SOURCE: ConstruForce Canada

ConstruForce Canada

31 janv. 2017 09h00 HE

La construction d'immeubles résidentiels et les grands projets contribueront à soutenir l'emploi en Saskatchewan

OTTAWA, ON--(Marketwired - 31 janvier 2017) - Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, les gains modestes dans la construction de nouvelles habitations cette année, une deuxième vague de projets prévus dans les secteurs des mines, des services publics et des pipelines, et une hausse constante des travaux d'entretien contribueront à ramener l'emploi aux sommets antérieurs d'ici 2021.

" L'emploi en construction se maintiendra à des niveaux élevés pendant que la construction d'immeubles résidentiels et les grands projets fluctueront à la hausse et à la baisse au cours de cette décennie, a déclaré Rosemary Sparks, directrice générale de ConstruForce Canada. Afin de répondre aux besoins croissants en main-d'œuvre d'ici 2020, il faudra convaincre de nombreux travailleurs qui pourraient avoir quitté la province d'y revenir. "

Selon le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2017-2026 de ConstruForce Canada, la construction de nouvelles habitations devrait reprendre cette année, maintenant l'emploi dans le secteur résidentiel à des niveaux stables jusqu'en 2022. Après cela, une croissance démographique plus faible entraînera une réduction des mises en chantier et de l'emploi connexe. La construction d'immeubles industriels, commerciaux et institutionnels (ICI) devrait diminuer à court terme, puis reprendre après 2019 en fonction du calendrier d'une série de projets prévus dans les secteurs des services publics, des pipelines et des mines. L'emploi diminuera parallèlement à la fin de grands projets, mais la hausse des besoins pour les travaux d'entretien et de réinvestissement de maintien aidera à maintenir l'emploi en construction à des niveaux relativement élevés.

En outre, le rapport de ConstruForce Canada fait état de ce qui suit :

  • Les grands projets devraient entraîner la création de 2 200 emplois, soit une augmentation de 15 %, d'ici 2021.
  • À l'achèvement des projets, plus de 4 000 travailleurs seront libérés, mais nombre d'entre eux trouveront du travail dans les marchés en hausse, dont celui des travaux d'entretien et les autres marchés de la construction non résidentielle.
  • Il faudra remplacer plus de 9 000 travailleurs qui devraient prendre leur retraite d'ici dix ans.

" Le secteur devra continuer de mettre l'accent sur le recrutement de nouveaux travailleurs, même lorsque la croissance de la construction ralentira, a ajouté Mme Sparks. Le ralentissement de l'économie accentuera les difficultés liées à la nécessité de remplacer 17 % de la main-d'œuvre qualifiée en raison des départs à la retraite prévus au cours de cette décennie. "

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca.

Financé par le Programme d'initiatives sectorielles du gouvernement du Canada.

Renseignements

  • Renseignements :
    Rosemary Sparks
    directrice générale de ConstruForce Canada
    sparks@buildforce.ca
    905 852-9186