NPD

NPD
Ontario's NDP

Ontario's NDP

03 sept. 2007 12h41 HE

Jour du travail : déclaration de Howard Hampton

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 3 sept. 2007) - Howard Hampton, chef du Nouveau parti démocratique de l'Ontario, a marché aujourd'hui aux côtés des travailleurs, homme et femmes qui ont célébré la Fête du travail annuelle à Toronto. Il y a fait la déclaration suivante :

"Voilà 135 ans que nous célébrons partout dans le monde la Fête du travail. Or, c'est ici même en Ontario qu'a eu lieu la première manifestation de ce genre. A l'époque, la semaine de travail était de 60 jours, les syndicats étaient interdits. Les gens devaient se battre pour de bons emplois, pour leurs gages, pour de justes conditions de travail.

"Aujourd'hui, s'il est vrai que les droits du travail ont fait d'immenses progrès, la quête de justice se poursuit en Ontario. Sous la gouverne de Dalton McGuinty, des milliers d'hommes et de femmes ont perdu leurs emplois dans les secteurs de la fabrication et de la foresterie. La semaine dernière encore, à Oshawa, mille autres ont appris la cessation de leurs emplois d'ici la fin de l'année. Devant cette crise, les Libéraux de Dalton McGuinty se croisent les bras. Nous serions en présence de faits "inévitables", de simples "contractions", en présence de faits sans importance.

"Pourtant McGuinty ne se gêne pas de privatiser nos soins de santé, de sabrer dans l'enseignement, de sous-traiter ces services vitaux que sont les services publics. Il permet aux briseurs de grève de voler les emplois de grévistes qui défendent leurs droits. Il refuse de renoncer aux frais d'apprentissage créés par l'ancien gouvernement conservateur. Aux travailleurs de tous les secteurs, il refuse l'accréditation syndicale fondée sur le nombre d'adhésions. Il refuse de faire passer immédiatement le taux de salaire minimum à 10 $, alors que lui-même ne se refuse pas une augmentation de 40 000 $.

"Aujourd'hui, nous célébrons la Fête du travail. Mais, ce sera bientôt jour d'élection en Ontario. Le 10 octobre, les contribuables pourront se prononcer : pour la protection de leurs emplois, pour des services publics de qualité, pour le droit à un salaire viable. Il leur suffira d'indiquer la sortie à Dalton McGuinty.

"En prévision de ce jour, le NPD de l'Ontario parle de justice pour nos travailleurs.

- Nous protégerons les emplois. En commençant par l'abaissement des taux hydroélectriques pour les établissements industriels qui garantiront de bons emplois en Ontario.

- Nous relèverons immédiatement le salaire minimum à 10 $ afin d'aider des milliers de familles de travailleurs à voir à leurs besoins.

- Nous verrons à ce qu'en Ontario personne ne se voie privé de son emploi par des briseurs de grève.

- Nous veillerons à ce que les travailleurs de tous les secteurs puissent se prévaloir du nombre des adhésions enregistrées pour se syndicaliser - seule protection contre les tactiques d'intimidation et de coercition des employeurs.

- Nous éliminerons les frais d'apprentissage, inéquitables. Dalton McGuinty n'avait-il pas lui-même promis de le faire?

- Nous défendrons les services publics. Et ce, en construisant de nouveaux hôpitaux, au service du public et non d'intérêts privés attirés par le profit, en finançant l'éducation de façon à ce tous nos jeunes bénéficient d'écoles de qualité et bien munies en personnel, en veillant à ce que les travailleurs du secteur public bénéficient de salaires et de conditions de travail équitables.

"Cette année, avec la célébration de la Fête du travail, un nouveau mouvement est lancé en Ontario - un mouvement qui assurera leur juste part aux familles des travailleurs. Aujourd'hui, nous marchons et nous célébrons. Pour demain, très bientôt, nous continuons notre marche pour sauver nos emplois, pour stopper les privatisations, pour améliorer les salaires. Et pour montrer la sortie à Dalton McGuinty.

Renseignements

  • Kaj Hasselriis
    416-591-5455, poste 271