CellCAN

CellCAN

07 oct. 2014 07h00 HE

Journée mondiale de sensibilisation aux cellules souches le 8 octobre-Régénérer son corps grâce aux cellules souches : Le canada à l'aube d'une grande révolution médicale

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 7 oct. 2014) - Un cœur qui se reconstruit, un genou qui se répare, un œil qui se régénère, des cheveux qui repoussent. Grâce aux cellules souches, tous les espoirs sont permis. Et cela n'est pas de la science-fiction : les découvertes et les essais cliniques se succèdent à une cadence effrénée, laissant entrevoir des possibilités thérapeutiques qui semblaient impossibles il y a peu de temps.

Aux quatre coins de la planète, des chercheurs travaillent sur le développement de techniques permettant d'utiliser différents types de cellules souches pour traiter toute une gamme de pathologies. C'est pour célébrer ces avancées scientifiques que se tient le 8 octobre 2014 la Journée internationale de sensibilisation aux cellules souches.

Révolution médicale en cours

C'est au Canada que les cellules souches ont été découvertes il y a un demi-siècle. Depuis, les chercheurs du pays ont effectué plusieurs percées majeures dans ce domaine. Aujourd'hui, de nombreuses découvertes sont à l'étape des essais cliniques et se rapprochent ainsi de nouveaux traitements pour les patients souffrant de cancers, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de maladies oculaires, de désordres neurologiques, de troubles sanguins et autres problèmes de santé.

« En fait, les thérapies cellulaires régénératrices présentent des possibilités presque illimitées qui transformeront la nature même de la médecine et auront un impact déterminant sur nos systèmes de santé », a indiqué le Dr Denis Claude Roy, chercheur et directeur général de CellCAN, un nouveau réseau de thérapie cellulaire et de médecine régénératrice regroupant les meilleurs chercheurs au Canada.

« Avec l'avènement de la médecine régénératrice, nous vivons présentement les étapes initiales d'une grande révolution médicale et biologique », a renchéri le Dr Armand Keating, président du comité directeur de CellCAN.

Installation de pointe

On se rappelle qu'il y a quelques années, l'utilisation d'embryons fertilisés pour obtenir des cellules souches avait soulevé une vive controverse. Les scientifiques ont toutefois réussi à contourner le problème en allant prélever des cellules souches chez des individus ou en parvenant à en créer de façon artificielle.

C'est là d'ailleurs la fonction des cinq centres canadiens de thérapie cellulaire regroupés au sein du réseau CellCAN. En outre, ces installations permettent d'effectuer des essais cliniques de pointe en matière de transplantation de cellules souches, de réparation des tissus et d'immunothérapie. Sous l'égide de CellCAN, elles constituent le pont essentiel entre la recherche et les applications cliniques et commerciales qui permettront à la médecine régénératrice de répondre aux espoirs qu'elle suscite.

À propos de CellCAN

CellCAN est un réseau national créé pour mobiliser les connaissances à travers tout le pays dans le but de structurer la recherche et les développements cliniques liés aux cellules souches. Financé par les Réseaux de centres d'excellence (RCE) du gouvernement du Canada, il entend favoriser les échanges, la collaboration, le développement de partenariats et l'innovation en matière de médecine régénératrice et de thérapie cellulaire.

Les chercheurs et spécialistes du domaine des cellules souches réunis au sein de CellCAN sont disponibles pour donner des entrevues au sujet de la médecine régénératrice et de la thérapie cellulaire. Visitez le www.cellcan.com/fr/key-investigators.php pour consulter leur profil.

Renseignements

  • Pascal Mailhot, Chef des opérations et directeur
    des relations publiques
    Réseau de médecine régénératrice et
    de thérapie cellulaire CellCAN
    514 206-9737
    pmailhot@cellcan.com / www.cellcan.com