Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

23 nov. 2006 18h37 HE

IPFPC : Sombres nuages sur Recherche et développement

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 23 nov. 2006) - "La déclaration économique et financière du ministre Flaherty qui a été émise plus tôt aujourd'hui a donné froid dans le dos à des milliers de scientifiques fédéraux", fulmine Michèle Demers, Présidente de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada.

Cette déclaration économique révèle que les Conservateurs menacent de transférer des laboratoires du gouvernement aux universités. Ce manque de vision flagrant est une preuve supplémentaire que les Conservateurs ne reconnaissent pas l'importance unique du rôle de la science au gouvernement, y compris celui de la protection de la santé et de la sécurité du public canadien.

"De sombres nuages planent sur toute la communauté de Recherche et développement du gouvernement fédéral", déclare Demers, "mais l'Institut continuera son combat pour exhorter à une meilleure compréhension de l'importance de R-D au sein du gouvernement fédéral".

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada est un syndicat national qui représente 50 000 professionnels dont 15 000 scientifiques.

Renseignements

  • Institut professionnel de la fonction publique du Canada
    Chantal Lecours
    Chef de section, Communications
    613-228-6310 poste 2229, cell. 613-864-4369