Office d'investissement du RPC

Office d'investissement du RPC

14 août 2014 09h00 HE

La caisse du RPC totalise 226,8 milliards de dollars pour le premier trimestre de l'exercice 2015

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 14 août 2014) - Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

La caisse du RPC a clôturé le premier trimestre de l'exercice 2015 le 30 juin 2014 avec un actif net de 226,8 milliards de dollars, comparativement à 219,1 milliards de dollars à la fin de l'exercice 2014. Cette augmentation de 7,7 milliards de dollars de l'actif pour le trimestre est attribuable à un revenu de placement net de 3,4 milliards de dollars, après déduction des charges d'exploitation, et à des cotisations nettes au RPC de 4,3 milliards de dollars. Le portefeuille a généré un rendement brut de 1,6 pour cent pour le trimestre.

« Plusieurs facteurs ont contribué aux résultats de la caisse pour ce trimestre, notamment la progression continue des actions de sociétés ouvertes à l'échelle mondiale, qui a été plus marquée sur le marché canadien », a déclaré Mark Wiseman, président et chef de la direction. « Tous nos programmes ont enregistré des rendements positifs au cours du trimestre et nous avons continué de diversifier davantage nos placements dans diverses catégories d'actifs à l'échelle mondiale. »

La capitalisation et les obligations multigénérationnelles du Régime de pensions du Canada nécessitent un horizon de placement exceptionnellement long. Pour atteindre ses objectifs de placement à long terme, l'Office constitue un portefeuille et investit dans des actifs qui permettront de générer et d'optimiser les rendements à long terme. Le rendement à long terme des placements est une mesure plus appropriée de la performance de l'Office que les rendements générés pour un trimestre ou un exercice donné.

Viabilité à long terme

Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2013, l'actuaire en chef du Canada a de nouveau confirmé qu'au 31 décembre 2012, le RPC demeurera viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 pour cent, tout au long de la période de 75 ans visée dans ce rapport. Les prévisions de l'actuaire en chef reposent sur l'hypothèse selon laquelle la caisse atteindra un taux de rendement réel hypothétique de 4,0 pour cent, lequel tient compte de l'incidence de l'inflation. Le taux de rendement nominal annualisé sur 10 exercices de 7,3 pour cent, ou un rendement réel de 5,4 pour cent, enregistré par l'Office est supérieur à l'hypothèse prévue par l'actuaire en chef pour cette même période. Ces données sont présentées déduction faite des charges d'exploitation, conformément à l'approche utilisée par l'actuaire en chef.

Ce rapport de l'actuaire en chef révèle également que le montant des cotisations au RPC devrait excéder celui des prestations annuelles à verser jusqu'à la fin de 2022. Par la suite, une partie du revenu de placement de l'Office devra servir au versement des prestations.

Composition de l'actif
Pour la période close le 30 juin 2014
(en milliards de dollars)
$ %
Actions
Actions de sociétés ouvertes 70,7 31,2
Actions de sociétés fermées 42,0 18,5
112,7 49,7
Placements à revenu fixe 76,5 33,8
(comprend les obligations, les titres du marché monétaire, les autres titres de créance et les passifs liés au financement par emprunt)
Actifs réels
Biens immobiliers 24,6 10,9
Infrastructures 12,8 5,6
37,4 16,5
Total1 226,6 $ 100,0
1 Exclut les actifs autres que les actifs de placement tels que les locaux et le matériel, et les passifs autres que les passifs de placement.

Faits saillants des activités de placement

Placements privés

  • Annonce du premier placement de l'Office dans le secteur de l'infrastructure en Inde, par l'intermédiaire d'un placement dans la plus grande société d'ingénierie et de construction du pays. CPP Investment Board Singaporean Holdings I (CPPIBSH), filiale en propriété exclusive de l'Office, a conclu une entente afin d'investir un montant de 332 millions de dollars américains dans une filiale de Larsen & Toubro Limited (L&T), L&T Infrastructure Development Projects Limited, laquelle détient le plus important portefeuille de concessions d'autoroutes à péage en Inde.

  • Sur le marché secondaire des actions de sociétés fermées, conclusion d'une opération de 596 millions de dollars américains liée au fonds JW Childs Equity Partners III. À titre d'investisseur principal, l'Office a indirectement investi 477 millions de dollars américains dans des sociétés auparavant détenues par le fonds de 2002 de JW Childs et s'est également engagé à investir 119 millions de dollars américains dans JW Childs Equity Partners IV, un nouveau fonds qui cherche à obtenir des engagements d'apport en capital totalisant 450 millions de dollars américains de la part d'investisseurs.

Placements sur les marchés publics

  • Acquisition de 10,4 millions d'actions ordinaires de Markit Ltd. à un prix de 24,00 dollars américains par action ordinaire, dans le cadre du premier appel public à l'épargne de Markit. La valeur totale du placement de l'Office s'élève à 250 millions de dollars américains, ce qui représente une participation approximative de six pour cent. L'Office a le droit de proposer un candidat au conseil d'administration de Markit. Fondée en 2003, Markit est un fournisseur mondial de services d'information financière diversifiés comptant 22 bureaux dans 10 pays.

