Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies

Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies

09 nov. 2011 15h30 HE

La conférence nationale Questions de substance célèbre l'espoir, le renouvellement et les efforts

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 9 nov. 2011) - Aujourd'hui marque la dernière journée de la quatrième conférence biennale Questions de substance, principale tribune nationale où des intervenants des secteurs public, sans but lucratif et privé peuvent se réunir pour échanger des connaissances touchant la recherche, la promotion de la santé et le traitement relativement à la consommation néfaste d'alcool, de drogues et d'autres substances.

« Grâce à la conférence, les experts ont l'occasion d'échanger des idées et de renouveler leur engagement à chercher des moyens nouveaux et améliorés d'offrir les meilleurs soins possibles aux Canadiens aux prises avec la dépendance et l'abus de substances », a affirmé Michel Perron, premier dirigeant du Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies (CCLAT). « Une telle conférence est donc une suite logique aux efforts de collaboration déployés régulièrement entre les chercheurs et d'autres experts au pays, dont un exemple est la récente publication du Rapport pancanadien sur la consommation d'alcool et de drogues des élèves et des normes canadiennes de prévention de l'abus de substances chez les jeunes.

Organisée par le CCLAT et le partenaire fondateur, le Conseil exécutif canadien sur les toxicomanies (CECT), la conférence de cette année a abordé une foule de sujets – des liens entre la santé mentale et la toxicomanie (troubles concomitants) aux interventions précoces chez les jeunes, en passant par les problématiques de toxicomanie propres aux femmes, aux personnes vivant en milieu rural et aux peuples autochtones du Canada.

De plus, les quelque 460 délégués ont pu renforcer les liens les unissant en participant ensemble à plus de 140 excellents exposés, 12 ateliers et 5 discussions en groupe, et en profitant des connaissances de plus de 50 présentateurs par affiches captivants. Ces diverses séances basées sur des travaux sur toutes les facettes de l'abus de substances ont fait découvrir aux déléguées des moyens plus nombreux et plus efficaces de réduire les méfaits de l'abus de substances.

Aujourd'hui, une discussion en groupe s'est penchée sur les progrès réalisés grâce à la Stratégie nationale sur l'alcool (SNA), en particulier sur les processus d'établissement des prix et des taxes de l'alcool, les directives de consommation d'alcool à faible risque et un outil électronique de promotion du dépistage pour l'alcool. « La SNA connaît du succès parce qu'elle adopte une vision à long terme de la dépendance et que les solutions trouvées reposent sur des données probantes », a ajouté Michel Perron.

La dernière journée de la conférence 2011 précède la Semaine nationale de sensibilisation aux toxicomanies, qui se tient du 13 au 19 novembre 2011 et vise, tout comme de nombreuses activités communautaires organisées au pays, à sensibiliser le public aux problèmes de toxicomanie.

Pour en savoir plus, visitez le site Internet de Questions de substance 2011.

Au sujet du CCLAT

Titulaire d'un mandat législatif visant à réduire les méfaits liés à l'alcool et aux autres drogues, le CCLAT assure un leadership quant aux priorités nationales, favorise l'application des connaissances dans le domaine et crée des partenariats durables qui optimisent les efforts collectifs. Le CCLAT reçoit l'appui financier de Santé Canada.

Suivez-nous sur Twitter #IOS2011 @CCLATcanada

Suivez le premier dirigeant du CCLAT Michel Perron sur Twitter @MichelPerron

Renseignements

  • Jennifer Lavoie
    Directrice des communications et des services généraux, CCLA
    Tél. : 613-235-4048, poste 237
    Cell. : 613-882-4048
    Courriel : jlavoie@ccsa.ca