Petro-Canada
NYSE : PCZ
TSX : PCA

Petro-Canada

27 oct. 2005 23h59 HE

La conjoncture stimule les résultats tandis que les projets de croissance progressent

Points saillants

  • Un partenaire minier se joint au projet de sables pétrolifères Fort Hills
  • Une révision à Terra Nova s'achève avec succès au début d'octobre
  • La production demeure conforme aux prévisions

CALGARY--(CCNMatthews - Oct. 27) - Petro-Canada a annoncé aujourd'hui un bénéfice d'exploitation, ajusté en fonction des éléments inhabituels, de 659 millions $ (1,27 $/action), en hausse de 38 % par rapport à 477 millions $ (0,90 $/action) au même trimestre de 2004. Les flux de trésorerie au troisième trimestre de 2005 ont été de 1 063 millions $ (2,05 $/action), comparativement à 869 millions $ (1,63 $/action) au même trimestre de l'an dernier. Les flux de trésorerie ne comprennent pas la variation du fonds de roulement hors caisse.

Le bénéfice net au troisième trimestre de 2005 a été de 614 millions $ (1,19 $/action), comparativement à 410 millions $ (0,77 $/action) à la même période de 2004. Le bénéfice net comprend les gains ou les pertes non réalisés sur les contrats dérivés, ainsi que les gains ou les pertes à la conversion de devises et à la cession d'éléments d'actif. Au troisième trimestre de 2005, une perte non réalisée à l'évaluation à la valeur du marché des contrats dérivés associés à l'acquisition de Buzzard a réduit le bénéfice net de 85 millions $ après impôts.

"L'excellente conjoncture et des opérations couronnées de succès ont conduit à un bénéfice et à des flux de trésorerie solides ce trimestre. Avec l'achèvement substantiel de nos révisions dans le secteur Amont, la production pour l'exercice complet devrait être conforme aux prévisions", a déclaré Ron Brenneman, président et chef de la direction.

La production de pétrole brut, de liquides de gaz naturel et de gaz naturel s'est chiffrée en moyenne à 422 000 barils équivalent pétrole/jour (bep/j) durant le trimestre, comparativement à 435 700 bep/j au même trimestre de 2004. La production pour l'exercice complet demeure orientée vers 415 000 bep/j à 430 000 bep/j.

"En ce qui concerne nos perspectives, je suis heureux de l'avancement de nos projets stratégiques. Nous sommes en voie d'ajouter à la production grâce à White Rose, Syncrude, De Ruyter et Buzzard et nous avons fait un important pas en avant à Fort Hills en nous adjoignant un partenaire minier très compétent, a dit M. Brenneman. Nous positionnons notre secteur Aval de façon à tirer profit de l'accroissement à long terme des écarts de prix entre le brut léger et le brut lourd. Nous convertissons la raffinerie d'Edmonton afin d'y traiter une charge d'alimentation tirée de sables pétrolifères et nous évaluons l'ajout d'une unité de cokéfaction à Montréal."

Petro-Canada est l'une des plus importantes sociétés pétrolières et gazières du Canada, exerçant des activités à la fois dans les secteurs d'amont et d'aval de l'industrie au Canada et à l'échelle internationale. Ses actions ordinaires se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole PCA et à la Bourse de New York sous le symbole PCZ.

Le texte complet du rapport du troisième trimestre de Petro-Canada, incluant le rapport de gestion, est disponible sur le site Web de la Société à http://www.petro-canada.ca/fr/investor/9259.htm et il le sera également sur le site Web de SEDAR à http://www.sedar.com.

Petro-Canada tiendra une conférence téléphonique pour discuter de ces résultats avec les investisseurs le jeudi 27 octobre 2005 à 9 h, heure de l'Est. Pour y participer, veuillez composer le 1 866 898-9626 ou le (416) 340-2216 à 8 h 55. Les médias sont invités à écouter la conférence en composant le 1 866 540-8136 ou le (416) 340-8010 et à poser des questions à la fin de la conférence. Les personnes qui sont dans l'impossibilité d'écouter la conférence en direct pourront en écouter un enregistrement environ une heure après la fin de la conférence en composant le 1 800 408-3053 ou le (416) 695-5800 (numéro de code 3163113). La conférence téléphonique sera diffusée en direct sur le site Internet de Petro-Canada à http://www.petro-canada.ca/fr/investor/9259.htm le 27 octobre à 9 h, heure de l'Est. Un enregistrement de la conférence sera disponible sur le site Internet environ une heure après la fin de celle-ci.

