Integra Gold Corp.
TSX CROISSANCE : ICG

Integra Gold Corp.

05 juin 2013 17h31 HE

Integra Gold recoupe 8,86 g/t d'or sur 8,3 m et 81,62 g/t d'or sur 2,0 m et étend la profondeur verticale de la zone Triangle de 325 m à plus de 600 m

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 5 juin 2013) - Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG)

Faits saillants :

  • Les intersections mentionnées représentent des épaisseurs réelles, tous les forages ont recoupé des minéralisations à haute teneur ;
  • Les autres recoupements significatifs sont les suivants :
    • TM-13-12 avec 20,68 grammes/tonne (« g/t ») d'or (« Au ») sur 1,8 mètre (« m ») et 8,28 g/t Au sur 8,0 m
    • TM-13-13 avec 24,90 g/t Au sur 2,5 m et 14,59 g/t Au sur 2,0 m
    • TM-13-14 avec 69,58 g/t Au sur 1,7 m et 10,31 g/t Au sur 2,5 m
    • TM-13-15 avec 7,50 g/t Au sur 10,1 m et 8,56 g/t Au sur 8,1 m
  • Les résultats des forages profonds TM-13-12, TM-13-13, TM-13-14 et TM-13-15 étendent la zone de veines aurifères, et la présence de l'unité hôte intrusive, jusqu'à 600 m de profondeur verticale ;
  • La zone Triangle reste ouverte en profondeur.

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE:ICG) (« Integra » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer les nouveaux résultats de son programme de forage hivernal 2013 dans la zone Triangle, sur son projet aurifère Lamaque à Val d'Or, au Québec. Les resulttas remarquables annoncés aujourd'hui comprennent la plus profonde interception jamais enregistrée dans la zone Triangle avec 81,62 g/t sur 2,0 m, à partir de 621,0 m de profondeur, dans le forage TM-13-15.

« Ces résultats continuent de démontrer le potentiel d'expansion des ressources connues de la zone Triangle, à la fois latéralement et en profondeur. La présence de minéralisation à haute teneur à une profondeur verticale de plus de 600 m est particulièrement significative, dans la mesure où cela double l'extension en profondeur de la roche hôte intrusive et des veines aurifères à Triangle. Pour mettre ceci en contexte, les 9 millions d'onces produites à partir des mines de Lamaque et Sigma adjacentes, situées à 1 km au nord et présentant une géologie très similaire, ont été extraites à partir de la surface jusqu'à des profondeurs de 1 000 et 2 000 mètres, respectivement », a commenté Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société.

« Les futurs forages dans la zone Triangle auront pour but de completer la maille de forage entre 325 m et 650 m de profondeur verticale, et de tester le potentiel en profondeur au-delà de 650 m. En raison de l'importance des résultats obtenus, la Société a decidé de retardes la sortie de sa mise a jour des estimations des ressources, afin d'y intégrer les données de forage de 2013. Une mise à jour du calendrier de l'estimation des ressources sera diffusée une fois que les données auront été reçues et examinées par le cabinet indépendant engagé pour calculer les ressources de Lamaque. »

Deux des quatre forages divulgués aujourd'hui, TM-13-14 et TM13-15, ont été effectués pour évaluer le potentiel de profondeur de la zone Triangle, au-delà d'une profondeur verticale de 600 m. Les ressources existantes à Triangle sont actuellement limitées à celles générées entre la surface et 325 mètres de profondeur verticale. Les deux forages, implantés sur des sections distantes de 50 m, ont recoupé un minimum de 6 nouvelles structures de veines aurifères entre 325 m et 625 m de profondeur verticale. La roche hôte intrusive contenant ces zones de veines demeure ouverte en profondeur. La zone Triangle est une cible d'exploration avancée dans l'une des zones principales de la Société, le Groupement Sud (voir ci-dessous le lien vers la carte).

