Banque Scotia
TSX : BNS
NYSE : BNS

Banque Scotia

28 août 2015 06h00 HE

La Banque Scotia annonce les résultats de son troisième trimestre

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - Aug. 28, 2015) -

Sauf indications contraires, tous les montants sont en dollars canadiens et se fondent sur les états financiers consolidés intermédiaires résumés (non audités) de la Banque pour le trimestre clos le 31 juillet 2015 et sur les notes connexes préparés selon les Normes internationales d'information financière (IFRS). Le rapport aux actionnaires du troisième trimestre de 2015 et le rapport d'informations financières supplémentaires sont disponibles à la page Relations avec les investisseurs au http://www.banquescotia.com/.

Le rapport aux actionnaires du troisième trimestre de 2015, y compris les états financiers intermédiaires (non audités) pour la période close le 31 juillet 2015, est également disponible dans le site Web de SEDAR au http://www.sedar.com/ et la section EDGAR du site Web de la SEC au http://www.sec.gov/.
Faits saillants du troisième trimestre (contre ceux du trimestre correspondant de 2014) selon les résultats annoncés Faits saillants des neuf premiers mois (contre ceux de la période correspondante de 2014) selon les résultats annoncés
Bénéfice net de 1 847 millions de dollars contre 2 351 millions de dollars Bénéfice net de 5 370 millions de dollars contre 5 860 millions de dollars
Bénéfice dilué par action de 1,45 $ contre 1,85 $ Bénéfice dilué par action de 4,22 $ contre 4,57 $
RCP de 14,7 % contre 20,6 % RCP de 14,7 % contre 17,6 %
Dividende trimestriel de 0,70 $ par action ordinaire, en hausse de 0,02 $
Faits saillants du troisième trimestre (contre ceux du trimestre correspondant de 2014) ajustés en raison du profit sur une vente comptabilisé au troisième trimestre de 2014 Faits saillants des neuf premiers mois (contre ceux de la période correspondante de 2014) ajustés en raison du profit sur une vente comptabilisé au troisième trimestre de 2014
Bénéfice net de 1 847 millions de dollars, en hausse par rapport à 1 796 millions de dollars Bénéfice net de 5 370 millions de dollars contre 5 305 millions de dollars, en hausse de 65 millions de dollars
Bénéfice dilué par action de 1,45 $ contre 1,40 $, en hausse de 4 % Bénéfice dilué par action de 4,22 $ contre 4,12 $, en hausse de 2 %
RCP de 14,7 % contre 15,7 % RCP de 14,7 % contre 15,9 %

La Banque Scotia (TSX:BNS) (NYSE:BNS) a annoncé aujourd'hui un bénéfice net de 1 847 millions de dollars pour son troisième trimestre, comparativement à 2 351 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui, abstraction faite de l'incidence du profit de 555 millions de dollars ou de 0,45 $ par action, correspond à un bénéfice net de 1 796 millions de dollars. Le bénéfice dilué par action s'est établi à 1,45 $, contre 1,40 $ après ajustement pour exclure l'incidence du profit de la période correspondante de l'exercice précédent. Le rendement des capitaux propres s'est établi à 14,7 %, comparativement à 15,7 % pour l'exercice précédent, sur une base de calcul comparable.

«Nous avons dégagé de solides résultats pour les actionnaires au troisième trimestre, comme en témoigne la vigueur du bénéfice des entreprises de services aux particuliers et aux entreprises du Réseau canadien et des Opérations internationales», a déclaré Brian Porter, président et chef de la direction. «La priorité que nous accordons aux clients dans nos entreprises diversifiées a contribué à notre croissance, malgré un contexte économique parfois difficile.

«Le Réseau canadien a affiché un trimestre solide traduisant la croissance de 15 % de la performance sous-jacente. Tous les secteurs d'exploitation clés - services bancaires aux particuliers et aux PME, services bancaires aux entreprises et gestion de patrimoine - ont enregistré une excellente croissance. Nous continuons d'investir de manière à mieux servir nos clients et à favoriser une croissance durable du bénéfice.

«Les Opérations internationales ont de nouveau affiché une bonne dynamique de croissance, comme l'illustre la hausse du bénéfice de 11 %. La forte croissance des actifs au cours des 12 derniers mois, surtout dans les pays de l'Alliance du Pacifique, a été conjuguée à l'augmentation du bénéfice dans nos autres régions.

«Une solide situation de capital composée à 10,4 % d'actions ordinaires ainsi que la croissance du bénéfice nous permettent de continuer à investir dans nos entreprises en vue d'accentuer la croissance interne, de faire des acquisitions ciblées et de verser des dividendes à nos actionnaires. Nous avons annoncé une hausse de 0,02 $ de notre dividende, portant notre paiement trimestriel à 0,70 $ par action.»

