Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/infirmiers (FCSII)

Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/infirmiers (FCSII)

18 juin 2012 20h28 HE

La FCSII exige une dotation en personnel conforme à la sécurité et félicite l'AIIC pour la publication du rapport final de la Commission nationale d'experts

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 18 juin 2012) - La Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/infirmiers (FCSI) félicite la Commission nationale d'experts de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) pour son rapport transformateur intitulé Un appel à l'action infirmière : la santé de notre nation, l'avenir de notre système de santé. La FCSII approuve le cadre de la Commission nationale d'experts, « une meilleure santé, de meilleurs soins, davantage de valeur et de meilleurs services infirmiers. »

«Il convient de féliciter la Commission nationale d'experts de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada pour avoir fourni un cadre pour une meilleure santé, de meilleurs soins, davantage de valeur et de meilleurs services infirmiers à partir duquel il est désormais possible d'entamer les discussions au sujet de la réforme des services de santé, » a déclaré Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/infirmiers.

La Commission a fait plusieurs recommandations qui ont été felicitées par la FCSII, y compris :

  • Le traitement des déterminants sociaux de la santé
  • La garantie d'un accès aux soins de santé primaires pour tous
  • Le transfert du régime d'assurance-médicament sous l'égide du régime d'assurance-maladie
  • Le financement du gouvernement fédéral et le développement d'un programme national des soins à domicile et des soins palliatifs
  • L'intégration sur l'ensemble du continuum de soins
  • L'augmentation du financement publique sur l'ensemble du continuum de soins
  • Une qualité des soins plus sûre et accrue

Bien que la Commission ait révélé que les infirmières et infirmiers sont sous-employés et sous-utilisés, le recours abusif à la main d'œuvre existante pose un problème, en particulier dans les milieux de soins de courte et de longue durée. En 2010, les personnels infirmiers employés dans le secteur public ont travaillé 20 627 800 heures supplémentaires au total. La surcapacité des hôpitaux est un contributeur clé de la sur-utilisation de la main d'œuvre infirmière existante qui exerce un impact négatif sur les patients, leurs familles et leur santé.

Un retour des hôpitaux à des niveaux de soins sécuritaires doit également être un objectif de l'appel à l'action infirmier, et la FCSII propose que la dotation en personnel conforme à la sécurité devienne à la fois un principe directeur et un résultat de la réforme des services de santé.

La promotion d'un travail décent est une condition clé de la dotation en personnel conforme à la sécurité. Selon l'Organisation internationale du travail,un travail décent est un travail qui offre un revenu équitable, un lieu de travail sécuritaire, la liberté pour les travailleurs d'organiser et de participer aux décisions qui affectent leurs vies, et une égalité hommes-femmes en matière d'occasions et de traitements. Garantir un travail décent revêt donc une importance primordiale concernant l'expansion des soins à domicile, par exemple, qui se caractérisent aujourd'hui par des emplois précaires et à salaires bas pour la majorité des employés. La FCSII approuve l'appel à l'élargissement du secteur des soins à domicile et de proximité de la Commission nationale d'experts ; cependant, la transition doit garantir une dotation en personnel conforme à la sécurité sur l'ensemble du continuum de soins.

La dotation en personnel conforme à la sécurité en tant que principe devrait également guider l'évaluation des modèles de prestation aussi bien pour les soins de courte durée et au-delà. Il existe de nombreuses preuves du lien entre les conditions de travail et la qualité des soins, ou encore du lien entre les modèles de prestation et la qualité du travail et des soins. La FCSII continuera de présenter de nouveaux témoignages indiquant de meilleurs résultats pour les patients, leurs familles et la santé des collectivités en provenance de modèles de prestation de services de santé publics et sans but lucratif.

La FCSII est impatiente de collaborer avec l'AIIC sur la mise en œuvre d'une dotation en personnel conforme à la sécurité dans le cadre des recommandations de la Commission et du contexte de dotation en personnel conforme à la sécurité.

La Commission nationale d'experts de l'AIIC a réuni toutes sortes de personnes.

«Les gouvernements à tous les niveaux doivent collaborer pour une meilleure santé et de meilleurs services de santé. Il est maintenant temps d'agir, car les solutions se trouvent devant nous.» conclut Linda Silas.

Pour lire les recommandations de l'AIICet le rapport complet en ligne, veuillez consulter le site Web : www.cna-aiic.ca/expertcommission

Représentant 156 000 infirmiers, la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/d'infirmiers (FCSII) est la plus grande organisation d'infirmières et d'infirmiers au Canada. Visitez notre site Web à l'adresse www.nursesunions.ca

Renseignements

  • Linda Silas, présidente
    Fédération canadienne des syndicats d'infirmières
    et d'infirmiers
    (613) 859-4314 (cellulaire)

    CFNU Communications
    Fédération canadienne des syndicats d'infirmières
    et d'infirmiers
    (613) 526-4661