SOURCE: Colombian Coffee Growers Federation

Colombian Coffee Growers Federation

17 juil. 2014 02h53 HE

La Colombie a planté plus de 3 milliards de nouveaux caféiers au cours des cinq dernières années et demie

Les récoltes de café et la productivité ont augmenté de plus de 27 % au cours des 12 derniers mois ; l'âge moyen des plantations colombiennes de café a chuté de 12,4 à 7,3 ans ; des crédits à hauteur de plus de 550 millions USD ont été accordés à 208 734 petits caféiculteurs pour la rénovation de plus de 178 000 hectares

BOGOTA, COLOMBIE--(Marketwired - Jul 17, 2014) - De janvier 2009 à juin 2014, la Colombie, plus grand producteur de café Arabica doux au monde, a planté 3,05 milliards de nouveaux caféiers, ce qui représente une transformation de la production sans précédent dans une culture pérenne, qui bénéficie aux caféiculteurs de toutes tailles.

Cet effort s'inscrit dans le cadre de la stratégie visant à augmenter la productivité des plantations colombiennes, à lutter contre la rouille du café et à mieux préparer les caféiculteurs à faire face aux variations de climat qui affectent aujourd'hui l'agriculture en Colombie comme dans le reste du monde. Au total, 575 000 hectares - 60 % de la superficie totale cultivée en Colombie - ont été réhabilités avec de nouveaux arbres et des densités de récolte plus importantes, permettant une modernisation accrue des plantations de café.

Parmi le nombre total d'arbres plantés, 74 %, soit 2,26 milliards d'arbres, sont des variétés résistantes à la rouille. Au cours de la même période, l'âge moyen des caféiers a chuté de 12,4 à 7,3 ans, ce qui se traduit par des plantations de café plus jeunes et plus productives.

Cette importante politique de reconversion de la culture du café a été adoptée et intensifiée en raison des dégâts causés par les pluies abondantes (« ola invernal ») liées au phénomène climatique La Niña qui a eu lieu entre 2009 et 2012. Ce dernier a provoqué une hausse de 30 % du niveau d'infection par la rouille du café et une réduction importante du rayonnement solaire, ce qui a réduit de manière significative la productivité des plantations et les volumes de production au cours de ces années. Pendant cette période, le programme de rénovation des plantations de café a été adopté et mis en œuvre dans le but de reconvertir des hectares existants en semant de nouvelles variétés de café Arabica résistantes développées par le Centre de recherche (Cenicafé) de la Fédération des caféiculteurs colombiens (FNC).

Cet effort sur le long terme a commencé à donner d'importants résultats au cours des deux dernières années, période à partir de laquelle de nombreuses jeunes plantations réhabilitées ont entamé leurs cycles de production.

La production de café continue d'augmenter grâce à la rénovation

En juin 2014, la production de café des 12 mois précédents a atteint 11,5 millions de sacs, soit une hausse de 27 % par rapport à la même période de 2013, et la productivité moyenne des plantations a augmenté de 11,1 sacs à 14,5 sacs de café vert par hectare, un bond de 31 %, un indicateur qui devrait poursuivre son amélioration avec le début de la production des plantations réhabilitées.

En outre, la productivité de la culture du café a augmenté grâce au travail de plus de 1 500 vulgarisateurs, aux Comités de caféiculteurs du FNC, aux travaux scientifiques de Cenicafé et aux partenariats public-privé dirigés par la Fédération avec le soutien des gouvernements locaux et régionaux, ainsi que de clients, d'entreprises du secteur privé et d'organisations de coopération internationales, qui ont contribué avec des ressources et des efforts complémentaires.

Grâce à cet investissement soutenu dans la productivité, la tendance de la production pour le premier semestre 2014 a dépassé les chiffres enregistrés au cours des années précédentes.

À propos de la Fédération des caféiculteurs colombiens (FNC)

La FNC est une organisation à but non lucratif fondée en 1927 qui regroupe plus de 500 000 familles de caféiculteurs. Considérée comme l'une des plus importantes organisations rurales au monde, sa mission consiste à améliorer le bien-être et la qualité de vie des producteurs de café colombiens. Dans le cadre de ses programmes Sustainability that Matters(R) (la durabilité qui compte), la FNC a développé une politique de durabilité complète centrée sur les caféiculteurs, qui inclut des initiatives productives, sociales et environnementales. Elle développe par ailleurs des recherches scientifiques, des transferts de technologie et des processus sociaux et industriels, soutenant la production et la commercialisation du café colombien. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site :

www.federaciondecafeteros.org - www.cafedecolombia.com

Renseignements