Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

05 juil. 2013 16h48 HE

Ken Georgetti déclare que le chômage reste trop élevé

Commentaires sur les chiffres de l'emploi de Statistique Canada pour juin

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 5 juillet 2013) - Selon le président du Congrès du travail du Canada, le taux de chômage au Canada reste trop élevé et l'économie ne crée pas suffisamment d'emplois, en particulier pour les jeunes travailleurs et travailleuses.

Ken Georgetti réagissait à la publication par Statistique Canada de son enquête sur la population active pour juin 2013. Il y avait 1 355 100 personnes au chômage en juin et le taux de chômage global s'est maintenu à 7,1 %. Dans le groupe des 15-24 ans, le chômage s'élevait à 13,8 %, et 48 % des jeunes travailleuses et travailleurs occupaient des emplois à temps partiel.

« 1,3 million de personnes sans emploi, c'est inacceptable. 397 000 d'entre elles sont des jeunes. Comment vont-ils réussir à rembourser leurs prêts étudiants, acheter une maison et se construire une vie? Le gouvernement doit s'occuper de ce problème et le secteur privé doit investir davantage de l'argent qu'il tient en réserve ».

M. Georgetti ajoute que le programme Subvention canadienne pour l'emploi, récemment annoncé par le gouvernement, ne fonctionnera pas. « Le gouvernement fédéral cherche tout simplement à récupérer l'argent transféré aux provinces pour des programmes de formation ».

Analyse succincte d'Angella MacEwen, économiste principale au CTC

Les chiffres de l'emploi sont restés pratiquement inchangés en juin, avec 1 355 100 de Canadiens et de Canadiennes au chômage et un taux de chômage à 7,1 %. Celui des jeunes travailleurs et travailleuses se situait à 13,8 %, et 48 % de cette catégorie occupent des emplois à temps partiel.

La croissance moyenne de l'emploi au cours des six premiers mois de 2013 était de 14 000 emplois par mois, près de la moitié de ce qu'elle était au cours des six derniers mois de 2012. Le nombre d'emplois a augmenté de 242 300 l'an passé, sans parvenir à combler l'arrivée de 245 000 personnes dans la population active. Le taux de chômage réel reste pratiquement inchangé par rapport à juin 2012, et se situe à 20,4 % pour les jeunes travailleurs et travailleuses.

D'autres signes confirment la stagnation du marché du travail. Près d'un tiers (31 %) des travailleurs et travailleuses à temps partiel recherchent un emploi à temps plein, la plus forte proportion pour un mois de juin depuis 2009. Le nombre de travailleurs et de travailleuses qui voudraient un emploi, mais qui ne sont pas actuellement à la recherche de travail reste élevé à 463 000 personnes.

Le taux de chômage chez les nouveaux Canadiens (toute personne ayant obtenu le statut d'immigrant au cours des 5 dernières années) est nettement supérieur à la moyenne nationale de 11,8 %. Le taux de chômage chez les personnes ayant obtenu le statut d'immigrant il y a plus de dix ans est de 6,6 %, semblable au taux chez les personnes nées au Canada qui est de 6,8 %.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux.

Site Web : www.congresdutravail.ca.

Suivez-nous sur Twitter @ CanadianLabour

Renseignements

  • Angella MacEwen
    Economiste principale, CTC
    613-277-2587

    Dennis Gruending
    Communications, CTC
    613-526-7431
    dgruending@clc-ctc.ca