Northern Gateway Pipelines

Northern Gateway Pipelines

05 mars 2014 12h30 HE

Jim Prentice dirigera l'établissement de partenariats renouvelés avec les Premières Nations au nom d'Enbridge et des partenaires de Northern Gateway

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 5 mars 2014) -

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Le projet Northern Gateway et ses partenaires ont annoncé aujourd'hui que M. Jim Prentice dirigera les efforts renouvelés de consultation et d'établissement de partenariats auprès des Premières Nations et des collectivités autochtones de Colombie-Britannique et d'Alberta. Ces efforts s'appuieront sur les ententes déjà conclues avec 26 partenaires autochtones actuels en capital-investissement.

« J'ai accepté ce mandat parce que je crois que les Premières Nations devraient être des partenaires à part entière de l'exploitation des ressources et qu'elles devraient être propriétaires de projets comme le Northern Gateway, a déclaré M. Prentice. Cette initiative peut conduire à la création d'emplois, à des occasions de croissance économique, au développement communautaire et à des possibilités de formation pour les Premières Nations du Canada. Et nous pouvons y arriver tout en protégeant l'environnement et en respectant les priorités environnementales des Premières Nations. Comme je l'ai répété maintes fois, le projet Northern Gateway est une belle occasion pour les peuples autochtones et pour notre pays. »

« Quand nous avons reçu le rapport favorable de la commission d'examen conjoint en décembre, nous avons affirmé que ce n'était qu'une étape du processus et qu'il restait encore bien du travail à accomplir. Notre plus grande priorité est d'entrer en communication de façon respectueuse avec les communautés autochtones : nous tenons à partir du bon pied afin d'instaurer un climat de confiance. Nous croyons que Jim Prentice est particulièrement bien placé pour nous aider à remplir cette promesse, a expliqué Al Monaco, président et chef de la direction d'Enbridge Inc. Nous accordons beaucoup d'importance aux relations constructives que nous avons établies avec les partenaires autochtones actuels en capital-investissement, et nous continuerons de collaborer avec eux afin de saisir d'intéressantes possibilités tout en assurant la protection de l'environnement naturel de la Colombie-Britannique. »

Jim Prentice, ancien ministre fédéral des Affaires indiennes et du Nord canadien, a travaillé en étroite collaboration avec les Premières Nations pendant une trentaine d'années. À titre d'avocat, il a négocié avec succès le règlement de revendications territoriales. Plus tard, il a été coprésident de la Commission sur les revendications particulières du Canada. À titre de ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien, il a négocié la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens. Il a en outre réformé le processus des revendications particulières. M. Prentice a supervisé les accords des Premières Nations Maa-nulth et de la Première Nation de Tsawwassen en Colombie-Britannique et la conclusion de l'Entente sur l'aire marine Gwaii avec les Haïdas. Il a constamment encouragé les partenariats économiques avec les Premières Nations.

« Les partenaires et Enbridge sont prêts à écouter et à poursuivre le dialogue avec les communautés autochtones. Nous nous réjouissons du rôle que jouera Jim Prentice en nous aidant à établir la confiance et à bâtir des partenariats économiques respectueux », a commenté Steve Williams, président et chef de la direction de Suncor Énergie, l'une des sociétés énergétiques associées à Enbridge dans le projet Northern Gateway, s'exprimant au nom des partenaires du projet.

Convaincue de l'importance du projet, tant pour les Premières Nations que pour le Canada, la Banque Canadienne Impériale de Commerce a accepté de libérer M. Prentice pour qu'il puisse remplir cette fonction. M. Prentice a accepté d'assumer ce rôle en sa qualité de premier vice-président à la direction et vice-président du conseil de la Banque CIBC.

À propos de Northern Gateway

Le projet Northern Gateway est un projet de construction d'un double oléoduc sur une distance de 1 177 km et d'un terminal maritime. Il permettrait de transporter 525 000 barils de pétrole par jour pour l'exportation et d'importer 193 000 barils de condensat par jour. Enbridge Inc. (ENB aux Bourses de Toronto et de New York) travaille en partenariat avec des sociétés énergétiques canadiennes et internationales de premier plan, dont Suncor Énergie, Cenovus Inc. et MEG Energy Corp., ainsi qu'avec des Premières Nations et des collectivités métisses de Colombie-Britannique et d'Alberta. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter www.gatewayfacts.ca.

