Jeune Chambre de Commerce de Montréal

Jeune Chambre de Commerce de Montréal

05 juin 2008 14h00 HE

JJCM : La relève du Québec inc. s'engage à transformer, s'échapper, rêver et contester

La JCCM et SECOR-Taktik présentent les résultats d'une consultation effectuée auprès des jeunes gens d'affaires et professionnels de moins de 40 ans

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 juin 2008) - La Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) et SECOR-Taktik ont dévoilé aujourd'hui les résultats de la récente consultation "La relève du Québec inc. s'engage" menée auprès des jeunes gens d'affaires et professionnels montréalais de moins de 40 ans. Les résultats de l'étude offrent des constats inédits sur ce que la relève pense des défis actuels du monde des affaires ainsi que sa capacité à les relever. Selon l'analyse effectuée par SECOR-Taktik, les répondants du sondage partagent une vision assez claire des enjeux du Québec d'aujourd'hui, attendent beaucoup des entreprises et sont plutôt optimistes par rapport à eux-mêmes. SECOR-Taktik identifie quatre profils parmi les répondants : celui du "prêt-à-partir", du contestataire immobile, du réformateur pragmatique et du doux rêveur.

Les répondants manifestent leur inquiétude face au remboursement de la dette publique et au fait que les Etats-Unis sont un partenaire commercial dont le Québec est trop dépendant. Ils croient que la pénurie de main-d'oeuvre et le départ à la retraite des baby-boomers représentent des opportunités pour changer les choses et prendre sa place mais constituent également un risque de perte de compétences. Selon eux, combler l'écart de productivité du Québec face aux autres pays de l'OCDE est important.

"Cette étude nous indique que les jeunes gens d'affaires et professionnels montréalais sont parfaitement conscients des défis qui nous attendent alors que le Québec est à l'aube d'une transformation radicale qui s'effectuera lorsque les baby-boomers quitteront les postes de commande des entreprises du Québec et que la relève se devra d'assurer le relais", affirme Frédéric Michel, président de la JCCM depuis le 1er juin. "Nous observons que les membres de la relève sont optimistes face à leur propre capacité à reprendre le flambeau et qu'ils ont soif d'apprendre. Cela dit, le message que la relève nous envoie est clair : il y a urgence d'agir sur plusieurs fronts si le Québec veut rattraper le retard qu'il accuse en matière de productivité, de compétitivité et afin de demeurer un milieu de vie attrayant pour les jeunes gens d'affaires et professionnels québécois autant que pour les immigrants le choisissant comme terre d'accueil", ajoute-t-il.

Faits intéressants

- Prêts à partir ? : Le quart des répondants indiquent qu'ils envisagent une carrière à l'étranger pendant plus de cinq ans. Cependant, plus des deux tiers des répondants ne parlent qu'une deuxième langue étrangère. Qu'ils partent ou qu'ils restent, les deux tiers des sondés envisagent prendre la direction d'une entreprise au cours de leurs parcours professionnel.

- La faute aux entreprises : Les critiques sont nombreuses à l'égard des entreprises québécoises. La grande majorité des répondants juge ainsi que les stratégies des entreprises pour attirer et retenir la main-d'oeuvre ne sont pas efficaces. Pourtant, les deux tiers des répondants ont confiance en l'économie québécoise et plus de la moitié des sondés estiment que leur entreprise trouve facilement le moyen de financer ses investissements. La grande majorité de la relève recherche un équilibre travail-vie personnelle alors qu'un nombre similaire de répondants affirme travailler plus de 40 heures par semaine.

- L'Etat ne fait pas meilleure figure : Plus du trois quart des sondés considèrent que les mesures prises pour régler le problème de la dette sont inefficaces et que le soutien aux entreprises est insuffisant. Du côté du système de santé, les dépenses publiques en la matière sont jugées excessives par les deux tiers des répondants alors que près des trois quarts des répondants jugent le rapport coût/performance non suffisant. Sur une note positive, les deux tiers des sondés estiment que le système d'éducation les a préparé adéquatement à leur vie professionnelle.

- Et le développement durable dans tout ça ? : La grande majorité des sondés est d'avis que la prospérité du Québec passe par une prise en compte des impératifs de développement durable. Les deux tiers des sondés sont d'avis que ce sont les consommateurs qui ont le plus de poids comme groupe de pression en ce qui a trait à l'adoption de comportements favorisant le développement durable par nos entreprises. Pour la grande majorité des répondants, les entreprises doivent payer les conséquences négatives de leurs activités sur l'environnement et la collectivité.

A propos de la consultation "La relève du Québec inc. s'engage"

Le rapport d'analyse des résultats est disponible sur www.secor.biz.

La consultation a été réalisée en collaboration avec les organisations suivantes : l'Association du Jeune Barreau de Montréal, l'Ordre des comptables agréés du Québec, la Fondation du maire de Montréal pour la jeunesse, la Fédération des médecins résidents du Québec, la Chambre de commerce juive de Montréal, la Jeune Chambre de commerce haïtienne de Montréal, le Réseau ESG UQAM, le Réseau des ingénieurs du Québec, le SAJE Montréal-Métro ainsi que le chapitre montréalais d'Entrepreneurs' Organization.

A propos de la JCCM

La Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) est un regroupement de jeunes cadres, professionnels, entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de 18 à 40 ans. Fondée en 1931, elle compte aujourd'hui près de 1 400 membres, ce qui en fait le plus grand réseau de jeunes gens d'affaires en Amérique du Nord. Il s'agit d'un lieu d'échange incontournable pour les jeunes professionnels de la Grande région de Montréal et de partout au Québec, leur permettant de prendre part activement aux débats de société et d'avoir un impact sur l'avenir de cette dernière. Visitez www.jccm.org.

A propos de SECOR-Taktik

SECOR-Taktik, issue de SECOR, accompagne les équipes dirigeantes dans la croissance et la performance de leur organisation. Etabli à Montréal en 1975, SECOR est maintenant le plus important cabinet de conseil indépendant en stratégie au Canada, possédant des bureaux à Montréal, Toronto, Paris et New York. SECOR aide de moyennes et grandes entreprises ainsi que de grands organismes gouvernementaux et sociétés d'Etat - depuis plus de 30 ans. Au cours de cette période, SECOR s'est forgé une solide réputation de fournisseur de solutions pragmatiques et d'analyses indépendantes fondées sur des faits. Visitez www.secor.biz.

Renseignements

  • Source :
    AGC Communications
    Serge Vallières
    Chargé de projets
    514-849-7000, poste 223 ou 514-892-7205
    sv@agccom.com
    ou
    Renseignements :
    Jeune Chambre de commerce de Montréal
    Marie-Eve Gagnon
    Chargée de communication
    514-845-4951, poste 24
    megagnon@jccm.org
    ou
    SECOR-Taktik
    Oona Stock
    Directrice associée
    514-866-5313
    ostock@secor.ca