l'Office d'investissement du RPC

l'Office d'investissement du RPC

16 mai 2013 14h00 HE

La caisse du RPC dépassait la barre des 183 milliards de dollars à la clôture de l'exercice 2013

Augmentation de l'actif de 21,7 milliards de dollars

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 16 mai 2013) - La caisse du RPC a clôturé l'exercice le 31 mars 2013 avec un actif net de 183,3 milliards de dollars, comparativement à 161,6 milliards de dollars à la fin de l'exercice 2012. Cette augmentation de 21,7 milliards de dollars de l'actif pour l'exercice est attribuable à un revenu de placement net de 16,2 milliards de dollars, déduction faite des charges d'exploitation, et à des cotisations nettes au RPC de 5,5 milliards de dollars. Le portefeuille a généré un rendement brut de 10,1 pour cent pour l'exercice 2013.

« Toute la gamme diversifiée des programmes de placement de l'Office a contribué à l'augmentation considérable de l'actif de la caisse au cours de l'exercice 2013 », a déclaré M. Mark Wiseman, président et chef de la direction de l'Office d'investissement du RPC (l'Office). « Nous tirons parti de cette croissance pour jeter les bases qui permettront à l'Office de s'établir comme un organisme de placement mondial de premier ordre et de créer une valeur durable pour l'ensemble des cotisants et des bénéficiaires au cours des prochaines décennies. »

Pour la période de 10 exercices allant jusqu'à la fin de l'exercice 2013, l'Office a apporté à la caisse un revenu de placement net cumulatif de 75,1 milliards de dollars, déduction faite des charges d'exploitation.

« Bien que le solide rendement annuel de cet exercice soit principalement attribuable à la vigueur des marchés boursiers, les programmes de placement à gestion active de l'Office ont également contribué au rendement du portefeuille », a affirmé M. Wiseman. « En effet, nous avons pleinement mis à profit nos vastes capacités internes, notre horizon de placement exceptionnellement long ainsi que notre portée et notre étendue à l'échelle mondiale pour conclure nombre d'opérations complexes de grande envergure qui continueront à générer de la valeur dans les années à venir. »

Au cours de l'exercice 2013, l'Office a conclu 36 opérations de plus de 200 millions de dollars chacune, réparties dans 11 pays à travers le monde. Voici les faits saillants de l'exercice :

Placements privés

  • Conclusion d'une entente de financement avec Formula One Group visant à financer une tranche de 400 millions de dollars américains d'un prêt privé à rendement élevé de 1,0 milliard de dollars américains, par l'intermédiaire de Placements dans les instruments de crédit de l'Office d'investissement du RPC Inc. Formula One est un organisme mondial emblématique de la gestion du sport qui détient les droits liés au Championnat du monde de Formule 1 de la FIA.
  • Acquisition de Suddenlink Communications en partenariat avec BC Partners et la direction de Suddenlink, pour un montant de 6,6 milliards de dollars américains. Suddenlink est la septième entreprise de câblodistribution à large bande en importance aux États-Unis, comptant plus de 1,4 million d'abonnés et des milliers de clients commerciaux.
  • Acquisition de la division de distribution d'air de la société Tomkins, un important fabricant de composantes de systèmes de ventilation, pour un montant de 1,1 milliard de dollars américains. Tomkins est une société de portefeuille du secteur industriel, détenue en copropriété par l'Office et Onex Corporation.
  • Deux placements secondaires directs dans des actions de sociétés fermées, dans le cadre desquels nous avons fourni des liquidités à des commanditaires d'un fonds d'actions de sociétés fermées existant : un engagement de 654 millions de dollars américains auprès du fonds Behrman Capital PEP L.P.; et un placement de 541 millions de dollars américains visant l'acquisition d'un portefeuille composé de quatre actifs principalement liés au secteur de l'alimentation ainsi qu'un placement d'ancrage dans le fonds Kainos Capital.
  • Acquisition d'une participation de 49,99 pour cent dans Grupo Costanera, soit un placement en titres de capitaux propres de 1,14 milliard de dollars. Grupo Costanera, le premier gestionnaire d'autoroutes urbaines à péage du Chili, possède cinq importantes autoroutes urbaines qui représentent un réseau de 188 km.

Placements sur les marchés publics

  • L'Office a fait partie du consortium d'institutions financières canadiennes qui a acquis le Groupe TMX Inc. en vue de la création du plus important groupe boursier canadien intégré verticalement œuvrant dans des marchés à multiples catégories d'actifs. Le placement en titres de capitaux propres de l'Office s'élève à 250 millions de dollars.

