Office d'investissement du RPC

Office d'investissement du RPC

10 févr. 2011 09h00 HE

La caisse du RPC termine le troisième trimestre à 140,1 milliards de dollars

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 10 fév. 2011) - À la clôture du troisième trimestre de l'exercice 2011 le 31 décembre 2010, la caisse du RPC totalisait 140,1 milliards de dollars comparativement à 138,6 milliards de dollars à la fin du deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2010.

La hausse de 1,5 milliard de dollars de l'actif, déduction faite des charges d'exploitation, au cours du trimestre est attribuable à un revenu de placement de 3,9 milliards de dollars, soit un taux de rendement de 3,0 pour cent, ce qui a été contrebalancé par des sorties de fonds saisonnières de 2,4 milliards de dollars ayant servi au versement des prestations du RPC. Le montant des cotisations au RDC que reçoit la caisse du RPC est habituellement plus élevé que le montant nécessaire au versement des prestations au cours du premier semestre de l'année civile et, par conséquent, une partie des fonds restants est utilisée pour le versement des prestations au cours du second semestre de l'année.

Depuis le début de l'exercice, la caisse du RPC a augmenté de 12,5 milliards de dollars, alors qu'elle se chiffrait à 127,6 milliards de dollars au 31 mars 2010. L'augmentation de l'actif, déduction faite des charges d'exploitation, est attribuable à un revenu de placement de 10,6 milliards de dollars, soit un taux de rendement de 8,3 pour cent, ainsi qu'à des cotisations de 1,9 milliard de dollars.

« Nous sommes très satisfaits du rendement positif soutenu de la caisse du RPC », a affirmé David Denison, président et chef de la direction de l'Office d'investissement du RPC. « Les résultats de ce trimestre sont principalement attribuables à la tendance à la hausse des marchés boursiers mondiaux qui se poursuit. »

Pour la période de cinq exercices terminée le 31 décembre 2010, la caisse du RPC a généré un taux de rendement annualisé de 3,5 pour cent, ou un revenu de placement de 20,1 milliards de dollars. Pour la période de 10 exercices terminée le 31 décembre 2010, la caisse a généré un revenu de placement de 47,1 milliards de dollars, ce qui correspond à un taux de rendement annualisé de 5,6 pour cent.

Mise à jour sur le portefeuille de placements

L'Office a annoncé un certain nombre de placements complexes de grande envergure dans des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers et des infrastructures au cours des neuf premiers mois de l'exercice considéré.

« Un de nos principaux placements a été l'acquisition de Tomkins plc en partenariat avec Onex Corporation, qui fut la plus grande opération de placement privé conclu à l'échelle mondiale en 2010 », a déclaré M. Denison. « C'est d'ailleurs la deuxième année consécutive que l'Office participe à la plus grande opération de placement privé à l'échelle mondiale, puisque la plus grande opération en 2009 a été notre placement dans IMS Health Inc., effectué en partenariat avec TPG Capital. »

Voici d'autres placements importants réalisés au cours du trimestre :

  • Conclusion de l'acquisition d'Intoll pour un montant de 3,4 milliards de dollars, y compris une participation de 30 pour cent dans 407 ETR et une participation de 25 pour cent dans Westlink M7 en Australie;
  • Acquisition d'une participation de 10 pour cent dans 407 ETR auprès de Cintra Infraestructuras S.A. pour un montant de 894 millions de dollars;
  • Placement en actions de 487 millions de dollars aux fins de l'acquisition d'une participation de 25 pour cent dans Westfield Stratford City, un important projet d'aménagement d'un centre commercial et de divertissement à proximité du site olympique de Londres 2012;
  • Engagement de 607 millions de dollars dans une offre d'achat d'un consortium visant l'acquisition d'ING Industrial Fund, un portefeuille de biens industriels de premier ordre situés principalement en Australie;
  • Formation d'une coentreprise avec REIT Vornado Realty Trust aux États-Unis afin d'effectuer un placement dans deux immeubles à bureaux de premier ordre à Washington, D.C., pour un montant de 93 millions de dollars;
  • Acquisition du centre commercial Hürth Park en partenariat avec LaSalle Investment Management, ce qui constitue le premier placement immobilier direct de l'Office en Allemagne, soit un placement en actions de 69 millions de dollars.

Viabilité à long terme de nouveau confirmée

La sécurité de la retraite a été une des principales préoccupations des Canadiens et des décideurs tout au long de 2010. Fait important, en novembre 2010, l'actuaire en chef du Canada a confirmé de nouveau, dans son rapport triennal, que la caisse du RPC demeurera viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 pour cent, tout au long de la période de 75 ans visée dans son rapport. Ce rapport précise également que le montant des cotisations au RPC devrait excéder celui des prestations annuelles jusqu'en 2021. Le revenu de placement de l'Office ne servira donc pas au versement des prestations pour les 10 prochaines années.

Composition de l'actif

  • Exprimé en dollars historiques, les actions représentaient 75,3 milliards de dollars ou 53,7 pour cent du portefeuille de placements. De ce montant, les actions de sociétés ouvertes étaient évaluées à 54,1 milliards de dollars ou 38,6 pour cent, et les actions de sociétés fermées, à 21,2 milliards de dollars ou 15,1 pour cent.

  • Les titres à revenu fixe, qui comprennent les obligations, les titres du marché monétaire, les autres titres de créance et les passifs liés au financement par emprunt, représentaient 42,2 milliards de dollars ou 30,2 pour cent.

  • Les placements sensibles à l'inflation représentaient 22,6 milliards de dollars ou 16,1 pour cent du portefeuille. Ces placements se répartissent comme suit :

    • 9,2 milliards de dollars, ou 6,6 pour cent, en biens immobiliers;

    • 9,5 milliards de dollars, ou 6,8 pour cent, en infrastructures;

    • 3,9 milliards de dollars, ou 2,7 pour cent, en obligations indexées sur l'inflation.

Office d'investissement du RPC

L'Office d'investissement du RPC est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l'Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l'inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L'Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Londres et à Hong Kong. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L'Office n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 décembre 2010, la caisse du RPC totalisait 140,1 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'Office, veuillez consulter le site www.oirpc.ca.

Renseignements