Mesures non conformes aux PCGR

Pour évaluer sa performance, la Banque a recours à diverses mesures financières. Certaines d'entre elles ne sont pas calculées selon les principes comptables généralement reconnus (les «PCGR»), lesquels sont fondés sur les Normes Internationales d'information financière (les «IFRS»), ni définies par les PCGR. Ces mesures n'ont aucune signification normalisée qui assurerait qu'elles sont cohérentes et comparables à celles du même nom utilisées par d'autres sociétés. Ces mesures non conformes aux PCGR sont utilisées dans le présent communiqué de presse et elles sont définies dans le rapport aux actionnaires du troisième trimestre de 2015.

Données par secteurs d'exploitation

Les résultats, y compris les actifs et passifs moyens de la Banque Scotia, par secteurs d'exploitation, sont présentés ci-après :

Pour le trimestre clos le 31 juillet 2015
Base de mise en équivalence fiscale(1) (en millions de dollars) Réseau
canadien
Opérations
internationales
Services
bancaires
et marchés
mondiaux
Autres(2) Total
Revenus d'intérêts nets 1 633 $ 1 467 $ 272 $ (18) $ 3 354 $
Revenus autres que d'intérêts(3) 1 226 813 693 38 2 770
Total des revenus 2 859 2 280 965 20 6 124
Dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances 173 293 14 - 480
Charges autres que d'intérêts 1 510 1 294 464 66 3 334
Charge d'impôt sur le résultat 313 156 112 (118) 463
Bénéfice net 863 $ 537 $ 375 $ 72 $ 1 847 $
Bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle dans des filiales - $ 52 $ - $ - $ 52 $
Bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres de la Banque 863 $ 485 $ 375 $ 72 $ 1 795 $
Actifs moyens (en milliards de dollars) 301 $ 129 $ 335 $ 95 $ 860 $
Passifs moyens (en milliards de dollars) 218 $ 96 $ 232 $ 262 $ 808 $
(1) Mesures non conformes aux PCGR (voir la page 2).
(2) Comprend les résultats provenant de tous les autres secteurs d'exploitation de moindre envergure ainsi que les ajustements du siège social, tels que l'élimination de la majoration des revenus exonérés d'impôt incluse dans les revenus d'intérêts nets, dans les revenus autres que d'intérêts et dans la charge d'impôt sur le résultat de (108 $), pour parvenir aux montants présentés dans l'état consolidé du résultat net, ainsi que les écarts entre les montants réels des coûts engagés et de ceux imputés aux secteurs d'exploitation.
(3) Comprend le revenu (sur une base de mise en équivalence) découlant de participations dans des sociétés associées de 17 $ pour le Réseau canadien, de 144 $ pour les Opérations internationales et de (41 $) pour le secteur Autres.
Pour le trimestre clos le 30 avril 2015
Base de mise en équivalence fiscale(1) (en millions de dollars) Réseau
Canadien
Opérations
internationales
Services
bancaires
et marchés
mondiaux
Autres(2) Total
Revenus d'intérêts nets 1 574 $ 1 380 $ 259 $ (15) $ 3 198 $
Revenus autres que d'intérêts(3) 1 210 751 839 (61) 2 739
Total des revenus 2 784 2 131 1 098 (76) 5 937
Dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances 169 266 13 - 448
Charges autres que d'intérêts 1 487 1 224 467 46 3 224
Charge d'impôt sur le résultat 299 154 169 (154) 468
Bénéfice net 829 $ 487 $ 449 $ 32 $ 1 797 $
Bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle dans des filiales - $ 40 $ - $ - $ 40 $
Bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres de la Banque 829 $ 447 $ 449 $ 32 $ 1 757 $
Actifs moyens (en milliards de dollars) 298 $ 128 $ 355 $ 89 $ 870 $
Passifs moyens (en milliards de dollars) 216 $ 94 $ 247 $ 262 $ 819 $
(1) Mesures non conformes aux PCGR (voir la page 2).
(2) Comprend les résultats provenant de tous les autres secteurs d'exploitation de moindre envergure ainsi que les ajustements du siège social, tels que l'élimination de la majoration des revenus exonérés d'impôt incluse dans les revenus d'intérêts nets, dans les revenus autres que d'intérêts et dans la charge d'impôt sur le résultat de (117 $), pour parvenir aux montants présentés dans l'état consolidé du résultat net, ainsi que les écarts entre les montants réels des coûts engagés et de ceux imputés aux secteurs d'exploitation.
(3) Comprend le revenu (sur une base de mise en équivalence) découlant de participations dans des sociétés associées de 19 $ pour le Réseau canadien, de 112 $ pour les Opérations internationales et de (32 $) pour le secteur Autres.
Pour le trimestre clos le 31 juillet 2014
Base de mise en équivalence fiscale(1) (en millions de dollars) Réseau
canadien
Opérations
internationales
Services
bancaires
et marchés
mondiaux
Autres(2) Total
Revenus d'intérêts nets 1 530 $ 1 308 $ 273 $ 39 $ 3 150 $
Revenus autres que d'intérêts(3) 1 760 720 849 8 3 337
Total des revenus 3 290 2 028 1 122 47 6 487
Dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances 152 242 4 - 398
Charges autres que d'intérêts 1 475 1 159 477 29 3 140
Charge d'impôt sur le résultat 337 141 174 (54) 598
Bénéfice net 1 326 $ 486 $ 467 $ 72 $ 2 351 $
Bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle dans des filiales - $ 50 $ - $ - $ 50 $
Bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres de la Banque 1 326 $ 436 $ 467 $ 72 $ 2 301 $
Actifs moyens (en milliards de dollars) 292 $ 114 $ 314 $ 81 $ 801 $
Passifs moyens (en milliards de dollars) 210 $ 84 $ 215 $ 244 $ 753 $
(1) Mesures non conformes aux PCGR (voir la page 2).
(2) Comprend les résultats provenant de tous les autres secteurs d'exploitation de moindre envergure ainsi que les ajustements du siège social, tels que l'élimination de la majoration des revenus exonérés d'impôt incluse dans les revenus d'intérêts nets, dans les revenus autres que d'intérêts et dans la charge d'impôt sur le résultat de (89 $), pour parvenir aux montants présentés dans l'état consolidé du résultat net, ainsi que les écarts entre les montants réels des coûts engagés et de ceux imputés aux secteurs d'exploitation.
(3) Comprend le revenu (sur une base de mise en équivalence) découlant de participations dans des sociétés associées de 23 $ pour le Réseau canadien, de 102 $ pour les Opérations internationales et de (31 $) pour le secteur Autres.
Pour la période de neuf mois close le 31 juillet 2015
Base de mise en équivalence fiscale(1) (en millions de dollars) Réseau
canadien
Opérations
internationales
Services
bancaires
et marchés
mondiaux
Autres(2) Total
Revenus d'intérêts nets 4 758 $ 4 196 $ 798 $ (31) $ 9 721 $
Revenus autres que d'intérêts(3) 3 617 2 290 2 297 (1) 8 203
Total des revenus 8 375 6 486 3 095 (32) 17 924
Dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances 507 844 40 - 1 391
Charges autres que d'intérêts 4 461 3 722 1 396 176 9 755
Charge d'impôt sur le résultat 900 432 431 (355) 1 408
Bénéfice net 2 507 $ 1 488 $ 1 228 $ 147 $ 5 370 $
Bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle dans des filiales - $ 139 $ - $ - $ 139 $
Bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres de la Banque 2 507 $ 1 349 $ 1 228 $ 147 $ 5 231 $
Actifs moyens (en milliards de dollars) 299 $ 126 $ 343 $ 86 $ 854 $
Passifs moyens (en milliards de dollars) 216 $ 93 $ 239 $ 255 $ 803 $
(1) Mesures non conformes aux PCGR (voir la page 2).
(2) Comprend les résultats provenant de tous les autres secteurs d'exploitation de moindre envergure ainsi que les ajustements du siège social, tels que l'élimination de la majoration des revenus exonérés d'impôt incluse dans les revenus d'intérêts nets, dans les revenus autres que d'intérêts et dans la charge d'impôt sur le résultat de (317 $), pour parvenir aux montants présentés dans l'état consolidé du résultat net, ainsi que les écarts entre les montants réels des coûts engagés et de ceux imputés aux secteurs d'exploitation.
(3) Comprend le revenu (sur une base de mise en équivalence) découlant de participations dans des sociétés associées de 51 $ pour le Réseau canadien, de 364 $ pour les Opérations internationales et de (106 $) pour le secteur Autres.
Pour la période de neuf mois close le 31 juillet 2014
Base de mise en équivalence fiscale(1) (en millions de dollars) Réseau
canadien
Opérations
internationales
Services
bancaires
et marchés
mondiaux
Autres(2) Total
Revenus d'intérêts nets 4 464 $ 3 853 $ 803 $ 86 $ 9 206 $
Revenus autres que d'intérêts(3) 4 107 2 188 2 418 (62) 8 651
Total des revenus 8 571 6 041 3 221 24 17 857
Dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances 427 688 14 - 1 129
Charges autres que d'intérêts 4 281 3 445 1 403 111 9 240
Charge d'impôt sur le résultat 884 435 513 (204) 1 628
Bénéfice net 2 979 $ 1 473 $ 1 291 $ 117 $ 5 860 $
Bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle dans des filiales 1 $ 161 $ - $ - $ 162 $
Bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres de la Banque 2 978 $ 1 312 $ 1 291 $ 117 $ 5 698 $
Actifs moyens (en milliards de dollars) 291 $ 114 $ 309 $ 78 $ 792 $
Passifs moyens (en milliards de dollars) 207 $ 84 $ 215 $ 238 $ 744 $
(1) Mesures non conformes aux PCGR (voir la page 2).
(2) Comprend les résultats provenant de tous les autres secteurs d'exploitation de moindre envergure ainsi que les ajustements du siège social, tels que l'élimination de la majoration des revenus exonérés d'impôt incluse dans les revenus d'intérêts nets, dans les revenus autres que d'intérêts et dans la charge d'impôt sur le résultat de (253 $), pour parvenir aux montants présentés dans l'état consolidé du résultat net, ainsi que les écarts entre les montants réels des coûts engagés et de ceux imputés aux secteurs d'exploitation.
(3) Comprend le revenu (sur une base de mise en équivalence) découlant de participations dans des sociétés associées de 153 $ pour le Réseau canadien, de 318 $ pour les Opérations internationales et de (115 $) pour le secteur Autres.

