TUAC Canada

TUAC Canada

18 mai 2016 13h18 HE

Journée nationale de sensibilisation au sort des grévistes de l'entreprise Covered Bridge : rencontre et discussion de militant(e)s avec la clientèle des chaînes Costco, Farm Boy et Johnvince

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 18 mai 2016) - C'est par centaines en tout que, mardi, des militantes et des militants du mouvement syndical ainsi que des allié(e)s représentant la société en général ont discuté avec la clientèle devant de nombreux magasins et épiceries des chaînes Costco, Farm Boy et Johnvince, aux quatre coins du pays. Précisément, la manifestation qu'ils faisaient ainsi sur place était prévue au programme d'une journée de sensibilisation intensive visant à informer les gens de la situation des travailleuses et travailleurs de l'entreprise de production de croustilles Covered Bridge qui font actuellement la grève. (Les installations de production de cette dernière sont situées à Wakefield, au Nouveau-Brunswick.)

Cette journée de sensibilisation avait aussi pour but de contribuer à la poursuite du boycottage des produits de la marque de croustilles Covered Bridge, qui, à l'initiative du Congrès du travail du Canada (CTC), a été organisé à l'échelle nationale en vue de soutenir les grévistes faisant partie de la section locale 1288P des TUAC Canada et du personnel de l'entreprise. (Au total, dans le pays tout entier, le CTC représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs syndiqués.)

Les grévistes de l'entreprise Covered Bridge, qui sont donc en arrêt de travail depuis le 5 janvier dernier, cherchent à atteindre les deux grands objectifs suivants : obtenir une rémunération suffisante et la reconnaissance de droits essentiels qu'ils pourront exercer au travail. Il y a plus de deux ans, ces travailleuses et ces travailleurs avaient voté en faveur de l'adhésion à la section locale 1288P des TUAC Canada, mais, depuis, leur employeur refuse toujours de négocier avec le syndicat.

Ainsi, pendant la journée du 17 mai, c'est un peu partout au Canada, c'est-à-dire devant plusieurs épiceries et magasins des chaînes Costco, Farm Boy et Johnvince, que les militantes et les militants ont conversé avec la clientèle de celles-ci, chez lesquelles les produits de la marque Covered Bridge sont en vente, tout en lui remettant une feuille d'information. Les clientes et les clients étaient alors à même de se renseigner sur la lutte des membres du personnel de l'entreprise Covered Bridge qui tentent d'obtenir justice et de se faire respecter. Par la même occasion, on demandait aux consommatrices et consommateurs de boycotter à leur tour les produits de la marque de croustilles Covered Bridge jusqu'à ce que, par voie de négociation, l'entreprise accepte de conclure avec son personnel un contrat collectif de travail qui soit équitable et juste.

La journée de sensibilisation en question, qui se tenait à l'échelle nationale et était appuyée à fond et sans réserve par le CTC, ne faisait que s'ajouter aux activités et campagnes du même ordre que le mouvement syndical du Canada en général et les TUAC Canada en particulier ont récemment entreprises en vue de convaincre la direction de Covered Bridge de traiter son personnel d'une manière juste et équitable.

En effet, par exemple, on fait également signer à l'heure actuelle une pétition dans laquelle on demande à la chaîne Aldi, qui tient un très grand nombre d'épiceries et de supermarchés d'alimentation aux États-Unis, de cesser de faire affaire avec l'entreprise Covered Bridge dans ce pays pour ne s'y remettre que lorsque cette dernière reprendra bel et bien les négociations avec l'organisation syndicale. D'ailleurs, celles et ceux qui voudraient soutenir cette autre campagne syndicale sont priés de faire parvenir à la direction de la chaîne Aldi aux États-Unis une copie de la lettre qu'on a rédigée à cette fin.

« Ce que nous demandons aux Canadiennes et Canadiens, c'est de s'abstenir d'acheter tout produit de l'entreprise Covered Bridge tant et aussi longtemps que celle-ci ne se décidera pas à faire le bon choix en se remettant à négocier avec le syndicat qui représente son personnel », déclare le président national des TUAC Canada, Paul Meinema. Justement, à ces propos, celui-ci ajoute : « En raison de la contribution qu'ils apportent depuis toujours au succès de cette entreprise de production de croustilles, les gens qui travaillent chez Covered Bridge méritent d'y obtenir justice et de s'y voir montrer du respect. »

Renseignements