Placements immobiliers

  • Formation d'une coentreprise avec Lend Lease Corporation et Australian Prime Property Fund Commercial afin de construire et de détenir deux tours de bureaux écoénergétiques de première catégorie, qui seront situées au bord de l'eau sur le site du projet Barangaroo South à Sydney, en Australie. L'Office s'est engagé à investir un montant de 1,0 milliard de dollars australiens dans le projet, ce qui représente une participation de 50 pour cent.
  • Formation d'une coentreprise avec Global Logistic Properties Limited et deux autres investisseurs institutionnels afin d'accroître de façon considérable le portefeuille immobilier de l'Office au Brésil. L'Office a engagé un montant de 362 millions de dollars américains aux fins de l'acquisition conjointe de deux portefeuilles de biens logistiques.
  • Engagement d'apport en capital additionnel de 365 millions de dollars américains dans Japan Development Venture, une coentreprise du secteur des installations logistiques qui a été formée avec Global Logistic Properties Limited en 2012. Le placement en titres de capitaux propres de l'Office dans cette coentreprise totalise maintenant 566 millions de dollars américains.

Viabilité à long terme

Dans le plus récent rapport triennal publié en novembre 2010, l'actuaire en chef du Canada a de nouveau confirmé que le RPC demeurera viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 pour cent, tout au long de la période de 75 ans visée dans ce rapport. Les prévisions de l'actuaire en chef reposent sur l'hypothèse selon laquelle la caisse atteindra un taux de rendement réel de quatre pour cent, lequel tient compte de l'incidence de l'inflation. Le taux de rendement nominal annualisé sur 10 exercices de 7,4 pour cent, ou un rendement réel de 5,5 pour cent, enregistré par l'Office est supérieur au taux de rendement réel hypothétique de quatre pour cent prévu par l'actuaire en chef.

« Ce rendement continue de nous encourager, en particulier compte tenu du fait que les marchés boursiers ont connu plusieurs baisses historiques au cours de cette période de 10 exercices », a souligné M. Wiseman. « Le fait de mettre l'accent sur un horizon de placement à long terme nous a aidés à maintenir le cap dans les différents cycles du marché, et cet horizon à long terme se poursuivra étant donné la nature multigénérationnelle de la caisse. Nous demeurons convaincus que notre stratégie générera les rendements nécessaires pour assurer la viabilité du RPC tout au long de la période de prévision de l'actuaire en chef. »

Le rapport de l'actuaire en chef précise également que le montant des cotisations au RPC devrait excéder celui des prestations annuelles jusqu'en 2021, où une partie du revenu de placement de l'Office devra alors servir au versement des prestations.

L'actuaire en chef procède actuellement à un examen triennal du RPC, en date du 31 décembre 2012, et devrait publier son rapport vers la fin de l'année 2013.

Rendement par rapport aux indices de référence

L'Office évalue son rendement par rapport à un indice de référence fondé sur le marché, le portefeuille de référence du RPC, lequel représente un portefeuille de placements à gestion passive sur les marchés publics qui est raisonnablement susceptible de générer les rendements à long terme nécessaires pour assurer la viabilité du RPC, selon le taux de cotisation actuel.

Au cours de l'exercice 2013, les rendements du portefeuille global ont suivi de près ceux du portefeuille de référence du RPC, générant une valeur ajoutée en dollars brute de 204 millions de dollars. Déduction faite de l'ensemble des charges d'exploitation, le portefeuille de placements a enregistré une valeur ajoutée en dollars négative de 286 millions de dollars.

« Nous sommes profondément convaincus qu'à long terme, nos actifs sur les marchés privés généreront des rendements supérieurs à ceux des actifs équivalents sur les marchés publics, qui sont compris dans le portefeuille de référence du RPC », a déclaré M. Wiseman. « Ces résultats ne seront toutefois pas nécessairement reflétés à court terme. Plus particulièrement, lorsque les marchés publics subissent des variations brusques, à la hausse ou à la baisse, nos stratégies de gestion active sur les marchés privés peuvent enregistrer des rendements inférieurs ou supérieurs à court terme par rapport au portefeuille de référence du RPC, lesquels ne reflètent pas exactement nos attentes quant à la valeur ajoutée à long terme pouvant être tirée de ces stratégies. »

Compte tenu de notre vision à long terme, nous effectuons un suivi du rendement à valeur ajoutée en dollars cumulatif depuis la création de notre stratégie de gestion active à l'exercice 2007. Le rendement cumulatif ajouté à la caisse du RPC s'est établi à 3,1 milliards de dollars, déduction faite des charges d'exploitation.

Rendement du portefeuille par catégorie d'actifs

Le rendement du portefeuille par catégorie d'actifs est présenté dans le tableau ci-après. Une analyse plus détaillée du rendement généré par chaque service de placement est présentée dans le rapport annuel de l'exercice 2013 de l'Office, accessible à l'adresse www.cppib.com/fr.