Notice biographique de Jim Prentice

Jim Prentice a œuvré avec succès auprès des Premières Nations du Canada pendant ses 30 années de carrière dans les secteurs public et privé.

Quand il était d'avocat dans les années 1990, M. Prentice a travaillé au règlement de revendications territoriales dans le nord de l'Alberta à titre de négociateur indépendant pour le compte du gouvernement albertain. En 1992, il a été nommé à la Commission des revendications des Indiens, au sein de laquelle il a occupé durant 10 ans les fonctions de commissaire et de coprésident.

Il est élu député de Calgary-Centre-Nord en 2004, puis nommé porte-parole de l'opposition pour les affaires indiennes et du Nord. À l'élection du gouvernement conservateur, en 2006, M. Prentice accède au Cabinet comme ministre des Affaires indiennes et du Nord.

À la tête de ce ministère, il a négocié la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens, grâce à laquelle 78 000 survivants des Premières Nations ont été indemnisés, et mis sur pied la Commission de vérité et réconciliation en vue de régler les séquelles du régime des pensionnats indiens.

Toujours en 2006, il a participé à la conception de l'entente sur l'éducation des Premières nations de la Colombie-Britannique, grâce à laquelle les Premières Nations de cette province disposent désormais de la pleine compétence sur leurs écoles. Sur la côte Ouest de l'île de Vancouver, M. Prentice a supervisé l'Accord définitif des Premières nations Maa-Nulth, l'un des premiers accords définitifs conclus en vertu du processus de négociation de traités de Colombie-Britannique. En 2007, il a supervisé le premier accord définitif du Lower Mainland, entre la Première Nation Tsawwassen, la Colombie-Britannique et le gouvernement fédéral.

En 2009, à titre de ministre fédéral de l'Environnement, il a supervisé la conclusion d'une entente avec les Haïdas pour la création de la réserve d'aire marine de conservation Gwaii Hannas. Au cours de la même année, il s'est assuré que les Premières Nations étaient représentées dans la délégation du Canada au sommet des Nations Unies sur les changements climatiques à Copenhague en y invitant le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, M. Shawn Atleo.

De retour dans le secteur privé depuis 2010, M. Prentice a constamment encouragé l'inclusion des Premières Nations quand il s'agit de construire des accès à la côte Ouest aux fins d'exportations canadiennes d'énergie. En 2010, à l'école des politiques publiques de l'Université de Calgary, M. Prentice a mentionné le besoin d'un corridor énergétique sur la côte Ouest pour dépasser l'étape de l'approbation réglementaire et parvenir à l'acceptabilité sociale, qui inclut la participation centrale des Premières Nations de Colombie-Britannique.

Au cours de son allocution à la 34e assemblée générale annuelle de l'Assemblée des Premières Nations, il a pressé les membres de l'auditoire « d'agir rapidement et de se présenter à la table de négociation pour défendre [leurs] propres intérêts. Une fois attablé, l'objectif est la participation économique… le devoir de consultation n'est pas une fin, mais un commencement. »

Par suite de l'approbation du projet d'oléoduc Northern Gateway par l'Office national de l'énergie en décembre 2013, M. Prentice a écrit au Globe and Mail que l'enjeu essentiel, c'est-à-dire la pleine participation économique des Premières Nations, n'est pas encore négocié et qu'un dialogue respectueux est toujours aussi nécessaire.

Jim Prentice est le premier vice-président à la direction et le vice-président du conseil de la Banque CIBC.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20140304-931333_bg.jpg

Renseignements

  • Jason Hatcher
    Navigator Ltd., pour le compte de M. Jim Prentice
    587-350-7931

    Todd Nogier
    Projet pipelinier Northern Gateway
    888-992-0997
    Media@enbridge.com