SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

23 oct. 2015 16h16 HE

Integra Gold rend compte de l'obtention de permis, des travaux de sautage à l'entrée de mine de la zone Triangle et de l'installation de l'infrastructure de surface

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 23 octobre 2015) -

Points saillants du communiqué

  • Ce communiqué rend compte des travaux de défrichage, de construction de chemin et d'aménagement des lieux dans la zone Triangle.
  • La Société a obtenu tous les permis provinciaux requis pour son programme d'exploration et d'échantillonnage industriel sous terre dans la zone Triangle.
  • Le gouvernement du Québec a approuvé le plan environnemental de remise en état de la zone Triangle, lequel a fait l'objet du dépôt d'un cautionnement de garantie de 665 000 $.
  • Le sautage à l'entrée de mine de la zone Triangle est terminé et les travaux d'installation du soutènement des roches sont en cours, en préparation à l'aménagement de la rampe d'accès pour l'exploration sous terre.
  • L'installation de la ligne d'électricité et de la conduite d'eau est terminée à 70 %.
  • Les travaux d'aménagement des bâtiments modulaires et de construction du garage à l'entrée de mine ont maintenant commencé.
  • Tous les travaux de surface seront terminés avant la fin de 2015.
  • Il y a actuellement cinq foreuses en service au projet Lamaque.
  • Jusqu'à maintenant, il y a plus de 1 000 participants inscrits et actifs dans le cadre du Défi Ruée vers l'or Integra Gold.

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF)(" Integra " ou la " Société ") est heureuse de rendre compte de l'état d'avancement de ses travaux de préparation de la zone Triangle (" Triangle ") en vue de la réalisation d'un programme d'exploration sous terre. Tous les travaux préparatoires en surface de la zone Triangle seront terminés au T4 de 2015. Avant d'amorcer ses travaux d'exploration sous terre au-delà de l'entrée de la mine, la Société mettra à jour son estimation des ressources minérales pendant le T4 de 2015. Cette estimation des ressources reposera sur le modèle géologique exigé pour mettre la dernière main à la planification des travaux d'exploration sous terre dans la zone Triangle.

L'estimation des ressources fera par ailleurs partie intégrante d'une évaluation économique préliminaire (EEP) à venir au cours de la première moitié de 2016. Cette EEP traitera pour la première fois des structures " C " à fort pendage présentes dans la zone Triangle, car ces dernières ne faisaient pas partie des estimations de ressources minérales précédentes. La Société veillera à ce que l'aménagement de l'infrastructure d'exploration sous terre se fera au meilleur emplacement possible et respectera les recommandations qui seront formulées dans l'EEP.

Comme il y a peu d'affleurements rocheux dans la zone Triangle et pour faire en sorte que les installations soient situées à distance des zones minéralisées, il a été aisé de déterminer à l'avance l'emplacement des aménagements de surface dans la zone Triangle. L'entrée de mine se trouve sur une concession minière, ce qui simplifie d'autant plus le processus de délivrance des permis, un chemin d'accès se trouvant à proximité. La nature du terrain sur place est propice à l'excavation de l'entrée de mine et à l'installation de l'infrastructure requise.

Pour visualiser une série de photographies qui illustrent les récents travaux de surface réalisés dans la zone Triangle, veuillez cliquer sur le lien que voici :

http://www.integragold.com/i/pdf/Surface-PPT-Brand-2015-10-20.pdf

Comme l'a commenté Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société, " Nous avons eu la chance d'avoir pu réaliser cette année un programme d'exploration fructueux et nous avons le plaisir d'annoncer aujourd'hui que nous avons par la même occasion fait de solides avancées dans la préparation de la zone Triangle en vue des futurs travaux d'exploration sous terre. Integra devait réaliser ce travail en surface avant le début de l'hiver. Ce travail est maintenant terminé à 80 %, il a été accompli dans les délais et selon les budgets prévus. Les entreprises et les entrepreneurs de la région ont déposé des soumissions concurrentielles et nous sommes impressionnés par les compétences mises de l'avant et la qualité du travail accompli par le consortium d'entrepreneurs. Ce travail préparatoire n'a miné en rien notre engagement à l'égard du programme d'exploration d'Integra, car les activités d'exploration se poursuivent sur toute la propriété, pas moins de cinq foreuses étant en service et nous prévoyons forer pendant l'année 2016 jusqu'à 100 000 mètres à partir de la surface ".

Travaux en surface dans la zone Triangle : budget de 4,9 millions de dollars, six mois retranchés du calendrier de l'exploration sous terre

Le travail préparatoire en surface est bien entamé et de nombreuses tâches sont maintenant terminées ou sur le point de l'être, dont notamment celles-ci :

  • Coupe forestière et défrichage : terminé en juillet 2015
  • Construction de la fondation de l'infrastructure sur place : terminé en août 2015
  • Construction d'un chemin d'accès jusqu'à la zone Triangle : terminé en septembre 2015
  • Installation d'une ligne d'électricité (2,5 km) : terminé à 80 %

  • Sautage pour l'excavation de l'entrée de mine : terminé en septembre 2015
  • Soutènement des roches de l'entrée de mine : fin prévue des travaux d'ici la fin d'octobre 2015
  • Aménagement de l'orifice de la rampe d'accès : fin prévue des travaux d'ici la fin de novembre 2015
  • Installation de bâtiments modulaires : fin des travaux d'aménagement d'un bureau et du vestiaire-séchoir prévue d'ici la fin d'octobre 2015
  • Construction du garage : le garage servira à l'entretien et à l'entreposage du matériel; ces travaux devraient être terminés d'ici la fin de 2015.

Compte rendu sur l'obtention des permis : tous les permis requis pour l'exploration sous terre dans la zone Triangle sont maintenant en vigueur

La Société dispose maintenant de tous les certificats d'autorisation (" CA ") requis par le ministère québécois du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (le " MDDELCC "), pour les besoins de son programme d'exploration sous terre dans la zone Triangle.

La Société a également obtenu le permis provincial pour l'extraction d'un échantillon industriel dans la zone Triangle. Ce permis est délivré par le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN) et il autorise la Société à réaliser un programme d'exploration sous terre qui peut comprendre l'extraction d'un échantillon industriel qui peut atteindre 5 000 tonnes de minerai. Ce permis a pavé la voie à l'autorisation subséquente du plan de remise en état qu'a présenté Integra Gold pour son programme d'exploration sous terre dans la zone Triangle.

La Société a déposé auprès du MERN un cautionnement de garantie financière de 665 000 $, soit une somme qui couvrira la totalité de la valeur des travaux de remise en état exigés. Integra Gold dispose maintenant de tous les permis et de toutes les autorisations exigés pour la réalisation de son programme d'exploration dans la zone Triangle.

Ainsi que l'a précisé le président et chef de la direction de la Société, Stephen de Jong, " Nous avons maintenant franchi l'étape des formalités de permis pour l'exploration sous terre dans la zone Triangle, et nous sommes en outre heureux d'avoir pu déposer la totalité du cautionnement de garantie exigé pour ce travail de remise en état. À cet égard, la solide expérience de notre équipe de projet a été un facteur clé dans la production de toute la documentation requise pour la demande et la délivrance de ces permis. Nous sommes enfin plus qu'encouragés par les échanges positifs que nous avons eus avec les divers organismes provinciaux concernés pendant tout le processus ".

Conversion des claims d'exploration minière de la zone Triangle en baux miniers dans les délais prévus pour le T4 de 2016

Avant la mise en production dans la zone Triangle, il faudra procéder à la conversion des claims d'exploration en baux miniers. À la lumière d'un examen de la législation minière en 2013, une étude économique approfondie sera réalisée en appui à cette conversion. Aux fins de cette conversion en bail minier, la Société devra obtenir un certificat d'autorisation (du MERN) et déposer un plan de remise en état approuvé (du MDDELCC) visant la phase de production du projet. Integra et son équipe continueront de travailler en étroite collaboration avec le MERN et le MDDELCC pour produire la documentation exigée. Pour l'heure, la Société prévoit obtenir le bail minier pour la zone Triangle au cours du T4 de 2016. Il convient de préciser que ce processus n'a aucune incidence sur la capacité d'Integra à commencer son exploration sous terre dans la zone Triangle.

