Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC

17 nov. 2014 12h29 HE

Investir dans les nouvelles technologies aérospatiales

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 17 nov. 2014) - Le ministre de l'Industrie James Moore, accompagné de M. Royal Galipeau, député d'Ottawa-Orléans, a annoncé aujourd'hui que l'entreprise ING Robotic Aviation d'Orléans recevra jusqu'à 349 000 $ du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC) dans le but de développer et de commercialiser la prochaine génération de systèmes d'aéronef sans pilote de 25 kg.

L'entreprise ING Robotic Aviation développe et vend des produits pour la mise au point de solutions en télédétection aérienne axée sur la technologie des drones de 25 kg. Ses produits sont utilisés pour la collecte de données à longue distance en continu dans l'industrie pétrolière, gazière et minière, les sociétés de services publics, ainsi que pour le travail de précision en agriculture, en foresterie, en défense et en sécurité publique.

Faits en bref

  • En 2013, le secteur de l'aérospatiale emploie plus de 170 000 personnes et représente plus de 28 milliards de dollars pour l'économie canadienne. L'aérospatiale est un secteur prioritaire du Plan d'action sur les marchés mondiaux.

  • La production de pièces et produits dans le domaine aérospatial a affiché une augmentation de 22 %, atteignant 1,9 milliard.

  • Les ventes des entreprises manufacturières sont en reprise et ont augmenté de plus de 25 % depuis la récession.

  • Le secteur manufacturier emploie près de 1,7 million de Canadiens, et presque tous ces emplois sont à temps plein.

  • Pour appuyer le secteur manufacturier, le Gouvernement du Canada a négocié des accords commerciaux destinés à augmenter les débouchés commerciaux et à créer des emplois. Il a éliminé les droits de douane applicables aux machines et au matériel, faisant ainsi du Canada la première zone libre de droits de douane pour les intrants de fabrication parmi les pays du G-20. Le gouvernement a aussi renouvelé la déduction pour amortissement accéléré en 2013, ce qui a permis aux manufacturiers canadiens qui font des investissements dans les machines et le matériel de reporter 1,4 milliard de dollars en impôts.

  • Le gouvernement investit dans l'innovation manufacturière dans le cadre d'initiatives comme le Programme de démonstration de technologies des secteurs de l'aérospatiale et de la défense et le Fonds de fabrication de pointe.

  • Le gouvernement travaille également à créer les conditions propices au succès des Canadiens en réduisant les impôts; en abaissant le taux d'imposition des sociétés, qui est passé de plus de 22 % en 2007 à 15 % aujourd'hui; et en supprimant l'impôt fédéral sur le capital.

  • Pour prêter main-forte aux entreprises manufacturières, il faut tout mettre en œuvre afin qu'elles trouvent des débouchés sur les marchés mondiaux pour les biens qu'elles produisent. Grâce au Plan d'action sur les marchés mondiaux, le gouvernement a conclu sept accords commerciaux avec 38 pays. Il a aussi conclu ou mis en œuvre des accords de promotion et de protection des investissements étrangers avec 22 pays, et il continue à resserrer les liens commerciaux avec les marchés les plus importants et les plus dynamiques du monde.

  • Les deux plus récents accords négociés par le Canada, soit l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne et l'Accord de libre-échange Canada-Corée, stimuleront l'activité économique d'au moins 14 milliards de dollars par année, ce qui équivaut à la création de plus de 90 000 emplois.

Citations

« La création d'emplois et de possibilités dans nos collectivités est une priorité absolue de notre gouvernement. C'est pourquoi nous avons augmenté de façon constante le soutien à la recherche-développement dans le but d'aider les entreprises canadiennes comme ING Robotic Aviation à commercialiser leurs produits novateurs. La prospérité de notre pays est étroitement liée aux technologies qui sont mises de l'avant par les entreprises canadiennes. »

Le ministre de l'Industrie, l'honorable James Moore

« Le potentiel de croissance de l'industrie du drone au cours des prochaines années est des plus prometteurs. Le principal objectif du gouvernement est d'appuyer la croissance économique et la création d'emplois. Cet investissement de fonds publics à ING Robotic Aviation va dans ce sens et rapportera de belles retombées économiques pour notre région et notre pays. C'est un grand plaisir de voir une entreprise œuvrant dans ce secteur de pointe choisir Orléans pour y établir son siège social. Ottawa-Orléans commence à se tailler une place de choix dans le secteur de la recherche et du développement et fera parler de plus en plus d'elle grâce à ses innovations technologiques. »

Royal Galipeau, député d'Ottawa-Orléans

« Nous sommes heureux d'ouvrir officiellement nos nouvelles installations à Ottawa. Nous disposons maintenant d'un centre de production et d'opération et de locaux pour les fonctions de soutien. Il s'agit d'une étape cruciale dans le développement d'une entreprise de haute technologie locale qui développe déjà des technologies, crée des emplois et exporte ses produits, et dans son positionnement sur le marché. »

Ian Glenn, P.-D.G./D.T. d'ING Robotic Aviation

Liens supplémentaires

- Programme d'aide à la recherche industrielle

- ING Robotic Aviation (en anglais seulement)

DOCUMENT D'INFORMATION

Programme d'aide à la recherche industrielle

ING Robotic Aviation

Le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC) offre un large éventail de services consultatifs de nature technique et commerciale ainsi qu'une aide financière aux PME canadiennes innovatrices admissibles.

Le PARI-CNRC participe à des projets de recherche-développement (R-D) à coûts partagés avec ses clients. Les entreprises soutenues par le PARI-CNRC sont mieux outillées pour effectuer de la R-D fondamentale, commercialiser de nouveaux produits et procédés, ainsi que percer de nouveaux marchés.

Le Programme est mis en œuvre sur le terrain par une équipe de professionnels diversifiée et plus de 240 conseillers en technologie industrielle présents dans une centaine de collectivités d'un bout à l'autre du pays.

En 2012–2013, le PARI-CNRC a travaillé avec plus de 11 000 PME, dont environ 8 000 ont reçu des services consultatifs spécialisés et près de 3 000 ont profité d'une forme quelconque d'aide financière.

ING Robotic Aviation vend des produits et des services pour la mise au point de solutions en télédétection aérienne axée sur la technologie des drones de 25 kg. Ses produits sont utilisés pour la collecte de données à longue distance en continu dans l'industrie pétrolière, gazière et minière et les sociétés de services publics, ainsi que pour le travail de précision en agriculture, en foresterie, en défense et en sécurité publique.

ING Robotic Aviation d'Orléans recevra jusqu'à 349 000 $ du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC) pour développer et commercialiser la prochaine génération de systèmes d'aéronef sans pilote de 25 kg.

Depuis 2012, ING Robotic Aviation a participé à six projets séparés du PARI.

Année Contribution du PARI du CNRC
2012-2014 45 700 $ (processus de revue accéléré ou PRA)
2012-2013 14 300 $ (PRA)
2012 15 000 $ (Jeunesse)
2013-2015 Jusqu'à 327 000 $ (PARI)
2013-2014 22 200 $ (PRA)
2014 15 000 $ (Jeunesse)

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Conseil national de recherches du Canada
    613-991-1431
    1-855-282-1637 (jour et nuit)
    media@nrc-cnrc.gc.ca
    Twitter : @cnrc_nrc

    Jessica Fletcher
    Directrice des communications
    Cabinet de l'honorable James Moore
    Ministre de l'Industrie
    613-995-9001
    Jessica.Fletcher@ic.gc.ca

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    343-291-1777
    media-relations@ic.gc.ca