Lien vers la carte : http://www.integragold.com/i/pdf/Zone_map_June_3_2013.pdf

À ce jour, les résultats marquants signalés dans le cadre des forages à Triangle comprennent notamment :

Forage De (m) À (m) Intervalle (m)* Teneur
aurifère (g/t)**
TM-13-12 291,36
355,66
458,60
534,00
294,00
357,47
461,00
542,00
2,64
1,81
2,40
8,00
11,96
20,68
13,81
8,28
TM-13-13 103,50
479,00
524,00
105,50
482,00
526,50
2,00
3,00
2,50
14,59
7,48
24,90
TM-13-14 499,50
546,50
640,50
501,20
549,00
650,00
1,70
2,51
9,50
69,58
10,31
3,12
TM-13-15 62,20
206,00
569,00
621,00
70,50
216,10
577,10
623,00
8,30
10,10
8,10
2,00
8,86
7,50
8,56
81,62
* Épaisseur en forage, la largeur réelle varie en fonction de l'angle de forage
** Teneur de coupure des intervals de 1,00 g/t Au - Valeur d'analyse individuelle non coupée - aucune épaisseur minimale (voir le lien vers le tableau ci-dessous pour les résultats complets comprenant les analyses individuelles coupées à 68,6 g/t Au)

Pour afficher le tableau complet des résultats d'analyse issus de ces forages récents, veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.integragold.com/i/pdf/2013-Composites-Compilation-Triangle_v2.pdf

Les sections interprétées pour les forages divulgués aujourd'hui sont disponibles sur le lien suivant :

http://www.integragold.com/i/pdf/13-06-04-ICG-Triangle-Sections-for-PR.pdf

Programme de forage 2013 de Lamaque

Le forage prévu pour 2013 au projet Lamaque a été porté à un minimum de 20 000 m, par rapport aux 17 000 m annoncés précédemment. De plus amples détails sur ce programme seront divulgués lors du lancement du forage, qui devrait se produire dans les deux à trois prochaines semaines.

Mise à jour des ressources 2013

Suite aux résultats de forage présentés aujourd'hui, la Société a décidé de reporter la divulgation de la mise à jour des ressources 2013, initialement prévue pour le T2, afin d'évaluer l'effet et d'intégrer les nouvelles données, dans la mesure où les nouveaux forages ont le potentiel d'affecter significativement les ressources de la zone Triangle. La Société évalue également le potentiel d'exploitation minière en vrac dans la zone no 4, afin de déterminer si cette exploitation serait économiquement plus viables que l'exploitation sélective, considérant les coûts d'extraction inférieurs. Disposer d'au moins une cible en potentiel de vrac est idéal pour Integra, car cela crée de nouvelles possibilités d'utiliser les installations de broyage dans les environs immédiats, auxquelles la Société n'est pour l'instant pas en mesure de fournir suffisamment de tonnage. La majeure partie des 3,7 millions d'onces produites à partir de la zone principale de la mine Lamaque voisine provenait de chantiers en vrac, dans lesquelles des amas entièrs de veines ont été extraites simultanément, un trait géologique similaire à la minéralisation de la zone no 4.

En outre, la Société a décidé d'intégrer deux des zones extérieures, la veine no 6 et la zone Sixteen, à sa déclaration de ressources. Initialement, ces zones avaient été interprétées et modélisées il y a plus de 4 ans, lorsque la société disposait d'une compréhension beaucoup moins précise de la géologie et de sa corrélation avec la minéralisation aurifère à Lamaque. L'interprétation et la modélisation de ces deux zones a commencé avec le calcul des ressources, prévu pour plus tard au cours de l'été.

Achat de redevance nette de fonderie (NSR) sur la propriété Bourlamaque

La Société annonce également qu'elle a racheté la NSR de 2 % sur sa propriété Bourlamaque, une concession interne au sein du projet Lamaque, composée de deux propriétés immédiatement à l'est de la zone Triangle, pour un prix de 5 000 $. Les plans d'exploration pour le travail sur les propriétés de Bourlamaque seront formulés et annoncés une fois tous les travaux historiques compilés.

Visite du site du projet

25 conseillers en placement, investisseurs privés et gestionnaires de portefeuille se sont rendus sur place le 29 mai 2013 dernier pour une visite d'une journée du projet Lamaque. La Société tient à remercier toutes les personnes présentes de leur intérêt pour le projet et d'avoir pris le temps de participer à une visite de l'actif phare de la Société. Les investisseurs/conseillers qui souhaitent assister à de futures visites peuvent contacter l'équipe RI de la Société au numéro indiqué ci-dessous.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque d'Integra est situé au cœur du camp aurifère de Val-d'Or dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Québec se classe parmi les meilleures juridictions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière sont facilement accessibles dans la région.

