Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

20 juil. 2011 10h00 HE

La commission d'enquête sur l'écrasement du hélicoptère Griffon canadien le 6 juillet 2009 publie ses conclusions

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 juillet 2011) - Le rapport définitif de la commission d'enquête (CE) sur l'écrasement de l'hélicoptère Griffon canadien CH-146 - en soutien à l'opération Athena - le 6 juillet 2009 a été publié aujourd'hui. La CE a déterminé deux facteurs directs reliés à l'écrasement, soit l'erreur humaine et l'état de la zone d'atterrissage. De plus, la CE a également émis des recommandations en matière de normes et de procédures opérationnelles, d'entraînement, de l'utilisation de l'équipement et de mesures de sécurité.

« Je suis satisfait des conclusions de la CE et il est important de noter que douze des 18 recommandations ont déjà été mises en œuvre lors des préparatifs préalables au déploiement et de l'instruction au Canada en soutien à nos forces en Afghanistan pour veiller à ce que des écrasements de cette envergure ne se reproduisent pas », explique le Lieutenant-général Lessard. Des recommandations déjà misent en œuvre, se retrouve des améliorations aux normes concernant les zones d'atterrissage et à l'entraînement des équipages en opération dans des conditions de visibilité médiocres. Les autres recommandations sont sur le point d'être implantées ou bien elles font l'objet d'études minutieuses de la part du personnel de la Force aérienne, qui prendra les actions qui s'imposent pour prévenir la répétition de ce genre d'accident.

Ont été tués dans l'écrasement de l'hélicoptère Griffon, le caporal-chef Pat Audet, qui appartenait au 430e Escadron tactique d'hélicoptères basé à la Base des Forces canadiennes de Valcartier, et le caporal Martin Joannette, qui appartenait au 3e Bataillon, Royal 22e Régiment aussi basé à la Base des Forces canadiennes de Valcartier, près de Québec.

Le 23 juillet 2009, le Lt-gén. Marc Lessard, Commandant du Commandement de la Force expéditionnaire du Canada, a convoqué la CE pour bien comprendre les circonstances précises entourant l'écrasement du Griffon canadien. Conformément à l'intention de l'autorité convocatrice, le rapport définitif de la CE se fonde sur une analyse exhaustive des entrevues de tous les témoins pertinents, de la preuve reçue et de toutes les lois, de tous les règlements, de toutes les directives, de tous les ordres et de toutes les instructions en vigueur à ce moment. La Commission a également examiné tous les rapports d'enquêtes pertinents ainsi que tous les rapports provenant de la Police militaire basée en Afghanistan.

Une CE est une enquête administrative normalement convoquée pour examiner des événements complexes et importants et pour présenter des rapports à leur sujet. Elle vise à déterminer ce qui s'est passé, comment et pourquoi et à proposer des mesures pour empêcher qu'un incident se reproduise. Ce n'est pas une enquête criminelle.

Remarque à l'intention des rédacteurs en chef : Pour consulter une copie du rapport définitif de la Commission d'enquête sur l'écrasement du Griffon canadien CH146434 en soutien à l'opération Athena le 6 juillet 2009, visitez le http://www.vcds-vcemd.forces.gc.ca/boi-cde/archive-fra.asp.

Renseignements