70 0,50 2,82
P5-12-05 468,00 470,00 2,00 7,92
584,00 584,50 0,50 7,29
633,00 634,50 1,50 9,56
793,00 794,85 1,85 2,52
P5-12-06 554,00 555,00 1,00 21,12
563,00 564,00 1,00 11,90
582,00 583,00 1,00 2,51
654,10 657,00 2,90 21,48
Non coupé 43,60
692,80 693,70 0,90 9,43
* Coupure de 1,00 g/t Au - valeurs d'analyse individuelles coupées à 68,6 g/t Au - aucune épaisseur minimale

Pour voir un tableau complet des résultats de forage ainsi qu'une carte des récents forages, veuillez cliquer sur les liens suivants :

http://www.brmstatpack.com/lt/1005/1302/no.-5-plug-2012-drill-hole-results

http://www.brmstatpack.com/lt/1005/1306/no.5-plug-plan-map

« En raison de l'effet de pépite historiquement élevé à Lamaque et Sigma, où l'on constate une variation importante de la teneur dans les zones minéralisées, les intersections à faible teneur fournissent également des informations cruciales sur les zones potentielles de minéralisation », a commenté Hervé Thiboutot, Vice-président sénior de l'exploration de la société. « À titre d'exemple, deux intersections de forage à travers la même zone, situées à seulement quelques pieds l'une de l'autre, pourraient potentiellement contenir une teneur de 1 g/t Au et 50 g/t Au respectivement. La stratégie d'exploration de la Société consiste tout d'abord à identifier ces zones de minéralisation, peu importe leur teneur, puis à suivre les zones aurifères ciblées afin d'obtenir des données suffisantes pour représenter une teneur moyenne adéquate. Les zones à faible teneur identifiées dans la zone n° 5 restent donc des cibles hautement prioritaires dans l'exploration en cours. »

Historique de l'exploration de la zone n° 5

La zone n° 5 est unique dans le sens où même si elle n'a été que peu explorée de la surface par le passé, il y existe trois galeries souterraines, à des niveaux variables jusqu'à 1 000 mètres à la verticale, toutes ayant rencontré des minéralisations aurifères. Les chantiers souterrains relient la zone n° 5 aux anciennes mines productrices Sigma et Lamaque, ayant collectivement produit plus de 9 millions d'onces d'or.

Au niveau le plus bas, soit le niveau 1 000 m, une zone minéralisée significative, connue sous le nom de veine n° 35, a été découverte en dehors de la roche hote intrusive. Cela démontre que la minéralisation aurifère, bien que normalement concentrée au sein de ces corps intrusifs, n'est pas nécessairement limitée exclusivement à ceux-ci, ouvrant le potentiel de la roche volcanique encaissante.

Il n'existe actuellement aucune estimation de ressources pour la zone n° 5. Le forage actuel représente le premier programme significatif d'exploration coordonnée de cette zone depuis 1988. Les résultats de forage historiques de cette période ont été présentés dans un précédent communiqué de presse daté du 24 octobre 2012.

Personnes Qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque se déroule sous la supervision directe d'Hervé Thiboutot, Ingénieur Géoloque et Vice-président de la société, une Personne Qualifiée (« PQ »), tel que défini par la Norme canadienne 43-101, Alain-Jean Beauregard, Géologue professionnel, et Daniel Gaudreault, Ingénieur Géologue de Géologica Inc., tous deux des PQ indépendantes, tel que défini par la Norme canadienne 43-101. Le PQ de la Société ont passé en revue le contenu technique de ce communiqué de presse.

Projet et profil de la société

Le Projet aurifère Lamaque d'Integra se situe au cœur du camp aurifère de Val-d'Or dans la Province de Québec, au Canada, à environ 550 km au Nord-Ouest de Montréal. Québec fait partie des meilleures juridictions minières au monde. Infrastructure, ressources humaines et expertise minière y sont facilement accessibles.

L'objectif de la Société consiste à évaluer et améliorer les zones porteuses d'or présentant un potentiel d'augmentation des ressources minérales existantes. Le projet Lamaque possède actuellement des ressources aurifères inférées et indiquées à hauteur de 2 335 530 tonnes métriques avec une moyenne de 6,91 g/t Au pour 518 643 onces (« oz ») Au et 800 799 tonnes métriques avec une moyenne de 6,33 g/t Au pour 162 962 oz Au respectivement.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président-directeur général

Suivez Integra Gold sur :

Facebook : http://www.facebook.com/integragold

Twitter : http://twitter.com/integragoldcorp

YouTube : http://www.youtube.com/IntegraGold

Flickr : http://www.flickr.com/integragold/

Avertissement concernant les énoncés prospectifs : Certaines des divulgations de ce communiqué constituent des énoncés prospectifs. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de règlementation, nécessaire à l'exécution du placement privé et des activités d'exploration prévues par la Société, qu'elle soit en mesure de compléter ledit placement privé, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient faire que les résultats futurs diffèreront sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, le risque que le placement privé ne soit pas exécuté, que les résultats réels des activités d'exploration de la Société soient différents de ceux attendus par la direction et que la Société ne puisse pas obtenir, ou subisse des retards dans l'obtention de, toute approbation gouvernementale requise, ou soit dans l'impossibilité de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation, de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit suite à de nouvelles informations, des évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si requis par la loi.

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements