L'Office d'investissement du RPC

L'Office d'investissement du RPC

12 nov. 2015 09h00 HE

La caisse du RPC totalise 272,9 milliards de dollars pour le deuxième trimestre de l'exercice 2016

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 12 nov. 2015) -

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

La caisse du RPC a clôturé le deuxième trimestre de l'exercice 2016 le 30 septembre 2015 avec un actif net de 272,9 milliards de dollars, comparativement à 268,6 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de 4,3 milliards de dollars de l'actif au cours du trimestre est attribuable à un revenu de placement net de 4,2 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office, et à des cotisations nettes au RPC de 0,1 milliard de dollars. Le portefeuille a produit un rendement de placement brut de 1,62 pour cent pour le trimestre, soit un rendement net de 1,55 pour cent.

Pour le premier semestre de l'exercice, la caisse du RPC a augmenté de 8,3 milliards de dollars par rapport à 264,6 milliards de dollars au 31 mars 2015. Cette augmentation est attribuable à un revenu de placement net de 4,0 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office, et à des cotisations nettes au RPC de 4,3 milliards de dollars. Le portefeuille a produit un rendement de placement brut de 1,6 pour cent pour la période, soit un rendement net de 1,5 pour cent.

« Malgré l'importante baisse des principaux marchés boursiers du monde et les résultats en dents de scie affichés par les marchés des titres à revenu fixe au cours du trimestre, la caisse du RPC a enregistré un léger profit. La grande diversification du portefeuille de placements sur le plan de la géographie et des catégories d'actifs a contribué à la résilience de la caisse, a déclaré Mark Wiseman, président et chef de la direction de l'Office d'investissement du RPC (l'Office). En tant qu'investisseur à long terme, la caisse considère que ses rendements sur cinq et 10 exercices constituent la plus importante mesure de sa performance, et ces rendements demeurent solides. »

La capitalisation et les obligations multigénérationnelles du Régime de pensions du Canada nécessitent un horizon de placement exceptionnellement long. Pour atteindre ses objectifs de placement à long terme, l'Office constitue un portefeuille et investit dans des actifs qui permettront de générer et d'optimiser les rendements à long terme ajustés en fonction des risques. Par conséquent, le rendement à long terme des placements est une mesure plus appropriée de la performance de l'Office que les rendements générés pour un trimestre donné ou un seul exercice.

Viabilité à long terme

Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2013, l'actuaire en chef du Canada a de nouveau confirmé qu'au 31 décembre 2012, le RPC demeure viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 pour cent, tout au long de la période de 75 ans visée dans ce rapport. Les prévisions de l'actuaire en chef reposent sur l'hypothèse selon laquelle la caisse atteindra un taux de rendement réel hypothétique de 4,0 pour cent, lequel tient compte de l'incidence de l'inflation. Le taux de rendement nominal annualisé sur 10 exercices de 7,3 pour cent, qui correspond à un rendement réel de 5,6 pour cent, enregistré par l'Office est passablement supérieur à l'hypothèse avancée par l'actuaire en chef pour cette même période. Ces données sont présentées déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office, conformément à l'approche utilisée par l'actuaire en chef.

Ce rapport de l'actuaire en chef révèle également que le montant des cotisations au RPC devrait excéder celui des prestations annuelles à verser jusqu'à la fin de 2022. Par la suite, une partie du revenu de placement de l'Office devra servir au versement des prestations.

Composition de l'actif
(pour la période close le 30 septembre 2015)
(en milliards de dollars)
$ %
Actions
Actions de sociétés ouvertes 83,1 30,4
Actions de sociétés fermées 55,8 20,5
138,9 50,9
Placements à revenu fixe 80,2 29,4
(comprend les obligations, les titres du marché monétaire, les autres titres de créance et les passifs liés au financement par emprunt)
Actifs réels
Biens immobiliers 34,3 12,6
Infrastructures 19,5 7,1
53,8 19,7
Total1 272,9 100,0
1 Exclut les actifs autres que les actifs de placement (tels que les locaux et le matériel) et les passifs autres que les passifs de placement, d'un montant total de 15 millions de dollars pour le deuxième trimestre de l'exercice 2016.

Faits saillants des activités de placement du deuxième trimestre :

Placements privés

  • Signature d'une entente avec Wolf Infrastructure Inc. visant la création d'une entité d'investissement dans les infrastructures énergétiques du secteur intermédiaire de l'Ouest canadien. Wolf repérera les occasions et exploitera et gérera les actifs détenus dans cette entité. L'Office assurera le financement de ces futures acquisitions et de l'exploitation de ces occasions du secteur intermédiaire. L'entité a pour but d'investir un montant initial de plus de un milliard de dollars dans le secteur.

  • Acquisition d'une participation d'environ 20 pour cent dans Homeplus, l'entreprise sud-coréenne de Tesco, pour un montant de 534 millions de dollars américains, dans le cadre d'un consortium dirigé par MBK Partners. La valeur totale de l'opération s'élève à environ six milliards de dollars américains. Homeplus est l'un des détaillants multicanaux les plus importants de la Corée du Sud et se classe au deuxième rang des hypermarchés et des supermarchés.

  • Comme il a déjà été annoncé, l'Office et Hermes Infrastructure ont acquis une participation de 33,33 pour cent dans Associated British Ports (ABP), le principal groupe portuaire du Royaume-Uni, qui détient et exploite 21 ports et est doté d'un fret diversifié, de contrats à long terme et d'un large éventail de clients de prestige. Après cette acquisition initiale, l'Office a investi un montant supplémentaire d'environ 250 millions de livres dans ABP et détient maintenant une participation de 33,88 pour cent dans ce groupe.

  • Investissement d'environ 169 millions de dollars américains pour l'acquisition d'une participation minoritaire dans un programme commun de licences de brevets pour la télévision numérique et les écrans de moniteurs lancé par Technicolor S.A. et Sony Corporation.

  • Acquisition d'une participation de 24,5 pour cent dans Pocahontas Parkway, une autoroute à péage de 14 km de long qui se trouve à 11 km au sud de Richmond, en Virginie. Les conditions financières de l'opération n'ont pas été divulguées.

  • Engagement à investir environ 100 millions de dollars américains dans le fonds President Residential Mortgage Partners L.P. pour l'exécution d'une stratégie américaine de prêts hypothécaires résidentiels productifs et improductifs, visant notamment des prêts et des services de gestion connexes.

  • En partenariat avec la direction d'Antares, acquisition d'Antares Capital par l'entremise d'Antares Holdings, une filiale de Placements dans les instruments de crédit de l'Office d'investissement du RPC Inc., pour une contrepartie totale d'environ 12 milliards de dollars américains. Le placement en titres de capitaux propres de Placements dans les instruments de crédit de l'Office d'investissement du RPC Inc. s'élevait à environ 3,9 milliards de dollars américains. Antares est un important prêteur à des promoteurs de capital-investissement du marché intermédiaire aux États-Unis.

  • Une société affiliée de Placements dans les instruments de crédit de l'Office d'investissement du RPC Inc., filiale en propriété exclusive de l'Office, a conclu une entente afin d'accorder un prêt à terme garanti de premier rang pouvant atteindre 650 millions de dollars américains à Marina District Finance Company, Inc., qui exploite le Borgata Hotel Casino & Spa, l'un des principaux complexes touristiques de divertissement d'Atlantic City, au New Jersey.

Placements sur les marchés publics

  • Acquisition de 52,9 millions d'actions ordinaires d'Entertainment One Ltd. (eOne) pour un montant de 142,4 millions de livres. À la suite de ce placement, l'Office a participé à l'émission subséquente de droits d'eOne dans une proportion supérieure à sa quote-part, augmentant ainsi sa participation pro forma, qui s'établit maintenant à environ 18,7 pour cent. eOne est l'une des principales sociétés de divertissement indépendantes du monde dans le secteur du film et de la télévision.

  • Placement supplémentaire de 71,9 millions de dollars dans WSP Global Inc. (WSP), l'une des sociétés de services d'ingénierie non diversifiées les plus importantes du monde, au moyen d'un placement privé en actions ordinaires afin de soutenir l'acquisition par WSP de MMM Group Ltd., une société de services d'ingénierie canadienne. Le placement total de l'Office dans WSP à ce jour s'élève à 491 millions de dollars, et sa participation est d'environ 17,9 %.

Placements immobiliers

  • Une société affiliée de Placements dans les instruments de crédit de l'Office d'investissement du RPC Inc., une filiale en propriété exclusive de l'Office, a conclu une entente afin d'accorder à Kemper Development Company un prêt à la construction convertible en prêt hypothécaire à long terme d'un montant de 526 millions de dollars américains. Ce prêt permettra de financer l'expansion de 1,5 million de pieds carrés du Bellevue Collection, connu sous la dénomination Lincoln Square Expansion, à Bellevue, dans l'État de Washington.

  • Établissement d'une coentreprise avec Pavilion Group afin d'investir dans Pavilion Damansara Heights, un projet d'aménagement d'immeubles à usage mixte situé à Kuala Lumpur, en Malaisie. L'Office s'engagera à investir environ 170 millions de dollars pour acquérir une participation de 49 pour cent dans le projet.

  • Établissement d'une coentreprise avec Welltower Inc., auparavant Health Care REIT, Inc., à raison de 45 pour cent et de 55 pour cent, afin de détenir un portefeuille de huit immeubles de cabinets de médecin évalués à 449 millions de dollars américains et situés dans le sud de la Californie. La plupart de ces actifs se trouvent dans le Triangle d'or, à Beverly Hills, en Californie, un marché de cabinets de médecin de choix.

Voici les faits saillants de nos activités de placement après la fin du trimestre :

  • Acquisition d'une participation de 10,6 pour cent dans un portefeuille diversifié de biens logistiques situés aux États-Unis pour un montant de 350 millions de dollars américains. L'Office a formé une coentreprise avec Global Logistic Properties Limited et trois autres investisseurs institutionnels internationaux afin de détenir conjointement le portefeuille constitué de 722 actifs logistiques de grande qualité, y compris des entrepôts, des parcs d'affaires et des actifs de l'industrie légère, d'une superficie totale de 115 millions de pieds carrés.

  • Engagement à fournir, conjointement avec BC European Capital IX, un fonds conseillé par BC Partners, et d'autres co-investisseurs, environ 30 pour cent des capitaux dans le cadre de l'acquisition proposée de Cablevision Systems Corporation (Cablevision) par Altice. L'Office et BC Partners exercent leur option de participation au prorata dans l'acquisition de Cablevision, liée à l'entente annoncée par l'Office et BC Partners visant la vente à Altice d'une participation majoritaire dans Suddenlink. L'Office et BCEC IX financeront chacun l'acquisition d'une participation de 12 pour cent dans Cablevision, ce qui représente environ 400 millions de dollars américains pour chacune des parties. Cablevision est l'un des plus grands câblodistributeurs des États-Unis.

  • Signature, par l'entremise d'une entité conjointement formée avec The Broe Group, d'une entente visant l'acquisition de la totalité des actifs pétroliers et gaziers du bassin Denver Julesberg, au Colorado, auprès d'Encana Oil & Gas (USA) Inc., une filiale en propriété exclusive d'Encana Corporation, pour une contrepartie totale d'environ 900 millions de dollars américains. L'Office détiendra une participation de 95 pour cent dans l'entité.

  • Établissement de la société en commandite Goodman UK Logistics avec Goodman Group et APG Asset Management dans le but d'investir dans des projets de logistique et de développement industriel de grande qualité au Royaume-Uni. Chaque investisseur s'engagera à investir 200 millions de livres pour acquérir une participation de 33 pour cent dans la société en commandite. Le portefeuille initial comprend deux développements dans des sites confirmés de logistique situés près de Londres et de Birmingham.

Cession d'actifs

  • Vente de notre participation de 50 pour cent dans la Tour KPMG, un immeuble de bureaux situé à Montréal. Le produit de la vente revenant à l'Office s'élève à environ 89,1 millions de dollars. Cet immeuble avait été acquis en 2005 et était détenu avec notre partenaire de coentreprise Oxford Properties.

  • Vente de notre participation de 80 pour cent dans le centre commercial Hürth Park, situé à Hürth, en Allemagne. Le produit de la vente revenant à l'Office s'élève à environ 95 millions d'euros. Ce centre commercial régional avait été acquis en 2010 avec notre partenaire de coentreprise LaSalle Investment Management.

Faits saillants de l'Office

  • En octobre 2015, nous avons officiellement ouvert un nouveau bureau à Mumbai, la capitale financière de l'Inde. Il s'agit de notre septième bureau situé à l'étranger. Le bureau de Mumbai permet à l'Office d'intensifier sa présence mondiale et d'améliorer sa stratégie visant à établir un portefeuille de placements diversifié. Grâce à cette présence en Inde, l'Office pourra mieux repérer de nouvelles occasions de placement à l'aide de l'expertise et des partenariats locaux.
Rendements sur cinq et 10 exercices1, 2
(pour la période close le 30 septembre 2015)
Taux de rendement (nominal) Taux de rendement (réel) Revenu de placement3
Taux annualisé sur cinq exercices 11,6 % 9,7 % 109,1 milliards de dollars
Taux annualisé sur 10 exercices 7,3 % 5,6 % 126,5 milliards de dollars
1 Déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office.
2 Les taux de rendement sont calculés sur une base pondérée en fonction du temps.
3 Les données en dollars sont cumulatives.

À propos de l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada

L'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (l'Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l'Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L'Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York et à São Paulo. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L'Office n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2015, la caisse du RPC totalisait 272,9 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements à propos de l'Office, veuillez consulter le site http://www.cppib.com/fr/home.html.

Renseignements

  • Dan Madge
    Directeur principal, Relations avec les médias
    +1 416 868 8629
    dmadge@cppib.com

    Mei Mavin
    Directrice, Communications d'entreprise
    +44 20 3205 3515
    mmavin@cppib.com