Réseau canadien

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du troisième trimestre de 2014

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres s'est établi à 863 millions de dollars, en baisse de 463 millions de dollars ou de 35 %. Abstraction faite du profit de l'exercice précédent et de l'apport de CI Financial Corp. («CI») ainsi que des modifications apportées à la législation fiscale canadienne, ce bénéfice a augmenté de 112 millions de dollars ou de 15 % comparativement à celui de la période équivalente de l'exercice précédent. L'effet favorable d'une bonne croissance des actifs et des dépôts, de l'élargissement de la marge nette sur intérêts et des revenus autres que d'intérêts plus élevés a été partiellement annulé par l'accroissement des charges autres que d'intérêts et de la dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances.

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du deuxième trimestre de 2015

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres a augmenté de 34 millions de dollars ou de 4 %, surtout en raison d'un trimestre plus long et de la croissance des actifs et des dépôts, contrés en partie par une augmentation des charges autres que d'intérêts.

Comparaison des neuf premiers mois de 2015 et des neuf premiers mois de 2014

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres s'est établi à 2 507 millions de dollars, en baisse de 471 millions de dollars ou de 16 %. Abstraction faite du profit de l'exercice précédent et de l'apport de CI ainsi que des modifications apportées à la législation fiscale canadienne, le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres a augmenté de 228 millions de dollars ou de 10 %, du fait de la croissance des actifs et des dépôts, de la hausse de la marge nette sur intérêts et des revenus autres que d'intérêts. Ces facteurs ont été contrebalancés en partie par la hausse des charges autres que d'intérêts et de la dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances.

Opérations internationales

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du troisième trimestre de 2014

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres correspond à 485 millions de dollars, en hausse de 49 millions de dollars ou de 11 %. Les résultats du trimestre reflètent une forte croissance des prêts en Amérique latine, des revenus tirés des frais et des apports découlant de participations dans des sociétés associées plus élevés, ainsi que l'incidence favorable de la conversion des devises. Au cours du trimestre considéré, la Banque a réalisé des petites acquisitions au Pérou et au Chili. Ces acquisitions ont eu une incidence négligeable sur le bénéfice net du trimestre considéré, mais elles ont eu des répercussions sur les différentes catégories de produits et de charges.

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du deuxième trimestre de 2015

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres a progressé de 38 millions de dollars ou de 9 % du fait de l'incidence d'un trimestre plus long, de la croissance des frais et d'une hausse des apports découlant de notre participation dans Thanachart Bank.

Comparaison des neuf premiers mois de 2015 et des neuf premiers mois de 2014

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres a progressé de 37 millions de dollars ou de 3 %, pour s'établir à 1 349 millions de dollars. Ces résultats traduisent une bonne croissance des prêts, et les frais accrus et les apports découlant de participations dans des sociétés associées, contrés en partie par une hausse de la dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances. L'incidence favorable de la conversion des devises a été annulée en grande partie par la dévaluation de la monnaie au Venezuela et la diminution des avantages au titre des ajustements pour pertes sur créances à l'égard du portefeuille acquis de Banco Colpatria.

