Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

04 nov. 2014 09h00 HE

La demande de logements sera stable à Hamilton en 2015

HAMILTON, ONTARIO--(Marketwired - 4 nov. 2014) - « La demande sera stable sur le marché de l'habitation de Hamilton en 2015, car, grâce aux acheteurs qui proviennent de l'extérieur et à une accélération de la création d'emplois, le nombre de reventes restera élevé », a déclaré Abdul Kargbo, analyste principal de marché à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) pour Hamilton et Brantford. La SCHL a présenté ses plus récentes prévisions pour la région métropolitaine de recensement (RMR) de Hamilton aujourd'hui, dans le cadre de son séminaire annuel sur les perspectives du marché de l'habitation.

Lors du séminaire de cette année, intitulé « Qu'est-ce qui stimulera le marché? », les analystes de marché de la SCHL ont décrit comment les tendances démographiques agiront sur le marché de l'habitation de Hamilton. De plus, ils ont fait une analyse approfondie des prévisions pour ce marché en 2015.

« L'an prochain, le marché de l'habitation bénéficiera du fait que la migration interne supplantera la migration externe à Hamilton. En raison de l'arrivée d'acheteurs de l'extérieur et des conditions serrées sur le marché de la revente, le prix des propriétés résidentielles continuera de monter. L'essor de la demande de logements accroît la densification résidentielle, notamment par la construction sur terrains intercalaires et le réaménagement. Par conséquent, les logements collectifs représenteront 56 % des mises en chantier en 2015 et en 2016, comparativement à 44 % en 2011 », a expliqué M. Kargbo.

Voici les points saillants du séminaire d'aujourd'hui :

  • Les ventes de propriétés existantes demeureront élevées à Hamilton en raison de l'écart de prix plus important avec Toronto.
  • Les reventes seront à la hausse en 2015 et en 2016 dans les secteurs les plus abordables.
  • Le fait qu'un grand nombre de personnes âgées souhaitent vieillir chez elles soutient les dépenses de rénovation.
  • La création d'emplois sera plus forte en 2015 et en 2016, ce qui alimentera la demande de logements.
  • Le marché locatif se resserrera sous l'effet d'une expansion de la demande venant des immigrants et des enfants des baby-boomers.

Selon Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour l'Ontario : « Un raffermissement de la croissance économique stimulera le marché de l'habitation de l'Ontario en 2015. Cependant, comme les charges de remboursement hypothécaire continueront d'augmenter, en grande partie sous l'effet de la hausse des prix des habitations, les unités plus abordables seront de plus en plus recherchées d'ici 2016. Ce sont les marchés de la revente qui entourent la région du Grand Toronto, les habitations de plus forte densité et les logements locatifs qui profiteront le plus de l'évolution constante des habitudes d'achat. »

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca.

#CPMHHAM

Renseignements