Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

05 déc. 2013 14h01 HE

La capacité de recherche du CNRC encore amoindrie

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 5 déc. 2013) - Un autre groupe d'employés du Conseil national de recherches du Canada représentés par l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC) ont reçu un avis de réaménagement des effectifs (RE) dans l'ensemble du pays, ce qui porte à 6 000 le nombre de membres de l'Institut qui ont été informés que leurs services pourraient ne plus être requis, dont 133 employés du CNRC. Le gouvernement avait déjà ciblé le CNRC à deux reprises en 2012 dans sa quête perpétuelle de « gains d'efficacité ».

Dix-neuf (19) postes ont été supprimés hier dans les secteurs Développement des cultures et des ressources aquatiques (14), Thérapeutiques en santé humaine (3) et Automobile et transport de surface (2). Huit de ces postes sont situés à Montréal, cinq à Saskatoon, trois à Halifax, un à Boucherville, un à London et un à Winnipeg. Ces réductions donnent le coup de grâce à des recherches de classe mondiale dans les domaines du métabolisme végétal, de la biochimie moléculaire et de l'écotoxicologie, entre autres. Au nombre des services supprimés figurent les recherches de pointe qui évaluent la toxicité des nouveaux matériaux de fabrication (p. ex., la nanotechnologie) présents dans les biens de consommation.

« Cette annonce vient une fois de plus confirmer le désintérêt total de ce gouvernement envers la science et la recherche fondamentale », a expliqué Gary Corbett, président de l'Institut. « Il se dit en faveur de la recherche "utile", mais n'hésite pas à sabrer encore et encore l'infrastructure scientifique de notre pays. Le CNRC est un pilier incontournable de la compétitivité internationale du Canada, mais le gouvernement le considère comme un boulet plutôt que comme l'atout inestimable dont il bénéficie depuis des décennies. Cette institution, qui tirait jadis une grande fierté de ses réussites, n'est plus que l'ombre de ce qu'elle déjà été. »

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente plus de 57 000 professionnels et scientifiques du secteur public canadien.

Renseignements

  • Pierre Villon
    613-228-6310, poste 2228
    613-794-9369 (cell.)