Gouvernement du Canada



Gouvernement du Canada

11 déc. 2012 10h00 HE

Jean-Claude Bernheim reçoit le Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel 2012

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 déc. 2012) - Aujourd'hui, M. Howard Sapers, l'enquêteur correctionnel du Canada, est heureux d'annoncer la remise du Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel 2012 à M. Jean-Claude Bernheim, chargé de cours à l'Université Laval.

Lors de la remise du prix, M. Sapers a salué la carrière remarquable de M. Bernheim en tant qu'éminent criminologue et défenseur du traitement équitable et humain des détenus. « Jean-Claude a apporté une contribution énorme et exemplaire à l'avancement des services correctionnels et des droits de la personne au Québec, au Canada et à l'étranger », a déclaré M. Sapers. « Il est un lauréat distingué et méritoire qui véhicule les valeurs et le rôle de service que représente ce prix. »

Criminologue de formation, M. Bernheim a consacré sa carrière à l'avancement des droits de la personne pour les détenus tant au Canada qu'à l'étranger. M. Bernheim est l'auteur de nombreuses publications sur le traitement des détenus au Canada et il s'est notamment intéressé aux questions de justice pénale touchant sa province natale du Québec. Associé à plusieurs organisations importantes des droits de la personne et universités partout au Canada, il est un défenseur et un chercheur réputé en justice sociale.

Le prix lui sera remis à l'Université Laval, à Québec, en collaboration avec l'École de service social, la Faculté des sciences sociales et l'Association des services de réhabilitation sociale du Québec. L'École de service social accueille favorablement cette reconnaissance qui arrive en temps opportun, car elle vient de lancer un nouveau programme en criminologie.

Le Prix Ed McIsaac a été créé en l'honneur de M. Ed McIsaac, qui a été longtemps le directeur exécutif du Bureau de l'enquêteur correctionnel ainsi qu'un fervent promoteur et défenseur des droits de la personne au sein du système correctionnel.

Au moment de sa retraite, M. McIsaac a reçu une sculpture de Mme Audrey Greyeyes, une artiste crie de la nation crie de Muskeg Lake, intitulée Medicine Man (homme de médecine). La sculpture symbolise la sagesse, la clarté de la pensée et le leadership. M. Bernheim recevra une reproduction de cette sculpture ainsi qu'un modeste don qu'il pourra remettre à une œuvre de bienfaisance de son choix. C'est la quatrième fois que le Prix Ed McIsaac est remis depuis qu'il a été créé en décembre 2008.

À titre d'ombudsman auprès des délinquants sous responsabilité fédérale, le Bureau de l'enquêteur correctionnel est au service des Canadiens et contribue à ce que les services correctionnels soient sécuritaires, humains et respectueux de la loi en assurant une surveillance indépendante du Service correctionnel du Canada, notamment en effectuant en temps opportun un examen impartial et accessible des préoccupations individuelles et généralisées. Afin d'obtenir plus d'information sur le processus de nomination relatif au Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel, veuillez svp consulter le site du Bureau de l'enquêteur correctionnel à l'adresse http://www.oci-bec.gc.ca.

Renseignements

  • Ivan Zinger, J.D., Ph.D.
    Directeur exécutif et avocat général
    Bureau de l'enquêteur correctionnel
    613-990-2690
    Ivan.Zinger@oci-bec.gc.ca