Société canadienne de la sclérose en plaques

Société canadienne de la sclérose en plaques

05 mai 2014 09h07 HE

Jusqu'à 80 pour 100 des Canadiens atteints de sclérose en plaques sont sans emploi

La Société canadienne de la sclérose en plaques demande au gouvernement fédéral d'agir en vue de favoriser la sécurité d'emploi des personnes touchées par la SP

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 5 mai 2014) -

Note aux éditeurs : Une photo est associée à ce communiqué.

Jusqu'à 80 pour 100 des Canadiens qui ont la sclérose en plaques (SP) se trouveront sans emploi à un moment donné. L'absence de revenus sûrs et adéquats alourdit le fardeau imposé par la SP. Les personnes touchées par cette maladie au Canada ont généralement une moins bonne qualité de vie que les autres Canadiens. En ce mois de mai, la Société canadienne de la SP demande au gouvernement fédéral d'agir en vue de favoriser la sécurité de l'emploi et du revenu des personnes touchées par la SP dans le cadre de sa campagne « Un jour en mai », qui vise à sensibiliser le public à la SP et à la vie des Canadiens qui doivent composer d'une manière ou d'une autre avec cette maladie.

Il faut savoir que le Canada affiche le plus fort taux de SP du monde. Par conséquent, les Canadiens ne peuvent fermer les yeux sur les difficultés qu'ont à surmonter les personnes qui vivent avec cette maladie.

« De nombreux Canadiens atteints de sclérose en plaques ne peuvent pas conserver leur emploi parce que les règles qui régissent le marché du travail et les programmes de prestations d'invalidité ne tiennent pas compte de la nature épisodique de la sclérose en plaques », explique Neil Pierce, vice-président des relations avec les gouvernements de la Société canadienne de la SP. C'est pourquoi des représentants de la Société de la SP sont à Ottawa cette semaine pour presser le gouvernement de prendre les mesures qui s'imposent.

La moitié des Canadiens en âge de travailler qui sont aux prises avec un handicap ou une maladie invalidante présentent des incapacités de nature épisodique. Toutefois, ces personnes n'ont pas accès aux mêmes mesures de soutien de l'emploi que celles dont l'incapacité est permanente. « Nous demandons aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de reconnaître que les Canadiens atteints de SP ne sont pas traités de la même manière que les autres Canadiens. Nous pressons en outre les gouvernements de modifier leurs politiques, de sorte que les personnes atteintes de SP ou d'une autre maladie incapacitante aient accès à des crédits d'impôt et à des programmes de prestations qui pourraient les aider », poursuit M. Pierce.

En tout, ce sont 100 000 Canadiens qui vivent avec la SP et des centaines de milliers d'autres - parents, amis et membres de nos collectivités - qui en subissent les conséquences. Soulignons que huit millions de proches aidants du Canada prodiguent gratuitement des soins qui coûteraient autrement plus de cinq milliards de dollars à notre système de santé.

Reconnaissant l'importance du rôle que jouent les proches aidants dans la vie des personnes atteintes de sclérose en plaques, la Société de la SP demande également au gouvernement fédéral d'élaborer un plan d'action national en faveur des proches aidants en collaboration avec les provinces, les territoires, les proches aidants eux-mêmes, les employeurs et divers organismes. Le Canada compte parmi les quelques pays qui ne se sont pas encore munis d'un tel plan d'action, dont l'objectif devrait consister à réduire le fardeau financier des proches aidants, à faciliter leur accès aux ressources utiles et à assouplir leurs conditions de travail.

Pour souligner le lancement de sa campagne de sensibilisation « Un jour en mai » 2014, la Société de la SP publie un rapport intitulé Action en faveur des personnes touchées par la SP, dans lequel on peut lire que le tiers des Canadiens atteints de SP doit compter sur une aide financière. Des détails sur les effets de la SP sur la qualité de vie des personnes touchées par cette maladie y sont également fournis. Un appel à l'action en vue de trouver des solutions à ces problèmes est lancé aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. Ce rapport est basé sur les consultations qui ont été menées auprès de plus de 6 000 Canadiens touchés par la SP, dans le cadre de l'initiative « À l'écoute des personnes touchées par la SP ». Pour obtenir plus d'information sur cette dernière, rendez-vous à l'adresse alecoute-sp.ca. Durant tout le mois de mai, les Canadiens sont invités à participer à la campagne « Un jour en mai » et à manifester leur appui envers les personnes touchées par la SP :

- Écrivez à votre député fédéral pour l'inciter à promouvoir l'amélioration des programmes de sécurité de l'emploi et du revenu.

- Lisez le rapport intitulé Action en faveur des personnes touchées par la SP et les résultats de l'initiative « À l'écoute des personnes touchées par la SP » pour comprendre ce que c'est que de vivre avec la SP au Canada.

- Participez à la Marche de l'espoir, à la Campagne de l'œillet SP et au Vélotour SP pour sensibiliser le public à la SP et amasser des fonds au profit des personnes qui vivent avec cette maladie.

- Manifestez votre soutien envers les proches aidants en faisant connaître à votre entourage une vidéo saisissante sur la vie d'un proche aidant.

- Du 9 au 11 mai, faites faire la vidange d'huile de votre véhicule chez M. Lube, et un don sera versé à la Société de la SP.

- Sensibilisez les gens à la SP sur Twitter durant tout le mois de mai en utilisant le mot-clic #1jourenmai.

Un jour en mai, agissez pour stopper la SP. Rendez-vous sur le site 1jourenmai.ca pour voir comment vous pouvez contribuer à stopper la SP et à améliorer la vie de tous les Canadiens aux prises avec cette maladie.

À propos de la sclérose en plaques et de la Société canadienne de la sclérose en plaques

Le Canada affiche le plus fort taux de sclérose en plaques du monde. La SP est une maladie chronique, souvent invalidante, du cerveau et de la moelle épinière. C'est l'affection neurologique la plus répandue parmi les jeunes adultes du Canada. Elle se manifeste le plus souvent chez des personnes de 15 à 40 ans, qui en subiront les effets imprévisibles toute leur vie. La Société de la SP offre des services aux personnes atteintes de SP et à leur famille et subventionne la recherche dont l'objectif est de trouver la cause et le moyen de guérir cette maladie. Pour en apprendre davantage, rendez-vous sur le site scleroseenplaques.ca ou composez le 1 800 268-7582.

La photo associée à ce communiqué est disponible à l'adresse suivante : http://www.marketwire.com/library/20140502-943185_FR_photo_800.jpg

Renseignements