Services bancaires et marchés mondiaux

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du troisième trimestre de 2014

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres correspond à 375 millions de dollars, en baisse de 92 millions de dollars ou de 20 % par rapport aux solides résultats de l'exercice précédent, ce qui s'explique d'abord et avant tout par l'apport moindre des services bancaires d'investissement et des prêts en Asie et la hausse des dotations au compte de correction de valeur pour pertes sur créances. Ces facteurs ont été contrés en partie par l'excellence des résultats des activités liées aux titres de capitaux propres et aux titres à revenu fixe de même que par l'incidence favorable de la conversion des devises. L'exercice précédent comprenait également un profit lié aux services bancaires d'investissement et un profit sur les titres à l'égard des prêts aux États-Unis.

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du deuxième trimestre de 2015

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres a reculé de 74 millions de dollars ou de 16 %. Les excellents résultats des activités liées aux prêts au Canada et aux États-Unis ont été plus que contrebalancés par la faiblesse des résultats des marchés financiers, des métaux précieux et des services bancaires d'investissement.

Comparaison des neuf premiers mois de 2015 et des neuf premiers mois de 2014

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres a régressé de 63 millions de dollars ou de 5 %, ce qui s'explique par un apport moindre des services bancaires d'investissement, des métaux précieux et des prêts en Asie, ainsi que par une baisse du profit sur les titres à l'égard des prêts aux États-Unis. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par l'excellence des résultats des activités liées aux titres de capitaux propres et aux devises et par l'incidence favorable de la conversion des devises.

Autres

Le secteur Autres regroupe la Trésorerie du Groupe, les secteurs d'exploitation de moindre envergure et d'autres éléments du siège social qui ne sont pas attribués à un secteur en particulier.

La majoration des revenus exonérés d'impôt est éliminée dans les revenus d'intérêts nets, les autres revenus d'exploitation et la charge d'impôt sur le résultat de chaque période. Ce montant est pris en compte dans les résultats des secteurs, qui sont comptabilisés sur une base de mise en équivalence fiscale. L'élimination s'est chiffrée à 108 millions de dollars pour le troisième trimestre, contre 89 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent et 117 millions de dollars pour le trimestre précédent.

Le revenu découlant de participations dans des sociétés associées et la charge d'impôt sur le résultat de chaque période tiennent compte des ajustements de normalisation fiscale liés à la majoration des revenus des sociétés associées. Ces ajustements normalisent le taux d'impôt effectif des secteurs afin de donner une meilleure image de l'apport des sociétés associées aux résultats sectoriels.

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du troisième trimestre de 2014

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres est demeuré inchangé à 72 millions de dollars. L'augmentation des profits nets sur les titres de placement, l'incidence de la hausse des avantages liés à la conversion des devises et la baisse de l'impôt ont été neutralisées en partie par une réduction de l'apport des activités de gestion de l'actif et du passif et par l'accroissement des charges.

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du deuxième trimestre de 2015

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres s'est élevé à 72 millions de dollars, contre un bénéfice net de 32 millions de dollars. L'augmentation est le fait surtout de la hausse des profits nets sur les titres de placement et de la hausse des avantages liés à la conversion des devises. Une hausse des charges et de l'impôt au trimestre considéré a contrebalancé en partie ces facteurs.

Comparaison des neuf premiers mois de 2015 et des neuf premiers mois de 2014

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs de titres de capitaux propres s'est chiffré à 147 millions de dollars, comparativement à 117 millions de dollars. L'augmentation des profits nets sur les titres de placement et la baisse de l'impôt ont été compensées en partie par une réduction de l'apport des activités de gestion de l'actif et du passif et par la hausse des charges.

Dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du troisième trimestre de 2014

La dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances s'est établie à 480 millions de dollars, en hausse de 82 millions de dollars. L'augmentation découle d'abord et avant tout de la hausse des dotations au titre des prêts aux particuliers des Opérations internationales, essentiellement en raison des acquisitions, et des dotations au titre des prêts aux particuliers du Réseau canadien traduisant la croissance de produits affichant un écart plus élevé.

Comparaison du troisième trimestre de 2015 et du deuxième trimestre de 2015

La dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances a augmenté de 32 millions de dollars pour s'établir à 480 millions de dollars. La hausse traduit principalement la hausse des dotations au titre des prêts aux particuliers et aux entreprises des Opérations internationales traduisant la croissance des actifs et les acquisitions.

