L'Office d'investissement du RPC

L'Office d'investissement du RPC

11 août 2017 08h00 HE

La caisse du RPC totalise 326,5 milliards de dollars au premier trimestre de l'exercice 2018

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 11 août 2017) -

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

La caisse du RPC a clôturé le premier trimestre de l'exercice 2018, le 30 juin 2017, avec un actif net de 326,5 milliards de dollars, comparativement à 316,7 milliards de dollars à la fin de l'exercice 2017. Cette augmentation de l'actif de 9,8 milliards de dollars pour le trimestre est attribuable à un bénéfice net de 5,7 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office, et à des cotisations nettes au Régime de pensions du Canada (le RPC) de 4,1 milliards de dollars. Le portefeuille a réalisé des rendements nets nominaux sur 10 et sur cinq exercices de 6,9 pour cent et de 12,1 pour cent, respectivement, ainsi qu'un rendement de placement brut de 1,9 pour cent pour le trimestre, soit 1,8 pour cent, déduction faite de tous les coûts.

« Notre stratégie nous a permis de générer des rendements élevés et stables sur des périodes de cinq et 10 exercices. Nous continuons à positionner la caisse en vue d'une croissance future, tout en recherchant la stabilité grâce à la diversification, a déclaré Mark Machin, président et chef de la direction de l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (l'Office). Chacun des grands programmes de placement de l'Office a contribué aux résultats du premier trimestre. Les marchés boursiers mondiaux ont enregistré une forte remontée, et les profits sur les titres à revenu fixe ont augmenté. Pendant ce temps, l'appréciation du dollar canadien par rapport à la plupart des principales devises a exercé une pression à la baisse, tendance qui s'est accentuée au cours de la première moitié du trimestre considéré. »

Viabilité à long terme

Le taux de rendement nominal net annualisé sur 10 exercices de 6,9 pour cent, qui correspond à un rendement réel net de 5,2 pour cent, enregistré par l'Office est supérieur à l'hypothèse prévue par l'actuaire en chef en ce qui a trait au rendement attendu pour cette même période. Le taux de rendement réel est présenté déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office, conformément à l'approche utilisée par l'actuaire en chef.

Dans le plus récent rapport triennal publié en septembre 2016, l'actuaire en chef du Canada a de nouveau confirmé qu'au 31 décembre 2015, le RPC demeure viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 pour cent, tout au long de la période prospective de 75 ans visée dans ce rapport actuariel. Les prévisions de l'actuaire en chef reposent sur l'hypothèse selon laquelle le taux de rendement réel hypothétique de la caisse, qui tient compte de l'incidence de l'inflation, atteindra en moyenne 3,9 pour cent au cours des 75 prochaines années.

Ce rapport de l'actuaire en chef révèle également que le montant des cotisations au RPC devrait excéder celui des prestations annuelles à verser jusqu'en 2021. Par la suite, une petite partie du revenu de placement de l'Office devra servir au versement des prestations. En outre, le rapport confirme que le rendement de la caisse a largement surpassé les attentes pour la période allant de 2013 à 2015, le revenu de placement ayant dépassé les prévisions de 248 pour cent, ou 70 milliards de dollars.

La capitalisation et les obligations multigénérationnelles du RPC nécessitent un horizon de placement exceptionnellement long. Pour atteindre ses objectifs de placement à long terme, l'Office poursuit la constitution d'un portefeuille conçu pour générer et optimiser les rendements à long terme ajustés en fonction d'un niveau de risque approprié. Par conséquent, le rendement à long terme des placements est une mesure plus appropriée de la performance de l'Office que les rendements générés pour un trimestre donné ou un seul exercice.

Rendements sur cinq et 10 exercices (1,2)
(pour le trimestre clos le 30 juin 2017)

Taux de rendement
(nominal)
Taux de rendement
(réel)
Revenu de placement3
Taux annualisé sur cinq exercices 12,1 % 10,5 % 134,6 milliards de dollars
Taux annualisé sur 10 exercices 6,9 % 5,2 % 151,1 milliards de dollars
1. Déduction faite de tous les coûts engagés par l'Office.
2. Les taux de rendement sont calculés sur une base pondérée en fonction du temps. Ils reflètent le rendement du portefeuille de placement, qui exclut le portefeuille de liquidités affectées aux prestations.
3. Les données en dollars sont cumulatives.

Composition de l'actif

Pour le trimestre clos le 30 juin 2017 (en milliards de dollars)
$ %
Actions de sociétés ouvertes
Actions canadiennes 10,1 3,1
Actions étrangères 97,3 29,8
Actions sur les marchés émergents 19,5 6,0
126,9 38,9
Actions de sociétés fermées
Actions canadiennes 1,2 0,4
Actions étrangères 52,7 16,1
Actions sur les marchés émergents 5,8 1,8
59,7 18,3
Obligations d'État
Négociables 63,1 19,3
Non négociables des gouvernements provinciaux du Canada 24,3 7,4
87,4 26,7
Placements dans des instruments de crédit 18,6 5,7
Actifs réels
Biens immobiliers 40,9 12,6
Infrastructures 23,9 7,3
Autres1 8,3 2,5
73,1 22,4
Émission externe de titres d'emprunt (21,9) (6,7)
Trésorerie et stratégies de rendement absolu2 (17,4) (5,3)
Portefeuille de placement 326,4 100,0
Portefeuille de liquidités affectées aux prestations 0 0
Placements nets3 326,4 100,0
1. Le poste Autres consiste en des placements des groupes Ressources naturelles et Agriculture.
2. Le solde négatif de 17,4 milliards de dollars au poste Trésorerie et stratégies de rendement absolu représente le montant net du financement par l'intermédiaire de dérivés et de conventions de rachat, et la position nette actuelle des stratégies de rendement absolu.
3. Excluent les actifs autres que les actifs de placement (tels que les locaux et le matériel) et les passifs autres que les passifs de placement, qui ont totalisé 0,1 milliard de dollars pour le premier trimestre de 2018. Par conséquent, le montant des placements nets diffère de celui de l'actif net de 326,5 milliards de dollars.

Faits saillants des activités de placement du premier trimestre :

Placements sur les marchés publics

  • Engagement à investir un montant de 200 millions d'euros dans Elis SA (Elis), un chef de file offrant plusieurs services liés à la location, au nettoyage et à l'entretien de linge plat, de vêtements de travail et d'appareils liés à l'hygiène et au bien-être en Europe et en Amérique latine, dans le but de soutenir l'acquisition de Berendsen PLC par Elis. Cet investissement ferait passer à environ 7,7 pour cent la participation de l'Office dans Elis, et il est assujetti à certaines conditions, notamment l'approbation des actionnaires.

Partenariats de placement

  • Nous avons conclu, en partenariat avec Baring Private Equity Asia, une entente visant la privatisation de Nord Anglia Education, Inc. (Nord Anglia) au moyen de l'acquisition de la totalité de ses actions en circulation, pour une contrepartie de 4,3 milliards de dollars américains, y compris le remboursement d'une dette. Nord Anglia exploite 44 grands établissements scolaires internationaux de premier ordre répartis dans 15 pays en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord. L'opération est assujettie à l'approbation des actionnaires et aux conditions de clôture habituelles.

Placements privés

  • Engagement à fournir un apport en capital, conjointement avec Encino Energy, LLC, afin de constituer Encino Acquisition Partners (EAP). L'Office s'est engagé à hauteur de un milliard de dollars américains envers EAP, qui se spécialisera dans l'acquisition d'actifs gaziers et pétroliers importants de qualité supérieure dotés de sites de production bien établis dans des bassins matures situés dans les 48 États de la partie méridionale des États-Unis.

  • Investissement de 141 millions de dollars américains dans le financement par emprunt soutenant l'acquisition d'Express Oil Change & Tire Engineers (Express Oil Change) par Golden Gate Capital. Établi en Alabama, Express Oil Change est un fournisseur de services automobiles de premier plan du sud des États-Unis comptant plus de 300 succursales dans 15 États.

  • Acquisition d'Ascend Learning LLC (Ascend), un important fournisseur de contenu éducatif et de solutions logicielles et analytiques, en partenariat avec des fonds d'actions de sociétés fermées gérés par Blackstone et la direction d'Ascend.

