Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

02 avr. 2009 09h45 HE

Inuits et partenaires s'entendent sur la création d'un Comité national sur l'éducation des Inuits

IQALUIT, NUNAVUT--(Marketwire - 2 avril 2009) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, et Mary Simon, présidente de l'Inuit Tapiriit Kanatami (ITK), ont aujourd'hui apposé leur signature à l'Accord sur l'éducation des Inuits.

Mettant à partie 14 signataires, soit les Inuits du Canada, qui sont représentés par l'Inuit Tapiriit Kanatami, et leurs organisations et gouvernements partenaires, l'Accord porte sur la création d'un Comité national sur l'éducation des Inuits. Ce comité travaillera à l'élaboration d'une stratégie afin d'améliorer les résultats scolaires des élèves inuits.

Par l'entremise de la Stratégie intégrée pour le Nord, le gouvernement fédéral s'est engagé à favoriser le développement social et économique, et il reconnaît que les collectivités inuites de tout le pays sont des partenaires stratégiques au titre de la création d'une économie forte et durable dans le Nord.

"Le gouvernement du Canada est heureux de participer à cette initiative importante à titre de partenaire, a déclaré le ministre Strahl. Je tiens à féliciter l'ITK de travailler dans des provinces et des territoires différents avec autant de partenaires, qui collaboreront tous à l'élaboration d'une stratégie sur l'éducation qui raffermira la culture et l'identité des Inuits, tout en préparant les élèves à devenir des partenaires à part entière au sein de l'économie du savoir."

"L'Accord sur l'éducation des Inuits marque un tournant de l'histoire contemporaine des Inuits, car les Inuits et nos gouvernements conviennent que le redressement de notre système d'éducation constitue la clé de notre succès, a déclaré la dirigeante nationale inuite, Mary Simon. En tant que parents inuits, les éducateurs et les dirigeants disent depuis longtemps que le redressement de notre système d'éducation revient à mener des élèves à l'obtention d'un diplôme en les ancrant dans leur langue et leur histoire inuites, et en leur procurant les compétences nécessaires pour être citoyens de la société internationale. Pour resserrer l'écart en matière d'éducation qui sépare les Inuits des autres Canadiens, nous devons tirer le maximum des possibilités qu'offre l'Accord sur l'éducation des Inuits."

"L'Accord que nous avons signé ici aujourd'hui crée un processus par lequel les collectivités inuites de tout le Nord mettent leur expérience à profit, transmettent leur expertise et travaillent ensemble afin d'améliorer l'éducation, a déclaré l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé. L'Accord sur l'éducation des Inuits promet de procurer aux élèves inuits de tous les âges une meilleure compréhension de leur territoire, de leur langue et de leur culture."

Formé de représentants de l'Inuit Tapiriit Kanatami, de ses organisations membres, de partenaires fédéraux et de gouvernements des quatre régions inuites, le Comité national élaborera une stratégie sur l'éducation des Inuits afin de remédier aux lacunes, d'élargir l'accès des Inuits à l'éducation et d'améliorer leurs résultats.

Le gouvernement du Canada, l'ITK et d'autres signataires reconnaissent que la création de systèmes d'éducation conçus selon la vision sociétale et culturelle que les Inuits se font du monde entraînera une amélioration des résultats scolaires des Inuits.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Nina Chiarelli
    Attachée de presse
    819-997-0002
    ou
    Relations avec les médias à AINC
    819-953-1160
    ou
    Inuit Tapiriit Kanatami
    Stephen Hendrie
    Directeur des communications
    613-277-3178
    hendrie@itk.ca