Notes juridiques - renseignements de nature prospective

Ce rapport trimestriel contient des déclarations prospectives. De telles déclarations se reconnaissent généralement à la terminologie utilisée, par exemple, "planifier", "prévoir", "avoir l'intention de", "s'attendre à", "estimer", "budgéter" ou d'autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives comprennent, sans s'y limiter, des références aux dépenses en immobilisations et aux autres dépenses futures; aux plans de forage; aux activités de construction; au dépôt de plans de mise en valeur; aux activités sismiques; aux marges de raffinage; aux niveaux de production de pétrole et de gaz naturel et aux sources de croissance de ceux-ci; aux résultats des activités d'exploration et aux dates d'ici lesquelles certaines zones pourraient être mises en valeur ou en production; aux débits des établissements de détail; aux coûts préalables à la production et aux coûts d'exploitation; aux estimations des réserves; à la durée des réserves; à la capacité d'exporter du gaz naturel; et aux questions environnementales. Ces déclarations prospectives sont soumises à des risques et à des incertitudes connus et inconnus ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats, réalisations et niveaux d'activité réels diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou suggérés par de telles déclarations. Ces facteurs comprennent, sans s'y limiter : les conditions générales de l'économie, des marchés et des affaires; la capacité de l'industrie; les mesures concurrentielles prises par d'autres sociétés; les fluctuations des prix du pétrole et du gaz naturel; les marges de raffinage et de commercialisation; la capacité de produire du pétrole brut et du gaz naturel et de transporter ces produits vers les marchés; les effets des conditions météorologiques; les résultats des activités de forage d'exploration et de développement et des activités connexes; les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change; la capacité des fournisseurs de respecter leurs engagements; les mesures prises par les autorités gouvernementales, y compris les hausses d'impôts et de taxes; les décisions ou les approbations de tribunaux administratifs; les modifications apportées aux règlements environnementaux et autres; les risques inhérents aux activités pétrolières et gazières; les taux de rendement prévus; et d'autres facteurs, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de Petro-Canada. Ces facteurs sont discutés plus en détail dans les documents déposés par Petro-Canada auprès des commissions des valeurs mobilières des provinces canadiennes et de la SEC des Etats-Unis.

Les lecteurs sont prévenus que la liste de facteurs importants ci-dessus ayant une incidence sur les déclarations prospectives n'est pas exhaustive. De plus, les déclarations prospectives contenues aux présentes sont valables à la date de ce rapport trimestriel et Petro-Canada ne s'engage aucunement à mettre à jour publiquement ou à réviser les déclarations prospectives contenues aux présentes en raison de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou d'autres motifs. Les déclarations prospectives contenues dans ce rapport sont présentées expressément sous réserve de cette mise en garde.

Le personnel d'évaluateurs de réserves qualifiés de Petro-Canada produit les estimations des réserves utilisées par la Société. Le personnel et la direction responsables de l'évaluation des réserves ne sont pas considérés comme indépendants de la Société pour les fins des commissions des valeurs mobilières des provinces canadiennes. Petro-Canada a été exemptée de certaines exigences canadiennes relatives à la présentation de l'information sur les réserves, ce qui lui permet de présenter l'information conformément aux normes de la SEC, en vue d'assurer la comparabilité de l'information avec celle des sociétés émettrices américaines et internationales. Par conséquent, les données sur les réserves et les autres renseignements officiels de Petro-Canada en matière de pétrole et de gaz naturel sont présentés conformément aux exigences et aux pratiques des Etats-Unis en matière de présentation de l'information, qui peuvent différer des normes et des pratiques du Canada. Le terme baril équivalent pétrole (bep) utilisé dans ce rapport trimestriel peut être trompeur, surtout s'il est employé hors contexte. Le facteur de conversion en bep adopté, soit 6 000 pi3 en un baril, se fonde sur une méthode qui s'applique principalement à l'équivalence énergétique au bec du brûleur et ne représente pas une valeur équivalente à la tête du puits.

La SEC autorise les sociétés pétrolières et gazières, dans les documents qu'elles déposent auprès de la SEC, à déclarer uniquement les réserves prouvées qu'une société a démontrées, à partir de la production réelle ou d'essais des couches concluants, comme pouvant être produites économiquement et légalement dans les conditions économiques et d'exploitation actuelles. L'utilisation de termes comme "probables", "possibles", "récupérables" ou "potentielles" pour qualifier les réserves et les ressources dans ce rapport n'est pas conforme aux lignes directrices de la SEC pour l'inclusion dans les documents déposés auprès de la SEC.

Renseignements

  • DEMANDES DES INVESTISSEURS ET DES ANALYSTES :
    Gordon Ritchie
    Relations avec les investisseurs
    (403) 296-7691
    ou
    DEMANDES DES MEDIAS ET DU PUBLIC :
    Michelle Harries
    Communications de la Société
    (403) 296-3648
    www.petro-canada.ca