Comparaison des neuf premiers mois de 2015 et des neuf premiers mois de 2014

La dotation au compte de correction de valeur pour pertes sur créances a totalisé 1 391 millions de dollars, en hausse de 262 millions de dollars. L'augmentation traduit essentiellement la hausse des dotations au titre des prêts aux particuliers des Opérations internationales, surtout du fait des acquisitions, ainsi qu'au Mexique. Les dotations au titre des prêts aux particuliers du Réseau canadien ont également augmenté, ce qui s'explique par la croissance des produits affichant un écart plus élevé et a été neutralisé en partie par la diminution des dotations au titre des prêts aux entreprises du Réseau canadien.

Ratios de fonds propres

Le ratio des actions ordinaires et assimilées de T1 de la Banque a diminué d'environ 20 points de base pour s'établir à 10,4 % pour le trimestre à l'étude, ce qui traduit d'abord et avant tout l'incidence de l'acquisition des activités de services financiers de Cencosud au Chili et des activités péruviennes de Citibank.

La Banque maintient toujours une solide situation de trésorerie. Au 31 juillet 2015, le ratio des actions ordinaires et assimilées de T1, le ratio de T1, le ratio total des fonds propres et le ratio de levier aux termes des dispositions d'adoption tout compris de Bâle III dépassaient amplement les exigences minimales.

Dividende sur les actions ordinaires

Lors de sa réunion du 27 août 2015, le conseil d'administration a approuvé un dividende de 0,70 $ par action, ce qui représente une augmentation de 0,02 $ par action. Ce dividende trimestriel sera versé le 28 octobre 2015 aux actionnaires inscrits le 6 octobre 2015.

Énoncés prospectifs Nos communications publiques comprennent souvent des énoncés prospectifs verbaux et écrits. Le présent document renferme ce genre d'énoncés, qui peuvent également être intégrés à d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada ou de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, ou à toute autre communication. De tels énoncés sont formulés aux termes des règles d'exonération de la loi américaine intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995 et de toute loi pertinente sur les valeurs mobilières en vigueur au Canada. Les énoncés prospectifs peuvent comprendre, notamment, les énoncés formulés dans le présent document, dans le rapport de gestion de la Banque figurant dans son rapport annuel 2014 à la rubrique «Survol - perspectives», à la rubrique «Perspectives» se rapportant à la performance financière du groupe et à la rubrique «Perspectives» de chaque secteur d'exploitation, ainsi que dans tout autre énoncé concernant les objectifs de la Banque, les stratégies qu'elle emploie pour les atteindre, le contexte réglementaire dans lequel la Banque exerce ses activités, ses résultats financiers prévisionnels (y compris ceux relevant du domaine de la gestion du risque) et les perspectives à l'égard des activités de la Banque et de l'économie du Canada, des États- Unis et du monde entier. On reconnaît habituellement les énoncés prospectifs à l'emploi de termes ou d'expressions comme «croire», «prévoir», «s'attendre à», «avoir l'intention de», «estimer», «projeter», «pourrait augmenter» et «pourrait fluctuer» et autres expressions similaires ainsi que par la conjugaison des verbes au futur et au conditionnel comme «devrait» et «pourrait».

