SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

22 avr. 2014 12h06 HE

Integra Gold reçoit un remboursement fiscal de Ressources Québec de $ 441 284 et donne une mise a jour du Projet Lamaque

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 22 avril 2014) -

  • Demande de permis de mise en valeur en cours
  • Résultats d'analyse en attente pour 46 des 58 trous de forage de la zone Triangle 2014
  • Le solde de trésorerie atteint $ 4 500 000 suite au remboursement fiscal

Integra Gold Corp (TSX VENTURE: ICG) ("Integra" ou la "Compagnie") a le plaisir d'annoncer qu'elle a reçu un paiement comptant de $ 441,284 de Revenu Québec. Ce paiement représente le crédit d'impôt pour l'exploration minière du Québec relatif aux dépenses d'exploration de 2013 de la société sur son projet aurifère Lamaque à Val-d'Or au Québec.

"Le remboursement fiscal effectué par le gouvernement provincial du Québec illustre l'engagement de la province dans le développement des ressources et valide la raison pour laquelle le Québec se classe régulièrement parmi les meilleures juridictions d'exploration et d'exploitation minière. Integra attend avec impatience de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement provincial tout en faisant progresser le projet Lamaque vers la phase de production ", a commenté Stephen de Jong, président et directeur général d'Integra Gold. " La Compagnie est bien capitalisée avec un fonds de roulement d'environ $ 4,5 millionset un endettement nul qui nous permettent de poursuivre nos objectifs d'entreprise de 2014. Puisque nous sommes l'une des compagnies d'exploration les plus actives de la Bourse de croissance TSX, nous espérons une année riche en évènements".

Demande de permis
En mars dernier, la Compagnie a annoncé les résultats de son étude économique préliminaire soulignant un TRI avant impôt de 51% et une VAN avant impôt (escompte de 5%) de 146,0 millions de dollars canadiens (voir le communiqué de presse de la Société du 11 mars 2014). L'EEP, qui sera enregistrée sur SEDAR au cours des semaines à venir, sera utilisée avec l'étude de base sur l'environnement (réalisée par l'AMEC en novembre 2013) pour préparer une demande de permis qui sera soumise en mai 2014 afin d'obtenir le ou les certificat d'autorisation initial (CA). Le ou les CA sont nécessaires dans la province de Québec et autorisent la Compagnie à conduire une exploration souterraine. L'objectif de la Compagnie est de commencer ce programme d'exploration souterraine début 2015.

La Compagnie prépare en parallèle une description du projet qui sera soumise à l'agence canadienne d'évaluation environnementale (ACEE) qui indiquera si une étude d'impact fédérale est requise. La Compagnie a été proactive et a travaillé assidûment au cours des 12 derniers mois en collaborant avec différents groupes communautaires, différentes organisations environnementales et les Premières Nations afin que tous les actionnaires soient informés des plans et des intentions de la Société tandis que le projet progresse vers la phase de production. Dans le cadre du projet proposé, le développement aura lieu dans des zones précédemment affectées par les opérations de production antérieures de deux mines d'or adjacentes importantes, les mines Sigma et Lamaque, ainsi la délivrance du permis pourrait être accélérée.

La Compagnie mettra à jour les activités de délivrance de permis lorsque les informations seront disponibles.

Activité de forage
Au cours des deux dernières semaines, la Compagnie a réduit le nombre d'appareil de forage passant de huit à cinq puisque le programme visant à atteindre les 24 000 mètres dans la zone Triangle est pratiquement achevé. Début mai, la Compagnie prévoit d'utiliser deux foreuses dans la zone Fortune, une foreuse dans la zone Parallèle et une foreuse pour la cimentation des anciens trous de forage.