RENDEMENTS DU PORTEFEUILLE1
Catégorie d'actifs2 Exercice 2013 Exercice 2012
Actions de sociétés ouvertes canadiennes 4,2 % -10,7 %
Actions de sociétés fermées canadiennes 3,4 % 8,1 %
Actions de sociétés ouvertes étrangères sur les marchés établis 13,2 % 3,6 %
Actions de sociétés fermées étrangères sur les marchés établis 16,8 % 12,1 %
Actions de sociétés ouvertes sur les marchés émergents 2,4 % -7,9 %
Actions de sociétés fermées sur les marchés émergents 7,4 % 6,6 %
Obligations et titres du marché monétaire 4,1 % 9,5 %
Obligations non négociables 8,2 % 14,4 %
Obligations indexées sur l'inflation 3,0 % 16,3 %
Autres titres de créance 15,1 % 8,5 %
Biens immobiliers 9,2 % 13,0 %
Infrastructures 8,8 % 12,8 %
Portefeuille de placements3 10,1 % 6,6 %
1 Compte non tenu des charges d'exploitation de l'Office.
2 Les résultats de placement par catégorie d'actifs sont présentés sur une base non couverte par rapport au dollar canadien, car la couverture du risque de change, le cas échéant, est effectuée au niveau de l'ensemble de la caisse du RPC. Les résultats sont présentés selon une moyenne pondérée dans le temps.
3 Le rendement global de la caisse pour l'exercice 2013 comprend une perte de 348 millions de dollars découlant des activités de couverture du risque de change et un gain de 1 414 millions de dollars tiré des stratégies de rendement absolu, qui ne sont pas attribués à une catégorie d'actifs en particulier.

Composition de l'actif

À la clôture de l'exercice 2013, l'actif net de la caisse était évalué à 183,3 milliards de dollars, soit une augmentation d'un exercice à l'autre de 21,7 milliards de dollars, déduction faite des charges d'exploitation de 490 millions de dollars, ou 28,9 points de base.

Nous avons poursuivi la diversification de notre portefeuille par caractéristiques de risque/rendement et par secteur géographique au cours de l'exercice 2013. Les actifs canadiens représentaient 36,7 pour cent du portefeuille, et totalisaient 67,4 milliards de dollars; alors que les actifs étrangers représentaient 63,3 pour cent du portefeuille, et totalisaient 116,1 milliards de dollars.

POUR L'EXERCICE CLOS LE
31 MARS
(en milliards de dollars)
2013 2012 2011 2010 2009
ÉVOLUTION DE L'ACTIF NET
Cotisations nettes 5,5 3,9 5,4 6,1 6,6
Revenu (perte) de placement, déduction faite des charges d'exploitation 16,2 9,5 15,2 16,0 (23,8)
Augmentation (diminution) de l'actif net 21,7 13,4 20,6 22,1 (17,2)
AU 31 MARS (en milliards de dollars) 2013 2012 2011 2010 2009
COMPOSITION DE L'ACTIF (%) ($) ($) ($) ($) ($)
Actions1
Actions canadiennes 8,4 15,3 14,2 21,0 18,5 15,6
Actions étrangères sur les marchés établis 34,9 64,0 56,7 50,8 46,2 40,4
Actions sur les marchés émergents 6,7 12,4 10,6 7,6 6,5 4,6
Placements à revenu fixe
Obligations non négociables 13,3 24,4 23,6 21,8 22,7 23,2
Obligations négociables 15,3 28,1 18,0 15,8 12,7 5,2
Obligations indexées sur l'inflation 0,2 0,4 3,2 3,9 4,4 4,1
Autres titres de créance 4,7 8,6 8,8 6,1 3,5 1,8
Titres du marché monétaire 4,8 8,7 2,5 2,3 1,7 (0,8)
Passifs liés au financement par emprunt (5,2) (9,5) (2,4) (1,4) (1,3) -
Actifs réels
Biens immobiliers 10,8 19,9 17,1 10,9 7,0 6,9
Infrastructures 6,1 11,2 9,5 9,5 5,8 4,6
Total2 100,0 183,5 161,8 148,3 127,7 105,6
RENDEMENT
Taux de rendement annuel 10,1 % 6,6 % 11,9 % 14,9 % -18,6 %
1 Les actions représentaient 50,0 pour cent du portefeuille, soit 91,7 milliards de dollars. De ce montant, les actions de sociétés ouvertes représentaient 32,2 pour cent ou 59,1 milliards de dollars, et les actions de sociétés fermées, 17,8 pour cent ou 32,6 milliards de dollars.
2 Exclut les actifs autres que les actifs de placement tels que les locaux et le matériel, et les passifs autres que les passifs de placement.
Rendements sur cinq et 10 exercices1
(pour la période close le 31 mars 2013)
Taux de rendement (nominal) Taux de rendement (réel) Revenu de placement2
Taux annualisé sur cinq exercices 4,2% 2,4% 34,7 milliards $
Taux annualisé sur 10 exercices 7,4% 5,5% 77,2 milliards $
1Compte non tenu des charges d'exploitation de l'Office.
2Les données en dollars sont cumulatives.

À propos de l'Office d'investissement du RPC

L'Office d'investissement du RPC est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l'Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L'Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Londres et à Hong Kong. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L'Office n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 mars 2013, la caisse du RPC totalisait 183,3 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'Office, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr.

Renseignements