Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

15 juin 2012 13h00 HE

La CONJEFAMER 2012 prend fin

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 15 juin 2012) - L'officier le plus haut gradé de l'Aviation royale canadienne (ARC) a été l'hôte de la 52e Conferencia de los Jefes de las Fuerzas Aereas Americanas - la conférence annuelle des chefs des forces aériennes des Amériques, ou CONJEFAMER, cette semaine à Ottawa.

Le Commandant de l'ARC, le Lieutenant-général (Lgén) André Deschamps, a présidé la CONJEFAMER 2012, qui réunissait les chefs des forces aériennes de 18 pays membres et de trois forces aériennes observatrices afin de discuter de collaboration mutuelle et de sécurité d'un bout à l'autre des Amériques et pour promouvoir la coopération et l'amitié.

« Ces cinquante-deux années de réunions productives sont un témoignage de l'engagement et de l'amitié entre les professionnels des forces aériennes », a dit le Lgén Deschamps. « Je remercie tous les participants de la conférence de cette année de leurs contributions reliées au progrès au sein des Amériques et à une meilleure compréhension entre nos forces aériennes et nos pays. »

La conférence de cette année, qui a inclus le discours d'ouverture du ministre de la Défense nationale, l'honorable Peter MacKay, comprenait deux sessions plénières, une session exécutive et plusieurs réunions bilatérales entre les commandants. La planification du deuxième exercice conjoint majeur de secours aux désastres, Cooperación 2, qui aura lieu en Argentine en 2013, a aussi eu lieu.

Les conférences comme la CONJEFAMER sont extrêmement importantes afin de créer les assises pour établir des formes plus actives de collaboration entre le Canada et les autres pays des Amériques. Ce genre de conférence a aidé le Canada à participer à des exercices militaires réguliers comme PANAMAX, un exercice multinational qui porte sur la défense du canal de Panama contre les attaques des organisations terroristes organisées et l'exercice FUERZAS ALIADAS HUMANITARIAS, un exercice international interarmées conçu pour mettre de l'avant une réponse intégrée aux désastres lors de crises majeures dans les caraïbes. Des événements comme la CONJEFAMER ont également facilité notre engagement dans les opérations multilatérales, comme les efforts de secours qui ont suivi les tremblements de terre de 2010 au Chili et à Haïti, et les efforts de lutte contre le trafic illicite comme l'opération CARIBBE - la contribution du Canada au Joint Interagency Task Force South (JIATF-South).

L'ARC a été un contributeur majeur à plusieurs de ces efforts collaboratifs au sein des Amériques, particulièrement lorsqu'il s'agit de secours en cas de catastrophes et de recherche et sauvetage. En Jamaïque, par exemple, l'ARC a aidé à construire et à développer la Jamaican Military Aviation School, qui entraîne des pilotes d'aéronefs à voilure fixe et d'hélicoptères à travers des Caraïbes. L'ARC a aussi répondu à une demande d'aide du gouvernement jamaïcain l'année dernière en déployant des ressources de recherche et sauvetage dans ce pays pour la durée de la saison des ouragans, par le biais de l'opération JAGUAR.

Les participants de la CONJEFAMER de cette année comprenaient l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, la République Dominicaine, l'Équateur, El Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Panama, le Paraguay, le Pérou, les États-Unis et l'Uruguay. Le Belize, la Jamaïque et le Mexique étaient représentés comme observateurs.

Il est prévu que la CONJEFAMER 2013 ait lieu au Chili et qu'elle soit parrainée par la Force aérienne chilienne.

Note à l'intention des rédacteurs en chef/directeurs des nouvelles :

La CONJEFAMER est une rencontre annuelle des chefs des forces aériennes des Amériques qui sont membres du Sistema of Cooperación Entre las Fuerzas Aereas Americanas - le Système de coopération parmi les forces aériennes des Amériques, ou SICOFAA. Le SICOFAA met en place des comités spéciaux et des groupes de travail composés d'experts de ses forces aériennes membres, qui étudient les problèmes et leurs ramifications et fournissent aux Chefs des manières d'améliorer les opérations et l'administration.

Renseignements