La Compagnie a annoncé récemment les résultats d'analyses des 12 premiers trous réalisées dans la zone à haute teneur Triangle. Les résultats de forage indiquent entre autre (communiqué de presse de la Société du 25 mars 2014):

   
• TM-14-03A 23,02   g/t d'or sur 5,0 m
  76,06   g/t d'or sur 1,0 m
  29,55   g/t d'or sur 3,0 m
   
• TM-14-09 31,24   g/t d'or sur 3,0 m
  76,06   g/t d'or sur 1,0 m
  29,55   g/t d'or sur 3,0 m
  75,18   g/t d'or sur 1,0 m
   
• TM-14-20 20,34   g/t d'or sur 3,0 m
  36,52   g/t d'or sur 1,0 m
   
• TM-14-26 8,06   g/t d'or sur 10,1 m
   

Le lien suivant permet d'accéder au tableau des résultats de forage du communiqué de presse du 25 mars 2014 :

http://www.integragold.com/i/pdf/2014_Composites_Compilation_Triangle_March.pdf

Au total, 58 trous de forage sont désormais complétés dans la zone Triangle et les résultats d'analyses de 46 trous sont en attente.

La Compagnie prévoit de forer 21 000 mètres supplémentaires dans le cadre du Projet Lamaque d'ici la fin de l'année notamment dans les zones Parallèle, Fortune, la Mine N°3 et la Cheminée N°5.

Projet et profil de la Compagnie
Situé à environ 550 km au nord-ouest de Montréal, le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val-d'Or, dans la province de Québec, au Canada. Le Québec est considéré comme une des juridictions minières les plus favorables dans le monde. En plus d'une expertise minière, les infrastructures nécessaires à l'exploitation et la main d'œuvre sont déjà disponibles sur place.

L'objectif premier de la compagnie est d'établir l'existence de ressources minérales supplémentaires, tout en faisant progresser les ressources actuelles jusqu'à l'étape de la production. Le projet se divise en trois groupements de minéralisation principaux, les groupements Nord, Sud et Ouest. Le groupement Nord comprend les zones Parallèle, Fortune, la Cheminée N°5 et la Mine N°3. Il est situé à environ 1 km au nord-ouest du groupement Sud qui est constitué de la Cheminée N°4 et la zone Triangle. La zone Seize et la Veine N°6 constituent le groupement Ouest. 

Personne qualifiée
Le projet d'exploration Lamaque est directement supervisé par Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société, deux personnes qualifiées (PQ) conformément à la norme 43-101 du National Instrument, et Alain-Jean Beauregard, géologue, et Daniel Gaudreault, ingénieur et géologue à Geologica Inc., deux personnes qualifiées indépendantes conformément à la norme 43-101 du National Instrument. Les personnes qualifiées de la Société ont révisé le contenu technique du présent communiqué.

Assurance qualité et contrôle de la qualité (AQ/CQ)
Le projet respecte les protocoles rigoureux AQ/CQ y compris l'insertion d'échantillons répétés et de référence dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte de forage sont directement envoyées au laboratoire Bourlamaque à Val-d'Or pour y être préparées et analysées. L'analyse est effectuée sur des aliquotes d'une tonne d'essai. L'analyse de l'or est réalisée selon la méthode d'essai pyroanalyse avec finition par absorption atomique, avec une finition gravimétrique pour les échantillons de plus de 5 g/t d'or, ou une analyse granulométrique de la poudre métallique pour les échantillons contenant de l'or visible. Les résultats obtenus des analyses gravimétrique et granulométrique permettent de rapporter les intervalles de minéralisation.

Vous trouverez plus d'information sur l'évaluation économique préliminaire citée ici-haut dans le communiqué de presse du 11 mars 2014 intitulé " Integra Gold annonce les résultats de son EEP : TRI avant impôt de 51%, VAN (5%) de 146,0 millions CAD (88,5 millions CAD après impôt) et pic de production annuelle de 143 300 Ce communiqué de presse est disponible sur le site Internet de la Société et sous le profil SEDAR de la société à www.sedar.com.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, DG et president

Suivez Integra Gold sur :

