Office d'investissement du RPC

Office d'investissement du RPC

11 août 2011 09h00 HE

La caisse du RPC clôt le premier trimestre à 153,2 milliards de dollars

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 11 août 2011) - La caisse du RPC a clôturé le premier trimestre de l'exercice 2012 le 30 juin 2011 avec un actif net de 153,2 milliards de dollars, en hausse de 5,0 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent clos le 31 mars 2011.

L'augmentation de l'actif net au cours du trimestre est attribuable à un revenu de placement de 1,3 milliard de dollars, généré en grande partie par les actifs privés du portefeuille, ainsi qu'à des cotisations excédentaires au RPC de 3,8 milliards de dollars. Le revenu de placement pour le trimestre représente un taux de rendement de 0,9 pour cent.

« Les résultats du trimestre reflètent la mise en œuvre de notre stratégie de placement mondiale à long terme, notamment les initiatives visant à accroître davantage le portefeuille de la caisse du RPC sur les marchés privés », a déclaré David Denison, président et chef de la direction de l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada. « Malgré le recul affiché les principaux indices boursiers au cours du trimestre, les placements en actions de sociétés fermées et le portefeuille de biens immobiliers de la caisse ont contribué de façon positive aux résultats dans l'ensemble. »

Rendements sur cinq et 10 exercices

Compte tenu de l'horizon de placement multigénérationnel de la caisse, l'Office met l'accent sur les résultats à long terme. Pour la période de cinq exercices close le 30 juin 2011, la caisse du RPC a généré un taux de rendement annualisé de 4,0 pour cent, ou un revenu de placement de 24,7 milliards de dollars. Pour la période de 10 exercices close le 30 juin 2011, la caisse a généré un revenu de placement de 53,0 milliards de dollars, ce qui correspond à un taux de rendement annualisé de 6,0 pour cent.

Viabilité à long terme

L'actuaire en chef du Canada effectue un examen financier du Régime de pensions du Canada tous les trois ans. Dans le plus récent rapport triennal publié en novembre 2010, l'actuaire en chef a de nouveau confirmé que la caisse du RPC demeurera viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 pour cent, tout au long de la période de 75 ans visée dans son rapport. Ce rapport précise également que le montant des cotisations au RPC devrait excéder celui des prestations annuelles jusqu'en 2021. Le revenu de placement de l'Office ne servira donc pas au versement des prestations pour les 10 prochaines années.

Mise à jour sur le portefeuille de placements

L'Office a annoncé une vaste gamme de placements à l'échelle mondiale au cours du trimestre, y compris les placements suivants :
  • Un placement en titres de capitaux propres de 339 millions de dollars pour une participation de 36,9 pour cent dans le partenariat Mayflower, qui consiste en un portefeuille de 13 centres commerciaux régionaux situés dans la région de la Nouvelle-Angleterre aux États-Unis;
  • Un placement en titres de capitaux propres de 371 millions de dollars pour une participation de 50 pour cent dans CentrO Oberhausen, un important centre commercial et récréatif situé près de Düsseldorf, en Allemagne;
  • Un placement en titres de capitaux propres de 470 millions de dollars visant l'acquisition d'une participation de 50 pour cent dans Northland Shopping Centre, un méga-centre commercial situé à Melbourne, en Australie;
  • Un placement d'un montant brut de 285 millions de dollars pour une participation de 50 pour cent dans Hong Kong Interlink, une installation industrielle de grande qualité au cœur de la plate-forme logistique de Hong Kong. Il s'agit du premier placement direct de l'Office à Hong Kong;
  • Une offre d'achat visant une participation de 24,1 pour cent dans Gassled, un réseau de gazoducs sur le plateau continental norvégien, en partenariat avec Allianz Capital Partners et ADIA. L'engagement de l'Office s'élève à 738 millions de dollars;
  • Un placement de 100 millions de dollars dans une plate-forme pétrolière et gazière nouvellement constituée et axée sur le bassin sédimentaire de l'Ouest canadien;
  • L'acquisition de Skype par Microsoft, tel qu'il a été annoncé en mai 2011. Une fois conclue, l'opération permettra à l'Office de réaliser un gain important sur son placement initial de 329 millions de dollars.
L'Office a, par ailleurs, annoncé plusieurs placements importants après la clôture du trimestre :
  • L'Office, Apax Partners et PSP Investments ont conclu une entente définitive visant l'acquisition de Kinetic Concepts, Inc. (« KCI »), en contrepartie d'un montant en espèces de 68,50 $ par action ordinaire. L'opération est évaluée à 6,0 milliards de dollars, et comprend la prise en charge de la dette impayée de KCI. KCI est une société américaine spécialisée dans les dispositifs médicaux, qui consacre la majeure partie de ses activités à la conception, à la fabrication, à la commercialisation et à la fourniture de produits et de thérapies pour le traitement des plaies et la régénération des tissus, et ce, dans les marchés des systèmes de soutien thérapeutique.
  • La formation d'une coentreprise avec Grosvenor Fund Management, une société établie au Royaume-Uni, en vue d'investir dans des occasions de placement à valeur ajoutée sur le marché des immeubles de bureaux dans le quartier West End et les quartiers intermédiaires de Londres. L'Office investira un montant de 292 millions de dollars dans cette coentreprise.
  • L'accroissement du portefeuille américain de biens immobiliers de l'Office par suite de la conclusion de huit opérations d'envergure, dont le premier placement direct de l'Office dans le secteur des immeubles d'habitation aux États-Unis, pour un placement en titres de capitaux propres total de plus de 289 millions de dollars dans des actifs situés à Boston, à Washington, DC, à Los Angeles, à San Jose et à Seattle. Cet accroissement comprend également l'acquisition d'immeubles de bureaux de premier ordre à Washington, DC et à Manhattan.
Composition de l'actif
  • Les actions représentaient 51,8 pour cent du portefeuille de placements, soit 79,4 milliards de dollars. De ce montant, les actions de sociétés ouvertes représentaient 36,1 pour cent ou 55,3 milliards de dollars, et les actions de sociétés fermées, 15,7 pour cent ou 24,1 milliards de dollars.

  • Les placements à revenu fixe, qui comprennent les obligations, les titres du marché monétaire, les autres titres de créance et les passifs liés au financement par emprunt, représentaient 31,1 pour cent ou 47,7 milliards de dollars.

  • Les actifs sensibles à l'inflation représentaient 17,1 pour cent du portefeuille, soit 26,2 milliards de dollars, répartis comme suit :

    • 8,2 pour cent, ou 12,6 milliards de dollars, en biens immobiliers;

    • 6,2 pour cent, ou 9,5 milliards de dollars, en infrastructures;

    • 2,7 pour cent, ou 4,1 milliards de dollars, en obligations indexées sur l'inflation.

Office d'investissement du RPC

L'Office d'investissement du RPC est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l'Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l'inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L'Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Londres et à Hong Kong. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L'Office n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2011, la caisse du RPC totalisait 153,2 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'Office, veuillez consulter le site www.oirpc.ca.

Renseignements