L'objectif principal de la Société consiste à continuer à prouver la présence de ressources minérales supplémentaires tout en faisant progresser les ressources existantes vers la phase de production. Le projet est réparti en deux groupements, le Groupement Nord et le Groupement Sud, situés à environ 2 km de distance l'un de l'autre. L'objectif principal du projet Lamaque, le Groupement Sud, se situe à 4 km de l'agglomération de Val-d'Or.

Groupement Sud - zone no 4 et zone Triangle :

Le Groupement Sud contient les zones prioritaires de la Société, possédant actuellement des ressources aurifères à haute teneur s'élevant à 444 962 onces présumées, à une teneur de 11,06 g/t Au dans 1 263 046 tonnes, et 61 168 onces indiquées, à une teneur de 13,51 g/t Au dans 140 840 tonnes. Plus de 34 000 mètres de forage, comprenant les forages 2013, ont été complétés dans le Groupement Sud depuis la dernière estimation de ressources. Une estimation de ressources actualisée devrait être terminée en 2013.

Groupement Nord - zone Parallèle, zone Forestel et zone no 5 :

Le Groupement Nord contient des ressources minérales conformes à la Norme canadienne NI 43-101 s'élevant à 69 981 onces présumées, à une teneur de 2,03 g/t Au dans 1 072 484 tonnes, et 101 794 onces indiquées, à une teneur de 4,8 g/t Au dans 659 959 tonnes. Un total supplémentaire de 8 000 mètres de forage a été complété dans le Groupement Nord depuis la dernière ressource et sera également compilé dans l'estimation de ressources actualisée au T3 2013.

Personnes qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque est supervisé par Hervé Thiboutot, ingénieur géologue et vice-président de la Société, et une personne qualifiée (« PQ ») telle que définie par la Norme canadienne NI 43-101, ainsi que par Alain-Jean Beauregard, géologue, et Daniel Gaudreault, ingénieur géologue chez Géologica Inc., tous deux des PQ indépendantes, telles que définies par la Norme canadienne NI 43-101. La PQ de la Société a vérifié le contenu technique de ce communiqué de presse.

Assurance qualité - Contrôle qualité (« AQ/CQ »)

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement à ALS Laboratory Group et Bourlamaque Labs à Val-d'Or pour préparation et analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 AT. L'analyse de l'or est effectuée en employant une méthode d'essais par pyroanalyse avec finition par absorption atomique, avec une finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t Au, ou un tamisage métallique pour les échantillons contenant de l'or visible. Lorsque disponibles, les résultats des essais gravimétriques et des tamisages métalliques ont été utilisés pour les intervalles de composites rapportés.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong, Président et chef de la direction

Suivez Integra Gold sur :

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : Certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des énoncés prospectifs. En faisant les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur les croyances et les hypothèses découlant de l'information de la Société actuellement disponibles à la Société, y compris que la Société est en mesure d'obtenir les approbations du gouvernement ou autres approbations réglementaires requises pour compléter les activités d'exploration prévus de la société de placement privé, et que la Société est en mesure de compléter le placement privé, que la Société est en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires pour ses activités d'exploration en quantités suffisantes et en temps opportun et que les résultats réels des activités d'exploration sont conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose actuellement, elles peuvent s'avérer inexactes et les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient faire que les résultats futurs diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque incluent, entre autres, que le placement privé ne sera pas terminé, que les résultats réels des activités d'exploration de la Société seront différents de ceux attendus par la direction et que la Société soit incapable d'obtenir ou connaîtra des retards dans l'obtention des approbations gouvernementales requises ou sera incapable de se procurer l'équipement et les fournitures nécessaires en quantité suffisante et en temps opportun. Les lecteurs sont avertis de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs que ce soit suite à de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement, sauf tel que requis par la loi.

Ni la Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements