SOURCE: Integra Gold Corp.

Integra Gold Corp

14 déc. 2015 16h34 HE

Integra Gold rend compte d'interceptions de minéralisation aurifère de 31,45 g/t Au sur 1,7 mètre, de 21,08 g/t Au sur 2,3 mètres et de 19,58 g/t Au sur 3,3 mètres au cours de forages intercalaires dans la zone Parallèle

VANCOUVER, BC--(Marketwired - 14 décembre 2015) -  

Points saillants du communiqué

  • Annonce faite aujourd'hui des résultats des 12 derniers trous de forage forés pendant la campagne de forage de 2015 dans la zone Parallèle.
  • Il y a actuellement 7 foreuses en service aux gisements Triangle et de la Cheminée n° 4, et la Société estime que 12 000 mètres de forage sont creusés chaque mois.
  • Integra Gold attend les résultats des essais de titrage de plus de 35 000 mètres de forages récents aux gisements Triangle et de la Cheminée n° 4.
  • En tout, la Société a perçu des produits de 2,89 millions de dollars en 2015 au titre de son exercice de bons de souscription.

Integra Gold Corp. (TSX CROISSANCE: ICG) (OTCQX: ICGQF) (" Integra " ou la " Société ") est heureuse d'annoncer les résultats finaux de son programme de forages intercalaires au gisement Parallèle (le " gisement Parallèle ") réalisé en 2015. La zone Parallèle est l'un des gisements d'or du projet Lamaque Sud d'Integra (" Lamaque ") à Val-d'Or, au Québec. Le gisement Parallèle se trouve à 2 kilomètres (" km ") au nord-ouest du gisement Triangle, et à moins de 800 mètres (" m ") de l'usine de traitement de la Société.

Le programme de forages intercalaires dans la zone Parallèle poursuivait les objectifs que voici :

  • la réalisation d'un schéma de quadrillage de forage intercalaire de 20 à 25 m d'espacement dans certaines parties de la zone Parallèle, y compris des sections en bordure du gisement;
  • la collecte d'autres échantillons aux fins d'essais métallurgiques;
  • la confirmation de la continuité de la zone à haute teneur 6b.

Les travaux d'exploration réalisés dans la zone Parallèle visaient à définir le gisement et à permettre de trouver une autre source d'approvisionnement en minerai de haute teneur pour l'usine dans la perspective d'un futur scénario de production du projet. Selon ce qui est actuellement prévu, l'accès aux corps minéralisés de la zone Parallèle se ferait au moyen d'un prolongement de 700 m d'une galerie d'accès existante, qui a été acquise au moment de l'achat en 2014 de l'usine Sigma et des titres miniers connexes par la Société, ce qui comprenait les anciennes mines en production Sigma et Lamaque. La Société dispose de tous les permis environnementaux, d'exploration et d'exploitation minière requis pour la zone Parallèle, et un certain nombre de ces permis ayant été également acquis au moment de l'achat de l'usine, puis cédés ensuite à Integra.

Comme l'a fait observer Stephen de Jong, président et chef de la direction de la Société, " Les résultats annoncés aujourd'hui viennent de nouveau corroborer notre degré de confiance élevé à l'égard de la continuité et de la teneur de la minéralisation du gisement Parallèle. Même si le gisement Triangle a été le principal foyer d'activité du projet Lamaque, la zone Parallèle demeure une source viable et possible d'autres matières minéralisées de haute teneur pour la phase de production du projet Lamaque. Puisque les derniers résultats des forages réalisés dans la zone Parallèle sont maintenant connus, ils seront incorporés dans notre modèle géologique et donneront lieu à une nouvelle estimation des ressources révisée qui sera produite et intégrée dans l'évaluation économique préliminaire du projet, qui devrait être finalisée au cours du premier semestre de 2016 ".

Résultats des forages intercalaires dans la zone Parallèle

En 2015, la Société a foré 26 trous de forage sur une distance totale de 5 578 m dans la zone du gisement Parallèle. Les résultats annoncés dans le communiqué d'aujourd'hui portent sur les 1 822 mètres restants de la campagne de 2015, soit 12 trous de forage. Ce programme visait la réalisation d'un schéma de quadrillage de forage intercalaire avec un centre d'espacement de 20 à 25 m et la collecte d'autres carottes d'échantillonnage pour les essais métallurgiques de la Phase IV. Le tableau ci-dessous illustre les points saillants des résultats annoncés aujourd'hui.

Trou de forage De (m) À (m) Intervalle (m)* Teneur en or  (g/t)**
PV-15-15 31,30
 39,90
32,30
 40,90
1,00
1,00
8,75
7,11
PV-15-16 61,10
85,50
64,40
87,20
3,30
1,70
19,58
31,45
PV-15-21A 140,00
143,00
142,00 
145,30
2,00
2,30
10,71
21,08
PV-15-23 82,00 83,00 1,00 13,15
PV-15-24 104,50
164,70
106,50
165,20
2,00
0,50
12,11
12,73

*Épaisseur en forage : l'épaisseur réelle varie selon le pendage du trou de forage; la majeure partie des trous forés en 2015 ont visé une interception des structures minéralisées à un angle aussi rapproché que possible de la perpendiculaire, d'où il s'ensuit que l'épaisseur en forage se rapproche de l'épaisseur réelle.

**Teneur limite de 1,00 g/t Au; valeurs de titrage individuelles inaltérées; cliquez sur les liens pour afficher le tableau complet des valeurs de titrage par intervalle et les valeurs d'altération; aucune épaisseur minimale prise en compte.

Les travaux de forage du gisement Parallèle visaient a vérifier la continuité interne du filon dans certaines parties des zones minéralisées connues, y compris la zone 6b, qui est l'une des structures filoniennes du gisement Parallèle qui renferme la teneur de minerai la plus élevée et qui présente la plus grande continuité. Les résultats confirment toujours la continuité interne des zones minéralisées et aident également à définir les limites latérales du gisement aux fins du contrôle et de l'amélioration des futures estimations des ressources.

Pour afficher un tableau de tous les résultats composites disponibles sur les travaux de forage réalisés en 2015 au gisement Parallèle, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.integragold.com/i/pdf/2015_Parallel_DHR.pdf

Pour afficher l'emplacement des trous de forage de la campagne de 2015, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.integragold.com/i/pdf/2015_ParallelZone_CDH.pdf

Compte rendu des programmes de forage de 2015 et 2016

Il y a actuellement sept foreuses en service aux gisements Triangle et de la Cheminée n° 4. La Société creuse environ 12 000 m par mois, la distance totale des forages pour 2015 devant atteindre près de 90 000 m. Les forages seront interrompus en décembre pendant trois semaines et reprendront au début du mois de janvier 2016, jusqu'à 10 foreuses devant alors être mises en service, ce qui portera la cadence des forages de 18 000 à 20 000 m par mois au cours de l'hiver. En 2016, le programme de forage de la Société devrait viser des forages d'extension de 100 000 m et de forages intercalaires dans les gisements Triangle et de la Cheminée n° 4, ainsi que des forages d'exploration sur d'autres cibles prometteuses du terrain Lamaque.

Résultats de forage en instance pour les gisements Triangle et de la Cheminée n ° 4

À l'heure actuelle, la Société attend les résultats de titrage de plus de 35 000 mètres de forages réalisés aux gisements Triangle et de la Cheminée n° 4. Integra Gold fera connaître les résultats de ces trous de forage dès qu'elle les aura reçus. L'estimation révisée des ressources du gisement Triangle annoncée le 10 novembre 2015 incluait les résultats de 27 815 m de nouveaux forages. La Société envisage de déposer d'ici la semaine prochaine sur le site de SEDAR le rapport technique de cette estimation des ressources conforme à la Norme canadienne 43-101.

Exercice de bons de souscription

En outre, la Société est heureuse d'annoncer qu'elle a reçu au cours de 2015 un produit brut de 2,89 millions de dollars découlant de l'exercice de bons de souscription d'actions à un prix unitaire compris entre 0,23 et 0,30 $, pour un total de 11,85 millions d'actions. L'exercice continu d'option des bons de souscription atteste du soutien sans faille des actionnaires pendant toute l'année et a amélioré la situation de trésorerie de la Société, lui ayant procuré d'autres capitaux pour faire progresser le projet Lamaque Sud.

Changement de fin d'exercice

La Société annonce également qu'elle a changé la fin de son exercice financier, qui passe du 31 mai au 31 décembre. Ce changement permettra à la Société d'offrir de l'information continue au même titre que les autres acteurs de son secteur d'activité.