Actifs réels

  • Conclusion d'une entente définitive afin d'acquérir la totalité de Parkway, Inc. (Parkway), une fiducie de placement immobilier établie à Houston, pour un montant de 1,2 milliard de dollars américains. Parkway possède le plus vaste portefeuille d'immeubles de bureaux de Houston, qui totalise environ 8,7 millions de pieds carrés répartis entre 19 édifices. L'opération n'est assujettie à aucune condition de financement et devrait être conclue au quatrième trimestre de 2017, sous réserve des conditions habituelles, notamment de l'approbation des actionnaires de Parkway.

  • Création, avec IndoSpace, de la coentreprise IndoSpace Core, qui se spécialisera dans l'acquisition et l'aménagement d'installations logistiques modernes en Inde. L'Office a initialement engagé une somme d'environ 500 millions de dollars américains dans la coentreprise, et détiendra une participation majoritaire importante dans celle-ci. IndoSpace Core s'est engagée à faire l'acquisition de 13 parcs industriels et logistiques totalisant environ 14 millions de pieds carrés, en puisant à même les fonds d'IndoSpace destinés à l'aménagement.

  • Acquisition, conjointement avec Oxford Properties Group (Oxford), de l'immeuble 30 Bay Street, à Toronto, en Ontario, auprès de PortsToronto. L'Office et Oxford détiendront chacun une participation de 50 pour cent dans l'immeuble. La valeur totale de l'opération s'élève à 96 millions de dollars canadiens. Le site est situé à proximité d'une importante plaque tournante du transport et d'un secteur résidentiel urbain en pleine croissance.

  • Création d'une plateforme d'investissement stratégique avec The Phoenix Mills Limited (PML) afin d'aménager, de détenir et d'exploiter des immeubles à usage mixte axés sur le commerce de détail en Inde. L'Office détiendra d'abord une participation de 30 pour cent dans la plateforme appelée Island Star Mall Developers Pvt. Ltd., une filiale de PML qui détient Phoenix MarketCity Bangalore, pour un placement en titres de capitaux propres d'environ 149 millions de dollars canadiens. L'engagement total de l'Office à l'égard de cette plateforme s'élève à environ 330 millions de dollars canadiens, ce qui lui permettra d'accroître jusqu'à 49 pour cent sa participation dans cette dernière.

Cession d'actifs :

  • Conclusion d'une entente visant la vente, à Dubai Aerospace Enterprise, de la participation de 25 pour cent de l'Office dans AWAS, une société de location d'avions établie à Dublin. La vente a été réalisée conjointement avec Terra Firma. L'Office investit dans AWAS depuis 2006.

Voici les faits saillants de nos activités de placement après la fin du trimestre :

  • CPP Investment Board Europe S.à r.l., une filiale en propriété exclusive de l'Office, et Allianz Capital Partners ont signé une entente avec Gas Natural Fenosa visant à obtenir une participation minoritaire de 20 pour cent dans ses activités de distribution de gaz naturel en Espagne (« GNDB »), pour un montant de 1,5 milliard d'euros. L'Office et Allianz investiront 900 millions d'euros et 600 millions d'euros, respectivement. GNDB est le plus important réseau de distribution de gaz naturel en Espagne. Il alimente plus de 5,3 millions de clients dans près de 1 100 municipalités. Cette transaction est assujettie aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles.

  • Engagement à investir 400 millions de dollars américains dans WME / IMG, un chef de file mondial dans les domaines du divertissement, du sport et de la mode, ce qui représente une participation minoritaire de 8 pour cent dans la société. WME / IMG se spécialise dans la représentation et la gestion d'artistes; la concession de licences de marques, l'activation des marques et les stratégies propres à la marque; la production, la vente et la distribution médiatiques; et la gestion d'événements.

  • Placements dans les instruments de crédit de l'Office d'investissement du RPC Inc., une filiale en propriété exclusive de l'Office, a convenu d'accorder une facilité de crédit subordonnée de 250 millions de livres sterling à intu properties plc (intu). Cette facilité subordonnée appuiera la mise en œuvre des plans d'affaires d'intu, et est garantie indirectement par l'intu Trafford Centre, à Manchester, l'un des cinq principaux centres commerciaux du Royaume-Uni.

  • CPPIB Credit Europe S.à r.l., une filiale en propriété exclusive de l'Office, a acquis auprès du Walter and Eliza Hall Institute of Medical Research les droits visant une partie des redevances futures du vénétoclax, un médicament utilisé pour le traitement du cancer. Cette opération comprend un paiement en trésorerie initial de 250 millions de dollars américains et des paiements d'étape éventuels d'au plus 75 millions de dollars américains.

  • Acquisition d'une participation de 50 pour cent dans Milton Park, l'un des complexes commerciaux, scientifiques et technologiques intégrés les plus importants d'Europe, auprès de Hermes Investment Management pour un montant d'environ 200 millions de livres sterling. Situé dans la vallée de la Tamise, au Royaume-Uni, Milton Park compte plus de 250 entreprises employant plus de 9 000 personnes.

  • Conclusion d'un partenariat stratégique avec Vermilion Energy Inc. (Vermilion) dans le champ gazier de Corrib, en Irlande (Corrib). Aux termes de ce partenariat, CPPIB Europe S.à r.l., une filiale en propriété exclusive de l'Office, a conclu une entente définitive avec Shell Exploration Company B.V. (Shell) en vue d'acquérir la totalité de Shell E&P Ireland Limited, qui détient la participation de 45 pour cent de Shell dans Corrib, pour une contrepartie totale en trésorerie de 830 millions d'euros. Vermilion exploitera les actifs de Corrib après la conclusion de l'acquisition. Cette opération est assujettie aux conditions habituelles et à l'obtention des approbations gouvernementales requises.

Faits saillants de l'Office :

  • Après la fin du trimestre, l'Office a annoncé la nomination des cadres dirigeants suivants :
    • Le 24 juillet 2017, Neil Beaumont s'est joint à l'équipe de l'Office à titre de directeur général principal et chef des finances et de la gestion des risques. À ce titre, il assume des responsabilités accrues reflétant les efforts soutenus de l'Office visant à assurer une gestion rigoureuse des risques à l'échelle de l'organisme. Jusqu'à tout récemment, M. Beaumont était vice-président des finances de la division Minerals Americas de BHP Billiton.
    • Après 12 années au service de l'Office, Graeme Eadie a quitté son poste de chef, Placements en actifs réels, et il continue d'exercer des fonctions de direction générale axées sur les processus d'approbation des placements.
    • Ed Cass a été nommé directeur général principal et chef mondial, Placements en actifs réels. M. Cass s'est joint à l'Office en 2008 et occupait jusqu'à tout récemment le poste de directeur général principal et stratège en chef des placements au sein de l'organisme.
    • Geoffrey Rubin a été nommé directeur général principal et stratège en chef des placements, et devient ainsi membre de la haute direction de l'Office. M. Rubin s'est joint à l'Office en 2011 et occupait jusqu'à tout récemment le poste de directeur général et chef, Construction de portefeuille et recherche.

  • CPPIB Capital Inc. (CPPIB Capital), une filiale en propriété exclusive de l'Office, a procédé à une émission de titres d'emprunt à l'échelle mondiale consistant en billets à terme de sept ans totalisant 2 milliards d'euros. L'émission d'un montant prudent de titres d'emprunt à court et à moyen terme est l'un des moyens auxquels l'Office a recours pour gérer ses opérations de placement. L'émission de titres d'emprunt procure à l'Office la souplesse dont il a besoin pour financer des placements qui ne correspondent pas nécessairement au cycle des cotisations. L'Office utilisera le produit net de ce placement privé à des fins générales.

À propos de l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada

L'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (l'Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l'Office investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L'Office a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. L'Office n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2017, la caisse du RPC totalisait 326,5 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements sur l'Office, veuillez visiter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedIn ou Twitter.

Renseignements

  • Dan Madge
    Directeur principal, Relations avec les médias
    +1 416 868 8629
    dmadge@cppib.com

    Mei Mavin
    Directrice, Communications d'entreprise
    +1 646 564 4920
    mmavin@cppib.com