Investissements St-Pierre inc.
TSX CROISSANCE : INP.P

02 mai 2007 15h11 HE

Investissements St-Pierre inc. annonce son opération admissible et un placement privé jusqu'à un maximum de 4 000 000 $

QUEBEC, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 mai 2007) - NE PAS DIFFUSER AUX ETATS-UNIS NI NE DISTRIBUER PAR LE BIAIS D'UNE AGENCE DE PRESSE AMERICAINE

Investissements St-Pierre inc. ("St-Pierre"), une société de capital de démarrage (TSX CROISSANCE:INP.P) dont 6 200 000 actions ordinaires sont émises et en circulation, est heureuse de préciser les termes de l'accord de principe intervenu le 26 janvier 2007 et amendé le 30 mars 2007 (l'"accord de principe") prévoyant l'acquisition de sept (7) propriétés d'exploration minière totalisant 396 claims miniers situés dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi, dans le nord-ouest du Québec (les "Propriétés"), dont la principale est la propriété Kinojévis. St-Pierre prévoit que l'acquisition des Propriétés (l'"Opération admissible") constituera son opération admissible aux fins de la politique 2.4 de la Bourse de croissance TSX Inc. (la "Bourse"). L'émetteur résultant exercera donc ses activités dans le domaine de l'exploration minière. L'Opération admissible a été négociée entre parties sans lien de dépendance et ne sera pas assujettie à l'approbation des actionnaires de St-Pierre. La réalisation de l'Opération admissible sera entre autres sujette à la réalisation d'un placement privé pour un montant minimum de 1 500 000 $ et jusqu'à un montant maximum de 4 000 000 $, plus amplement décrit ci-après.

Il est par ailleurs prévu que, sujet à la réalisation de l'Opération admissible, St-Pierre modifie son nom pour "Ressources Cartier inc." et les approbations requises à cet égard ont été obtenues à l'occasion d'une assemblée annuelle et spéciale de St-Pierre tenue à Montréal le 11 avril 2007.

Les Propriétés sont détenues en indivision par Jean Descarreaux de Val-d'Or (Québec), Mathieu Piché de Val-d'Or (Québec) et Minière Grayton inc., une compagnie privée constituée en vertu de la Partie IA de la Loi sur les compagnies (Québec) et détenue en propriété exclusive par Philippe Cloutier de Val-d'Or (Québec) (collectivement, les "vendeurs").

Evaluation des Propriétés

En vertu de l'accord de principe, St-Pierre s'engage à acquérir un intérêt de 100 % dans les Propriétés en contrepartie de l'émission d'un total de 2 200 000 actions ordinaires de St-Pierre à un prix de 0,45 $ par action, devant être réparties comme suit :



Minière Grayton inc. : 850 000 actions ordinaires
Mathieu Piché : 550 000 actions ordinaires
Jean Descarreaux : 800 000 actions ordinaires
-----------------------------------------------------
Total : 2 200 000 actions ordinaires


St-Pierre et les vendeurs se sont entendus pour évaluer les Propriétés à 990 000 $.

Aucune rémunération ne sera payable aux vendeurs dans le cadre de l'opération admissible.

Placement privé

St-Pierre complétera une émission d'unités par voie de placement privé d'un minimum de 1 500 000 $ et jusqu'à un maximum de 4 000 000 $ concurremment à la réalisation de l'Opération admissible. Le prix des unités offertes sera 0,50 $ chacune. Chaque unité sera composée d'une action ordinaire et d'un demi-bon de souscription. Un bon de souscription complet pourra être exercé au prix de 0,70 $ par action pour une durée de 24 mois à compter de la clôture de ce financement.

Il est prévu que le placement privé sera majoritairement complété conjointement par Valeurs mobilières Desjardins inc. ("Desjardins") et Pacific International Securities inc. ("Pacific"), et qu'une portion sera également complétée par St-Pierre sans l'intermédiaire d'un courtier. Les proportions attribuables à Desjardins, Pacific et St-Pierre seront ultérieurement divulguées lors de la réalisation de l'Opération admissible et la clôture concomitante du placement privé.