Le prochain dépôt de l'information financière de la Société en regard de la nouvelle fin d'exercice financier comprendra des états financiers vérifiés pour la période de sept mois terminée le 31 décembre 2015, ce dépôt devant survenir le 29 avril 2016 ou avant. Un avis de changement de la fin d'exercice financier a été déposé sur le site SEDAR et on peut le consulter à l'adresse du site www.sedar.com.

Profil du projet et de la Société

Le projet aurifère Lamaque Sud et le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque sont situés à proximité et directement à l'est de la ville de Val-d'Or, dans la zone prolifique de roches vertes de l'Abitibi, dans la province de Québec, au Canada, à environ 550 km au nord-ouest de Montréal. Le Québec se classe parmi les meilleures régions minières au monde. Les infrastructures, les ressources humaines et l'expertise minière y sont facilement accessibles.

Le principal objectif de la Société est de poursuivre la planification de ses travaux d'exploration et de mise en valeur au projet à haute teneur Lamaque Sud. Le projet se divise en trois groupements principaux de gisements aurifères, soit les groupements Nord, Sud et Ouest. Les principales cibles sont les zones à haute teneur Parallèle dans le groupement Nord et Triangle, dans le groupement Sud. L'usine Sigma acquise par la Société en 2014 se trouve à 1 kilomètre de la zone Parallèle et à 3 kilomètres de la zone Triangle. Elle s'accompagne de tous les permis requis et il s'agit d'une installation qui a une capacité de traitement de 2 200 tonnes par jour et qui comporte une installation de gestion des résidus. Le complexe de l'usine et de la mine Sigma-Lamaque renferme les anciennes mines Sigma et Lamaque qui ont été en exploitation pendant 75 ans et 52 ans, respectivement, et qui ont permis de produire en tout plus de 9 millions d'onces d'or.

Personne qualifiée

Le projet d'exploration Lamaque Sud et le complexe minier Sigma-Lamaque, connus collectivement comme le projet Lamaque, sont directement supervisés par M. Hervé Thiboutot, ingénieur et premier vice-président de la Société, et M. Jacques Simoneau, géologue, directeur de l'Exploration de la Société. MM. Thiboutot et Simoneau sont des personnes qualifiées (" PQ ") au sens de la Norme canadienne 43-101 et tous deux ont examiné et approuvé le contenu technique et scientifique de ce communiqué.

Assurance et contrôle de la qualité (" AQ/CQ ")

Des protocoles stricts d'AQ/CQ sont suivis dans le cadre du projet Lamaque, y compris l'insertion de jeux d'échantillons doubles, d'échantillons blancs et d'échantillons standards dans tous les trous de forage. Les échantillons de carotte sont soumis directement au Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val-d'Or, aux fins de leur préparation et de leur analyse. L'analyse est menée sur des aliquotes de 1 tonne d'essai. L'analyse de l'or est effectuée au moyen d'une méthode d'essai pyrognostique avec finition par absorption atomique, avec finition gravimétrique pour les échantillons dépassant 5 g/t d'or, ou tamisage métallique pour tous les échantillons contenant de l'or visible. S'ils sont connus, les résultats des essais gravimétriques et de tamisage métallique servent à déterminer les intervalles composites rapportés.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Stephen de Jong

Président et chef de la direction

La Bourse de croissance TSX ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs : Certains renseignements contenus dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs, ce qui comprend le moment et le déroulement du Défi Ruée vers l'or. Au cours de l'élaboration des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué, la Société a appliqué certains facteurs et hypothèses qui sont fondés sur ses convictions actuelles, ainsi que sur les hypothèses formulées par la Société et les informations dont elle dispose actuellement, y compris le fait que la Société soit en mesure d'administrer le concours comme il est indiqué dans les modalités décrites dans ce communiqué, et que les participants soient en mesure de consulter et d'analyser les données conformément aux modalités du concours. Bien que la Société considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction des informations dont elle dispose actuellement, celles-ci peuvent se révéler inexactes, et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à de nombreux risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient entraîner un écart sensible entre les résultats futurs et ceux exprimés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les questions soulevées par les exigences d'information continue, y compris le rapport de gestion de la direction le plus récent. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention, et décline expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé par la loi.

Renseignements