De par leur nature, les énoncés prospectifs comportent de nombreuses hypothèses, des incertitudes et des risques inhérents, tant généraux que spécifiques, ainsi que le risque que les prédictions et autres énoncés prospectifs se révèlent inexacts. La Banque conseille aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés étant donné que les résultats réels pourraient différer sensiblement des estimations et intentions exprimées dans ces énoncés prospectifs en raison d'un certain nombre de facteurs importants dont plusieurs sont indépendants de sa volonté et dont l'incidence peut être difficile à prévoir. Ces facteurs sont notamment la conjoncture économique et financière au Canada et dans le monde; les variations des taux d'intérêt et des cours du change; les liquidités et le financement; une volatilité importante et les interruptions des marchés; le défaut de tiers de respecter leurs obligations envers la Banque et envers les sociétés membres de son groupe; les changements apportés à la politique monétaire; les modifications apportées aux lois et à la réglementation au Canada et ailleurs, notamment les changements apportés aux lois fiscales et lignes directrices relatives au capital au titre des risques et aux nouvelles directives de présentation de l'information et directives réglementaires en matière de liquidité, ou les interprétations qui en sont faites; les modifications apportées aux notes de crédit de la Banque, le risque d'exploitation (y compris les technologies) et le risque lié aux infrastructures; le risque de réputation; le risque que les modèles de gestion du risque de la Banque ne tiennent pas compte de tous les facteurs pertinents; l'exactitude et l'exhaustivité de l'information que la Banque reçoit sur sa clientèle et ses contreparties; la mise au point et le lancement de nouveaux produits et services en temps opportun sur des marchés réceptifs; la capacité de la Banque à étendre ses canaux de distribution existants, à en mettre sur pied de nouveaux et à en tirer des revenus; la capacité de la Banque à mener à terme ses acquisitions et ses autres stratégies de croissance et à intégrer les établissements acquis; les principales estimations comptables et l'incidence des modifications des conventions et des méthodes comptables utilisées par la Banque (se reporter à la rubrique «Contrôles et méthodes comptables - Principales estimations comptable» figurant dans le rapport annuel 2014 de la Banque, compte tenu des ajouts figurant dans le présent document);
l'activité sur les marchés financiers mondiaux; la capacité de la Banque à recruter et à conserver des dirigeants clés; la confiance accordée aux tiers qui fournissent les composantes de l'infrastructure commerciale de la Banque; les changements imprévus aux habitudes de dépenses et d'épargne des consommateurs; les changements technologiques; la fraude perpétrée par des tiers en interne ou à l'extérieur de la Banque, notamment par l'utilisation inédite de nouvelles technologies pour commettre des fraudes à l'endroit de la Banque ou de ses clients; le risque accru de cybercriminalité, y compris le vol d'actifs, l'accès non autorisé à de l'information confidentielle ou des perturbations des activités; le regroupement du secteur canadien des services financiers; la présence de nouveaux concurrents et des concurrents établis; les procédures judiciaires et réglementaires; les catastrophes naturelles, y compris, sans toutefois s'y limiter, les tremblements de terre et les ouragans et les perturbations des infrastructures publiques, notamment les réseaux de transports, de communications, d'électricité et d'eau; l'incidence éventuelle de conflits internationaux et autres événements, y compris les activités terroristes et les guerres; les incidences de maladies ou d'épidémies sur les économies locales, nationales ou internationale; de même que la capacité de la Banque à prévoir et à gérer les risques que comportent ces facteurs. Une grande partie des activités de la Banque consiste à consentir des prêts ou à affecter autrement ses ressources à certains secteurs, entreprises ou pays. Tout événement imprévu touchant ces emprunteurs, secteurs ou pays risque d'avoir une incidence défavorable importante sur les résultats financiers de la Banque, sur ses activités, sur sa situation financière ou sur ses liquidités. Ces facteurs, et d'autres encore, peuvent faire en sorte que la performance réelle de la Banque soit, dans une mesure importante, différente de celle envisagée par les énoncés prospectifs. Pour plus de renseignements, il y a lieu de se reporter à la rubrique «Gestion des risques» figurant à la page 65 du rapport annuel 2014 de la Banque.

Les hypothèses économiques importantes sous-jacentes aux énoncés prospectifs figurant dans le présent document sont présentées dans le rapport annuel 2014 à la rubrique «Survol - perspectives», compte tenu des ajouts figurant dans le présent document, ainsi qu'aux rubriques «Perspectives» de chaque secteur d'exploitation. Les rubriques «Perspectives» sont fondées sur les opinions de la Banque et leur réalisation est incertaine. Le lecteur est prié de tenir compte des facteurs susmentionnés à la lecture de ces rubriques.

La liste des facteurs énoncés ci-dessus n'est pas une liste exhaustive de tous les facteurs de risques et autres facteurs potentiels pouvant avoir une incidence négative sur les résultats de la Banque. Lorsqu'ils se fient à des énoncés prospectifs pour prendre des décisions à l'égard de la Banque et de ses titres, les investisseurs et les autres personnes doivent se pencher diligemment sur ces facteurs, ainsi que sur d'autres incertitudes et éventualités. La Banque ne s'engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs verbaux ou écrits qui peuvent être faits de temps à autre par elle ou en son nom.

Le lecteur trouvera d'autres renseignements sur la Banque, y compris sa notice annuelle, sur le site Web de SEDAR, au www.sedar.com, ainsi que dans la section EDGAR du site Web de la SEC, au www.sec.gov.

Service de dépôt direct

Les actionnaires qui le désirent peuvent faire déposer les dividendes qui leur sont distribués directement dans leurs comptes tenus par des institutions financières membres de l'Association canadienne des paiements. Pour ce faire, il suffit d'écrire à l'Agent des transferts.

Régime de dividendes et d'achat d'actions

Le régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions de la Banque Scotia permet aux actionnaires ordinaires et privilégiés d'acquérir d'autres actions ordinaires en réinvestissant leurs dividendes en trésorerie sans avoir à acquitter de frais de courtage ou d'administration.

Les actionnaires admissibles ont également la possibilité d'affecter, au cours de chaque exercice, une somme ne dépassant pas 20 000 $ à l'achat d'actions ordinaires supplémentaires de la Banque. Tous les frais liés à la gestion du régime sont à la charge de la Banque.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur le régime, il suffit de communiquer avec l'Agent des transferts.

Dates de paiement des dividendes pour 2015

Dates de clôture des registres et de paiement des dividendes déclarés sur les actions ordinaires et privilégiées, sous réserve de l'approbation du conseil d'administration.

Date de clôture des registres Date de paiement
6 janvier 28 janvier
7 avril 28 avril
7 juillet 29 juillet
6 octobre 28 octobre

Date d'assemblée annuelle pour l'exercice 2015

L'assemblée annuelle pour l'exercice 2015 sera tenue le 12 avril 2016.

Envoi de documents en plusieurs exemplaires

Si vos portefeuilles d'actions sont inscrits sous plus d'un nom ou plus d'une adresse, vous recevrez plusieurs exemplaires. Pour éviter l'envoi des documents en plusieurs exemplaires veuillez écrire à l'agent des transferts afin de regrouper les comptes.

Offre de rachat dans le cours normal des activités

Un exemplaire de l'avis d'intention visant le lancement de l'offre de rachat dans le cours normal des activités peut être obtenu sans frais en communiquant avec le Secrétariat au 416-866-3672.

Site Web

Pour obtenir des renseignements concernant la Banque Scotia et ses services, visitez notre site Web, au www.banquescotia.com.

Conférence téléphonique et diffusion sur le Web

La conférence téléphonique sur les résultats trimestriels aura lieu le 28 août 2015, à 8 h (heure avancée de l'Est) et devrait durer environ une heure. Les parties intéressées sont invitées à accéder à la conférence directement, en mode écoute seulement, par téléphone, sans frais, au 416-849-1847 ou au 1-866-530-1554 (veuillez téléphoner 5 à 15 minutes à l'avance). Une diffusion audio sur le Web avec les diaporamas afférents sera accessible par l'intermédiaire de la page Relations avec les investisseurs, au www.banquescotia.com. Une période de questions suivra la présentation des résultats par la haute direction de la Banque Scotia.

Une transmission différée par téléphone de la conférence téléphonique sera disponible du 28 août 2015 au 12 septembre 2015, en composant le 647-436-0148 ou le 1-888-203-1112 (sans frais en Amérique du Nord) et en saisissant le code d'identification 2859812, suivi du carré (#). La diffusion audio sur le Web sera disponible sur le site Web de la Banque pendant trois mois.

Coordonnées
Investisseurs :
Les analystes financiers, les gestionnaires de portefeuilles et les autres investisseurs qui souhaitent obtenir de l'information financière concernant la Banque sont priés de communiquer avec le service Relations avec les investisseurs, Affaires financières :
Banque Scotia
Scotia Plaza
44, rue King Ouest
Toronto (Ontario) Canada M5H 1H1
Téléphone : 416-933-8774
Télécopieur : 416-866-7867
Courriel : investor.relations@scotiabank.com
Médias :
Les demandes d'information des médias doivent être adressées au service Affaires publiques et affaires de la société, à l'adresse ci-dessus.
Téléphone : 416-933-1795
Télécopieur : 416-866-4988
Courriel : corporate.communications@scotiabank.com
Actionnaires :
Pour obtenir des renseignements sur un changement d'inscription d'actions, un changement d'adresse, les dividendes, les transferts successoraux ou la perte de certificats d'actions, ou pour demander que cessent des envois multiples, veuillez vous adresser à l'Agent de transfert de la Banque :
Société de fiducie Computershare du Canada
100, avenue University, 8e étage
Toronto (Ontario) Canada M5J 2Y1
Téléphone : 1-877-982-8767
Télécopieur : 1-888-453-0330
Courriel : service@computershare.com
Coagent de transfert (États-Unis)
Computershare Trust Company N.A.
250 Royall Street
Canton, MA 02021 U.S.A.
Téléphone : 1-800-962-4284
Pour toute autre demande de renseignements, les actionnaires sont priés de contacter les Affaires financières :
Banque Scotia
Scotia Plaza
44, rue King Ouest
Toronto (Ontario) Canada M5H 1H1
Téléphone : 416-866-4790
Télécopieur : 416-866-4048
Courriel : corporate.secretary@scotiabank.com

Quarterly Reports available in English

The Bank publishes its statements and Annual Report in both English and French, and makes every effort to provide them to Shareholders in the language of their choice. If you would prefer to receive shareholder communications in English, please contact Public, Corporate and Government Affairs, The Bank of Nova Scotia, Scotia Plaza, 44 King Street West, Toronto, Ontario, Canada, M5H 1H1. Please supply the mailing label you received, if possible, so we may adjust our records.

Renseignements