  • Acquisition de 25 millions d'actions additionnelles de Kotak Mahindra Bank, ce qui représente une participation de 3,2 pour cent. En incluant les placements antérieurs, la valeur totale du placement de l'Office dans Kotak s'élève à environ 528 millions de dollars, soit la détention de 35,9 millions d'actions pour une participation de 4,7 pour cent.

Placements immobiliers

  • Conclusion d'un placement additionnel de 108 millions de dollars américains visant à augmenter la participation de l'Office dans le One Park Avenue, pour la porter à 45 pour cent, par le truchement d'une coentreprise formée avec Vornado Realty Trust. L'Office détenait auparavant une participation indirecte d'environ 11 pour cent par l'intermédiaire de son placement dans le fonds Vornado Capital Partners Parallel LP. Les parties évaluent l'immeuble à 560 millions de dollars américains, y compris la prise en charge d'une dette de 250 millions de dollars américains. Le One Park Avenue est un immeuble de catégorie A de 20 étages et d'une superficie de 941 000 pieds carrés, situé dans le Midtown de Manhattan.

  • Placement d'environ 236 millions d'euros dans Citycon Oyj, un important propriétaire et promoteur de centres commerciaux de la région nordique, au moyen d'une émission d'actions dirigée au profit de CPP Investment Board European Holdings S.àr.l (CPPIBEH), une filiale en propriété exclusive de l'Office, ainsi qu'au moyen d'une émission subséquente de droits au profit de tous les actionnaires. Par suite de ces deux émissions, CPPIBEH détient 15 pour cent des actions et des droits de vote de Citycon. Ce placement permet d'étendre la plateforme de commerces de détail de l'Office dans la région.

  • Formation d'une coentreprise avec WAM Development Group et Walton Group of Companies en vue de l'aménagement d'un site industriel de 250 acres au nord-ouest d'Edmonton, en Alberta. Ce projet d'aménagement vise à créer un parc d'environ quatre millions de pieds carrés consacré à la distribution, à la logistique et à l'entreposage. L'Office, Walton et WAM Development Group se partageront la propriété du projet. L'engagement initial de l'Office s'élève à environ 200 millions de dollars pour la phase 1, ce qui représente une participation de 85 pour cent dans la coentreprise.

Cessions d'actifs

  • Conclusion de la cession de deux actifs restants de Tomkins qui avaient été acquis en 2010 dans le cadre de l'acquisition conjointe de Tomkins par l'Office et par le groupe Onex pour un montant d'environ 5,0 milliards de dollars américains, dont une tranche d'environ 900 millions de dollars américains avait été financée par l'Office :

    • Conjointement avec le groupe Onex, conclusion de la vente de Gates Corporation à des fonds de capital-investissement affiliés à Blackstone, pour un montant de 5,4 milliards de dollars américains. Gates était une division de Tomkins. Après le remboursement de la dette, le produit de la vente de Gates revenant à l'Office s'élève à environ 1,5 milliard de dollars américains.

    • Conclusion de la vente d'Air Distribution Technologies, Inc. à Johnson Controls pour une contrepartie totale d'environ 1,6 milliard de dollars américains. L'Office a acquis Air Distribution auprès de Tomkins en 2012 pour 1,1 milliard de dollars américains, dont un montant d'environ 500 millions de dollars financé à même les capitaux propres de l'Office. Après le remboursement de la dette, le produit revenant à l'Office se chiffre à environ un milliard de dollars américains.

Faits saillants de l'Office

  • Nomination de Mme Heather Munroe-Blum à titre de prochaine présidente du conseil d'administration de l'Office. Mme Munroe-Blum succédera à Robert Astley, président du conseil de l'Office depuis 2008, dont le mandat prendra fin le 26 octobre 2014.
Rendements sur cinq et 10 exercices1
(pour la période close le 30 juin 2014)
Taux de rendement (nominal) Taux de rendement
(réel)
Revenu de
placement
2
Taux annualisé sur cinq exercices 10,5 % 8,5 % 82,9 milliards de dollars
Taux annualisé sur 10 exercices 7,3 % 5,4 % 98,8 milliards de dollars
1 Compte non tenu des charges d'exploitation de l'Office.
2 Les données en dollars sont cumulatives.

À propos de l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada

L'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (l'Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l'Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L'Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L'Office n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2014, la caisse du RPC totalisait 226,8 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements à propos de l'Office, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr.

Renseignements

  • Linda Sims
    Directrice, Relations avec les médias
    (416) 868 8695
    lsims@cppib.com

    Mei Mavin
    Directrice, Communications d'entreprise mondiales
    +44 20 3205 3515
    mmavin@cppib.com