TUAC Canada 501

TUAC Canada 501

17 mars 2017 18h00 HE

La décision du Tribunal du travail contre les ex-pompiers de Rosemère ne signifie pas la fin de nos recours

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 17 mars 2017) - Le syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 501 (TUAC 501) ne peut que déplorer la décision rendue jeudi par le Tribunal administratif du travail (TAT). Nous demeurons convaincus que la municipalité de Rosemère a agi illégalement le 7 mars 2016 en congédiant ses 38 pompiers dans le cadre d'une manœuvre inadmissible d'évasion syndicale. Pour le syndicat des TUAC 501, la décision de ce jour n'annonce pas nécessairement la fin des procédures. Dans les jours qui suivent, nous analyserons les différentes possibilités de recours susceptibles d'être intentés.

« Au moment de la fermeture de la caserne, les pompiers étaient en mode solution et négociaient de bonne foi le renouvellement de leur convention collective. Tandis que de son côté, la municipalité de Rosemère concluait en catimini une entente avec la municipalité de Blainville visant le démantèlement de la caserne et le congédiement massif de tous les pompiers, faisant fi du contrat de travail qui liait ces derniers à la ville de Rosemère et visant l'anéantissement de l'accréditation syndicale. Pour le syndicat des TUAC 501, il ne fait aucun doute que le nouvel employeur - la Ville de Blainville - est lié par le contrat de travail des pompiers de Rosemère », d'affirmer le président des TUAC 501, Alain Lachaîne.

Membres de la section locale 501 des TUAC Canada, les 38 ex-pompiers de Rosemère demeurent confiants que justice soit rendue. « Cette décision est très décevante, mais nous demeurons confiants et déterminés à obtenir gain de cause. Je tiens à saluer le courage et la solidarité de tous les anciens pompiers de Rosemère qui continuent de se tenir debout devant la municipalité. Perdre son emploi est toujours tragique, mais lorsque c'est dans un domaine aussi spécialisé que le nôtre, il est extrêmement difficile, voire presque impossible, de se replacer rapidement. Leur ténacité et leur détermination sont une grande source d'inspiration pour notre grande confrérie. Je tiens également à remercier la population de Rosemère qui n'a cessé de nous manifester leur appui depuis près d'une année. Nous sentons bien que vous avez vos pompiers à cœur et nous vous en sommes reconnaissants. Finalement, je tiens à remercier notre syndicat, les TUAC 501 ainsi que notre avocat Me Sylvain Beauchamp, qui n'ont jamais baissé les bras pour défendre notre cause », d'affirmer Benoit Gauthier, ancien pompier de Rosemère et délégué syndical.

À propos des TUAC 501

Avec ses quelque 18 000 membres répartis dans plus de 410 entreprises, le syndicat des TUAC 501 fait partie du plus important syndicat francophone de l'alimentation et du commerce de tout l'Est du Québec et des Maritimes. Notre organisation élargie compte plus de 55 000 membres au Québec, 250 000 au Canada et au-delà de 1,3 million en Amérique du Nord. Nos membres travaillent dans tous les domaines de l'industrie alimentaire et le commerce, ainsi que dans d'autres domaines tels les emplois de service, de transformation, de fabrication, ainsi que les emplois techniques et professionnels. Pour plus d'information sur les TUAC 501, visitez le www.tuac501.org.

Renseignements

  • Me Sylvain Beauchamp
    514 501-1307

    Alain Lachaîne
    Bureau - 514 725-9525
    Cellulaire : 514 942-6470