Kintavar Exploration Inc.
TSX CROISSANCE : KTR
FRANKFURT : 58V

Kintavar Exploration Inc.

27 févr. 2018 10h33 HE

Kintavar intersecte en forage 206,3 m de minéralisation cuprifères (0,18 % Cu et 1,65 g/t Ag) incluant deux zones principales de 21,9 m @ 0,52 % Cu et 5,62 g/t Ag et 16,5 m @ 0,50 % Cu et ...

... 4,30 g/t Ag

- Le forage MS-17-08: 206,3 m titrant 0,18 % Cu et 1,65 g/t Ag incluant 21,9 m @ 0,52 % Cu et 16,5 m of 0,50 % Cu

- Quatre (4) des 12 forages ont intersecté plus de 100m de minéralisation cuprifère

- La minéralisation débute en surface et est toujours ouverte à l'Est, à l'Ouest et en profondeur

- L'épaisseur maximale des strates minéralisées affectées par le plissement n'a pas encore été forée

- La longueur totale des unités sédimentaires minéralisées est approximativement 800 m

- Levés détaillés de PP ont débuté en février en préparation pour la campagne de forages de l'été

- Kintavar sera au PDAC du 4 au 7 mars au kiosque #2642

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 27 fév. 2018) - Kintavar Exploration inc. (la « Société » ou « Kintavar ») (TSX CROISSANCE:KTR)(FRANCFORT:58V), est heureuse d'annoncer les résultats des derniers 8 forages de son premier programme de forage sur le projet Mitchi dans le secteur Sherlock et Watson.

Les résultats d'analyses et les lithologies intersectées en forage valident toujours les observations et interprétations faites sur le terrain du modèle de cuivre sédimentaire stratiforme plissé et fournissent plus d'informations sur la géométrie du plissement qui joue vraisemblablement un rôle important dans la distribution et l'épaisseur de l'unité minéralisée.

Le forage MS-17-08 a été réalisé 50 m derrière le forage MS-17-03, qui a titré 120 m @ 0,34 % Cu et 2,90 g/t Ag. Le forage entier (285 m) a intersecté les lithologies favorables de marbre calcitique gliméritisé et minéralisé, et d'unité calco-silicatée moins minéralisée. La minéralisation débute à la surface et se poursuit sur une longueur de 206,3 m titrant 0,18 % Cu et 1,65 g/t Ag, incluant deux zones de 21,9 m et 16,5 m titrant 0,52 % Cu et 0,50 % Cu respectivement. Le résumé des intersections des derniers forages est présenté au tableau 1, et la section 4+00E (segment A-B, figure 2) avec les forages 03, 08 et 09 est présentée à la figure 1.

Forages UTM X N83Z18 UTM Y Azimut
/Plongée
Longueur
(m)
De À Épaisseur(1) Cu (%) Ag (g/t)
MS-17-05 483590 5252861 N340/-45 123 79,0 104,0 25,0 0,11% 0,86
incl. 92,2 104,0 11,8 0,19% 1,54
MS-17-06 483490 5252842 N350/-45 138 PVS PVS
MS-17-07 483460 5252919 N350/-45 210 33,4 44,0 10,6 0,13% 0,80
et 91,6 196,0 104,4 0,12% 0,85
incl. 91,6 113,0 21,4 0,32% 2,65
MS-17-08 483630 5252908 N345/-45 285 3,9 210,2 206,3 0,18% 1,65
incl. 41,5 97,5 56,0 0,38% 3,86
incl. 42,6 64,5 21,9 0,52% 5,62
ET 144,65 179,4 34,75 0,27% 2,40
incl. 144,65 160,8 16,15 0,50% 4,30
MS-18-09 483547 5253198 N160/-45 201 138,2 187,0 48,8 0,12% PVS
incl. 163,2 173,5 10,3 0,42% 2,02
MS-18-10 483515 5252833 N160/-45 126 PVS PVS
MS-18-11 483141 5253097 N260/-45 117 9,0 23,2 14,2 0,22% 2,40
MS-18-12 483086 5253103 N130/-45 77 PVS PVS
(1) : l'épaisseur réelle est estimée à 65-80% de l'épaisseur intersectée
(2) : PVS = Pas de valeur significative (<0.1% Cu or <1 g/t Ag)

Table 1 : Résumé des principales intersections minéralisées des forages MS-17-05 à MS-18-12

Les forages MS-17-05 et MS-18-09 ont été réalisés afin d'investiguer les limites nord et sud des unités sédimentaires favorables, tandis que le forage MS-17-07 investiguait l'extension ouest des lithologies favorables en direction de l'indice Watson. Les trois sondages ont atteint leurs objectifs et ont intersecté la minéralisation cuprifère dans les unités de marbres gliméritisés.

L'objectif des forages MS-18-11 et MS-18-12 était de mieux comprendre l'orientation structurale particulière de l'indice Watson ainsi que d'investiguer l'unité minéralisée. Les deux objectifs ont été atteints et le forage MS-18-11 a intersecté la minéralisation de cuivre dans l'unité de marbre gliméritisée en surface.

Tous les forages minéralisés démontrent que les strates sédimentaires minéralisées se poursuivent en profondeur ainsi qu'à l'est et à l'ouest du secteur investigué. De plus, l'interprétation en sections suggère que les épaisseurs maximales des strates minéralisées qui sont affectées par le plissement n'ont pas encore été forées. Considérant les résultats des travaux de surface et des forages, ainsi que l'interprétation de la géophysique, les unités sédimentaires minéralisées font 800 m de long dans le secteur Sherlock-Watson.

Figure 1: Section 4+00E avec les forages MS-17-03, 08 et MS-18-09. L'image pleine grandeur peut-être visualisée ici.

« Le programme de forage initial dans la région de Sherlock et Watson a été un succès majeur. Non seulement nous avons réussi à recouper la minéralisation en cuivre sur plus de 100 m dans quatre des douze forages, mais nous avons pu valider en profondeur le modèle de cuivre stratiforme plissé et mieux comprendre la géologie structurale des strates minéralisées. Nous débutons maintenant plusieurs levés géophysiques dans les corridors Sherlock et Nasigon afin que les deux secteurs soit prêts à être foré le plus tôt possible. Les gisements de cuivre stratiforme sont généralement connus pour leur continuité et leur prédictibilité et, à ce jour, même avec la déformation de Grenville, nous constatons que la minéralisation est constante. Avec toutes les connaissances acquises grâce à cette première campagne de forages et l'information que nous obtiendrons des levés géophysiques en cours, le programme de forages de cet été devrait être très excitant. Nous nous concentrerons sur une meilleure définition des zones minéralisées et de leurs extensions et dans la définition de nouvelles zones minéralisées dans le reste de la propriété. » Commente Kiril Mugerman, président et chef de la direction de Kintavar.

Figure 2: Vue en plan des forages et des principales intersections minéralisées. L'image pleine grandeur peut-être visualisée ici.

Tous les échantillons ont été envoyés et préparés (PREP-31) par le laboratoire d'ALS Global de Val-d'Or. Par la suite, une portion de pulpe de chaque échantillon a été envoyée au laboratoire ALS Global de Vancouver pour des analyses pour le cuivre (CU-ICP61) et l'argent (AG-ICP61) ou des analyses multi-élémentaires (ME-ICP61) avec digestion par quatre acides et analyse spectroscopie (ICP-AES/MS). Les échantillons ayant titré plus de 10 000 ppm Cu ont été réanalysés par absorption atomique (CU-OG62) au laboratoire ALS Global à Vancouver. Les contrôles de qualité comprennent l'insertion systématique de blancs, et de standards cuprifères certifiés dans chaque envoi au laboratoire.

À propos de la propriété Mitchi

La propriété Mitchi (approx. 28 000 hectares, détenus à 100 %) est située à l'ouest du réservoir Mitchinamecus et à 100 km au nord de la ville de Mont-Laurier. La propriété s'étend sur plus de 280 km2, elle est accessible par un réseau bien développé de routes forestières et une sous-station hydro-électrique est localisée à 14 km à l'est. La propriété est située dans la portion nord-ouest de la ceinture méta-sédimentaire centrale de la province géologique du Grenville. Plusieurs indices aurifères et/ou cuprifères et/ou argentifères et/ou manganifères ont été identifiés à ce jour et comportent des caractéristiques suggérant un gîte de type ''cuivre stratiforme dans des unités sédimentaires" dans le secteur Est et des caractéristiques s'apparentant aux systèmes porphyriques ou ''IOCG", ainsi que de type skarn, dans le secteur ouest. Osisko détient une redevance de 2 % sur 39 cellules désignées sur carte (CDC) dans la partie sud-ouest de la propriété Mitchi.

Divulgation selon le Règlement 43‐101

Alain Cayer, P. Geo., MSc., Vice‐Président Exploration de Kintavar, qualifié selon le Règlement 43‐101, a supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques de ce communiqué de presse.

Énoncés prospectifs:

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité à l'égard de la pertinence ou de l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse peut contenir de l'information prospective ou des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. L'information prospective et les énoncés prospectifs peuvent inclure entre autres, des énoncés relatifs aux projets, les coûts, les objectifs et la performance de la Société, ou des hypothèses relatives à ce qui précède. Dans ce communiqué de presse, les termes comme « pouvoir », « croire », « s'attendre à », « avoir l'intention », « planifier », « prévoir », « potentiel », « projets », « estimer », « continuer », ou des variantes ou des formes négatives de tels termes ou encore d'une terminologie comparable, sont utilisés pour identifier des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne devraient pas être interprétés comme une garantie des rendements ou résultats futurs, et ne devraient pas nécessairement donner des indications précises concernant le moment qu'un tel rendement pourra être réalisé. Rien ne garantit que les évènements prévus dans l'information prospective de ce communiqué de presse se concrétiseront, y compris les fermetures supplémentaires du placement privé mentionnées ci-dessus, ou, si l'un ou l'autre de ces évènements se concrétisent, quels seront les avantages que la Société en tirera. L'information prospective et les énoncés prospectifs sont basés sur l'information disponible au moment de la diffusion de ce communiqué de presse et/ou sur les prévisions faites de bonne foi par la direction, sous réserve des incertitudes, hypothèses et autres facteurs prévus ou non dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent sans s'y limiter, ceux décrits à la rubrique portant sur les facteurs de risque du rapport de gestion de la Société, pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2017, laquelle est disponible sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com; qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement ou les résultats à venir de la Société soient considérablement différents de ceux indiqués de façon explicite ou implicite dans de tels énoncés prospectifs. La Société n'entend pas ni ne s'engage à actualiser ou revoir l'information prospective ou les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse à la lumière de nouveaux renseignements, subséquents ou autres, sauf dans les cas prévus par les lois applicables.

Renseignements