Association des professionnels en philanthropie

Association des professionnels en philanthropie

02 nov. 2006 07h00 HE

Journée nationale de la philanthropie'R' : Table ronde axée sur la prochaine génération de chefs de file en philanthropie

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 nov. 2006) - Au cours des prochaines décennies, plus de six trillions de dollars seront transférés de la fortune des baby-boomers vers le secteur sans but lucratif(1). Le principal défi sera de préparer ces successeurs à gérer efficacement leur fortune de manière à maximiser l'impact social.

Afin de faire face à ce défi, plus de 50 000 personnes participeront à environ 125 événements, partout en Amérique du Nord, pour célébrer la Journée nationale de la philanthropie® ainsi que souligner le bénévolat et le geste de donner. Le chapitre du Québec de l'Association des professionnels en philanthropie sera l'hôte du 5e déjeuner-causerie prévu le 15 novembre à 11 h 30 au Centre Mont-Royal, dans le cadre de la Journée nationale de la philanthropie.

La version québécoise de la table ronde sur la prochaine génération de chefs de file en philanthropie sera animée par la personnalité journalistique et médiatique Dennis Trudeau et elle mettra en vedette :

- John A. Rae - Vice-président exécutif, bureau du président du comité exécutif, Power Corporation du Canada

- Raymond Royer - Président et chef de la direction, Domtar Inc.

- Robert A. Kleinman - Directeur général, La Fondation communautaire juive de Montréal

- Sara Price Provencher - Administratrice, Membre de la Commission et 3e génération de la Fondation de la famille J.W. McConnell

La problématique canadienne : peu de personnes qui en font trop

Le défi canadien reflète les difficultés auxquelles font face actuellement les Etats-unis : le nombre de dollars qui seront transférés à la prochaine génération se chiffre en milliards et la préoccupation supplémentaire vient du fait que le sort du secteur caritatif est entre les mains de très peu d'individus. L'étude effectuée en 2004 sur la donation, le bénévolat et la participation, démontre qu'un petit groupe de Canadiens est responsable de la majorité des dons de charité et du bénévolat. En effet, 13 pour cent des Canadiens comptabilisés ont contribué à 57 pour cent du total de dollars reçus en dons et à 39 pour cent du total des heures accumulées en bénévolat.

"Cultiver la prochaine génération de chefs de file en philanthropie est essentiel pour le futur de notre communauté." explique Michèle Desjardins, consultante en affaires familiales internationales, de la firme Lansberg Gersick and Associates aux Etats-Unis : "L'engagement précoce, l'éducation et le mentorat sont des outils importants dans la préparation d'une génération de successeurs enthousiastes et compétents dans le secteur sans but lucratif."

Hilary Pearson, directrice exécutive de Fondations philanthropiques Canada (PFC), est bien avisée de cette tendance à la hausse des fonds dans le secteur caritatif. "Le nombre des fondations actives est de 2 336 - ce chiffre a plus que doublé depuis 1998 et, de ce nombre, 85 pour cent des fondations sont de type familial. Au total, il y a près de 8 900 fondations au Canada qui détiennent plus de 12,5 milliards en actifs et qui distribuent annuellement plus d'un milliard sous forme de dons dans la collectivité."

Fait au Québec : une situation philanthropique unique

Le Québec n'est pas étranger au syndrome "ce sont toujours les mêmes qui font le travail.". En plus de ce défi pancanadien, le Québec est doté spécialement d'un large réseau de cultures, de groupes ethniques, de catégories d'âge, de différentes religions, etc. Cette riche diversité crée autant de défis que d'opportunités - par ailleurs, ce sujet se trouvera au cour des discussions lors de la table ronde sur les chefs de file dans le cadre de la Journée nationale de la philanthropie.

"Nous SOMMES la prochaine génération," explique la panéliste Sara Price Provencher. "Nous entamons une période où les communautés ont besoin de support plus que jamais pour subvenir à leurs besoins et la philanthropie se situe au premier plan de ce virage. Nous avons la responsabilité de sensibiliser nos concitoyens et de démontrer à quel point il est enrichissant de donner et d'aider les autres à réussir." Madame Price Provencher est particulièrement bien placée pour détenir une vision exceptionnelle sur le secteur caritatif au Québec. Son arrière-grand-père a démarré une des premières fondations au Canada et, depuis quelques années, détient une des plus importantes au pays.

Sensibiliser la nouvelle génération

Le déjeuner-causerie de la Journée nationale de la philanthropie ne se limite pas seulement à discuter des défis en culture philanthropique, il sert également d'occasion pour inciter l'intérêt et éduquer la future génération en philanthropie. Pour chaque billet acheté à plein prix, un autre billet sera offert à moitié prix pour une personne qui se situe dans la catégorie de la "future génération" (moins de 25 ans).

Le déjeuner-causerie sera clôturé par une courte présentation de cinq prix pour honorer des personnalités de la communauté philanthropique, dans les cinq secteurs clés suivants : mécène exceptionnel; bailleur de fonds bénévole exceptionnel; jeune philanthrope exceptionnel (5-17); chef de file exceptionnel de la prochaine génération (plus de 18 ans); et, professionnel en financement exceptionnel.

Pour réserver votre place, veuillez communiquer avec Marie-Josée Condrain, Coordonnatrice, AFP - Chapitre du Québec au 514 971-2403 ou à condrain@videotron.ca.

A propos de la Journée nationale de la philanthropie

La Journée nationale de la philanthropie (JNP) se répète le 15 novembre de chaque année et fournit l'occasion de souligner les grandes contributions du domaine de la philanthropie et de ceux qui la composent. Depuis 1986, la JNP célèbre les contributions quotidiennes effectuées par des individus et des organismes à travers le monde pour supporter d'innombrables causes et missions.

A propos de l'Association des professionnels en philanthropie

L'AFP est une association professionnelle responsable de supporter les experts en philanthropie et de promouvoir le patrimoine, le financement éthique et efficace ainsi que de bâtir la confiance du donateur. L'AFP a été fondée en 1960 (anciennement sous le nom de National Society of Fund Raising Executives) et compte approximativement 27 000 membres dans 176 chapitres à travers le monde. Le chapitre du Québec a été lancé en 1998 et il a pour objectif de développer et organiser plusieurs événements éducatifs dans le courant de l'année.

(1) Selon une récente étude effectuée au Boston College. Au Canada, ce transfert se chiffrera en milliards.

Renseignements

  • Pour réserver votre place :
    AFP - Chapitre du Québec
    Marie-Josée Condrain
    Coordonnatrice
    514-971-2403
    condrain@videotron.ca
    ou
    Pour planifier une entrevue avec un des panélistes :
    Allard Hervieu Communication
    Sophie Allard
    514-808-9474
    sa@ahcom.ca