Il est prévu que l'émetteur résultant affectera le produit net du placement privé à la réalisation de travaux d'exploration sur les propriétés Kinojévis, Bapst, Dieppe-Collet, Lac Castagnier, Dalquier et Lamorandière, à la génération de nouveaux projets, à ses frais généraux et administratifs et à son fonds de roulement.

Desjardins aura droit i) à une commission égale à 7 % du produit brut du placement privé (excluant le produit obtenu des unités placées par l'entremise de Pacific et de St-Pierre et à l'exception des souscriptions provenant de certains fonds d'investissement identifiés et effectuées par l'intermédiaire de Desjardins, pour lesquelles ce dernier recevra une commission réduite égale à 2,5 %); ii) à une option d'achat d'actions lui permettant d'acquérir un nombre d'actions de St-Pierre égal à 8 % du nombre d'unités émises dans le cadre du placement privé (à l'exception des unités placées par l'entremise de Pacific au prix de 0,70 $ l'action pour une période de 24 mois suivant la clôture du placement privé; iii) à des frais de financement corporatifs de 10 000 $ (plus taxes); iv) au remboursement de ses déboursés jusqu'à concurrence d'un maximum de 3 000 $; et v) au remboursement des honoraires de ses conseillers juridiques estimés entre 12 000 $ et 15 000 $ (plus taxes et déboursés). Quant à Pacific, il aura droit i) à une commission égale à 7 % du produit brut du placement privé d'unités placées par son entremise et ii) à une option d'achat d'actions lui permettant d'acquérir un nombre d'actions de St-Pierre égal à 8 % du nombre d'unités placées par l'entremise de Pacific.

Tous les titres émis aux termes du placement privé seront sujets à une période de restriction de quatre mois et un jour à compter de la date de clôture du placement privé.

Arrêt des transactions boursières de St-Pierre

Le conseil d'administration de St-Pierre a décidé que les actions de St-Pierre ne recommenceront pas à être transigées avant la réalisation de l'Opération admissible.

Capital-actions de St-Pierre et options d'achat d'actions

St-Pierre a présentement 6 200 000 actions ordinaires émises et en circulation. St-Pierre n'est partie à aucune convention l'obligeant à émettre des options, des bons de souscription ou autres titres convertibles en actions à l'exception d'une option accordée à Desjardins dans le cadre du premier appel public à l'épargne de St-Pierre lui permettant de souscrire à 400 000 actions ordinaires de St-Pierre à un prix de 0,25 $ l'action expirant le 28 décembre 2008. De plus, St-Pierre a octroyé le 14 décembre 2006 des options à ses administrateurs leur permettant de souscrire à 350 000 actions ordinaires de St-Pierre à un prix de 0,25 $ l'action expirant le 14 décembre 2011.

Les propriétés

La propriété Kinojévis est située entre Val-d'Or et Amos en Abitibi et est constituée de 299 claims contigus. Elle chevauche la partie est de la faille Destor-Porcupine, parallèle à la faille Larder Lake-Cadillac et passe à environ 20 kilomètres au nord des mines Doyon, Bousquet et Laronde.

L'indice d'or McCormack est situé dans la partie ouest de la propriété Kinojévis. L'indice est caractérisé par un important système d'altération hydrothermal associé à la faille Destor-Porcupine. On y a récemment obtenu des valeurs allant jusqu'à 7,89 g/t en or et 19,1 g/t en argent dans des zones d'altérations en fuchsite et en carbonate. Cet indice aurifère est comparable à ceux reconnus ailleurs le long de la faille Destor-Porcupine, et plus particulièrement aux métallotectes qui caractérisent les gisements de Kerr-Addison et de Harker-Holloway en Ontario.

La propriété Bapst est située à 67 kilomètres à l'ouest de Matagami et est constituée de 16 claims contigus.

La propriété Dieppe-Collet est située à 72 kilomètres au nord de La Sarre et à 7 kilomètres à l'ouest de la route reliant La Sarre-Selbaie. Elle est constituée de 31 claims contigus.

La propriété Lamorandière est située à 37 kilomètres au nord-est d'Amos et est constituée de 11 claims contigus.

La propriété Lac Castagnier est située à 22 kilomètres au nord-ouest d'Amos et est constituée de 20 claims contigus.

La propriété Dalquier est située à 15 kilomètres au nord d'Amos et est constituée de 9 claims contigus.

La propriété Dollier est située à 32 kilomètres au sud-est de Chibougamau et est constituée de 10 claims contigus.

Le conseil d'administration après l'Opération admissible

Le conseil d'administration de St-Pierre, après avoir donné effet à l'Opération admissible, sera composé de MM. Philippe Cloutier, Jean Descarreaux, Mario Jacob, Daniel Massé et Jean Carrière.

Philippe Cloutier, géo.

Détenteur d'un baccalauréat ès sciences en géologie et d'un certificat en gestion des ressources humaines, Philippe Cloutier oeuvre dans le domaine de l'exploration minière depuis 20 ans. Philippe Cloutier a fondé et occupe le poste de président de Minière Grayton inc., une compagnie de services et de développement pour l'industrie minière, depuis décembre 2003. Ses champs de compétences incluent l'ensemble des activités de gestion des programmes et projets d'exploration minière, l'élaboration et la mise en oeuvre de programmes visant à identifier de nouvelles opportunités d'affaires et de nouveaux projets. M. Cloutier a développé ses aptitudes de travail auprès de diverses entreprises ouvrant dans le domaine minier, telles que Noranda inc., où il a occupé le poste de géologue de projet de 1989 à 1992, Aur Ressources inc., un producteur minier, où il a occupé le poste de géologue senior de septembre 1996 à décembre 2003 et de SOQUEM inc., où il a agi à titre de géologue de projets d'octobre 1994 à septembre 1996. De 2004 à 2006, il a agi à titre de vice-président exploration au sein de Corporation Minière Alexis, une société d'exploration minière. Il se spécialise dans la recherche des gisements Cu-Zn et Au. M. Cloutier est responsable de la découverte du gisement Cu-Zn de Bell-Allard Sud (3.4 Mt @ 1.26 % Cu, 13.94 % Zn, 0.67g/t Au, 42.34g/t Ag, Matagami) et a participé aux découvertes de Montbray et West Ansil à Rouyn-Noranda, Québec à titre de vice-président chez Corporation minière Alexis. Depuis septembre 2002, il est membre du comité d'inspection professionnel de l'Ordre des Géologues du Québec. De plus, M. Cloutier est administrateur de l'Association de l'exploration minière du Québec (AEMQ) et administrateur de la Chambre de commerce de Val-d'Or, Québec.

Jean Descarreaux, Ph.D., P.Géo

Dr Jean Descarreaux est gradué en géologie de l'Université de Montréal (B.Sc. 1964 et M.Sc. 1966) et de l'Université Laval (Ph.D. 1973). Sa thèse de doctorat s'intitulait " La géochimie des roches volcaniques de l'Abitibi ". Il possède 42 années d'expérience dans le domaine de l'exploration et de la mise en valeur de gisements miniers. Tout au long de sa carrière, il a été géologue-conseil auprès de sociétés minières et d'exploration, juniors et majeures au Canada et à l'étranger. Il a participé à titre de conseiller à des découvertes de gisements d'or et de métaux de base (soit les gisements Golden Pond et Estrades dans la région de Casa Berardi, au Québec). La communauté géoscientifique a reconnu et récompensé Dr. Descarreaux pour ses travaux de recherche de base sur l'application de la lithogéochimie comme outil de prospection. Il a également été le président fondateur de Ressources Claude inc. de décembre 1980 à septembre 1983 et un collaborateur dans la mise sur pied de plusieurs sociétés d'exploration minière. M. Descarreaux a occupé divers postes au sein d'organismes publics reliés à l'industrie, comme l'Association des prospecteurs du Québec (président 1977-78, maintenant l'Association de l'exploration minière du Québec), la Prospectors and Developers Association of Canada (membre du conseil d'administration 1978 à 1984), membre du conseil d'administration de l'Institut de recherche en exploration minérale de l'Université de Montréal et de l'Université McGill (1984 à 1986) et récemment membre du conseil d'administration (2001 à 2006) de SIDEX (Société d'investissement dans la diversification de l'exploration). Jean Descarreaux est prospecteur indépendant depuis 1998.

Mario Jacob, LL.B

Mario Jacob est secrétaire-trésorier et administrateur de St-Pierre depuis le 13 septembre 2006. Il est président et administrateur de Capital Maximus inc., une compagnie de consultation en financement d'entreprises et réorganisation corporative. Il est avocat et membre du Barreau du Québec depuis 1995. Il est secrétaire et administrateur de Corporation Power Tech inc., une société spécialisée dans la fabrication de machinerie lourde inscrite à la cote de la Bourse, d'Investissements Demcap inc., une société de capital de démarrage inscrite à la cote de la Bourse et administrateur de Mines Virginia inc., une société d'exploration minière inscrite à la cote de la Bourse de Toronto. Il a été administrateur, président et chef des services financiers de mars 2006 à octobre 2006 de Capital DCB inc., une société de capital de démarrage inscrite à la Bourse qui a réalisé son opération admissible avec Opsens inc. Depuis octobre 2006, il est administrateur d'Opsens inc., une entreprise spécialisée dans le développement et la production de capteurs à fibre optique. Il a été administrateur et président de la société de capital de démarrage Dufort Capital inc. devenue Groupe Odésia inc. suite à la réalisation de son opération admissible de mai 2005 à décembre 2005. Il a été administrateur et secrétaire de la société de capital de démarrage Les Investissements Rasa inc. devenue Groupe Fortune 1000 inc. (aujourd'hui Fortsum Solutions d'affaires inc.) suite à la réalisation de son opération admissible de janvier 2003 à août 2004 et de Capital SLC inc. devenue Conporec inc. de septembre 2003 à juin 2005. Il a été vice-président et administrateur de LBJ Partenaires inc., société privée de gestion d'octobre 2000 à octobre 2004. Il a été associé chez Flynn, Rivard, avocats de janvier 1996 à octobre 2000. Il a été secrétaire corporatif de Ressources Plexmar inc., une société d'exploration minière de janvier 2002 à février 2005 et de Lyrtech inc. d'août 2000 à juin 2001, toutes deux inscrites à la cote de la Bourse.

Daniel Massé, Adm.A.

Daniel Massé est diplômé de l'Université Laval où il a obtenu un B.Sc spécialisé en actuariat (1989) et un certificat en administration-finance (1990). Daniel Massé est président de DM Actuariat inc. (firme spécialisée en évaluation financière de dommages corporels) depuis mars 1996 et de Groupe Financier Massé inc. (cabinet de services financiers) depuis mars 1996. Daniel Massé est membre de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec depuis janvier 1993, de l'Institut québécois de planification financière depuis juillet 1993 et du Regroupement des consultants en avantages sociaux du Québec. Il est représentant et conseiller en sécurité financière ainsi que planificateur financier. Daniel Massé a également occupé divers rôles dans plusieurs organisations publiques, telles qu'à la Chambre de commerce de Val-d'Or (président de 2004 à 2006), à la Fédération des chambres de commerce du Québec (administrateur de 2004 à 2006) et à la Fondation du Centre Hospitalier de Val-d'Or (secrétaire en 1999 et président de 2000 à 2003). Il a également présidé la réalisation de La Cité de l'Or, la conversion de l'ancienne mine Lamaque en site touristique (président de 1991 à 1996).

Jean Carrière, LL.B

Jean Carrière est administrateur de St-Pierre depuis le 13 septembre 2006. Il est un diplômé de l'Université Concordia à la suite de l'obtention d'un baccalauréat ès arts en mai 1990 et d'une maîtrise ès arts en octobre 1992 en sciences politiques et il a également obtenu en mai 1995 sa licence en droit civil de l'Université d'Ottawa. Il agit à titre de consultant stratégique pour diverses entreprises oeuvrant dans divers secteurs émergents. Il est avocat et membre du Barreau du Québec depuis décembre 1996. Il a pratiqué en droit corporatif et en droit commercial dans divers cabinets juridiques, initialement chez Guy et Gilbert, société en nom collectif, de décembre 1996 à août 1998 et ensuite chez Legault Joly de septembre 1998 à février 1999. Par la suite, de février 1999 à octobre 2003, il a été à l'emploi de Bell Canada et de ses filiales, initialement à titre de conseiller juridique pour les secteurs couvrant les annuaires publicitaires, les nouveaux médias et le commerce électronique et ensuite comme directeur principal - développement corporatif et alliances stratégiques pour le portail interentreprises exploité par Bell Canada.

Les principaux dirigeants de l'émetteur résultant, après avoir donné effet à l'Opération admissible, seront M. Philippe Cloutier (président et chef de la direction) et M. Jean-Yves Laliberté (chef des finances).

M. Jean-Yves Laliberté détient un baccalauréat en sciences comptables de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue obtenu en 1985 et est membre de l'Ordre des comptables agréés du Québec depuis 1988. De 1995 à 2006, il a été vice-président finances de Mines Richmont inc., un producteur minier et, de 1994 à 2006, de La Société minière Louvem inc., une société d'exploration minière. Depuis mars 2006, il est consultant pour diverses sociétés et agit à titre de chef des finances de Scorpio Mining Corporation et de Ressources Pershimco inc., des sociétés d'exploration minière.

Conditions à la réalisation de l'Opération admissible

La réalisation de l'Opération admissible est conditionnelle, notamment, à la réalisation d'un financement privé au montant minimum de 1 500 000 $ et maximum de 4 000 000 $, à ce que l'émetteur résultant rencontre les exigences minimales d'inscription de la Bourse et à l'obtention du consentement de la Bourse. Rien ne garantit que l'Opération admissible sera réalisée et que, si elle l'est effectivement, elle le sera dans sa forme proposée.

Les investisseurs doivent savoir que, à l'exception des renseignements fournis dans la déclaration de changement à l'inscription devant être préparée pour les besoins de l'Opération admissible, les renseignements publiés ou reçus à l'égard de l'Opération admissible peuvent ne pas être tous exacts ou complets; par conséquent, les investisseurs ne devraient pas s'y fier. La négociation des titres d'une société de capital de démarrage doit être considérée comme hautement spéculative.

Les renseignements qui précèdent relatifs aux Propriétés sont uniquement fondés sur des renseignements fournis à St-Pierre par les vendeurs des Propriétés. St-Pierre n'a procédé à aucune enquête permettant de confirmer la véracité de ces renseignements. Les quantités ou les teneurs potentielles mentionnées ci-dessus sont hypothétiques, l'exploration menée jusqu'à présent n'étant pas suffisante pour délimiter des ressources minérales. Il n'est pas certain qu'une exploration plus poussée permettrait d'en établir la présence.

La Bourse ne s'est nullement prononcée sur le bien fondé de l'Opération admissible proposée et n'a ni approuvé ou désapprouvé le contenu du présent communiqué de presse.

Le prospectus d'INVESTISSEMENTS ST-PIERRE INC. peut être consulté sur le site Web de SEDAR à l'adresse : http://www.sedar.com

La Bourse n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • Investissements St-Pierre inc.
    Mario Jacob
    Secrétaire-trésorier et administrateur
    418-653-9339
    418-694-3491 (FAX)