Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

07 nov. 2013 08h30 HE

La construction d'habitations de faible hauteur soutiendra le marché du neuf à Ottawa en 2014

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 7 nov. 2013) - « À Ottawa, les mises en chantier se feront principalement du côté des habitations de faible hauteur », a déclaré Sandra Perez Torres, analyste principale de marché à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) pour Ottawa. La SCHL a présenté aujourd'hui ses plus récentes prévisions pour la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Ottawa à l'occasion de sa conférence annuelle sur les perspectives du marché de l'habitation.

Durant la conférence, intitulée cette année Portrait des écho-boomers à Ottawa, les analystes de marché de la SCHL ont expliqué l'influence démographique qu'aura la génération « écho » sur les tendances d'achat à Ottawa. Ils ont également fait une analyse approfondie des prévisions pour le marché de l'habitation en 2014.

« À Ottawa, en 2014, le marché de la revente va demeurer équilibré, tandis que celui du neuf va ralentir, le temps que les stocks d'appartements invendus soient écoulés. Le marché de l'habitation sera soutenu par une progression de l'emploi attribuable à plusieurs chantiers de plusieurs millions de dollars qui stimuleront la croissance de la ville, dont l'aménagement de la ligne de train léger sur rail. À long terme, la demande de logements à Ottawa sera surtout influencée par la préférence des écho-boomers et des baby-boomers pour les habitations plus petites. L'autre facteur exerçant un pouvoir notable sur cette demande est l'immigration, qui restera vigoureuse. En effet, certains groupes d'immigrants ayant un revenu équivalent au revenu moyen à Ottawa exercent une influence grandissante sur la demande de logements pour propriétaire-occupant », a ajouté Sandra Perez Torres.

Voici les points saillants de la conférence d'aujourd'hui :

  • La structure économique diversifiée d'Ottawa sera un gage de stabilité. Le nombre d'emplois dans le secteur de l'administration publique tend à revenir là où il se situait avant la récession.
  • La progression des prix de revente sera moins forte. En effet, comme les revenus augmenteront plus lentement, les acheteurs préféreront les logements plus abordables.
  • Chaque sous-marché ayant des caractéristiques démographiques, des revenus et d'autres facteurs qui lui sont propres, ses perspectives sont différentes de celles des autres sous-marchés. Par conséquent, le niveau d'activité sur le marché de l'habitation évoluera à contre-courant de la tendance générale dans certains sous-marchés.

« En Ontario, l'activité ralentira sur le marché de l'habitation en 2013. Elle va cependant se stabiliser en 2014, grâce surtout à une amélioration de l'économie ontarienne, à la réduction des stocks de logements invendus et à un affaiblissement de l'émigration interprovinciale. Le fait que le marché de la revente soit serré pour les maisons individuelles, que des acheteurs déjà propriétaires soient actifs sur le marché et que la croissance des revenus s'accentue aura pour effet de soutenir la demande de logements de densité plus faible pendant la majeure partie de 2014 », a déclaré Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour l'Ontario.

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Renseignements

  • Sandra Perez Torres
    Analyste principale de marché, SCHL
    613-748-5120
    sperezto@schl.ca

    Beth Bailey
    Communications et marketing, SCHL
    416-218-3355
    bbailey@schl.ca