Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

07 déc. 2007 13h46 HE

IPFPC : Michèle Demers est réélue Présidente de l'Institut

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 7 déc. 2007) - La Présidente de L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, Michèle Demers, a été réélue pour un deuxième mandat de trois ans.

Tous les membres titulaires et retraités de l'Institut pouvaient voter par bulletin postal. Les postes à la présidence et à la vice-présidence sont comblés par le biais d'un scrutin proportionnel à ballotage.

Active auprès du syndicat depuis plus de 25 ans, Michèle est devenue Présidente de l'Institut en 2005. En tant que travailleuse sociale pour le ministère des Anciens Combattants, Michèle a commencé son engagement politique comme déléguée syndicale en 1981, puis s'est investie de plus en plus dans les affaires de l'Institut au nom des membres.

Ces dernières années, Michèle a défendu avec ardeur les dossiers de la négociation collective, le financement des sciences pour le bien public, la consultation syndicale-patronale-, la sous-traitance et le renouveau de la fonction publique.

Michèle est actuellement Présidente du Conseil d'administration de l'Institut professionnel et membre des comités suivants : Comité consultatif des pensions de retraite de la fonction publique, Conseil d'administration de l'Ecole de la fonction publique du Canada, Comité exécutif du Conseil national mixte, Comité directeur supérieur des ressources humaines en sciences et technologie, et Conseil d'administration du Fonds des découvertes médicales canadiennes. Elle dirige 150 employés qui travaillent dans les 7 bureaux régionaux et le bureau national à Ottawa.

Fervente partisane du mouvement syndical, Michèle croit fermement à la défense et à la promotion des droits et intérêts des travailleurs. La promotion des relations syndicales-patronales est essentielle à l'amélioration de l'environnement de travail de la fonction publique pour le plus grand bien de tous les Canadiens.

Les autres postes à combler au Conseil d'administration cette année l'ont été par le vice-président (temps partiel). David Gray, les directeurs de la Région de la capitale nationale, Richard Dupuis et Sean O'Reilly, le directeur des Prairies/TNO, Robert Hunter et le directeur de la région du Québec, Yvon Brodeur. Ils se joignent aux autres directeurs au Conseil d'administration dont le mandat n'est pas encore expiré.

Fondé en 1920, l'Institut est devenu agent négociateur en 1967 lors de l'adoption de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique. Sa mission est de représenter les membres collectivement et individuellement, par la prestation de services de négociation et de relations du travail, et d'autres services aux membres; par la promotion et la défense des droits et intérêts des membres; et par la protection et la promotion de normes professionnelles, grâce à un réseau efficace de représentants élus, de délégués syndicaux, de membres, et avec l'appui du personnel.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada est un syndicat national qui représente plus de 55 000 employés scientifiques et professionnels de l'ensemble du Canada.

Renseignements

  • Institut professionnel de la fonction publique du Canada
    Francine Pressault
    613-228-6310, poste 2228