Exploration Khalkos inc.
TSX CROISSANCE : KAS

Exploration Khalkos inc.

23 nov. 2015 15h59 HE

Khalkos : Acquisition de propriétés aurifères stratégiques au Québec

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 23 nov. 2015) - EXPLORATION KHALKOS. ("Khalkos") (TSX CROISSANCE:KAS) La direction de Khalkos est heureuse d'annoncer l'acquisition de la totalité des participations dans quatre propriétés détenues par Golden Share au Québec. L'entente permet à Khalkos d'obtenir 100% des droits miniers des propriétés Malartic Lake Shore, Forsan et Lac Chevrier de même que 50% de la propriété Blondeau-Guillet détenu par Golden Share. En contrepartie, Khalkos doit émettre 1,5 millions d'actions de son capital-actions en faveur de Golden Share.

Propriété Malartic Lake Shore: Cette propriété est contigue à la propriété Malartic mise sous option par Khalkos avec Les Mines JAG (communique de presse du 22 juin 2015). Elle est constituée de 26 claims couvrant 10 km² dans le canton Malartic. L'acquisition de ce projet permet à Khalkos de consolider sa position stratégique dans le camp minier de Malartic. La propriété est située à moins de 5 km à l'est de la Mine Lapa (Agnico Eagle) et à 6 km au nord de la Mine Canadian Malartic (Agnico Eagle-Yamana). La propriété est située sur la zone de cisaillement Norbanite-Marbenite qui est l'hôte de la mine Kiena et des anciennes mines Norlartic et Marban (Niogold). Des hautes teneurs en or atteignant jusqu'à 123,50 g/t Au sur 0,50 m ont déjà antérieurement été obtenues en forage.

Propriété Forsan : La propriété Forsan est située à moins de 10 km de la propriété Villebon de Khalkos. Elle se compose de 50 claims couvrant 8 km². La propriété comprend la zone FMZ où une ressource historique inférée de 35 000 onces d'or (43-101) pour 536 500 tonnes à 2,03 g/t Au a été calculée à une teneur de coupure de 1,00 g/t Au (réf. : InnovExplo, 2009). De plus, un forage antérieur a recoupé 56,86 g/t Au sur 4,00 m à 600 m au sud-est de la zone FMZ sans qu'aucun suivi ne fut fait par la suite dans ce secteur. En acquérant ce projet Khalkos devient un joueur majeur à l'extrémité Est de la faille de Cadillac en détenant à 100% les propriétés Villebon et Forsan.

Projet Belleterre : Le projet est formé de la propriété Blondeau-Guillet qui comprend 68 claims détenus en co-entreprise à parts égales entre Golden Share et Niogold et de six autres claims, connus sous le nom de Lac Chevrier, détenus à 100% par Golden Share. Le projet se situe à 120 km au Sud de la ville de Rouyn-Noranda et à 3 km au Nord-Ouest de Belleterre, au Témiscamingue. Il est situé à 5 km à l'ouest de l'ancienne mine Belleterre (production historique de 960 000 onces) et à 2 km au sud-ouest de l'ancienne mine Aubelle (production historique de 38 000 onces). Des forages historiques ont recoupé des teneurs atteignant jusqu'à 51,4 g/t Au sur 1,5 m. L'acquisition de ce projet permettra à Khalkos de détenir un portefeuille aurifère des plus diversifiés en plus de devenir partenaire avec une des juniors d'exploration des plus actives au Québec.

Robert Gagnon, président et chef de la direction de Khalkos commente : « Avec ces acquisitions stratégiques, Khalkos confirme sa mission de développer des propriétés contenant de hautes teneurs en or près de la surface et ce, dans des camps miniers établis, dont en particulier, celui de Malartic qui est très actif et de classe mondiale. Malgré un contexte défavorable pour la plupart des compagnies juniors d'exploration, Khalkos profite de la situation pour bien se positionner dans des camps miniers aurifères reconnus et ce, sans coût prohibitif pour la société et ses actionnaires.»

L'entente est sujette à l'approbation de la Bourse de croissance TSX. Les propriétés sont greffées d'une redevance de 1% NSR (retour net de fonderie) dont la moitié (0,5%) est rachetable pour chacune des propriétés pour 500 000$.

La bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l'exactitude ou de la véracité du présent communiqué.

Renseignements