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les règlements de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde au sujet des déclarations prospectives :
Aucune bourse, commission de valeurs mobilières ou autre organisme de réglementation n'a approuvé ni désapprouvé l'information contenue dans cette presentation. Cette présentation contient des " déclarations prospectives " concernant Integra Gold Corp. (" Integra " ou la " Compagnie ") et sa performance financière ou opérationnelle future, et d'autres énoncés qui expriment les attentes ou estimations de la direction sur les développements, les situations ou les résultats à venir. En général, une déclaration prospective peut être identifiée par l'utilisation d'une terminologie spécifique prospective comme " cherche ", " croit ", " anticipe ", " planifie ", " continue ", " évalue ", " estime ", " s'attend ", " prévoit ", " a l'intention de ", " propose ", " potentiel ", " cibles " et les variations de tels mots ou phrases, ou par des énoncés à l'effet que certaines actions, situations ou résultats " pourraient ", " seraient à même ", " devraient " se produire. Les déclarations prospectives incluses dans cette présentation comprennent des déclarations concernant le scénario d'exploitation minière proposé du projet Lamaque, y compris les résultats économiques prévus du projet Lamaque (soit le taux de retour, la période de récupération et la VAN du projet Lamaque), les dépenses estimées en immobilisation et autres coûts de développement du site, les valeur-or escomptées pour la pérennité du projet, les taux de développement et de production, la minéralisation et les ressources minérales potentielles, l'information concernant l'infrastructure, la durée de vie potentielle de la mine, le taux d'emploi et les effets des mesures prises pour limiter les impacts locaux, les dates de fin prévues de l'exploration et de la foration, les résultats de l'exploration, les dépenses administratives et d'exploration estimées et à venir, l'achèvement des études de faisabilité et les plans et objectifs futurs d'Integra. Bien que toutes les déclarations prospectives comprennent divers risques et incertitudes, ces déclarations sont basées sur certaines hypothèses que la direction d'Integra croit réalistes, y compris la probabilité que la Compagnie obtienne un financement assorti de termes raisonnables, que l'EEP ne comporte aucune inexactitude importante, que son développement actuel et ses autres objectifs puissent être atteints, que ses activités de développement, d'exploration et autres se déroulent comme prévu, que ses procédures locales et environnementales soient appliquées comme prévu, que la conjoncture économique générale et les conditions d'affaires ne changent pas de manière préjudiciable, que la Compagnie ne subisse pas d'incidents significatifs, de conflits de travail, de bris ou de pénuries d'équipement, et que toutes les approbations gouvernementales nécessaires aux activités d'exploration et de développement soient obtenues en temps opportun et à des conditions acceptables Il n'y a aucune assurance que les déclarations prospectives seront exactes, ni que les résultats et situations futurs ne diffèreront pas de façon importante de celles anticipées dans ces énoncées Les facteurs importants qui pourraient influencer de façon importante les attentes d'Integra incluent notamment les résultats des activités de développement différents de ceux anticipés, les variations dans les paramètres de planification, les changements dans les ressources minérales estimées, le prix futur des métaux, l'accroissement des coûts de personnel, d'équipement ou de matériel, la disponibilité de l'équipement, le défaut des équipements d'opérer adéquatement, les accidents, les phénomènes météorologiques ou naturels, les risques liés aux relations avec la communauté ou les activités de parties intéressées, le financement et les délais d'approbations gouvernementales. Bien qu'Integra ait tenté d'identifier tous les facteurs importants pouvant influencer matériellement ses résultats, d'autres facteurs pourraient influencer les résultats anticipés, estimés ou prévus Il n'y a aucune assurance que les déclarations prospectives seront exactes, ni que les résultats et situations futurs ne diffèreront pas de façon importante de celles anticipées dans ces énoncées En conséquence, le lecteur ne devrait pas accorder une confiance indue à ces énoncés prospectifs. Integra n'entend pas, et décline expressément l'intention ou l'obligation, de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives, tant en raison de nouveaux renseignements ou d'évènements futurs ou non, sauf si la loi l'exige.

Renseignements