Pêches et Océans Canada



Pêches et Océans Canada

20 nov. 2012 10h28 HE

La communauté internationale appuie les mesures de conservation scientifiques prises à l'égard du thon de l'Atlantique

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 nov. 2012) - Le Canada est satisfait des mesures de gestion scientifiques visant le thon rouge de l'Atlantique adoptées par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA) lors de sa réunion annuelle, qui s'est terminée hier à Agadir, au Maroc.

« Les espèces de grands migrateurs, comme le thon et les requins, sont des espèces importantes pour l'industrie canadienne de la pêche » a déclaré l'honorable Gail Shea, ministre intérimaire des Pêches et des Océans. « Les mesures adoptées par la Commission cette semaine permettront d'assurer la conservation des stocks de poissons tout en continuant d'offrir des occasions économiques aux pêcheurs du Canada atlantique qui ont fait des sacrifices importants au cours des dernières années pour assurer la durabilité de leurs pêches. »

Point particulièrement important pour le Canada, les membres de la Commission ont convenu de conserver pendant un an le même total autorisé des captures fondé sur des données scientifiques pour le stock de thon rouge de l'Atlantique Ouest (1 750 tonnes), ce qui permettra de maintenir les occasions économiques offertes aux pêcheurs canadiens tout en favorisant le rétablissement de ce stock important. La part du Canada sera d'environ 498 tonnes. Conformément à l'avis scientifique obtenu, le total autorisé des captures pour les stocks de l'Atlantique Est et de la Méditerranée a été fixé à 13 500 tonnes pour 2013.

La Commission a également décidé de former un groupe de travail, composé de gestionnaires des pêches et de scientifiques, qui sera chargé de trouver des solutions pour améliorer la collaboration et renforcer le cadre de gestion et d'avis scientifiques pour le thon rouge de l'Atlantique Ouest. Ces travaux devraient orienter la prochaine évaluation du stock de thon rouge de l'Atlantique Ouest, qui est prévue pour 2015.

Le Canada est heureux que les membres de la Commission se soient également engagés à renforcer les mesures relatives à l'inspection des ports, tirant ainsi davantage parti des efforts visant à améliorer les activités d'application de la loi et à lutter contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée.

La conservation des espèces de requins est une autre question importante qui a été abordée par les membres de la Commission à la réunion de cette année. Malheureusement, les membres n'ont pas réussi à s'entendre sur de nouvelles mesures visant à assurer la protection des requins-taupes communs, malgré les efforts constructifs déployés par le Canada et l'Union européenne. Le Canada continuera sa collaboration avec les membres de la Commission afin de mettre en place des solutions pratiques visant à protéger de manière efficace les requins-taupes communs tout en permettant la poursuite des pêches durables, comme celles du Canada.

Enfin, les membres ont accepté d'adopter une approche ciblée pour moderniser la convention de la Commission.

Le Canada est partie contractante fondatrice de la Commission et fait partie des 48 pays membres qui ont participé à la 18e réunion spéciale qui s'est tenue à Agadir, au Maroc, du 12 au 19 novembre 2012. Les pêches à l'espadon et au thon rouge de l'Atlantique Nord sont gérées par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique et rapportent approximativement 25 millions de dollars en avantages économiques aux quelque 750 pêcheurs titulaires de permis dans le Canada atlantique.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Commission et le rôle du Canada au sein de la CICTA, consultez le site suivant à l'adresse : http://www.dfo-mpo.gc.ca/international/.

Pour diffusion :

L'honorable Gail Shea, ministre intérimaire des Pêches et des Océans, a déclaré que les espèces de grands migrateurs, comme le thon et les requins, sont des espèces importantes pour l'industrie canadienne de la pêche. Elle a également affirmé que les mesures adoptées par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique cette semaine permettront d'assurer la conservation des stocks de poissons tout en continuant d'offrir des occasions économiques aux pêcheurs du Canada atlantique qui ont fait des sacrifices importants au cours des dernières années pour assurer la durabilité de leurs pêches.

Internet: http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    Ottawa, Ontario
    613-990-7537

    Barbara Mottram
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474