Approbation des certificats d'autorisation modifiés de la zone Parallèle

La Société a fait approuver la modification des certificats d'autorisation en vigueur concernant la production sur la propriété Sigma-Lamaque et l'exploitation minière dans la zone Parallèle. Même si la Société dispose des permis de production pour ces zones, elle n'en croit pas moins que la prochaine étape consistera à réaliser un programme d'exploration et d'extraction d'un échantillon industriel dans la zone Triangle. Toutes les ressources de la zone Parallèle se trouvent dans des concessions minières.

Compte rendu sur les consultations avec la collectivité : le comité de surveillance tient sa première réunion et organise une visite des lieux

En mai 2015, Integra Gold a mis sur pied un comité de surveillance composé de 11 membres issus de divers groupes d'intérêt de la collectivité. Le comité de surveillance a tenu sa première réunion officielle le 30 septembre 2015. À cette occasion, la direction d'Integra a présenté aux membres du comité un compte rendu de l'état d'avancement du projet et il y a eu une visite de la zone Triangle. Le comité jouera un rôle de premier plan pour ce qui est de tenir les parties concernées informées du projet et il aidera la Société à maintenir à l'égard du projet un degré élevé d'acceptabilité sociale.

Compte rendu sur le Défi Ruée vers l'or : déjà 1 000 participants inscrits et les inscriptions affluent

La Société est heureuse d'annoncer que 1 080 personnes se sont inscrites au Défi Ruée vers l'or d'Integra, provenant d'environ 70 pays partout dans le monde. De ce nombre, il y a 69 équipes composées de personnes issues de domaines de compétences variés, comme la géologie, le génie minier, la modélisation géologique, les sciences informatiques, les mathématiques et la statistique. Les participants en sont maintenant à mi-chemin du délai prévu pour produire leurs propositions, lesquelles doivent parvenir à la Société au plus tard le 1erdécembre 2015.

Projet et profil de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque sont situés à proximité et directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de poursuivre la planification de ses travaux d'exploration et de mise en valeur au projet à haute teneur Lamaque Sud. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Les principales cibles sont les zones à haute teneur Parallèle dans le groupement Nord et Triangle, dans le groupement Sud. L'usine Sigma acquise par la Société se trouve à 1 kilomètre de la zone Parallèle et à 3 kilomètres de la zone Triangle. Elle s'accompagne de tous les permis requis et il s'agit d'une installation qui a une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour et qui comporte une installation de gestion des résidus. Le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque renferme les anciennes mines Sigma et Lamaque qui ont été en exploitation pendant 75 ans et 52 ans, respectivement, et qui ont permis de produire en tout plus de 9 millions d'onces d'or.

Personnes qualifiées

Le projet d'exploration Lamaque Sud et le complexe minier Sigma-Lamaque, connus collectivement comme le projet Lamaque, sont directement supervisés par MM. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, Langis St-Pierre, chef de l'exploitation, Jacques Simoneau, directeur de l'exploration, et François Chabot, ingénieur et directeur des opérations et de l'ingénierie de la Société. MM. Thiboutot et Chabot agissent en tant que PQ, au sens de la Norme canadienne 43-101 et ils ont approuvé le contenu technique et scientifique de ce communiqué.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong
Président et chef de la direction

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs. Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend le moment de la préparation d'une estimation révisée des ressources, le moment de la préparation d'une EEP révisée et la conclusion de la transaction Sigma-Lamaque. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations qui lui sont actuellement disponibles, y compris le fait qu'elle soit en mesure d'obtenir une approbation, émise par le gouvernement ou toute autre entité de réglementation, qu'elle soit en mesure de se procurer le personnel, l'équipement et les fournitures nécessaires à ses activités d'exploration en quantité suffisante et en temps opportun, et que les résultats réels des activités d'exploration s'avèrent conformes aux attentes de la direction. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements